17 mai 2022 2 17 /05 /mai /2022 18:06

 

Événements poétiques | Festival International Megalesia 2022 | Réflexions féministes sur l'actualité |  Poésie érotique

 

 

 

 

 

 

 

fourreau d'eau & de lumière

 

 

 

 

 

 

 

 

Françoise Urban-Menninger

 

Blog officiel : L'heure du poème

 

 

 

 

Crédit photo : Burkini, image Commons, domaine public. 

 

 

 

                   

loin de voiler le corps

le burkini l'expose

moulée dans ce vêtement

lorsqu'il est mouillé

la femme y est sculptée

dans un fourreau d'eau et de lumière

 

 

 

ses hanches s'arrondissent

sur des courbes suggestives

ses seins retiennent le regard

enchâssés sous le tissu qui les révèle

le burkini ne cache pas

le corps des femmes

 

 

 

il le donne à voir

dans une image fluide

où la femme prisonnière

de sa deuxième peau

est prise telle une sirène

dans le filet de ses contradictions

 

 

 

© Françoise Urban-Menninger

 

***

 

Pour citer ce poème inédit, féministe & engagé

 

​Françoise Urban-Menninger, « fourreau d'eau et de lumière », Le Pan Poétique des Muses | Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : Événements poétiques | Festival International Megalesia 2022 « Les merveilleux féeriques féministe & au féminin », mis en ligne le 17 mai 2022. Url :

http://www.pandesmuses.fr/megalesia22/fum-fourreau

 

 

 

 

Mise en page par David Simon

 

© Tous droits réservés

 

Retour à la table de Megalesia 2022

Repost0
5 mai 2022 4 05 /05 /mai /2022 11:00

Événements poétiques | Festival International Megalesia 2022 | Poésie érotique 

 

 

 

 

 

 

 

Feux de courbes

 

 

 

 

 

 

 

Poème & peinture

 

Mokhtar El Amraoui

 

 

 

 

​​​​​© Crédit photo :  Mokhtar El Amraoui, "eux de courbes​​​​", peinture.

 

 

 

 

Personne ne sait

comment elle joue

sur les feuilles des arbres

cette musique

qui fait frissonner

terres mers et cieux

 

 

 

Personne ne sait

comment elle se fait arbre

pour dormir

dans le rêve des étoiles

et le rire de la lune

 

 

 

Personne ne sait

Comment elle chante

aux fleurs fatiguées

tous leurs matins de fruits

pour consoler leurs larmes

et essuyer leurs soucis

 

 

 

Personne ne sait

Comment elle offre 

tous ses feux de courbes

pour éteindre la tristesse

dans mon cœur

en l’étreignant 

des caresses de ses doigts

me faisant retrouver

les branches de ma voix



 

© Mokhtar El Amraoui dans « Dans le tumulte du labyrinthe »

 

 

***

 

Pour citer ces poème & dessin inédits

 

 

​Mokhtar El Amraoui (poème & dessin), « Feux de courbes », Le Pan Poétique des Muses | Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : Événements poétiques | Festival International Megalesia 2022 « Les merveilleux féeriques féministe & au féminin », mis en ligne le 5 mai 2022. Url :

http://www.pandesmuses.fr/megalesia22/mea-feuxdecourbes

 

 

 

Mise en page par Aude

 

 

© Tous droits réservés

 

Retour à la table de Megalesia 2022​​

Repost0
29 avril 2022 5 29 /04 /avril /2022 10:30

Événements poétiques | Festival International Megalesia 2022 | Poésie érotique

 

 

 

 

 

 

 

Ailes de fantômes & Renaître !

 

 

 

 

 

 

 

Poème & peinture

 

Mokhtar El Amraoui

 

 

 

© Crédit photo :  Mokhtar El Amraoui, "Ailes de fantômes​​​​", peinture.

 

 

 

Ailes de fantômes

 

 

 

Comment encore la dire, elle,

L’absente lettre

Où dansent les lèvres

Des mots suspendus

À tes yeux sonores ?

Ils culbutent ma transe.

 

 

 

Un silex, oui, de déroute,

C’est-à-dire de retrouvailles !

Je n’attendais de toi

Que cette main tendue

Regardée en nos éveils !

Ton hier, quand tu étais vêtue d’étoiles vertes.

Tes yeux me rêvaient, dans mon silence,

Comme des feuilles de citronnier

L’or d’un ciel visage

Te disant sur le rivage d’autres quais.

Cri de précipices !

 

 

 

Tu rends hommage à l’hirondelle

Qui t’a poinçonnée, le sein en masques d’adieux.

 

 

 

Prendre juste un mot

Puis descendre, avec, dans le puits

De chaque lettre et venir

À l’ombre de ses fugues, tes fulgurances !

 

 

 

Les sourires de ton regard,

Quand tu m’aimes, mort bleue !

Comme le rire de cette  impossibilité,

Note distance calculée en caresses

Chaussée de souvenirs

Et ailes de fantômes !

 

 

 

© Mokhtar El Amraoui, extrait de son recueil « Le souffle des ressacs ».

 

 

 

 

Renaître !

 

 

 

Que chantent tous les cieux

Leurs feux de danses,

Transes de nos renaîtres

Aux bains de voluptueuses fragrances !

Laissons germer,

En douces lèvres,

Nouvelles mélodies,

Nos mots assoiffés de vie,

Nos ascensions en caresses

Vêtues d’étoiles,

Pour chasser, de leur rire floral,

L’obscure détresse,

Pour ouvrir les nouvelles pages

De nos jardins criant,

Au creux de nos cœurs,

Les grains rêvant

De sillons d’amour invitant,

Dans leurs profondeurs,

L’éclosion des lumières

D’un possible bonheur !

 

 

 

© Mokhtar El Amraoui, extrait de son recueil « Le souffle des ressacs ».

 

 

***

 

Pour citer ces poèmes & dessin inédits

 

 

​Mokhtar El Amraoui (poèmes & illustration), « Ailes de fantômes » & « Renaître ! », Le Pan Poétique des Muses | Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : Événements poétiques | Festival International Megalesia 2022 « Les merveilleux féeriques féministe & au féminin », mis en ligne le 29 avril 2022. Url :

http://www.pandesmuses.fr/megalesia22/mea-fantomesetrenaitre

 

 

 

Mise en page par Aude

 

 

© Tous droits réservés

 

Retour à la table de Megalesia 2022​​

Repost0
13 février 2022 7 13 /02 /février /2022 15:25



Numéro Spécial | Printemps 2022 | Dossier majeur | Florilège / Poésie érotique (pour le premier poème) 

 

 

 

 

 

 

 

Blanche colombe

 

 

&

 

 

Le permis de CONNERIE 3764 

 

 

 

 

 

 

 

 

Monique-Marie Ihry

 

Site & blog officiels : https://www.ihry.fr & http://www.aujardindesmots.unblog.fr

 

 

 

​​​​​​​​​​​Crédit photo : Delmira Agustini, "Frangipanier blanc - Îlets Pigeon", domaine public, Wikimedia. 

​​​​

 

Blanche colombe

 

 




 

Je décidai un jour de goûter enfin au plaisir inédit.

Logée dans les tréfonds du satin de l’alcôve,

abandonnant mon âme au désir d’un grand fauve,

je me laissai aller au délice interdit…

Le bellâtre m’enseigna d’emblée sur un ton érudit

comment me prosterner devant son crâne chauve…

Son sexe n’était plus en fait qu’une chagrine guimauve.

Ô, enfer, damnation ! On me l’avait pourtant prédit.

J’avais tant rêvé de lui, en vain j’espérais son amour,

or, il n’était qu’un dandy fort et petit,

de surcroît sans humour,

sur le carrefour encombré du grand âge.

Il était bien plus âgé que moi,

‒ jeune et blanche colombe ‒

blonde ingénue,

désespérément nue,

sage,

blottie dans son émoi

dans l’alcôve prisonnière

d’un cortège insensé de pédantes chimères.

Il insista pourtant, m’agrippant par la main,

me promit un miracle, un divin lendemain

avant de s’en aller pour toujours 

me dit-il suppliant, 

dans la tombe… 

!

 

 

 

​​​​​Crédit photo : "Pigeon paon blanc", domaine public, Wikimedia. 

​​​​

 

 

 

Le permis de CONNERIE 3764  



 

Pas besoin de permis pour devenir CON,

on ne naît pas CON, on le devient.

 

Question 1 : le devient-on par mimétisme ?

Sans doute. Ce virus étant très contagieux,

il conviendrait d’éviter 

de fréquenter de trop près la bêtise !

Tout compte fait, le mot « bêtise » 

est trop puéril à mon gré,

je n’emploierai dorénavant d’autre substantif 

que celui de « CON » ou sa déclinaison « CONNERIE »

(en majuscule de surcroît, et bien évidemment).

 

Question 2 : Un CON peut-il être gratifié d’amateurisme ?

À cela je répondrai catégoriquement : « Non. » : 

quand on est CON on l’est tout à fait,

à des degrés différents, il est vrai

− encore que – lorsque le mal est fait

les limites sont très incertaines

et tendent vers l’infini de l’incommensurable…

L’idéal serait de repérer ces individus très rapidement

afin de ne pas tomber dans leurs griffes assassines,

ce qui est en l’occurrence

une tâche d’envergure promettant

bien des échecs.

 

La vie est ainsi faite,

certains sont des êtres bons 

et bien d’autres infects,

à nous de faire au mieux

dans cette grande jungle suspecte

des humains…

Quand on est CON, on le reste,

c’est certain… !

 

Question 3 : Est-il de bon ton d’être CON ?

Voilà une question,

plutôt CON, je l’avoue

m’autorisant à me demander

si la CONNERIE serait ‒ elle aussi ‒

un virus très CONtagieux…

Il semblerait qu’en cette période difficile,

il vaudrait mieux être CON que covidé !

 

Depuis toujours, le monde a ses travers.

Aujourd’hui, les hommes 

ont leurs défenses à l’envers,

c’est l’enfer dans la tête du poète, 

même un troisième rappel de vaccin

ne dispense pas du Covid,

et on n’a même pas encore inventé

un vaccin nous préservant de la CONNERIE !

 

Pas besoin de permis pour être CON,

pas besoin d’autorisation pour être covidé,

quand on est CON, on le reste,

quand on est rattrapé par le Covid 

on fait ce qu’on peut pour s’en débarrasser 

sans séquelles…

Les CONS sont fiers de l’être et le restent,

les covidés espèrent rester vivants.

La CONNERIE quant à elle est immuable

et transmissible,

les CONS sont malsains et incurables,

que dire de plus sinon : « Évitons-les ! »

(dans la mesure du possible).

 

La CONNERIE n’est que trop contagieuse,

au royaume souverain des CONS

les rivalités sont redoutables.

Imaginez un concours

permettant aux CONs de rivaliser,

où celui qui remporterait la meilleure note

se verrait décerner le droit

de décimer tous ses CONcurrents !

Ne rêvons pas,

nous sommes tellement habitués

à évoluer dans un monde peuplé 

de ces preux énergumènes 

que ‒ pour un peu ‒ s’ils n’existaient plus

nous serions CONjointement 

COMplètement désorientés !

 

Cette seconde décennie du XXe siècle

a bien mal commencé. 

Nous sommes désormais CONfrontés 

à deux uniques injonctions de CONtagion

assassine :

  • devenir CON 
  • ou être covidé… 

Face à ce choix insensé et sans appel,

la poète ‒ à défaut d’autres maux ‒ 

n’ayant plus de tête ni de mots,

espère quant à elle

et ‒ sans grande CONviction ‒

être en mesure de pouvoir encore

se retirer à temps de la chagrine 

COMpétition… !


 

 

***


Pour citer ces poèmes humoristiques inédits

 

Monique-Marie Ihry, « Blanche colombe » & « Le permis de CONNERIE 3764 », Le Pan Poétique des Muses | Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques Numéro Spécial | Printemps 2022 « L'humour au féminin » sous la direction de Françoise Urban-Menninger, mis en ligne le 13 février 2022. Url :

http://www.pandesmuses.fr/ns2022/mmi-blanchecolombe

 

 

 

 

 

Mise en page par David Simon

 

© Tous droits réservés

Retour au Sommaire du Numéro Spécial 2022 ​​​​​​​​​​​​​​​​​​

Repost0

Publications

 

Nouveau : 

LE PAN POÉTIQUE DES MUSES EST SUR INSTAGRAM

 

Info du 29 mars 2022.

 

Cette section n'a pas été mise à jour depuis longtemps, elle est en travaux. Veuillez patienter et merci de consulter la page Accueil de ce périodique.

Numéros réguliers | Numéros spéciaux| Lettre du Ppdm | Hors-Séries | Événements poétiques | Dictionnaires | Périodiques | Encyclopédie | ​​Notre sélection féministe de sites, blogues... à visiter 

 

Logodupanpandesmuses.fr ©Tous droits réservés

 CopyrightFrance.com

  ISSN = 2116-1046. Mentions légales

Rechercher

À La Une

  • Table de Megalesia 2022
    Table de Megalesia 2022 Édition du 1er avril au 31 mai Festival International & Multilingue des Femmes & Genre en Sciences Humaines & Sociales En partenariat avec la Société Internationale d'Études des Femmes & d'Études de Genre en Poésie (SIÉFÉGP) ©...
  • Zoom sur le parcours de Cécile Oumhani
    Événements poétiques | Festival International Megalesia 2022 | Entretiens artistiques, poétiques & féministes Zoom sur le parcours de Cécile Oumhani Propos recueillis par Hanen Marouani Entrevue réalisée en avril 2022 avec Cécile Oumhani Site Internet...
  • Jardins ouverts à Kunheim le 22 mai
    Événements poétiques | Festival International Megalesia 2022 | Annonces diverses Jardins ouverts à Kunheim le 22 mai Françoise Urban-Menninger Blog officiel : L'heure du poème © Crédit photo : Photographie d'une lecture de Françoise Urban-Menninger. Le...
  • fourreau d'eau et de lumière
    Événements poétiques | Festival International Megalesia 2022 | Réflexions féministes sur l'actualité | Poésie érotique fourreau d'eau & de lumière Françoise Urban-Menninger Blog officiel : L'heure du poème Crédit photo : Burkini, image Commons, domaine...
  • Les tambours de la guerre
    Événements poétiques | Festival International Megalesia 2022 | II. Le merveilleux féerique féministe | Florilège | S'indigner, soutenir, lettres ouvertes & hommages Les tambours de la guerre Pierre Zehnacker Poète, nouvelliste & artiste peintre Crédit...
  • La femme
    Événements poétiques | Festival International Megalesia 2022 | I. Le merveilleux féerique au féminin | Florilège La femme Pierre Zehnacker Poète, nouvelliste & artiste peintre Crédit photo : Portrait d'une jeune bacchante, peinture, image libre de droits. Et...
  • Poèmes pour l'Inauguration de la Cité Gastronomique de Dijon
    Événements poétiques | Festival International Megalesia 2022 | Cuisiner en poétisant | Revue culturelle d'Europe Poèmes pour l'Inauguration de la Cité Gastronomique de Dijon Stephen Blanchard Poète, c hevalier dans l’Ordre des Arts et des Lettres, directeur...
  • Interview avec l'artiste-peintre franco-haïtienne Élodie Barthélémy
    REVUE ORIENTALES (O) | N° 2 | Entretiens & Événements poétiques | Festival International Megalesia 2022 | Entretiens artistiques, poétiques & féministes Interview avec l'artiste-peintre franco-haïtienne Élodie Barthélémy Propos recueillis par Maggy de...
  • Rencontre avec Asuka Kazama : une artiste peintre, plasticienne et photographe japonaise
    REVUE ORIENTALES (O) | N° 2 | Entretiens & Événements poétiques | Festival International Megalesia 2022 | Entretiens artistiques, poétiques & féministes Rencontre avec Asuka Kazama : une artiste peintre, plasticienne & photographe japonaise Propos recueillis...
  • Émigrée,  Femme, Vieille Poète et Yggdrasil
    Événements poétiques | Festival International Megalesia 2022 | II. Le merveilleux féerique féministe | Florilège Émigrée, Femme, Vieille Poète &Yggdrasil Cléo A. Wiertz Poète & plasticienne Site officiel : www.cleo-wiertz-textures.com © Crédit photo :...