3 janvier 2022 1 03 /01 /janvier /2022 14:45

 

N°10 | Célébrations | Dossier mineur | Astres & animaux

 

 

 

 

 

 

 

Se lève le soleil /تشرق الشمس

 

 

 

 

Dina Sahyouni

 

Poéticienne, éditrice,

 

lyreuse & fondatrice de la SIÉFÉGP

 

 

 

 

​​​Crédit photo : Puma dormant, image de Commons, Wikimedia domaine public. 

 

 

Se lève le soleil 

sur la laideur du quotidien

sur sa banalité, sa férocité pour les femmes

sur la bonté des végétaux, des animaux

et des êtres infiniment petits 

réparant sans cesse les horreurs commises par les humains

 

 

 

 

 

 

تشرق الشمس

على قباحة الحياة اليومية

على تفاهتها​​​​​، ضراوتها للنساء

على خير النباتات والحيوانات

وكائنات صغيرة للغاية

مصلحة بلا توقف الأهوال التي يرتكبها البشر 


 

 

©DS

 

***

 

Pour citer cet écopoème féministe engagé, bilingue français-arabe & inédit 

 

Dina Sahyouni, « Se lève le soleil /تشرق الشمس », Le Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : N° 10 | Automne-Hiver 2021-22 « Célébrations », mis en ligne le 3 janvier 2022. Url :

http://www.pandesmuses.fr/no10/ds-lesoleil

 

 

 

Mise en page par David Simon

 

© Tous droits réservés

Retour au Sommaire du N°10 

Repost0
31 décembre 2021 5 31 /12 /décembre /2021 18:53


N° 10 | Automne-Hiver 2021-22 | Annonces diverses [Uniquement en ligne] ​​​​​

 

 

 

 

 

 

 

 

Le calendrier

 

 

de l'avent 2021 

 

 

 

 

 

 

 

 

Crédit photo : Cadeaux de Noël par DesktopNexus, image trouvée sur le site : https://www.maxiapple.com/2020/11/fond-ecran-mac-pc-wallpapers-fetes-noel.html

 

 

LE PAN POÉTIQUE DES MUSES vous propose sa liste de livres et albums à lire, à écouter ou à offrir du 1er au 31 décembre 2021. Cette liste se compose des œuvres commentées par des membres de la rédaction ou des œuvres lues et écoutées.

 

 

Œuvres recommandées : 

 

Le 1er décembre 

 

Le recueil de poèmes en prose Lettres à Bleue :

Le 2 décembre

 

Le roman Violences :

Le 3 décembre ​​​​​​

 

Le recueil de poèmes :

Le 4 décembre ​​​​​​

 

Le recueil de poèmes en braille :

Le 5 décembre ​​​​​​

 

L'album poétique intitulé "Muses, les filles de la mémoire" de l'artiste Sarah Amsellem (sortie officielle de l'album digital le 10 décembre 2021), en voici un extrait :

Le 6 décembre ​​​​​​

 

Le récit Au-delà de Nos larmes :

Le 7 décembre ​​​​​​

 

Le recueil de poèmes Dialogues avec le jour d'Isabelle Poncet-Rimaud

Le 8 décembre ​​​​​​

 

Le recueil de poèmes Mujer de sombra / La Femme de l'ombre et Lectora de tu voz / Lectrice de ta voix

Le 9 décembre ​​​​​​

 

Le recueil de poèmes Como decíamos / Comme nous disions hier. Poèmes de Celia Vázquez

Le 10 décembre ​​​​​​

 

Le recueil de poèmes La strophe d'après

Le 11 décembre ​​​​​​

 

L'essai poétique de Nataneli :

Le 12 décembre ​​​​​​

 

L'essai L'art est une fête :

Le 13 décembre ​​​​​​

 

Les œuvres suivantes de Barbara Polla

Le 14 décembre ​​​​​​

 

L'œuvre intitulée Ayne, femme africaine insoumise par Aye Diallo

Le 15 décembre ​​​​​​

 

Le recueil de nouvelles Ses yeux d'eau

Le 16 décembre ​​​​​​

 

La bande dessinée Hshouma par Zainab Fasiki

Le 17 décembre ​​​​​​

 

Les recueils de poèmes de Catherine Gil Alcala, La Foule Divinatoire Des Rêves & La Somnambule dans une Traînée de Soufre

 

Le 18 décembre

Le recueil de récits de Françoise Urban-Menninger, Le jour du muguet et autres récits

Le 19 décembre

 

Le recueil collectif de nouvelles Dimension Jardins​​​​​​ par Françoise Urban-Menninger (éd.).

 

Le 20 décembre

 

Le recueil de poèmes de Chantal Robillard Dentelles des reflets de Venise

Le 21 décembre

 

Le Consentement de Vanessa Springorae

 

Le 22 décembre

 

La soirée grandiose sur la chaîne de télévision CULTUREBOX (canal 14 & sur France TV4) à 21h05 "Mika at the Philharmonie de Paris"/"Mika à la Philharmonie de Paris

Bis | Le 22 décembre

 

Le recueil de Hiyam Bseiso, Mon Poème

Le 23 décembre

 

La nouvelle Énorme, une nouvelle de Marie Sellier

Le 24 décembre

 

Le roman autobiographique de Maïde Maurice, Nina, une enfance en Haïti

Le 25 décembre

 

Le documentaire "Le sexe du rire" par Julie Peyrard et Lise Thomas

Bis | Le 25 décembre

 

L'album féerique de MIKA à l'Opéra de Versailles

& son récital à "Philharmonie de Paris Live - Mika Philharmonique". Orchestre national d'île-de-France, Choeur Stella Maris, Simon Leclerc

Ce sublime concert est à (ré)voir :

Le 26 décembre

 

Zhifang Tang, Postface du conte Bo Ya et Ziqi de Zhifang Tang

Bis | Le 26 décembre

 

L'œuvre de Ivanka Paul, Goodby Tito, Mémoires d’une jeune provinciale aux idées arriérées...

Le 27 décembre

 

Anne-Marie Claire, "L'âme à l'amour tranché. Dénouer le destin d'inceste"

Bis | Le 27 décembre

 

L'Ange et les Pervers de Lucie Delarue-Mardrus, Édition critique établie par Nelly Sanchez, Classiques Garnier

 

Le 28 décembre

 

La téméraire de Marine Westphal, paru chez Stock

 

Bis | Le 28 décembre

 

Le recueil de poèmes espèce par Frédérique Guétat-Liviani aux éditions le Temps des cerises

 

Le 29 décembre

 

Nothingwood, réalisé par Sonia Kronlund. Film documentaire, 2017

 

BIS | Le 29 décembre

 

Brève chronique sur "Adèle" de Patricia Kaas

Le 30 décembre 

 

Anne Marty, La littérature haïtienne dans la modernité, Éditions KarthalaPrésentation du recueil Femmes du monde entier contre les violences (récits-poèmes)

Le 31 décembre 

 

Présentation du recueil Femmes du monde entier contre les violences (récits-poèmes)

 

***

 

Pour citer ce calendrier féministe 

 

Le Pan Poétique des Muses, « Le calendrier de l'avent 2021 », Le Pan Poétique des Muses | Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : N°10 | Automne-Hiver 2021-22 « Célébrations », mis en ligne le 1er décembre 2021. Url :

http://www.pandesmuses.fr/ns2022lecalendrierdelavent2021

 

 

 

Mise en page par Aude Simon

Dernière mise à jour le 30 décembre 2021

 

© Tous droits réservés

Retour au Sommaire du N°10 ​​​​​​​​

Repost0
30 décembre 2021 4 30 /12 /décembre /2021 14:50

 

N°10 | Célébrations | Réflexions féministes sur  l'actualité | S'indigner, soutenir, lettres ouvertes, hommages

 

 

 

 

 

 

 

Mila :

 

 

une femme hors normes*

 

 

 

 

Dina Sahyouni

 

Poéticienne, éditrice,

lyreuse & fondatrice de la SIÉFÉGP

 

 

 

 

​​​Crédit photo : "Reaching for the moon", peinture, image de Commons, Wikimedia domaine public. 


 

Ce billet dresse un constat alarmant sur la façon dont une jeune femme dans un pays fort civilisé peut concentrer à elle seule des animosités et haines des personnes aux discours généralement opposés**. Érigée en sorcière du XXIème siècle et diabolisée quotidiennement par des harceleurs et harceleuses, elle continue pourtant à tracer son chemin en femme hors normes qui dérange beaucoup de gens par ses propos illustrant avec brio la liberté d'expression dans une France bien laïque. 

 

Les propos de Mila provoquent des réactions violentes** et pourtant ils sont souvent nuancés. Mila dérange certains mais elle fait du bien à nos sociétés trop policées tombées dans une tiédeur normative et qui ne laissent plus aux femmes hors normes la possibilité d'exister sans être condamnées au silence par une opinion publique plus que répressive et agressive. 

 

Cette moderne fée poétique du monde réel, malgré ses nombreuses difficultés de femme empêchée de vivre en toute liberté comme les jeunes femmes de son âge, dévoile les ignominies des uns et les lâchetés politiques des autres qui ne la soutiennent pas. 

Malheureusement, on ne la protège pas assez. 

Malheureusement, on ne la défend pas assez. 

 

Certaines personnes refusent de lui apporter leur soutien parce qu'elle a des attitudes ou des avis qui ne leur conviennent pas. Je pense qu'elles ont tort car on doit la soutenir plus encore quand on n'est pas d'accord avec elle pour pouvoir justement en discuter sereinement sans s'ériger en censeurs de bonne volonté des temps révolus.

 

La soutenir dans sa lutte contre l'obscurantisme religieux, contre tout fanatisme me semble de plus en plus un devoir laïc, citoyen et féministe qui nous oblige afin de réveiller en chaque jeune femme la nécessité de "s'individuer"*** et d'user de sa liberté d'expression quand elle le souhaite et indépendamment des intimidations et tentatives d'instrumentalisation de ses discours et/ou vie. 

 

©DS

 

 


 

 

 

* Selon le sens donné par Barbara Polla dans "Femmes hors normes" aux éditions Odile Jacob, 2017, voir aussi mon texte "La puissance d'être soi ou Femmes hors normes de Barbara Polla" sur cet essai, URL. http://www.pandesmuses.fr/2017/femmes-hors-normes.html

** Veuillez consulter à ce sujet l'actualité concernant cette jeune femme et ses comptes sur les réseaux sociaux. Veuillez consulter également son communiqué de presse : https://twitter.com/magicalorrs/status/1476241443534651392?t=19gBH9-qgxvUw4i7xLdhHQ&s=19

*** Op. cit.

 

À lire aussi : 

***

 

Pour citer ce billet féministe inédit

 

Dina Sahyouni, « Mila : une femme hors normes », Le Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : N° 10 | Automne-Hiver 2021-22 « Célébrations », mis en ligne le 30 décembre 2021. Url :

http://www.pandesmuses.fr/no10/ds-milafemmehorsnormes

 

 

 

Mise en page par David Simon

 

© Tous droits réservés

Retour au Sommaire du N°10 

Repost0
22 décembre 2021 3 22 /12 /décembre /2021 18:04


Numéro Spécial | Hiver 2022 | Critique & réception ​​​​| Réflexions féministes sur l'actualité 

 

 

 

 

 

 

 

Anne-Marie Claire,

 

L'âme à l'amour tranché.

 

Dénouer le destin d'inceste,

 

paru chez l'Harmattan

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Texte par

 

Françoise Urban-Menninger

 

Blog officiel : L'heure du poème

 

 

 

 

© Crédit photo : Première de couverture illustrée de l'œuvre, image fournie par la critique. 

 

​​​​​

 

 

Auteure du recueil poétique « Entre Méduse et Miroir » paru chez Dédicaces, Anne-Marie Claire nous signifie d'emblée que son livre est « l'enfant d'un inceste », l'auteure en accouche en le dédiant à son père. Les premières lignes de cet ouvrage font frémir : « Papa, j'attends un enfant dont il faut que j'accouche. Ce livre est mon enfant. Je t'aime. »

 

 

Dans ce livre, Victoria, une petite fille parle du plus loin de sa douleur qui saille sous chaque mot. Victoria n'est autre que le prénom de la grand-mère schizophrène de l'auteure, elle lui prête sa voix, la fait parler à travers la sienne et Anne-Marie Claire de me préciser « Toutes les voix de ce livre sont les miennes ». Et d'écrire ces mots terribles : «  Comme je l'ai toujours fait, je garde dans mon sang l'angoisse maternelle »…

 

 

 

© Crédit photo : Quatrième de couverture illustrée de l'œuvre, image fournie par la critique. 

 

 

 

Rejetée par sa famille car trop différente, « trop intelligente », elle est professeure de philosophie à Mayotte, Anne-Marie Claire analyse avec lucidité : « C'est ma famille. Une part de moi pense comme eux »

L'horreur s'ajoute à l'horreur quand l'auteure apprend que sa fille a été violée et victime d'abus sexuels !

Dès lors, elle retourne sur les chemins honnis de son enfance pour appréhender la vérité occultée par ses « fantasmes oedipiens ».

Anne-Marie Claire parle alors de « sa folie privée » et écrit « Mais je sais depuis mon jeune âge que je suis folle à lier, à l'intérieur de moi ».

 

Même si les apparences lui confèrent l'image de la respectabilité, l'auteure a fini par s'offrir « le luxe d'une vraie dépression ». La psychanalyse n'est pas la panacée car « Nul n'a accès à l'intériorité d'autrui », analyse-t-elle et de témoigner avec sa voix bouleversante de petite fille de son amour indéfectible pour le père incestueux :  « J'ai aimé Papa de toute ma pureté. Avec mon sexe aussi. Mon sexe pur de petite fille énamourée. Je l'aime encore dans mon ventre, là où l'angoisse s'est installée ». Dans le même temps, sous la plume d'Anne-Marie Claire revient cette petite musique lancinante qui ouvre sous les mots une plaie jamais refermée : « Pourquoi avez-vous mis l'enfant dans sa tombe ? »

 

Nul doute, à la lecture de ce livre, que l'inceste traverse la mémoire, l'esprit et le corps de celles ou de ceux qui en sont les victimes.

 

L'âme n'est pas épargnée, « L'âme à l'amour tranché » pour laquelle l'inceste est cette « lame » qui tranche mais qui est aussi une lame de fond qui submerge la conscience pour noyer dans le silence ce drame absolu.

Car c'est le silence qui tue et qui rend fou.

 

Que peuvent la psychanalyse et la philosophie, sinon entretenir d'éternels questionnements !

Seule l'écriture permettra de dénouer les fils dans le labyrinthe de la mémoire hanté par la figure tutélaire du père incestueux

 

L'accouchement douloureux de ce livre renvoie à celui de la mère de l'auteure dont elle dit qu'elle est « soumise au sexe fort » mais aussi au sien et à la naissance de sa fille. Les corps prennent la parole tour à tour dans ce livre lumineux où Anne-Marie Claire transcende tous les tabous de sa plume acérée qui touche le lecteur au plus vif de l'âme. Car l'auteure de nous avertir : « Je vais écrire les mots de ceux qui se taisent », bien évidemment sous les mots, ce sont les maux qui hurlent !

 

Mais l'écriture, qui ébranle les murs de la raison et de son corps à la fois physique et social, est aussi la voie (voix) de la renaissance pour la petite fille devenue adulte qui « goûte enfin la joie de vivre, mystérieuse et incompréhensible ». Et Anne-Marie Claire de conclure, apaisée : « J'écris pour effacer ».

 

 

© F. Urban-Menninger

 

 

***

 

Pour citer ce texte inédit ​​​​​​

 

Françoise Urban-Menninger, « Anne-Marie Claire, "L'âme à l'amour tranché. Dénouer le destin d'inceste", paru chez l'Harmattan », Le Pan Poétique des Muses | Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : Numéro Spécial | Printemps 2022 « L'humour au féminin » sous la direction de Françoise Urban-Menninger, mis en ligne le 22 décembre 2021. Url :

http://www.pandesmuses.fr/ns2022/fum-destindinceste 

 

 

 

Mise en page par David Simon

 

© Tous droits réservés

Retour au Sommaire du Numéro Spécial 2022 

À venir 

​​​​​​​​​​

Repost0

Publications

 

Cette section n'a pas été mise à jour depuis longtemps, elle est en travaux. Veuillez patienter et merci de consulter la page Accueil de ce périodique.

Numéros réguliers | Numéros spéciaux| Lettre du Ppdm | Hors-Séries | Événements poétiques | Dictionnaires | Périodiques | Encyclopédie | ​​Notre sélection féministe de sites, blogues... à visiter 

 

Logodupanpandesmuses.fr ©Tous droits réservés

  ISSN = 2116-1046. Mentions légales

Rechercher

À La Une

  • Numéro Spécial | PRINTEMPS 2022
    LE PAN POÉTIQUE DES MUSES (LPpdm) REVUE FÉMINISTE, INTERNATIONALE & MULTILINGUE DE POÉSIE ENTRE THÉORIES & PRATIQUES NUMÉRO SPÉCIAL | PRINTEMPS 2022 HUMOUR AU FÉMININ Crédit photo : "Madame Vigée Le Brun et sa fille, 1786, musée du Louvre, Paris, huile...
  • Deux poèmes
    Numéro Spécial | Printemps 2022 | Dossier mineur | Florilège | Poésie visuelle Deux poèmes Sabine Aussenac Blog et sites officiels : https://sabineaussenac.blog/ www.sabineaussenac.com www.sabine-aussenac.com www.poesie-sabine-aussenac.com © Crédit photo...
  • Biographie de Sabine AUSSENAC
    Biographie & publications disponibles numériquement Sabine AUSSENAC Poète, novelliste, romancière & agrégée d’allemand Sabine AUSSENAC. Née de mère rhénane et de père tarnais, Sabine Aussenac a toujours vécu entre lumières du Sud et sombres forêts de...
  • ليلى بن سيديرا : صورة أول شادية مسلمة في الأوبرا الكوميدية في باريس
    REVUE ORIENTALES (O) | N°1 | Dossier & N° 10 | Célébrations| Revue Matrimoine | Revue culturelle d'Orient & d'Afrique ليلى بن سيديرا : صورة أول شادية* مسلمة في الأوبرا الكوميدية في باريس L'Égyptienne Document retitré, photographié & traduit en arabe par...
  • Leïla Ben Sidera : portrait de la première cantatrice musulmane à l'Opéra Comique à Paris
    REVUE ORIENTALES (O) | N°1 | Dossier & N° 10 | Célébrations| Revue Matrimoine | Revue culturelle d'Orient & d'Afrique Leïla Ben Sidera : portrait de la première cantatrice musulmane à l'Opéra Comique à Paris L'Égyptienne Document choisi, photographié,...
  • Filière de femmes d'Anna Jouy, paru aux éditions Sans Escale
    Numéro Spécial | Printemps 2022 | Critique & Réception Filière de femmes d'Anna Jouy, paru aux éditions Sans Escale Texte par Françoise Urban-Menninger Blog officiel : L'heure du poème © Crédit photo : Première couverture illustrée de Filière de femmes...
  • La disconvenance dans La Princesse Printanière de Madame d’Aulnoy
    Numéro Spécial | Printemps 2022 | Dossier majeur | Articles & témoignages La disconvenance dans La Princesse Printanière de Madame d’Aulnoy Emilie Cauvin Doctorante à l’Université de Nice, Littératures d’Ancien Régime Crédit photo : Gravure de Madame...
  • Les policiers italiens refusent de porter un masque rose !
    Numéro Spécial | Printemps 2022 | Dossier majeur | Articles & témoignages Les policiers italiens refusent de porter un masque rose ! Texte par Françoise Urban-Menninger Blog officiel : L'heure du poème Crédit photo : Image de masque canard FFP2, domaine...
  • No 10 | AUTOMNE-HIVER 2021-22
    LE PAN POÉTIQUE DES MUSES (LPpdm) REVUE FÉMINISTE, INTERNATIONALE & MULTILINGUE DE POÉSIE ENTRE THÉORIES & PRATIQUES N°10 | AUTOMNE- HIVER 2021-22 CÉLÉBRATIONS VOLETS 1 & 2 DES LAURÉATES & LAURÉATS* DE L'ACADÉMIE CLAUDINE DE TENCIN & DIX ANS DE CE PÉRIODIQUE...
  • No 10 | Sommaire
    N°10 | AUTOMNE-HIVER 2021-22 N°10 | SOMMAIRE CÉLÉBRATIONS Page en construction... Fin de la mise en ligne du numéro le 31 janvier 2022 pour le numéro en ligne & deux volumes imprimés 2022 CÉLÉBRATIONS © Crédit photo : Mariem Garaali Hadoussa,"Les mains...