/ / /

 

Page officielle du 1er colloque 2017-2018

 

 

 

 

Premier colloque international & multilingue sur

 

Ce que les femmes pensent de la poésie :

 

les poéticiennes

 

organisé par

la Société Internationale d'Études des Femmes

et d’Études de Genre en Poésie (SIÉFÉGP)

en partenariat avec la première revue féministe de poésie

Le Pan Poétique des Muses (LPpdm)

 

 

Les actes de ce colloque bénéficieront d'une publication imprimée

dans le numéro spécial du Pan Poétique des Muses 2018

 

 

 

« La poésie est le langage naturel à tous les cultes » (Germaine de Staël (Mme la Baronne de Staël-Holstein, 1766-1817)*

 

La poésie est partout et nulle part, elle brode nos jours de stances éphémères. Elle est le vacarme du silence et la phénoménologie même de l'indicible. La poésie appartient aux arts de l'ineffable, ses muses masculines, féminines, épicènes, asexuées, animées, inanimées, réelles, imaginaires, visibles et invisibles ne font qu'accentuer le désarroi existentiel de l'être poète.

Difficile à définir, à saisir, à théoriser, à étudier, à en faire l'histoire et encore moins l’historiographie, la poésie échappe aux théoriciens/théoriciennes de la littérature et s'épanouit hors ses frontières. Cependant, quelque chose demeure là et fait le bonheur des amateurs de cet art indémodable. C'est ainsi que l'on ne peut s'empêcher d'en parler et de courir à son secours lorsqu'on annonce qu'elle est en crise, qu'elle se meurt ou qu'elle est déjà morte. C'est ainsi aussi qu'à chacune de ses morts, on la pleure et la proclame comme un roi qui accède au trône : la poésie est morte, vive la poésie !

On a une idée précise sur l'apport des hommes (poètes, mécènes, amateurs, éditeurs, imprimeurs, libraires, théoriciens, historiens, journalistes, etc.) à travers les siècles à l'art poétique dans plusieurs pays au monde pour ne pas dire « leur apport universel » tout en ignorant presque tout de celui des femmes (éditrices, poètes/ femmes poètes/poétesses, éditrices, revuistes, historiennes, illustratrices, etc.) non seulement en France mais aussi dans la plupart des pays de notre planète.

C'est pour cette raison et bien d'autres que nous vous invitons à prendre part aux deux événements scientifiques lancés par la jeune association Société Internationale d’Études des femmes et d’Études de Genre en Poésie (sigle SIÉFÉGP) avec l'aide de la revue féministe de poésie Le Pan poétique des muses (www.pandesmuses.fr) :

 

  1. l'Encyclopédie évolutive de la poésie mineure (ou des femmes et du genre en poésie). Ce projet est électronique et multilingue.

  2. le colloque international et multilingue en ligne sur les théoriciennes de la poésie (ou poéticiennes). Argumentaire : les recherches dans les bibliothèques et les ouvrages savants (encyclopédies, dictionnaires et études) ne nous permettent de découvrir aisément l'apport des femmes à la poésie que par l'intermédiaire des repères historiques parmi lesquels on cite l'émergence des écrits sur les notions suivantes : la « poétesse », la « Muse du poète », l'« Académicienne » (universitaire voire érudite), la « précieuse », la « femme de lettres », l'« histoire littéraire des femmes », le « féminisme », la « poésie féminine », la « critique féministe », les « gynocritiques » (cf. Elaine Showalter), les « Études de genre » appliquées à la littérature, l'« écriture féminine », et dernièrement la « matrimoine » et la « poésie mineure » (voir mon article « Qu'est-ce qu'une poésie mineure ? »). Or, si l'on ne trouve que rarement des ouvrages sur l'art poétique ou sur la poésie écrits par des femmes, cela ne les empêche pas de penser la poésie et d'en parler ici et là dans des textes éparpillés au sein de leurs œuvres, de leurs correspondances et sous des formes extravagantes pour certaines d'entre elles. Il s'agit donc d'éclairer un pan de l'histoire des femmes en poésie en s'interrogeant sur ce que pensent les femmes de la poésie, du poète/de la poétesse, des genres et formes poétiques, de son édition, de sa réception, de son esthétique, etc. Il est également question d'interroger les textes depuis l'antiquité jusqu'aux nos jours en accordant une place importante aux spécialistes de la poésie dite de(s) femmes ou la poésie féminine et par le biais des figures imposantes de cet art telles Sappho, Louise Labé, Madeleine de Scudéry, Marie de Gournay, les salonnières, les journalistes, Claudine de Tencin, Anne Dacier, Germaine de Staël, George Sand, Renée Vivien, Jeanine Moulin, Hélène Cixous, Barbara, Christine Planté, Camille Aubaude, Claude Ber, Françoise Urban-Menninger, Maggy de Coster  et bien d'autres figures connues, méconnues, oubliées, dénigrées... Nous voudrions explorer l'apport des femmes à la poésie sous tous ses aspects et pour ce faire, vous avez carte blanche pour étudier cette problématique. Ce colloque est expérimental et cherche à encourager toutes les initiatives de réflexion sur ce thème pour répondre à certains objectifs de la Société Internationale d’Études des Femmes et d’Études de Genre en Poésie (association régie par la loi 1901 à but non lucratif). En partenariat avec la revue Le Pan poétique des muses, ce colloque en ligne peut donner lieu à une publication de ses actes sous la forme d'un ouvrage. Nous souhaitons recevoir de préférence des textes/résumés d'articles qui respectent le formatage universitaire français (autrement dit les consignes de la présentation d'un article) et d'une langueur qui ne dépasse pas 35000 caractères interligne double, police Times New Roman, taille 13 pour le texte et 18 pour les sous-titres. Merci d'adresser votre texte en format word ou RTF à contact.revue@pandesmuses.fr en précisant comme objet de votre courriel "Contribution au premier colloque en ligne". La date butoir de la soumission de vos textes (ou vos propositions d'articles) pour ce colloque est fixée au 30 octobre 2017 30 avril 2018. Langues : français, arabe, anglais, espagnol et italien.

 

Dina Sahyouni

 

 

* Chapitre X « De la poésie » in De l'Allemagne, tome I, 2ème édition 1814, Paris, imprimerie de Mame., chez .H. Nicolle, à la Librairie Stéréotype, rue de Seine, n°12e Chez MAME Frères, imprimeurs-Libraires, rue du Pot-de-Fer, n°14, M. DCCC. XIV.

 

 

Comité d'organisation

Nelly Sahyouni-Taza, Dina Sahyouni, Paul TOJEAN (nom de plume d'Éric Guillot)

 

Organisation technique et/ou artistique

Cyril Bontron, Dina SAHYOUNI

 

Collaboratrice

Laure Delaunay

 

Intervenante externe

Nicole Coppey

 

Comité scientifique

Camille Aubaude, Sandrine Bédouret, Anne Castaing, Emmanuel Toh Bi, Ouattara Gouhe, Claude Ber, Paul TOJEAN, Maggy de Coster, Frédérique Guétat-Liviani, Ange-Valery Kouakou

 

Partenaire & Mécène

Le Pan Poétique des Muses

 

Les actes de ce colloque bénéficieront d'une publication imprimée

dans le numéro spécial du Pan Poétique des Muses 2018

 

Table des matières

 

 

I – Parcours poétiques à découvrir

 

Maggy de Coster, « Diana Morán : panaméenne, universitaire et poète de l'exil », « À propos de la poésie de Matilde Espinosa »,  « Cecilia Mereiles : poète brésilienne avant-gardiste »

Françoise Urban-Menninger, « Jacquelyne Lepaul, son œuvre extraordinairement moderne à redécouvrir ! », « Autres poèmes de Jacquelyne Lepaul (suite) »

 

***

 

II – La poésie et les poètes selon les contemporaines

 

Huguette Bertrand, « Les vers de l’essentiel »

Maggy de COSTER, « Quid de la poésie ? »

 

 

 

III – La poésie et les poètes selon les aïeules


 

III – 1 – Textes anciens réédités

Mme de LAMBERT, « Portrait de Monsieur de La Motte par feue Madame la Marquise de Lambert »

III – 2 – Textes récents

Paul Tojean, « De Sappho à Annie Leclerc : "Le visage de l’amour" »

Ouattara Gouhé (texte et illustration), « Louise Labé, ses Sonnets et le « pleurer-rire »1 poétique : fonctionnalisme et symbolique oppositionnels des quinquets2 »

 

IV – Poésie hors ses frontières

 

Emmanuel Toh Bi, « Le conte interoral caribéen : une visée humanisante »

 

***

Pour citer ce texte

 


SIÉFÉGP, « Premier colloque international & multilingue de la SIÉFÉGP sur "Les théoriciennes de la poésie" », Le Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : Premier colloque international & multilingue de la SIÉFÉGP sur « Ce que les femmes pensent de la poésie : les poéticiennes », mis en ligne le 14 juin 2017. Url : http://www.pandesmuses.fr/colloques/theoriciennes-2017

 

© Tous droits réservés

 

Dernière mise à jour : 21 novembre 2017

Dernière mise à jour : 29 janvier 2018

Dernière mise à jour : février 2018

Partager cette page

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Le Pan poétique des muses - dans SIEFEGP colloques en ligne

Publications

 

Cette section n'a pas été mise à jour depuis longtemps, elle est en travaux. Veuillez patienter et merci de consulter la page Accueil de ce périodique.

Numéros réguliers | Numéros spéciaux| Lettre du Ppdm | Hors-Séries | Événements poétiques | Dictionnaires | Périodiques | Encyclopédie | ​​Notre sélection féministe de sites, blogues... à visiter 

 

 

Rechercher

À La Une

  • Megalesia 2020
    LE PAN POÉTIQUE DES MUSES vous présente son festival en ligne Megalesia édition 2020 du 1er avril au 1 er 30 septembre 2020 Crédit photo : " La Muse du chant et de la dance Terpsichore", toile de François Boucher, domaine public. Festival numérique, international...
  • Table
    Table de Megalesia 2020 Édition 2020 du 1er avril au 1er 30 septembre Festival International & Multilingue des Femmes & Genre en Sciences Humaines & Sociales En partenariat avec la Société Internationale d'Études des Femmes & d'Études de Genre en Poésie...
  • "I LOVE BEIRUT". Pour Beyrouth, pour un monde solidaire !
    Megalesia 2020 | S'indigner, soutenir, lettres ouvertes, hommages, etc. "I LOVE BEIRUT" Pour Beyrouth, pour un monde solidaire ! "En solidarité avec le Liban, nous publions vos témoignages et poèmes qui soutiennent la population libanaise durement touchée...
  • « Me, Myself » ou du Care lyrique et philosophique
    Megalesia 2020 | Poésie, musique & art audiovisuel |Le néopaganisme & la sexualité dans la culture populaire du XXIe siècle | Articles & témoignages « Me, Myself » ou du Care lyrique & philosophique Dina Sahyouni © Crédit photo : L'affiche de la chanson...
  • « Reality Scares Me » ou quand la réalité de la Terre et celle de l'amour nous font peur
    Megalesia 2020 | Poésie, musique & art audiovisuel « Reality Scares Me » ou quand la réalité de la Terre et celle de l'amour nous font peur Dina Sahyouni © Crédit photo : L'affiche de la sortie de la chanson "Reality Scares Me" de MONSIEUR, c apture d'écran...
  • Notre sélection féministe de sites, blogues... à visiter
    REVUE LE PAN POÉTIQUE DES MUSES | Invitations à visiter Page en construction... Notre sélection féministe de sites, blogues... à visiter Crédit photo : Une représentation de la déesse japonaise Amaterasu sortant de la caverne. Amaterasu est la déesse...
  • L'artiste Catherine Gil Alcala au festival "Les Balladines"
    Megalesia 2020 | Annonces diverses L'artiste Catherine Gil Alcala au festival "Les Balladines" © Crédit photo : L'affiche du festival, image transmise par la maison d'édition de l'artiste-autrice citée. L'artiste Catherine Gil Alcala présente le 13 septembre...
  • « Éviter les secrètes surprises du diable » !
    Megalesia 2020 | Réflexions féministes sur l'actualité « Éviter les secrètes surprises du diable » ! Françoise Urban-Menninger Blog officiel : L'heure du poème Crédit photo : Joovs van Cleve, "La Vierge à l'enfant", domaine public, Wikipédia, Commons. Cet...
  • Papillon à la rose
    Megalesia 2020 | Astres & animaux en Poésie | Travestissements poétiques Papillon à la rose Françoise Urban-Menninger Blog officiel : L'heure du poème Photographie par Claude Menninger © Crédit photo : Claude Menninger, " Papillon à la rose", photographie...
  • Jean-François Blavin, « Oscillations vagabondes au crépuscule », Éditions Unicité, 2020, 94 p., 13€
    Megalesia 2020 | Critique & réception J ean-François Blavin, « Oscillations vagabondes au crépuscule », Éditions Unicité, 2020, 94 p., 13€ Maggy de Coster Site personnel Le Manoir Des Poètes © Crédits photos : "Première de couverture illustrée du recueil...