2 avril 2021 5 02 /04 /avril /2021 15:04

 

Événements poétiques | Megalesia 2021 | Poésies printanières & colorées | Florilège de textes poétiques |  Poésie audiovisuelle

 

 

 

 

 

Au village de Kikana,

 

 

Que d'or

 

 

&

 

 

La tour dorée

 

 

 

 

 

Nicole Coppey

 

Site officiel : http://www.nicolecoppey.com/

 

Chaîne officielle YouTube : https://www.youtube.com/channel/UC_Mt28JgxfzPW91iaO7TS1g

 

 

Au village de Kikana

 

 

Description :

L'auteure/autrice  a déclamé ce conte dans un court-métrage, voir ci-dessous, où elle est accompagnée de plusieurs musiciennes et musiciens.

 ​​​​​

Lien du poème audiovisuel :

 

https://www.youtube.com/watch?v=cB3IdioNHbs

 

 

 

Que d'or

AuvillagedeKikana

 

 

 

 

Description :

L'auteure/autrice  a déclamé ce calligramme dans un court-métrage, voir ci-dessous, où elle est accompagnée de plusieurs musiciennes et musiciens.

 ​​​​​

Lien du poème audiovisuel :

 

https://www.youtube.com/watch?v=L3usUkkZzqQ

 

 

La tour dorée

 

 

 

 

Description :

L'auteure/autrice  a déclamé ce conte-calligramme dans un court-métrage, voir ci-dessous, où elle est accompagnée de plusieurs musiciennes et musiciens.

 ​​​​​

Lien du poème audiovisuel :

 

https://www.youtube.com/watch?v=hnWk74jPJog

 

 

 

***

 

 

Pour citer ces poèmes audiovisuels printaniers & colorés

 

Nicole Coppey, « Au village de Kikana », « Que d'or » & « La tour dorée », calligrammes & poèmes audiovisuels inédits ou courts-métrages poétiques, Le Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques Événement poétique|Megalesia 2021/I « Poésies printanières & colorées », mis en ligne le 2 avril 2021. Url : 

http://www.pandesmuses.fr/megalesia21/nc-quedor

 

 

 

 

Mise en page par David Simon

 

 

© Tous droits réservés 

 

Retour à la Table de Megalesia 2021 

Repost0
LE PAN POÉTIQUE DES MUSES - dans Megalesia Nature en poésie Audiothèques-vidéothèques
31 mars 2021 3 31 /03 /mars /2021 14:15

 

 

Événements poétiques | Megalesia 2021 | Poésies printanières & colorées | Florilège de textes poétiques

 

 

 

 

 

 

Les embruns.

 

 

Brume des vacances

 

 

 

Sandrine Rey

 

 

 

 

 

 

© Crédit photo : Mariem Garali Hadoussa, Mer, photographie, 2020. 

 

 

 

    Les galets gris et arrondis par l’érosion sont de la partie. Le temps a fait son œuvre et il se trouve que la forme ronde est l'une des plus agréables à l'œil humain. Vous savez que le temps prend tout son temps pour faire les choses bien ? Pour les courageux qui s'y risqueraient, les galets sont chauds. Ils brûlent les pieds des étourdis restés statiques trop longtemps. Ce qui donne parfois lieu à des petites danses bien causasses. La danse des pieds chauds ! 

    Mais c'est bien le soleil et le bruit des cigales qui finissent de planter le décor. Les embruns sont eux un subtil mélange d'iode, de vent et de sel marin qui fouettent le visage à foison. Enfin, de ceux qui voudraient bien s’approcher de la mer !

Ça y est nous sommes bien en vacances ! 

    Adieu pour un temps l’atmosphère fétide du bureau. Oublier notre meilleure amie, la machine à café, grâce à laquelle on se redynamise après des heures de monotonie. Fini le patron grincheux et stressant qui demande de plus en plus de productivité. Ainsi que les pannes, les bugs informatiques et les réunions interminables… 

    Légers et revigorants, les embruns aiment la musique de leurs mères les vagues. D’ailleurs, celles-ci en s’écrasant sur les galets font un bruit fracassant ! Marquant tantôt la violence et tantôt la beauté de la nature. Mais voyez-vous c´est comme ça qu'elles mettent au monde les embruns ! 

    Les embruns effacent tout, c'est la machine à laver de l'esprit. Se vider la tête pendant ses vacances prend donc ici tout son sens. Ils sont la brume des vacances mêlées aux fragrances de monoï et autres produits solaires parfumés. Ça sent le chant des sirènes et le besoin de liberté !

 

 

***

 

 

Pour citer ce poème printanier & coloré

 

Sandrine Rey, « Les embruns. Brume des vacances » poème inédit en prose sur la mer illustré par une photographie de Mariem Garali-Hadoussa, Le Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques Événement poétique|Megalesia 2021/I « Poésies printanières & colorées », mis en ligne le 31 mars 2021. Url : 

http://www.pandesmuses.fr/megalesia21/sr-brumedesvacances

 

 

 

 

Mise en page par David Simon

 

© Tous droits réservés 

 

Retour à la Table de Megalesia 2021 

Repost0
LE PAN POÉTIQUE DES MUSES - dans Megalesia Nature en poésie
30 mars 2021 2 30 /03 /mars /2021 17:41

 

Événements poétiques | Megalesia 2021 | Poésies printanières & colorées | Florilège de textes poétiques​​​​​​

 

 

 

 

 

 

 

L'arc-en-ciel de la vie,

 

 

Réveil printanier

 

 

&

 

Un homme et un banc

 

 

 

 

 

 

Corinne Delarmor

 

Peinture de

Mariem Garali Hadoussa

 

Artiste plasticienne & poète

Présidente de lassociation "Voix de femme nabeul"

 

 

 

​​​​​​© Crédit photo :  Mariem Garali Hadoussa, "éclosions attendues", 92x65 cm", peinture.

 

 

L'arc-en-ciel de la vie

 

 

 

Un faisceau lumineux aux couleurs arc-en-ciel,

Danse devant tes yeux et à travers le ciel,

Les anges et les abeilles valsent dans le soleil,

Le chant de paix s’élève au pays des merveilles,

Les maux ont disparu à la nouvelle lune,

Le printemps refleurit le bourgeon sur la dune,

Et l’étendue marine recouvre le planisphère,

Les fleurs multicolores envahissent la terre,

Tu voles, tu tournoies dans les airs,

Tu flottes, libre comme l’air,

Tu renais, tu revis, tu rebondis,

Tu te balances sur le fil de la vie,

Hier encore, tu hésitais, tu doutais,

Aujourd’hui, tu t’élances pour de vrai,

Dans la magie de la beauté planétaire,

Dans la fécondité de la nouvelle terre  !

 

 

 

 

Réveil printanier

 


 

Je hume le sentier au parfum de Printemps

Bordé de pierres de jade, aux vibrisses grimpantes,

Aux pommettes fardées d’ombelles fleurissantes,

À l’iris bleu azur, au sourire éclatant,

 

 

À travers les roseaux ondoyants et graciles, 

Bruissant et frémissant tel le vent dans les vignes,

J’entrevois l’organza du plumage d’un cygne,

D’une liliale blancheur, en lisière de la ville,

 

 

Sous une brassée de mouettes aux piaillements indociles,

Une péniche flâne en écrasant les flots,

Dans un rayon de soleil se baigne un angelot,

Bourgeonnement de la vie, ici et maintenant, point d’exil !

 

 

 

 

 

Un homme et un banc

 

 

 

Dans un jardin,

Abandonné,

Un banc invite un promeneur

À s'asseoir un instant,

 

L’un sans l’autre ne sont rien,

Rien d’autre qu’un homme et un banc,

 

L’homme ouvre son cœur

À son hôte,

Se confie,

Le banc de pierre écoute,

Religieusement,

Dans le silence,

 

 

L’homme dépose

Sur le banc

Une rose,

 

 

La pierre se fendille,

Se craquelle,

Se fissure,

Le cœur du banc éclot !

 

 

 

 

Dans un jardin abandonné,

 

Un banc interroge un passant,

L’invite à s'asseoir un instant

 

 

***

 

 

Pour citer ces poèmes printaniers & colorés

 

 

Corinne Delarmor, « L'arc-en-ciel de la vie », « Réveil printanier » & « Un homme et un banc » trois poèmes inédits sur le printemps illustrés par une peinture inédite de Mariem Garali Hadoussa, Le Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques Événement poétique|Megalesia 2021/I « Poésies printanières & colorées », mis en ligne le 30 mars 2021. Url : 

http://www.pandesmuses.fr/megalesia21/cd-arcencieldelavie

​​​​​

 

 

 

 

Mise en page par David Simon

 

© Tous droits réservés 

 

Retour à la Table de Megalesia 2021 

 

Repost0
LE PAN POÉTIQUE DES MUSES - dans Megalesia Nature en poésie
30 mars 2021 2 30 /03 /mars /2021 09:58

 

Événements poétiques | Megalesia 2021 | Leçons, méthodes & méthodologies en poésie

 

 

 

 

 

 

 

La strophe d'après

 

 

poèmes de Denise Le Dantec

 

 

Recueil paru aux éditions Sans Escale ​​​​​​

 

 

 

 

 

 

 

Françoise Urban-Menninger

 

Blog officiel : L'heure du poème

 

 

 

 

© Crédit photo : Premère de couverture illustrée du recueil, image fournie par les éditions Sans Escale 

 

 

 

Denise Le Dantec a consacré plusieurs ouvrages à l'histoire des jardins et nul doute qu'elle porte en elle un jardin de lumière où les fleurs sont des mots qui nous donnent à entendre une musique céleste « les anges / jouent-ils de la flûte / avec une bouche taillée / dans trois fleurs de lys ? »

 

L'autrice ne cesse de chercher ce qu'elle nomme « le lieu du poème » et c'est ainsi que le poème s'écrit dans le poème. Le paysage intérieur et le paysage extérieur se rencontrent, pour Novalis, c'est à cet endroit  précis que se tient « le siège de l'âme » !

 

 

Quand l'auteure* écrit « J'ai pris le chemin du même chemin », nous l'accompagnons dans les allées du poème où l'on découvre avec ravissement « La musique d'un orchestre d'amour flottant », « une soupe de rosée » ou une phrase happée à la volée « Votre robe, Madame, est un jardin » qui sont autant d'éclats lumineux qui ensoleillent cette écriture qui tel « un sentier au bord du monde » nous offre « des espaces rayonnants » qui renvoient à ce que le poète Yves Bonnefoy appelait « l'indéfait, le transversal qui ont valeur pour l'existence ».

 

Denise Le Dantec prolonge dans ses fragments de lumière et ses brèches sur l'indicible une intuition poétique empreinte d'une grâce à la fois infinie et indéfinie. Le poétique déborde la pensée et le langage, cependant le poétique est aussi débordé par une réalité insoutenable et l'auteure d'évoquer à travers une litanie de sigles, le destin sans destinée des migrants qui traversent son poème pour conclure sur cette injonction « Désastre / parlez-moi de désastre / parlez-m'en ».

Mais Denise Le Dantec de revenir toujours dans ce jardin d'écriture où dit-elle « je chante le temps des fleurs » car ajoute-t-elle « J'écris quand le poème réclame d'être écrit » !

 

Voilà très certainement, le secret du poème ! L'auteure nous le répète « Le mot est là où il s'arrête et/ là où il continue ». L'on comprend dès lors que le titre même du recueil « La strophe d'après » nous invite à entrer dans son jardin d'écriture pour appréhender derrière « le brouhaha du monde », « des musiques de roses... » …

 

Mais même si Denise Le Dantec écrit « Mon jardin est plus grand que le monde », on sait avec elle que l'écriture en quête du « lieu du poème » mène au-delà des mots, à la source même de l'être où l'origine et la finitude confinent et l'auteure d'avouer « ...une immense douleur à chaque page » ou encore de déposer tel un pétale de rose ce vers éclairant « ailé d'étamines, la mort ».

 

En dépassant le conceptuel, Denise Le Dantec atteint une réalité plus intense qui met en jeu sa présence au monde dans ce jardin de l'âme qui n'est autre que la parure de la mort annoncée.

 

 

 

* Ou autrice.

 

 

À lire aussi :

 

***

 

 

Pour citer ce texte

 

Françoise Urban-Menninger, « La strophe d'après, poèmes de Denise Le Dantec. Recueil paru aux éditions Sans Escale », texte inéditLe Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : Événement poétique|Megalesia 2021, mis en ligne le 30 mars 2021. Url :

http://www.pandesmuses.fr/megalesia21/fum-recueildedeniseledantec

 

 

 

Mise en page par David Simon

 

 

© Tous droits réservés 

 

Retour à la Table de Megalesia 2021 

Repost0
LE PAN POÉTIQUE DES MUSES - dans Megalesia Nature en poésie

Publications

 

Cette section n'a pas été mise à jour depuis longtemps, elle est en travaux. Veuillez patienter et merci de consulter la page Accueil de ce périodique.

Numéros réguliers | Numéros spéciaux| Lettre du Ppdm | Hors-Séries | Événements poétiques | Dictionnaires | Périodiques | Encyclopédie | ​​Notre sélection féministe de sites, blogues... à visiter 

 

Logodupanpandesmuses.fr ©Tous droits réservés

  ISSN = 2116-1046. Mentions légales

Rechercher

À La Une

  • Megalesia 2021
    LE PAN POÉTIQUE DES MUSES VOUS PRÉSENTE SON FESTIVAL EN LIGNE Megalesia édition 2021 du 8 mars 2021 au 31 mai 2021 © Crédit photo : Mariem Garali Hadoussa, "La Tendresse", no 1, Collection "dame nature", acrylique, peinture. Festival numérique, international...
  • Table de Megalesia 2021
    Table de Megalesia 2021 Édition 2021 du 8 mars au 31 mai Festival International & Multilingue des Femmes & Genre en Sciences Humaines & Sociales En partenariat avec la Société Internationale d'Études des Femmes & d'Études de Genre en Poésie (SIÉFÉGP)...
  • À mesure que je t’aime, Une saveur de ciel et I have a dream
    Événements poétiques | Megalesia 2021 | Poésie audiovisuelle À mesure que je t’aime, Une saveur de ciel & I have a dream Poème & peinture de Sarah Mostrel Site : https://sarahmostrel.wordpress.com Facebook : www.facebook.com/sarah.mostrel À mesure que...
  • Adieu Philippine (film de 1962)
    Événements poétiques | Megalesia 2021 | Chroniques de Camillæ | Revue culturelle d'Europe Adieu Philippine (film de 1962) Camille Aubaude Site & blog officiels : www.lamaisondespages.com/ https://camilleaubaude.wordpress.com/ C’est magique de voir enfin...
  • Frivole et Le jardin douceur
    Événements poétiques | Megalesia 2021 | Poésie érotique Frivole & Le jardin douceur Poème & peinture de Sarah Mostrel Site : https://sarahmostrel.wordpress.com Facebook : www.facebook.com/sarah.mostrel © Crédit photo : Sarah Mostrel, "Fête", peinture. Frivole...
  • Le désir...
    Événements poétiques | Megalesia 2021 | Varia de textes poétiques sur Le Printemps des Poètes 2021 Le désir... Anick Roschi Peinture de Mariem Garali Hadoussa Artiste plasticienne & poète Présidente de l ’ association "Voix de femme nabeul" © Crédit photo...
  • No 1 | O | Les figures des orientales en arts et poésie
    PÉRIODIQUES | REVUE ORIENTALES (O) | N°1 | Les figures des orientales... Les figures des orientales en arts & poésie © Crédit photo : Mariem Garali Hadoussa, "Tendrement vôtre", peinture. Crédit photo : Mariana Marrache (1848-1919), auteure et poète syrienne,...
  • Savoir discerner dans la prudence, Savoir pardonner dans la simplicité et...
    REVUE ORIENTALES (O) | N°1 | Carte blanche à une artiste | Poésie audiovisuelle Savoir discerner dans la prudence, Savoir pardonner dans la simplicité & Savoir espérer dans la foi Nicole Coppey Site officiel : http://www.nicolecoppey.com/ Chaîne officielle...
  • Les amants et Le baiser
    Événements poétiques | Megalesia 2021 | Varia de textes poétiques Les amants & Le baiser Poème de Corinne Delarmor Peinture de Mariem Garali Hadoussa Artiste plasticienne & poète Présidente de l ’ association "Voix de femme nabeul" © Crédit photo : Mariem...
  • Je vous aime
    Événements poétiques | Megalesia 2021 | Poésies printanières & colorées | Florilège de textes poétiques Je vous aime Poème de Corinne Delarmor Peinture de Mariem Garali Hadoussa Artiste plasticienne & poète Présidente de l ’ association "Voix de femme...