1 juillet 2022 5 01 /07 /juillet /2022 12:56

N°11 | Parfums, Poésie & Genre |  Dossier majeur | Florilège | Astres & animaux 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’eau de mon univers

 

 

 

 

 

 

Mariem Garaali Hadoussa

 

Artiste plasticienne & poète

Présidente de lassociation "Voix de femme nabeul"

 

 

 

 

Crédit photo : Edvard Munch, Woman in Blue against Blue Water, 1891, image Wikimedia, Commons, domaine public.

 

 

 

L’eau de mon univers

Parfums de nuits, parfums de jours,

Ils m’exaltent, m’emportent vers un univers

Sans nom, sans vie, où,

Toi ma vie tu le fais tien,

Toi mon âme, tu y habites,

Mon regard l’illumine.

Les fleurs de mon jardin embaument,

Les parois de mon univers sont en eau,

Une eau limpide comme mon âme,

Une eau transparente comme mon esprit.

 

 

 

Mon dieu ?

 C’est l’Eau de Mon univers,

Ô dame eau, je suis ivre de toi !

Ô dame eau désaltère-moi, Habille-moi de tes flots,

Drape-moi de tes vagues,

Enchante-moi de tes ruissellements,

Caresse-moi de ta tendre rosée du matin !

Je me noie dans ton lac de jouvence,

Ô mon eau adorée !

Je me noie dans tes bleus de bonheur,

Ô mon eau enchantée !

 

 

 

© Mariem Garali hadoussa, dans « Comme nos pluies seront parfumées »

 

 

***

 

Pour citer ce poème inédit d'amour de la nature et de ses parfums 

 

 

Mariem Garaali Hadoussa, « L’eau de mon univers », Le Pan Poétique des Muses | Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : N°11 | ÉTÉ 2022 « Parfums, Poésie & Genre », mis en ligne le 1er juillet 2022, Url :

http://www.pandesmuses.fr/no11/mgh-eaudemonunivers

 

 

 

Mise en page par David

 

© Tous droits réservés

 

Retour au sommaire du N°11

Lien à venir

Repost0
27 juin 2022 1 27 /06 /juin /2022 16:40

 

N°11 | Parfums, Poésie & Genre |  Poésie érotique

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Miroirs infinis

 

 

 

 

 

 

 

Poème & dessin

 

Mokhtar El Amraoui

 

 

 

© Crédit photo :  Mokhtar El Amraoui, « Miroirs infinis ».

​​​​


 

 

De chauds rêves frétillent encore

dans le feu de nos doigts

Un reste de lune

Un ressac de caresses

s’élèvent jusqu'aux étoiles

Elles s’étirent

dans leurs jasmins de lumière

Et la barque de nos deux corps

glisse sur l’eau complice

d’un rire aux miroirs infinis

 

 

 

© Mokhtar El Amraoui dans « Chante, aube, que dansent tes plumes ! », 2019.

 

 

***

 

Pour citer ces dessin & poème d'amour inédits

 

 

​Mokhtar El Amraoui (poème & dessin), « Miroirs infinis », Le Pan Poétique des Muses | Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : N°11 | ÉTÉ 2022 « Parfums, Poésie & Genre », mis en ligne le 27 juin 2022, Url :

http://www.pandesmuses.fr/no11/mea-miroirsinfinis

 

 

 

Mise en page par David

 

© Tous droits réservés

 

Retour au sommaire du N°11

Lien à venir

Repost0
16 juin 2022 4 16 /06 /juin /2022 15:44

Événements poétiques | Festival International Megalesia 2022 | I. Le merveilleux féerique au féminin | Poésie des aïeules/Astres & animaux

 


 

 

​​​​​

 

 

 

La fleur & la fée

 

​​

 

 

 

 

 

Zoé Fleurentin (1815-1863)

Poème choisi & transcrit par Dina Sahyouni

 

 

 

 

 

​​​​​Crédit photo :  Rose sous la pluie en Iran, domaine public, Wikimedia.

 ​​​​

 

 

Une fleur languissait au milieu d'un parterre,

Une fleur qui voulait grandir,

Mais elle était, hélas ! timide et solitaire,

Et ses jeunes boutons, voilés avec mystère,

Commençaient à peine à verdir.

Il lui fallait et soleil et rosée,

Et le ciel était pluvieux.

Alors vint une fée

Qui sur elle arrêta les yeux :

« Tu souffres, pauvre fleur mourante :

J'aurai pitié de ta douleur,

Relève-toi, ma baguette est puissante,

Elle te rend la vie et la chaleur. »

La fleur aussitôt se relève

Sous un contact mystérieux ;

Son tourment s'enfuit comme un rêve,

Et, pour avoir souffert, elle n'en croit que mieux ;

Elle était naguère étouffée

Sous le voile d'un ciel obscur,

Mais, grâce au bon cœur de la fée,

Son calice fleurit sous un beau ciel d'azur.

Ainsi, par vous, chère marraine,

J'ai reçu, trésor précieux,

Cette marque souveraine

Qui nous ouvre les cieux,

Sans vous, je n'étais rien qu'une plante inutile,

Destinée à bientôt périr ;

Mais vous m'avez semée en un terrain fertile,

Et mon cœur vous chérit, et mon cœur va fleurir.

 

 

 

Le poème ci-dessus provient de FLEURENTIN, Zoé (1815-1863), Poésies élégiaques (Ancienne élève de la Maison impériale de Saint-Denis), Paris, au bureau de la revue de la Province, C. VANIER, Libraire-Éditeur, 25 rue de Buffault, 1861, pp. 63-64. Ce recueil de poèmes appartient au domaine public.

​​​​​​

 

***

 

Pour citer ce poème féerique de l'aïeule

 

 

Zoé Fleurentin« La fleur et la fée », extrait de FLEURENTIN, Zoé (1815-1863), Poésies élégiaques, (1861), a  été choisi & transcrit par Dina Sahyouni pour Le Pan Poétique des Muses | Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : Événements poétiques | Festival International Megalesia 2022 « Les merveilleux féeriques féministe & au féminin », mis en ligne le 16 juin 2022. Url :

http://www.pandesmuses.fr/megalesia22/zf-lafleuretlafee

 

 

 

Mise en page par David

 

 

© Tous droits réservés

 

Retour à la table de Megalesia 2022​​

Repost0
15 juin 2022 3 15 /06 /juin /2022 17:12

Événements poétiques | Festival International Megalesia 2022 | I. Le merveilleux féerique au féminin | Poésie des aïeules/Astres & animaux | Travestissements poétiques

 


 

 

​​​​​

 

 

La nature

 

​​

 

 

 

 

 

Zoé Fleurentin (1815-1863)

Poème choisi & transcrit avec un commentaire par Dina Sahyouni

 

 

 

 

​​​​​Crédit photo :  Fleurs, Feuillages sous la pluie, Rain drop n° 5, domaine public, Wikimedia.

 ​​​​

 

 

Je suis la splendide nature,

J'ai les grands fleuves pour colliers,

Et de mes palais de verdure

Les chênes verts sont les piliers.


 

 

Le feu rouge de ma narine

Bout dans les cratères béants,

Et les flots noirs des océans

Dorment bercés sur ma poitrine.

 


 

Je donne l'être à toutes choses

Avec un funèbre soupir ;

C'est moi qui fais germer les roses

Et c'est moi qui les fais mourir.


 

 

Mais si je cache dans les tombes

Fleur sans arôme et corps glacés,

Au printemps, sur les trépassés,

Je fais murmurer les colombes !


 

 

Au loin, dans les espaces mornes,

Aussi loin que va le ciel bleu,

J'étends ma puissance sans bornes

Qui se dresse en face de Dieu !


 

 

Quand il menace d'une entrave

Mon front caché dans les cieux clairs,

Pour répondre à ses blancs éclairs

Mes volcans font fumer la lave !


 

 

De l'infini perçant les voiles,

J'allume d'un souffle vainqueur

Les feux scintillants des étoiles,

Astres d'or qui tournent en chœur.


 

 

Ô cieux, à la fauve ceinture !

Contemplez mes fils infinis

Dont la voix, en hymne bénis,

Chante l'éternelle nature.

 

 

 

Le poème ci-dessus provient de FLEURENTIN, Zoé (1815-1863), Poésies élégiaques (Ancienne élève de la Maison impériale de Saint-Denis), Paris, au bureau de la revue de la Province, C. VANIER, Libraire-Éditeur, 25 rue de Buffault, 1861, pp. 15-16. Cet recueil de poèmes appartient au domaine public.

 

Cette poète lyrique ou lyreuse se glisse dans la peau de la mère nature dans toute sa puissance et sa splendeur pour en faire l'éloge et pour dévoiler certaines de ses féeries. Ce poème élogieux mérite notre attention puisqu'il met en lumière l'importance de la nature dans la psychologie humaine et dans le processus de la création poétique.

​​​​​​

 

***

 

Pour citer ce poème élogieux de l'aïeule 

 

Zoé Fleurentin« La nature », extrait de FLEURENTIN, Zoé (1815-1863), Poésies élégiaques, (1861), a  été choisi & transcrit avec un commentaire par Dina Sahyouni pour Le Pan Poétique des Muses | Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : Événements poétiques | Festival International Megalesia 2022 « Les merveilleux féeriques féministe & au féminin », mis en ligne le 15 juin 2022. Url :

http://www.pandesmuses.fr/megalesia22/zf-lanature

 

 

 

Mise en page par David

 

 

© Tous droits réservés

 

Retour à la table de Megalesia 2022​​

Repost0

Publications

 

Nouveau : 

LE PAN POÉTIQUE DES MUSES EST SUR INSTAGRAM

 

Info du 29 mars 2022.

 

Cette section n'a pas été mise à jour depuis longtemps, elle est en travaux. Veuillez patienter et merci de consulter la page Accueil de ce périodique.

Numéros réguliers | Numéros spéciaux| Lettre du Ppdm | Hors-Séries | Événements poétiques | Dictionnaires | Périodiques | Encyclopédie | ​​Notre sélection féministe de sites, blogues... à visiter 

 

Logodupanpandesmuses.fr ©Tous droits réservés

 CopyrightFrance.com

  ISSN = 2116-1046. Mentions légales

Rechercher

À La Une

  • Bel été à vous et À bientôt !!!
    Bel été à vous & à bientôt !!! Crédit photo : Hiding Flower, Image de Commons. Cher lectorat, Nous vous souhaitons un bel été ! Une partie de notre rédaction sera de retour en ligne avant le 5 juillet pour reprendre les publications. Message du 27 juin...
  • La deuxième édition du Prix Littéraire de Dina Sahyouni
    N° 1I | Parfums, Poésie & Genre | Actions en faveur des femmes & LGBT+ [publication numérique uniquement du texte] La deuxième édition du Prix Littéraire de Dina Sahyouni SIÉFÉGP Société Internationale d'Études des Femmes & d'Études de Genre en Poésie....
  • L’eau de mon univers
    N°11 | Parfums, Poésie & Genre | Dossier majeur | Florilège | Astres & animaux L’eau de mon univers Mariem Garaali Hadoussa Artiste plasticienne & poète Présidente de l ’ association "Voix de femme nabeul" Crédit photo : Edvard Munch, Woman in Blue against...
  • Table de Megalesia 2022
    Table de Megalesia 2022 Édition du 1er avril au 15 juin* Festival International & Multilingue des Femmes & Genre en Sciences Humaines & Sociales En partenariat avec la Société Internationale d'Études des Femmes & d'Études de Genre en Poésie (SIÉFÉGP)...
  • 2-4 | Les vertiges du mystérieux et du merveilleux : l’art poétique de Fatma Gadhoumi
    REVUE ORIENTALES (O) | N° 2 | Entretiens & Événements poétiques | Festival International Megalesia 2022 | I. Le merveilleux féerique au féminin | Articles & témoignages Les vertiges du mystérieux & du merveilleux : l’art poétique de Fatma Gadhoumi Propos...
  • Biographie de FATMINA ou Fatma GADHOUMI
    Biographie & publication disponibles numériquement Fatma GADHOUMI ou FATMINA Artiste peintre, sculptrice & ingénieure © Crédit photo : L’artiste F atma GADHOUMI ou FATMINA est une fée. « Il faut commencer dans le noir pour trouver la lumière . » Fiche...
  • Miroirs infinis
    N°11 | Parfums, Poésie & Genre | Poésie érotique Miroirs infinis Poème & dessin Mokhtar El Amraoui © Crédit photo : Mokhtar El Amraoui, « Miroirs infinis ». De chauds rêves frétillent encore dans le feu de nos doigts Un reste de lune Un ressac de caresses...
  • André Seleanu, "Le Conflit de L’Art Contemporain. Art tactile, art sémiotique", L’Harmattan, 2022, 225 pages, 23€
    N°11 | Parfums, Poésie & Genre | Bémols artistiques André Seleanu, Le Conflit de L’Art Contemporain Art tactile, art sémiotique, L’Harmattan, 2022, 225 pages, 23€ Maggy de Coster Site personnel Le Manoir Des Poètes © Crédit photo : Première de couverture...
  • Le chant de mon oud
    Événements poétiques | Festival International Megalesia 2022 | Poésie, musique art audiovisuel | Poésie érotique & N°12 | Musique, Poésie & Genre | Dossier majeur | Florilège | Poésie érotique Le chant de mon oud Poème & dessin Mokhtar El Amraoui © Crédit...
  • Pour que cesse !!
    Événements poétiques | Concours Féministes | Festival des poésies féministes 2021 | Recueil | Poésie féministe pour éliminer les violences faites aux femmes Pour que cesse !! Nouria Diallo-Ouedda Crédit photo : Mimosa rouge de l'été", image Wikimedia,...