10 octobre 2017 2 10 /10 /octobre /2017 08:45

 

1er concours international de poésie

 

 

Poème sélectionné sur le thème "les animaux"

 

 

Oiselle en gras vagabonde

 

 

Natacha Guiller

 

Blog/blogue : http://natachaguiller.blogspot.fr/

 

 

 

 

Le mât voilé, l'âme amaigrie

Le bois massif à bleuets

Restauration à plat

Dorure frappée du siège

 

Icelui n'incorpore la liberté cloison

Ma prison d’espérance, d'expérience plastique

Chambrée laboratoire où le cobaye en gestes

Trafique le tamanoir en atteste l'autruche

 

Bled in bed, voyage autour de ma jambe

La danse d'réclusion, je chausse mes chaussons

À sabots repus, saute exilée des symptômes

Sabotage addictif du schéma de saint-homme

 

L'illuminée inextricablement trouble

Dépasse tout sans drainer le passage

Annexe patiente chancelle le dénivelé

Des caves à pompes funambules

 

Mythiques chroniques

De la vieille fille frêle et fêlée

Créative en rêve, la course débile

Énigmatique bile arriérée de sagesse

 

***

 

Pour citer ce poème

 

Natacha Guiller, « Oiselle en gras vagabonde », Le Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : Événements poétiques|Concours international (édition 2017 sur les animaux, le handicap & la joie), mis en ligne le 10 octobre 2017. Url : http://www.pandesmuses.fr/concours-oiselle.html

 

© Tous droits réservés                            Retour au sommaire

Repost0
Le Pan poétique des muses - dans Événements poétiques Distinctions
9 octobre 2017 1 09 /10 /octobre /2017 15:26

 

 

N °7 | Dossier mineur | Textes poétiques

 

Poésie militante

 

 

 

Voix de femmes !

 

 

 

 

Mariem Garali Hadoussa

 

 

 

 

Écoutez ces voix !

Voix qui crient, étouffées

Voix stressées, blessées.

Femmes, cri de vie !

Crier ! Prier !

Mais Chantez donc, femmes !

Dressez-vous et avancez !

Qu’on vous écoute !

Écoutez-vous, femmes et rangez ces carcans

De femme désir, femme plaisir

Poupée de cire !

Ô femmes ! Ôtez le voile de l’obscurité !

Hissez la voile de la liberté !

L’avenir de l’humanité est femme !

 

***

 

 

Pour citer ce poème

 

Mariem Garali Hadoussa, « Voix de femmes ! », Le Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : N°7 | Automne 2017 « Femmes, poésie & peinture » sous la direction de Maggy de Coster, mis en ligne le 9 octobre 2017. Url : http://www.pandesmuses.fr/2017/10/voix.html

 

© Tous droits réservés                        Retour au n°7|Sommaire

Repost0
Le Pan poétique des muses - dans Numéro 7
9 octobre 2017 1 09 /10 /octobre /2017 15:25

 

 

N °7 | Dossier majeur | Textes poétiques

 

 

 

Pluies de vie

 

 

 

 

Mariem Garali Hadoussa

 

 


 

 

Tombe pluie, tombe pluie de mes lamentations !

Gros nuages alourdis par mes rêves obscurs.

Les doux ruissellements forts allègent mon cœur.


 

Qu’as-tu fait douce pluie de mon amour

Malmené, balayé par tes eaux

Qui coulent dans mes veines.


 

Englouti, noyé !


 

Non, pluie !

Non, tu ne pourras pas l’emporter !

Tu ne pourras pas me l’arracher !


 

Cet amour coule dans mes veines,

Il alimente mes espoirs, mes doutes.

Il illumine mes nuits et réanime mes jours.


 

Pluie, ô pluie ! Ruisselle, chante, danse !

Que ton eau est bonne !

Que ton eau est fraîche !


 

Laisse cette petite lueur scintillante de tes gouttes

Chargées d’espoir, chargées de vie

Me parvenir, m’éblouir, me soutenir !

Laisse cette grande lueur essuyer, balayer mes larmes,

Rendre à mes jours l’espoir de voir mon amour renaître

 

 

***

 

Pour citer ce poème

 

Mariem Garali Hadoussa, « Pluies de vie », Le Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : N°7 | Automne 2017 « Femmes, poésie & peinture » sous la direction de Maggy de Coster, mis en ligne le 9 octobre 2017. Url : http://www.pandesmuses.fr/2017/10/pluies.html

 

© Tous droits réservés                        Retour au n°7|Sommaire

Repost0
Le Pan poétique des muses - dans Numéro 7
8 octobre 2017 7 08 /10 /octobre /2017 16:29

 

Lettre n°12 | Poèmes

 

 

 

 Trois extraits de

 

 

 

« Fiançailles et promesses »

 

 

 

 

Laure Delaunay

 

Extraits reproduits avec l'aimable autorisation de l'autrice/auteure

 

Site officiel : https://lauredelaunay.com/

 

 

 

 

Pour demander pardon

 

 

Il est des amertumes que l’on aurait voulu ne pas connaître.

Mais elles sont là, comme perdues dans le vide de nos pauvres existences. Petits fantômes. Pauvres pantins. Tristes dérisions. Fausses profondeurs.

Nous les regardons avec une sorte de désespérant étonnement et nous ne savons pas quoi en faire.

Ainsi parfois le vin sans fond nous fait faire ce que certains appellent avec beaucoup de complaisance des écarts et ce que d’autres nomment peut-être un peu trop durement un adultère.

L’important, dans ce désastre presque sinistre, est de rester très fidèle à une radicale justesse du sentiment. Seule compte en effet la difficile sincérité. C’est elle qui fait naître les plus profondes douceurs et les amours les plus solides.

Le temps forge les poètes. Mais aussi les épreuves.

L’amour est une chose puissante que la faute effleure et fait vaciller mais l’amour aussi se nourrit de certaines douloureuses chutes qu’il guérit et transpose.

 

 

***

 

 

Se déposer quelque part

                     

                    Sans jamais citer le nom de cet endroit unique, cherchons, cherchons à nous déposer quelque part.

                    Le paradis n’existe pas et nous l’avons péniblement découvert.

                    Mais un lieu tout simple et bien réel, un lieu où l’on puisse enfin échapper à la malédiction de l’errance, un lieu d’adoption, cela oui, nous l’espérons et nous l’appelons de toutes nos forces.

                    Un lieu nourricier et où la vérité n’est jamais cruelle.

                    Un lieu ou un être. Un point d’appui. Un endroit où écrire et où nos fausses souffrances pourrait enfin trouver l’air qui leur manque.

                    Un lieu subtil mais un lieu simplement où il serait doux de marcher.

                     

                     

                    ***

                     

                    Naissance du rire

                     

                    Il n’est pas de chose plus mystérieuse que la commissure des lèvres et le filet musculaire savamment architecturé autour qui la fait se mouvoir.

                    Les médecins disent avec une confiance en eux sans doute un peu excessive que tout vient et tout retourne à une réalité bien scientifique qu’ils nomment d’un mot comiquement barbare : le zygomatique.

                    Et l’on pourrait s’en tenir là. Finalement, effectivement, c’est ce petit brin là tout rose qui se tendant fait naître la divine ouverture et il n’y a là, alors, n’en déplaise aux amoureux des vérités mouvantes, rien de magique.

                    Le poète pourtant ne saurait se satisfaire d’une si laconique explication. Un peu idiot peut-être ou mieux délicieusement naïf, le poète veut croire que cette illumination bouleversante du visage naît d’un mouvement global du corps où il a bien longtemps mûri.

                     

                     

                    Voir aussi : https://lauredelaunay.com/textes-poetiques-2/fiancailles-et-promesses/

                     

                      ***

                      Pour citer ces poèmes

                       

                      Laure Delaunay, « Trois extraits de "Fiançailles et promesses" », Le Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : Lettre n°12, mis en ligne le 8 octobre 2017. Url : http://www.pandesmuses.fr/2017/10/extraits-fiancailles.html

                       

                      © Tous droits réservés                            Retour au sommaire

                          Repost0
                          Le Pan poétique des muses - dans La Lettre de la revue LPpdm

                          Publications

                           

                          Nouveau : 

                          LE PAN POÉTIQUE DES MUSES EST SUR INSTAGRAM

                           

                          Info du 29 mars 2022.

                           

                          Cette section n'a pas été mise à jour depuis longtemps, elle est en travaux. Veuillez patienter et merci de consulter la page Accueil de ce périodique.

                          Numéros réguliers | Numéros spéciaux| Lettre du Ppdm | Hors-Séries | Événements poétiques | Dictionnaires | Périodiques | Encyclopédie | ​​Notre sélection féministe de sites, blogues... à visiter 

                           

                          Logodupanpandesmuses.fr ©Tous droits réservés

                           CopyrightFrance.com

                            ISSN = 2116-1046. Mentions légales

                          Rechercher

                          À La Une

                          • No 11 | ÉTÉ 2022
                            LE PAN POÉTIQUE DES MUSES (LPpdm) REVUE FÉMINISTE, INTERNATIONALE & MULTILINGUE DE POÉSIE ENTRE THÉORIES & PRATIQUES N°11 | ÉTÉ 2022 PARFUMERIE POÉTIQUE OU PARFUMS, POÉSIE & GENRE © Crédit photo : Mariem Garaali Hadoussa,"Strange roses", tableau. SOMMAIRE...
                          • La jeune aveugle pianiste du concert de la loterie des artistes lyonnais en faveur des inondés du Midi
                            N°12 | Musique, Poésie & Genre | Dossier majeur | Florilège / Poésie des aïeules | Handicaps & diversité inclusive La jeune aveugle pianiste du concert de la loterie des artistes lyonnais en faveur des inondés du Midi Adèle Souchier (1832-19??) Poème...
                          • Strasbourg, capitale mondiale du Livre en 2024
                            N°11 | Parfums, Poésie & Genre | Revue des Métiers du livre | Revue culturelle d'Europe Strasbourg, capitale mondiale du Livre en 2024 Françoise Urban-Menninger Blog officiel : L'heure du poème Photographie par Claude Menninger © Crédit photo : Cette...
                          • Muse
                            N°11 | Parfums, Poésie & Genre | Dossier mineur | Florilège / Poésie des aïeules Muse Adèle Souchier (1832-19??) Poème choisi & transcrit avec une note par Dina Sahyouni Crédit photo : Johann Heinrich Tischbein, "Une Muse", peinture, domaine public, Wikimedia. Le...
                          • La chanteuse
                            N°12 | Musique, Poésie & Genre | Dossier majeur | Florilège / Poésie des aïeules La chanteuse Adèle Souchier (1832-19??) Poème choisi, transcrit & annoté par Dina Sahyouni Crédit photo : Pierre-Auguste Renoir, une musicienne (et chanteuse ?) jouant de...
                          • Un parfum d'âme et image éphémère
                            N°11 | Parfums, Poésie & Genre | Dossier majeur | Florilège Un parfum d'âme & image éphémère Françoise Urban-Menninger Blog officiel : L'heure du poème Tableau par Hélène Martinez-Urban © Crédit photo : Hélène Martinez-Urban, nature morte, peinture. Un...
                          • L'amie
                            N°11 | Parfums, Poésie & Genre | Dossier mineur | Florilège / Poésie des aïeules | Voies-Voix de la sonorité L'amie Marceline Desbordes-Valmore (1786-1859) Poème choisi & transcrit par Dina Sahyouni © Crédit photo : Dessin de Marceline Desbordes-Valmore...
                          • En mal d'amour, la nouvelle chanson de MIKA vous console
                            N°11 | Parfums, Poésie & Genre | Poésie, musique & art audiovisuel En mal d'amour, la nouvelle chanson de MIKA vous console © Crédit photo : MIKA dessinant un cœur lors d'un de ses concerts, une des imges fournies en 2021 par Catherine Melin, @Vebemika...
                          • Les Cèdres
                            N°11 | Parfums, Poésie & Genre | Dossier majeur | Florilège & REVUE ORIENTALES (O) | N° 2 | Florilège de créations Les Cèdres Édouard Gemayel Ou Édouard Gemayel Poème choisi & transcrit avec une note par Dina Sahyouni Crédit photo : "Cèdre du Liban du...
                          • Hélène Martinez-Urban
                            N°11 | Parfums, Poésie & Genre | Bémols artistiques| Revue Matrimoine Hélène Martinez-Urban Françoise Urban-Menninger Blog officiel : L'heure du poème Peintures par Hélène Martinez-Urban © Crédit photo : Hélène Martinez-Urban, tableau de nature morte,...