27 juillet 2021 2 27 /07 /juillet /2021 10:58

​​

​​​​​REVUE ORIENTALES (O) | N°1 | Florilège de créations

 

 

 

 

 ​​

 

Une femme aux yeux noirs

 

 

 

(Victime de féminicide)

 

 

 

 

 

Mona Gamal El Dine

 

Docteur en sciences de l'art (La Sorbonne Paris), Membre de la Société des Gens de Lettres, Membre du P.E.N Club International, Sociétaire des Poètes Français, Présidente de l'association ISIS Arts & Cultures, Fondatrice des Rencontres des Poètes pour la Paix, Membre de Cercle Universel des Ambassadeurs de la paix (Genève/Paris), Historienne de cinéma & Réalisatrice

 

 

 

 

Crédit photo :  Une "Andalouse", tableau, Commons. 

 

 


 

Tu as des yeux noirs comme la nuit

Tes yeux noirs comme les pleurs de la nuit et du jour

Tes yeux noirs comme la tristesse 

Tes yeux noirs sont une force de combat

Tes yeux noirs sont à l’épreuve infinie

Tes yeux sont dépourvus de vie 

Tes yeux figent le vide de l’absence

Ce sont tous mes souvenirs qui me reviennent avec les larmes devant ta photo

Je déteste cette séparation

Mon sentiment est invisible

Quand je suis seul, tu es arrivée

Quand je suis triste, je t’aime

Une paire d’yeux ne suffit pas pour te regarder

Quand je croise ton regard, je tombe amoureux de toi

Pour toi maman car tu es un rayon de soleil  


 

© M. Gamal El Dine

 

 

 

Pour citer ce poème engagé & féministe

 

Mona Gamal El Dine, « Une femme aux yeux noirs (Victime de féminicide», poème féministe, Revue Orientales, « Les figures des orientales en arts et poésie », n°1, mis en ligne le 27 juillet 2021. Url :

http://www.pandesmuses.fr/periodiques/orientales/no1/mged-yeuxnoirs

 

 

 

 

Mise en page par Aude Simon

 

 

Retour au N°1 

 

 

© Tous droits réservés 

 

Retour à la Lettre n°16 

Repost0
24 avril 2021 6 24 /04 /avril /2021 17:28

 

​​REVUE ORIENTALES (O) | N°1 | Florilège de créations poétiques

 

 

 

 

 ​​​​

 

 

 

Agar (fragment)

 

 

 

 

 

 

 Marceline Desbordes-Valmore

 

Poème choisi, transcrit & remanié pour cette revue par Dina Sahyouni

 

 

 

 

Crédit photo : "Hagar and Ishmael Saved by the Angel", tableau du XVIIIe siècle domaine public, Commons. 

 

 

Le fragment poétique ci-dessous est un poème de DESBORDES-VALMORE, Marceline (1786-1859), il provient de son recueil Les Pleurs, poésies nouvelles, par Madame Marceline Desbordes-Valmore, Préface d'Alex DUMAS, Paris, Chez Charpentier, Libraire, Palais-Royal, MDCCCXXXIII/1833, pp. 239-243. Le recueil est tombé dans le domaine public.

 

 

 

    – Elle jeta de grands cris et se mit à pleurer.

– Or, Dieu écouta la voix de l'enfant ; et un ange de Dieu appela Agar du ciel, et lui dit : Agar, qu'avez-vous ? ne craignez point, car Dieu a écouté la voix de l'enfant du lieu où il est.

 

XLIII

 

 

Quelle mère un moment ne fut ambitieuse ?

Quelle mère, en plongeant son âme curieuse

Dans les jours où son fils ira chercher ses droits,

N'a dit : Voilà mon fils ! Que sont les fils des rois ?

 

 

« Vents ! portez dans les cieux la voix de ma prière.

Dieu ! versez le pardon sur l'orgueil à genoux :

Oui, l'orgueil m'a saisie, ô mon Dieu ! J'étais mère ;

Et la mère et l'enfant tendent les bras vers vous !

 

 

« Enfant, ne pleure pas. Voici des fleurs. Je t'aime.

Nous trouverons là-bas, peut-être, un frais ruisseau ;

Tu dormiras content sous un jeune arbrisseau ;

Et peut-être avec toi j'y dormirai moi-même ! »

 

 

Ainsi la triste Agar, un enfant par la main,

De son cœur oppressé brise le long silence.

L'enfant rit à sa mère ; et, plein d'obéissance,

Cueille une fleur mourante et poursuit son chemin.

Ce chemin est brûlant ; le soleil le dévore :

L'enfant poursuit en vain, de chaleur obsédé,

L'arbre vert, l'ombre et l'eau ! Triste, il a demandé :

« Ce frais ruisseau, ma mère, est-il bien loin encore ? »

 

 

– « Là bas ! répond Agar. – « Oh ! que c'est loin là-bas,

Ma mère ! » – Elle se tait, détourne son visage ;

Du voile qui la couvre elle forme un nuage,

Comme un linceul mouvant où se traînent leurs pas.

 

 

Ses premiers pas, à lui, l'éloignent de son père !

Ô Sarah ! de ton fils le sort est plus prospère.

Ô Sarah ! Cet enfant pâle, nu, sans soutien,

C'est le fils d'Abraham... Non, mon Dieu ! c'est le tien !

Sauve-le ! sauve-nous. Un peu d'air ! un peu d'ombre !

Dieu ! ta main devant le soleil !

Le bruit frais de l'eau vive, un arbre au rideau sombre,

Une pierre mouillée, un fruit, et du sommeil ! »

 

 

Et l'enfant tout à coup s'arrête. Elle s'arrête.

Du voile qui l'étouffe il dégage sa tête ;

De ses cheveux touffus lent à se découvrir,

Il tremble. Il jette enfin d'une lèvre altérée :

« J'ai soif ! » – Et dans le ciel l'espérance est rentrée...

…............................................................

…............................................................

…............................................................

…............................................................

…............................................................

 

 

 

Pour citer ce poème

 

Marceline Desbordes-Valmore, « Agar (fragment) », poème extrait de DESBORDES-VALMORE, Marceline (1786-1859), Les Pleurs, poésies nouvelles, Préface d'Alex DUMAS (1833), choisi, transcrit & remanié par Dina Sahyouni, Revue Orientales, « Les figures des orientales en arts et poésie », n°1, mis en ligne le 24 avril 2021. Url : 

http://www.pandesmuses.fr/periodiques/orientales/no1/mdv-agar

 

 

 

 

Mise en page par Aude Simon

 

 

© Tous droits réservés 

 

 

Retour au N°1 

Repost0
23 avril 2021 5 23 /04 /avril /2021 15:12

 

Événements poétiques | Megalesia 2021 | Varia de textes poétiques​​​​​​ | S'indigner, soutenir, lettres ouvertes, hommages

 

 

 

 

 

 

 

Allaitement

 

 

 

 

 

 

 

Corinne Delarmor

 

 

 

 

​​​​​​© Crédit photo : Image d'une femme allaitant son enfant, domaine public, Commons. 

 

 

Du sein galbé,

Doux, rond, bombé,

Coule du nectar ivoire,

Symbole de vie, d’espoir,

Biberon charnel,

Parure maternelle

Soyeuse, harmonieuse,

Nourricière et précieuse,

Source d’abondance,

Ecrin de l’enfance,

Fontaine de lait,

Naturel attrait,

Joyau de succion,

Filiale fusion,

Amour à l’unisson,

Bonheur du nourrisson !*




 

 

***

 

 

Pour citer cet éloge de l'allaitement 

 

 

Corinne Delarmor, « Allaitement », poème élogieux, engagé & inédit sur l'allaitement, Le Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques Événement poétique|Megalesia 2021, mis en ligne le 23 avril 2021. Url : 

http://www.pandesmuses.fr/megalesia21/cd-allaitement

​​​​​

 

 

 

 

Mise en page par David Simon

 

© Tous droits réservés 

 

Retour à la Table de Megalesia 2021 

Repost0
6 avril 2021 2 06 /04 /avril /2021 14:54

 

N° 9 & Événements poétiques | Megalesia 2021 | Poésies printanières & colorées| Florilège de textes poétiques​​​​​​  | S'indigner, soutenir, lettres ouvertes, hommages 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voleurs de rêves

 

 

 

 

 

 

Françoise Urban-Menninger

 

Blog officiel : L'heure du poème

 

 

 

 

Crédit photo : Sergey Solomko "Icarus dream", Wikipedia, domaine public. 

 

                 


 

rêver c'est libérer

l'imaginaire en soi

pour s'envoler

sur les ailes de l'azur

 

 

rêver c'est mettre des étoiles

dans les yeux de l'enfant

que nous sommes tous restés

même si l'espoir n'est plus qu'un mot

 

 

alors laissons rêver nos enfants

ne brûlons pas leurs ailes

avant leurs envolées poétiques

en terre de féerie et de fantaisie

 

 

préservons leur imaginaire

des voleurs de rêves

car le monde sans poésie

serait un monde sans âme*

 

 

 

* Ce poème a été écrit en réaction à la déclaration de la maire de Poitiers qui veut interdire ou contrôler les rêves des enfants notamment aériens !

 

 

 

 

À lire aussi sur ce sujet : 

 

 

***

 

 

Pour citer ce poème philanthropique & engagé 

 

Françoise Urban-Menninger, « Voleurs de rêves »poème philanthropique inédit, Le Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : Événement poétique| Megalesia 2021/I « Poésies printanières & colorées » & N°9| Femmes, Poésie & Peinture sous la direction de Maggy De Coster, mis en ligne le 6 avril 2021. Url : 

http://www.pandesmuses.fr/megalesia21/no9/fum-voleursdereves

 

 

 

 

 

 

Mise en page par David Simon

 

© Tous droits réservés 

 

Retour au sommaire du N° 9 

 

À venir

 

Retour à la Table de Megalesia 2021 

Repost0

Publications

 

Cette section n'a pas été mise à jour depuis longtemps, elle est en travaux. Veuillez patienter et merci de consulter la page Accueil de ce périodique.

Numéros réguliers | Numéros spéciaux| Lettre du Ppdm | Hors-Séries | Événements poétiques | Dictionnaires | Périodiques | Encyclopédie | ​​Notre sélection féministe de sites, blogues... à visiter 

 

Logodupanpandesmuses.fr ©Tous droits réservés

  ISSN = 2116-1046. Mentions légales

Rechercher

À La Une

  • No 1 | O | Les figures des orientales en arts et poésie
    PÉRIODIQUES | REVUE ORIENTALES (O) | N°1 | Les figures des orientales... Les figures des orientales en arts & poésie © Crédit photo : Mariem Garali Hadoussa, "Tendrement vôtre", peinture. IMPORTANT : Suite à un problème technique grave et indépendant...
  • Une femme aux yeux noirs (Victime de féminicide)
    REVUE ORIENTALES (O) | N°1 | Florilège de créations Une femme aux yeux noirs (Victime de féminicide) Mona Gamal El Dine Docteur en sciences de l'art (La Sorbonne Paris), Membre de la Société des Gens de Lettres, Membre du P.E.N Club International, Sociétaire...
  • Lettre n°16 | À nos ivresses et aux Bacchantes !
    Lettre no 16 À nos ivresses & aux Bacchantes ! Crédit photo : "Bacchante", domaine public, Wikimedia. La Lettre n°16 vous propose de nous parler de vos ivresses & des Bacchantes. Au plaisir de publier vos contributions : articles, poèmes, nouvelles, contes,...
  • Chronique d’occupation de l’Odéon. Un violent désir de bonheur
    Lettre n°16 | Bémols artistiques (réception cinématographique) | Revue culturelle d'Europe Huitième épisode du reportage-feuilleton d'Occupation du Théâtre de l'Odéon Chronique d’occupation de l’Odéon. Un violent désir de bonheur Mustapha Saha Sociologue,...
  • Chante l’amour
    Lettre n°16 | À nos ivresses & aux Bacchantes | Varia de Poétextes Chante l’amour Mona Gamal El Dine Docteur en sciences de l'art (La Sorbonne Paris), Membre de la Société des Gens de Lettres, Membre du P.E.N Club International, Sociétaire des Poètes...
  • Bikini réglementaire pour les championnats d'Europe de Beach-Handball !!!
    Lettre n°16 | À nos ivresses & aux Bacchantes | Réflexions féministes sur l'actualité Bikini réglementaire pour les championnats d'Europe de Beach-Handball !!! Françoise Urban-Menninger Blog officiel : L'heure du poème © Crédit photo : Capture d'écran...
  • Firmaman, textes poétiques en prose de Jean-Paul Gavard-Perret...
    Lettre n°16 | À nos ivresses & aux Bacchantes | Critique & réception Firmaman textes poétiques en prose de Jean-Paul Gavard-Perret. Ouvrage paru aux éditions Sans Escale avec une couverture signée par Jacques Cauda Françoise Urban-Menninger Blog officiel...
  • Agnieszka Holland, "Le Procès de l’herboriste", avec Ivan Trojan, Josef Trojan et Juraj Loj ​​​​
    Lettre n°16 | À nos ivresses & aux Bacchantes | Chroniques de Camillæ/Poésie & Cinéma ou Chroniques cinématographiques Agnieszka Holland, Le Procès de l’herboriste, avec Ivan Trojan, Josef Trojan & Juraj Loj Camille Aubaude Site & blog officiels : www.lamaisondespages.com/...
  • Premier bouquet poétique par Mlle Fanny Forestier
    Lettre n°16 | À nos ivresses & aux Bacchantes | Réception d'autrefois | Presse, média, femmes & genre Premier bouquet poétique par Mlle Fanny Forestier Paul Smith Réception journalistique choisie & transcrite par Dina Sahyouni Crédit photo : Des inondations...
  • Pluie de caresses
    Lettre n°16 | À nos ivresses & aux Bacchantes | Poétextes thématiques Pluie de caresses Michel Orban Poème reproduit avec l'aimable autorisation de l'auteur et de sa maison d'édition. © Crédit photo : Présentation visuelle avec extraits du recueil de...