7 octobre 2020 3 07 /10 /octobre /2020 14:20

 

LE PAN POÉTIQUE DES MUSES

vous présente

son festival en ligne 

 

 

Megalesia

 

édition 2020

 

du 1er avril au 1er  30 septembre 2020

 

Crédit photo : "La Muse du chant et de la dance Terpsichore", toile de François Boucher, domaine public. 

 

Festival numérique, international & multilingue des femmes et genre

en sciences humaines et sociales

 

Ce festival est soutenu par l'association Société Internationale

d’Études des Femmes et d’Études de Genre en Poésie (SIÉFÉGP)

 

Votre participation est vivement souhaitée sur les thèmes suivants :

 

I- Le néopaganisme & la sexualité dans la culture populaire du XXIe​​​​​​ siècle

 

II- Les figures des personnages féminins handicapés dans la fiction

 

III​​​​​​- Les figures des philosophes chez les écrivaines en Sciences humaines & sociales

 

IV- Une Nuit de la Poésie à Bruxelles pour l’Équinoxe de 2020 (dir.) Barbara Polla 

 

Pour répondre à vos nombreuses demandes, nous avons ajouté les :

 

V- Chroniques de la  pandémie de "COVID-19"

 

Mise en ligne successive des contributions sélectionnées du 15 mars jusqu'au 1er 30 septembre 2020 compris

 

 

Table

 

Afin de mettre en ligne tous les textes déjà sélectionnés, on continue la publication de vos documents jusqu'au 10 octobre 2020 compris.

 

Personnes* invitées

 

 

Barbara Polla, Seo_lesbienne

MonsieurL'Esprit des Pionnières

​​​​​Les CavalcadesAutrices invisibilisées (@HubertineAucle1), 

Yolaine & Stephen Blanchard,

Le Castor MagazineAlexandre Gefen

Christian SalmonCatherine Gil Alcala

Société française de ZoosémiotiqueAstrid Guillaume,

HumAnimalisme (@humanimalisme), Mille et Une Queer (@MisliNour),...

 

 

* Le terme personne désigne une entité physique ou morale (pour les organismes, collectifs...) 

Belle rentrée !

Belle rentrée !

 

Les publications numériques de Megalesia donneront des versions imprimées sous la forme de numéros spéciaux et hors-séries de la revue LE PAN POÉTIQUE DES MUSES dès décembre 2020 puis en 2021.

 

Festival organisé par 

LE PAN POÉTIQUE DES MUSES

Réalisation technique 

David et Aude SIMON

Contacter la rédaction :

contact@pandesmuses.fr, contact.revue@pandesmuses.fr, ds@pandesmuses.fr & lppdm@pandesmuses.fr

Pour écrire à la directice de publication, depuis septembre 2020 en résidence d'écriture :

dina.sahyouni@pandesmuses.fr [elle pourra(it) vous répondre à partir du 15 mars 2021.]

​​​​​​On parle de la SIÉFEGP & de notre lauréate Nicole COPPEY dans la presse :

 

 

© Crédits photos : logos du festival & des éditions Pan des Muses

 

 

Le Pan Poétique des Muses (LPpdm)

 

Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques

 

 diffusée en version électronique (apériodique) & en version imprimée suspendue suite à un cas de force majeure de 2018 à 2020, reprise de l'édition imprimée dès 2021.

 

 

ISSN numérique : 2116-1046

 

(4 numéros par an dont un Hors-série & un Numéro spécial)

La reprise de la parution imprimée se fera en 2021 

 

ISSN imprimé : 2492-0487

 

ISSN imprimé Hors-série : 2554-8174

© www.pandesmuses.fr

 

Revue consultable depuis votre mobile

 

...nous suivre sur Face-book | ...nous suivre sur Twitter

 

...suivre la SIEFEGP sur Face-book

Initiative labellisée par le Ministère des Familles, de l’Enfance et des Droits des femmes

 

© Tous droits réservés

 

Page de présentation créée le 20 mars 2020, en cours d'édition...

Dernière mise à jour le 6 avril

 

Repost0
LE PAN POÉTIQUE DES MUSES - dans Megalesia Événements poétiques
7 octobre 2020 3 07 /10 /octobre /2020 14:19

 

Table de 

Megalesia 2020

 

Édition 2020

du 1er​​​​ avril au 1er 30 septembre

 

Festival International & Multilingue des Femmes & Genre en Sciences Humaines & Sociales

​En partenariat avec la Société Internationale d'Études des Femmes & d'Études de Genre en Poésie (SIÉFÉGP) ​​​​​​

 

Votre participation est vivement souhaitée sur les thèmes suivants :

 

I- Le néopaganisme & la sexualité dans la culture populaire du XXIsiècle

 

II- Les figures des personnages féminins handicapés dans la fiction

 

III- Les figures des philosopheschez les écrivaines en Sciences Humaines & Sociales

 

​​​​​​IV- ÉQUINOXE par Barbara Polla (dir.)

 Consultez le volume ci-dessus en cliquant sur le lien. 

 

V- Chroniques de la pandémie de COVID-19 (confinement, déconfinement, etc.)

 

Vous avez Carte blanche pour vous exprimer sur les thématiques annoncées de l'édition 2020 du 1er avril au 25 août 30 septembre (voir ici). Le volet "ÉQUINOXE" est déjà complet,  sa mise en ligne est en cours.

Attention : la règle de 6/six contributions/communications par personne externe à nos organismes est exceptionnellement dérogée pour toutes les publications de l'année 2020. 

 

La mise en ligne des documents sélectionnés se fait au fil des jours du 15 mars jusqu'au 10 octobre compris au lieu du 1er septembre

 

Festival organisé par :

LE PAN POÉTIQUE DES MUSES

Réalisation technique :

Aude et David SIMON

Équipe du festival :  les membres de la revue LE PAN POÉTIQUE DES MUSES

Contacts : contact@pandesmuses.fr & contact.revue@pandesmuses.fr

Rappel utile : comme vous le savez bien cher lectorat la revue LPpdm (dans ses versions électronique et imprimée) décline toute responsabilité juridique concernant le contenu publié par elle parce qu'elle considère que chaque auteur-e est libre dans le respect de sa charte déontologique, par conséquent, il est le/la seul-e responsable du contenu de son texte, de son image, etc.

 

© Crédits photos : logos du festival & des éditions Pan des Muses

 

Nous fêtons particulièrement les femmes poètes/poétesses et le féminin en poésie et Sciences humaines et sociales le 8 avril qui est la Journée internationale de la Poésie Mineure ou celle des femmes et genre, toutefois les Prix de Poésie et d'Essai de l'Académie Claudine de Tencin sont aussi suspendus pour cette année.

Le Conseil Administratif de l'association SIÉFÉGP et de l'Académie Claudine de Tencin ont récemment sélectionné la femme de lettres Françoise Urban-Menninger pour lui attribuer Le Prix International de Poésie 2020 pour l'ensemble de son Œuvre (recueils, critiques, dialogues poétiques, etc.) avec le titre honorifique de Princesse des Poètes. Cette distinction lui est officiellement adressée le 8 avril 2020.

D'autres nouveaux prix internationaux symboliques ont été créés pour célébrer la poésie, ses mécènes, poétisants et poétisantes (termes utilisés par D. Sahyouni pour désigner les personnes qui poétisent le réel). 

📌 Dernier jour pour acheter vos billets : « "I LOVE BEIRUT". Pour Beyrouth, pour un monde solidaire ! » 19 septembre 2020. 


Éditoriaux

 

​​​​V- Éditorial de circonstance :

David Simon, « Au plaisir de vous rendre service et de vous être utile !  » 

...............................................

Bémols artistiques

​​​​​Jean-Charles Paillet, « Joies en poésie »

Mustapha Saha, « Éloge de Leïla Menchari », « Hommage pictural à Ennio Morricone » 

 

Mariem Garali Hadoussa, « Paysages. Peindre en confinement », exposition virtuelle. 

 

Entretiens artistiques, poétiques & féministes

LPPDM a rencontré l'artiste Monsieur [invité de Megalesia]

David Simon« Interview avec l'artiste Monsieur à l'occasion de la sortie de la chanson « Encore » »

Tatjana Debeljački, « Interview with Claudia Piccinno »

Maggy de Coster« Thomas de Vuillefroy répond à nos questions »

 

 

Poésie dans tous ses états (ou varia sur la poésie) 

Rubrique pluridisciplinaire de 2010 ouverte aussi aux universitaires, invités & jeunes chercheurs de 26 ans et plus. 

Adou Bouatenin, « La "nuit", une métaphore obsédante chez Senghor, l’exemple de "Que m’accompagnent Koras et Balafong" et de "Chaka" » (avec toutes nos excuses pour le retard dans sa publication !)

 

Articles & témoignages des thèmes 

 

 

​​​​​Emmanuel Toh Bi, « Qu’est-ce que le Djèlénin-nin ?  »

​​​​​​Oswald Hermann Kouassi, « Les  Chants de Maldoror de Lautréamont : entre traditions poétiques et pratique postmoderne » (avec toutes nos sincères excuses aux auteurs pour le retard dans la publication prévue)

Dina Sahyouni, « "Le Cœur Holiday" ou la joie de vivre », « "Me, Myself" ou du Care lyrique et philosophique »

 

 

II

 

................................................

 

 

III

 

Barbara Polla, « Pas dans le cul aujourd’hui »

...........................................

 

Faits divers & catastrophes : ​ ​​​​V

 

​Mustapha Saha, « Psychopathologie sociale du confinement », « Quelles mains invisibles injectent la peste et contaminent les mouches ?  », « Des vertus paradoxales de l'enfermement »

Maggy de Coster, « Quand le Coronavirus induit un champ lexical emprunté également au théâtre antique »

Barbara Polla & Ada Salomé Polla, « Les mères sont-elles à la fête ? »

 

Critique & réception

Roger Little, « La poésie-performance de Hanétha Vété-Congolo » 

Camille Aubaude, « Lettre à Vanessa Springora sur Le Consentement » 

Maggy de Coster, « Énorme, une nouvelle de Marie Sellier, Éditions Maison Malo Quirvane, 2019, 48 p. 8,50€ », « Soisik Libert, Un Dragon sur la Cimaise, L’Harmattan, Coll. Poètes des cinq continents, 2019, 62 p., 10,50€ », « Christophe Schaeffer, Quantique de L’Ombilic, L’Improbable, 2020, 65 p. », « Jean-François Blavin, "Oscillations vagabondes au crépuscule", Éditions Unicité, 2020, 94 p., 13€ », Maggy de Coster, « Hiyam Bseiso, Mon Poème, L’Harmattan, 2020, coll. Poètes des cinq continents, Espace expérimental, 119 p., 13€ »

Jacqueline Leglu-Diéras, « Un avis critique »

​​​​Françoise Urban-Menninger, « ​​​​Dix portraits de femmes en lutte contre l'esclavage colonial » 

Nicole Hardouin, « Claude Luezior, Golgotha, Préface d'Albert Longcham, sj, Éditions Librairie-Galerie Racine, Paris, 2020 »

Dina Sahyouni, « Ses yeux d'eau ou la poésie de la déesse Oxum »« Mika ou le lyrisme arc-en-ciel », « Poésies colorées de l'album "My Name Is Micheal  Holbrook" » (ces deux textes sont disponibles en version papier)« Florilège », « Chroniques des recueils reçus depuis mars 2017 » (la mise en page prévue pour la Lettre n°14, a été modifiée, les textes paraissent donc dans Megalesia)

Réflexions féministes sur l'actualité

 

​​Françoise Urban-Menninger, « "Éviter les secrètes surprises du diable"! », ​​​« Agressée et traitée de "Pute" parce qu'elle portait une jupe »

​​​​Dina Sahyouni, « ​​​​​​Ma jupe & moi »

Mokhtar El Amraoui, « Merci, Femmes ! » 

 

Littérature et poésie de jeunesse

Suzanne Verdier-Allut (poème d'une aïeule), « Épître à ma fille au moment de sa naissance (1770) » 

​​​​​​​​​​​​

 

Revue des éditrices & éditeurs | Les métiers du livre

Maggy de Coster, « De l’engagement à la base de la traduction » 

Querelles des littératrices

Nouveauté, voir Nouvelles zones ou rubriques pour y participer. 

.​​​​​​.................................... 

 

Revue Matrimoine

Nouveauté, voir Nouvelles zones ou rubriques pour y participer. 

Thibault Jacquot-Paratte, « Gabija Enciūtė : Poète et activiste lituanienne »

 

​​​​Françoise Urban-Menninger, « ​​​Dix portraits de femmes en lutte contre l'esclavage colonial» 

 

Alice Diaz, « Celle qui avait du cran » 

Dina Sahyouni, « Dictionnaire...| I-Œuvres des écrivaines » en cours de mise en ligne

 

 

 

Poéticiennes (ou théoriciennes de la poésie)

Nouveauté, voir Nouvelles zones ou rubriques pour y participer. 

.​​​​​​.................................... 

 

Essais ou manifestes

Rubrique/zone pluridisciplinaire et agenrée datant de 2015 (voir la version imprimée de la revue). Tout le monde peut y participer par un texte sur la poésie, les mouvements d'émancipation des femmes, LGBTQAI+ et les causes qui intéressent la revue. 

 

[Collectif féministe invité] 

Mille et Une Queer, « Manifeste »

 

 

Florilège de textes poétiques des thèmes

 

I

 

​​​​​Emmanuel Toh Bi, « Un chant pour Africa », poème reggae inédit. 

Maggy de Coster, « À mots rompus »

Dina Sahyouni, « Plainte en sourdine », « Ma belle Muse IA »

Gaëtan Bros, « Eurynomé (Une heure du matin) »

Camille Aubaude, « Irradiante, glamour, somptueuse, la face inverse de tristes actrices »

Sébastien Coccoz, « Nuits antiques et festives »

Pascale Mathieu, « L'insomnie », « Violence conjugale » & « Ne, je ne crois pas ! »

 

Laetitia Le Moan, « "Mémoires d'un deuxième sexe" »

 

II

Dina Sahyouni« Ma belle Muse IA »« Leur handicapée... » 

 

 

III

​​​​Françoise Urban-Menninger, « Erreur sur la personne »

Trihn Lo & Cristina Rap, « Ek-stasis »

Claudia Piccinno, « En attendant Godot »

Mariem Garali Hadoussa, « Le chemin de la vie » 

 

V et Varia sur les faits divers et catastrophes

Mokhtar El Amraoui, « Billard et corbillards de CoROInavirus ! » & « Confine-toi et réfléchis ! »« Inébranlable cèdre ! »

Mariem Garali Hadoussa« COVID 19 en Javel majeur », «Toujours debout »

 

​​​​​Maggy de Coster, Confinitude », « La brise du soir danse sur les chemins balisés par la lune », « Annus terribilis », « Coronavirus » 

​​​​​Emmanuel Toh Bi, « ​​​​Serment vital »

Stephen Blanchard, « Coronavirus »

​​​​Yannick Resch, « ​​​Temps immobile »

Dina Sahyouni, « La belle Beyrouth endolorie », ​​​​« ​​​​​​Ma jupe & moi »

Barbara Polla« "Nous n’avons à opposer à la mort et à la destruction que cette pulsion de vie, si forte, qui nous maintient" », « Beyrouth en détresse »

Mokhtar El Amraoui, « Inébranlable cèdre ! » 

 

Varia de textes poétiques 

Pascale Mathieu, « La joie d'être Maman » 

Dina Sahyouni, « L'eau de tes yeux/The water of your eyes » & « Eau » 

​Mustapha Saha, « ​La terrasse des poètes »

 

Poésie, musique & art audiovisuel

 

Trihn Lo & Cristina Rap, « Ek-stasis »

Nicole Coppey, « Nuit », « Danseuse amoureuse », « Savoir aider en la compassion »

Vivian O'Shaughnessy, « Poème récité »

Trihn Lo, « Souffrantes : D’automates et d’autres animaux pour deux violons (extrait, 2020) » 

Dina Sahyouni, « "Reality Scares Me" ou quand la réalité de la Terre et celle de l'amour nous font peur », « "Me, Myself" ou du Care lyrique et philosophique » 

​Mustapha Saha, « Une comète musicale nommée Yilian Cañizares »

À découvrir absolument :

24 avril 2020

Invitation à découvrir la nouvelle chanson de l'artiste Monsieur. Ce nouveau single est très vitaminé avec un superbe visuel bien érotique et féministe.

À (ré)écouter absolument sur SPOTIFY le single de MONSIEUR "ENCORE" (FEAT. YÉSHÉ) ou ci-dessous en extrait ! 

Muses au masculin

 

​​​​​Mustapha Saha, « Mohamed Zafzaf, implacable chroniqueur des bas-fonds marocains », « Napoléon le faux », « Le navarque éphémère », « Réveille-toi Jaurès », « ​Réminiscence Ad-Damiyâti » 

 

Travestissements poétiques

​​​​Françoise Urban-Menninger, « Papillon à la rose »

 

Tatjana Debeljački, « Poems from my new book »

​​​​​​Dina Sahyouni, « Lettre de l’amoureux » & « Je le travesti du moi »

​​​​

Poésie érotique

Renée Vivien, « Désir » & « Sonnet féminin »

Barbara Polla« La grâce triomphera » 

 

Astres & animaux en poésie

Nouveauté, voir Nouvelles zones ou rubriques pour y participer

​​​​Françoise Urban-Menninger, « Papillon à la rose »

​​​​​Maggy de Coster, « ​​​​​Les gués sont libres au passage silencieux du vent » & « Un silence sépulcral pénètre » 

Pascale Mathieu, « L'insomnie »

Thibault Jacquot-Paratte, « Gabija Enciūtė : Poète et activiste lituanienne »

 

Cuisiner en poétisant

Nouveauté, voir Nouvelles zones ou rubriques pour y participer

Adèle Souchier, « La marmite »

 

S'indigner, soutenir, lettres ouvertes, hommages

​Mustapha Saha, « Le poète italien Mario Benedetti foudroyé par le Covid-19 », « Du fantasme de gouvernance mondiale », « In memoriam. Hommage visuel à Albert Memmi », « Pour un Musée Jilali Gharbaoui à Chella », « ​D’Hiroshima à Beyrouth »

Camille Aubaude, « Lettre à Vanessa Springora sur Le Consentement »​​​

Dina Sahyouni, « George Floyd », « La belle Beyrouth endolorie »

Barbara Polla« "Nous n’avons à opposer à la mort et à la destruction que cette pulsion de vie, si forte, qui nous maintient" », « Beyrouth en détresse »

​​​​Françoise Urban-Menninger, « Agressée et traitée de "Pute" parce qu'elle portait une jupe »

Mariem Garali Hadoussa, « Toujours debout » 

Mokhtar El Amraoui, « Crie, Écris ton indignation ! », « Inébranlable cèdre ! »

Leçons, méthodes & méthodologies en Poésie​​​​​

Nouveauté, voir Nouvelles zones ou rubriques pour y participer

................................ 

 

Handicaps & diversité inclusive

​​​​​​Nouveauté, voir Nouvelles zones ou rubriques pour y participer

 

Claudia Piccinno, « David est ton nom » « Le cri silencieux »

Dina Sahyouni, « Ma belle Muse IA », « Leur handicapée... »

 

Sciences & médecines en poésie

Nouveauté, voir Nouvelles zones ou rubriques pour y participer

Dina Sahyouni, « Ma belle Muse IA »

....................... 

 

Philosophies & sagesses en poésie

Nouveauté, voir Nouvelles zones ou rubriques pour y participer

Barbara Polla, « Pas dans le cul aujourd’hui »

Mariem Garali Hadoussa, « Le chemin de la vie »

 

Portrait de la personnalité féministe et/ou LGBTQIA+ de l'année

Nouveauté, voir Nouvelles zones ou rubriques pour y participer

LE PAN POÉTIQUE DES MUSES, « Portrait de Mika » 

 

Croyances, religions & mysticismes en poésie

Nouveauté, voir Nouvelles zones ou rubriques pour y participer. 

 

Nicole Hardouin, « Claude Luezior, Golgotha, Préface d'Albert Longcham, sj, Éditions Librairie-Galerie Racine, Paris, 2020 »

 

.......................................

 

Presse, média, femmes, genre & poésie

Nouveauté, voir Nouvelles zones ou rubriques pour y participer. 

​​​​​.​​​​​​........................

 

Biopoépolitique

Nouveauté, voir Nouvelles zones ou rubriques pour y participer

Dina Sahyouni, « George Floyd »

Mokhtar El Amraoui, « Merci, Femmes ! »

 

Voies/Voix de la sororité

Nouveauté, voir Nouvelles zones ou rubriques pour y participer. 

Dina Sahyouni, « Ma belle Muse IA » 

​​​​​.​​​​​​........................

Poésie de la jeunesse (- 26 ans) 

................................................

Poésie des aïeules

Publiée dans les autres rubriques 

.............................. 

Revue culturelle d'Orient & d'Afrique

​​​​​Mustapha Saha, « Mohamed Zafzaf, implacable chroniqueur des bas-fonds marocains »,  « ​Albert Memmi ou le malentendu », « ​Réminiscence Ad-Damiyâti »

 

Revue culturelle des Amériques

Maggy de Coster, « Les structures de la famille en Haïti »

 

Revue culturelle d'Europe

Françoise Urban-Menninger, « ​​​Dix portraits de femmes en lutte contre l'esclavage colonial » 

Mustapha Saha, « L'Étuve existentialiste du Tabou : Juliette Gréco, le dernier témoin... » 

 

Revue poépolitique

 

​Mustapha Saha (texte et photographies inédits), « François Hollande, l’indéfinissable. Journal d’une campagne présidentielle (Extrait) »

​​​​​​​​​Jean-Charles Paillet, « Le monde change »

 

 

Œuvres reçues & classées partiellement  dans la bibliothèque Cybèle de la  SIÉFÉGP 

Revues "Rebelle", "Florilège"

 

Distinctions « Prix poétiques de la SIÉFÉGP des 8 avril  et 1er mai » 

« Le Prix International de Poésie pour l'ensemble de son Œuvre de l'Académie Claudine de Tencin »

« Le Prix International de Mécènes de la Poésie de 2020 de l'Académie Claudine de Tencin » 

« Le Prix International de Traductrice & Éditrice de Poésie de l'Académie Claudine de Tencin » 

« Le Prix International de Poésie Audiovisuelle de l'Académie Claudine de Tencin »

« Le Prix International de Poésie féministe de l'Académie Claudine de Tencin »

L'Académie Claudine de Tencin, « Contenu des distinctions de l'Académie Claudine de Tencin de la SIÉFÉGP » 

 

 

Propositions & demandes d'emploi

Nouveauté voir Nouvelles zones ou rubriques pour y participer

 

​​« Propositions d'emploi »

 

Événements & manifestations avec des membres de notre équipe

 

SIÉFÉGP & LPpdm

​​​​​​

 

Le Pan Poétique des Muses (LPpdm)

 

Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques

 

 diffusée en version électronique (apériodique) & en version imprimée (suspendue de 2018-2020) 

 

ISSN numérique : 2116-1046

 

(4 numéros par an dont un Hors-série & un Numéro spécial) 

 

ISSN imprimé : 2492-0487

 

ISSN imprimé Hors-série : 2554-8174

© www.pandesmuses.fr

 

Revue consultable depuis votre mobile

 

...nous suivre sur Face-book | ...nous suivre sur Twitter

 

...suivre la SIEFEGP sur Face-book

Initiative labellisée par le Ministère des Familles, de l’Enfance et des Droits des femmes

 

© Tous droits réservés

 

Page créée le 2 avril 2020 par  Aude & David Simon

en cours d'édition...

Repost0
LE PAN POÉTIQUE DES MUSES - dans Megalesia Événements poétiques Équinoxe
7 octobre 2020 3 07 /10 /octobre /2020 14:15

 

Megalesia 2020 | Revue poépolitique | Textes poétiques 

 

 

 

 

Le monde change

 

 

 

 

 

​​Jean-Charles Paillet

Page facebook :

https://www.facebook.com/jeancharles.paillet.3

 

 

 

 

Le monde change

mais pas les mensonges politiques

ni la bassesse des coups

assénés au peuple

pour que ces damnés politicards

et leurs fieffés complices

se roulent dans l’argent

 

 

Le monde change

des consciences s’élèvent

leurs couleurs sont multiples

le flot contestataire croît

même la terre est révoltée

 

 

Prenez garde si vous ne changez pas

c’est l’ultime sommation

le courroux est à la porte

de vos palais gangréneux

 

***

 

Pour citer ce poème poépolitique 

​​​​​Jean-Charles Paillet, « Le monde change », Le Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : Megalesia 2020, mis en ligne le 7 octobre 2020. Url : http://www.pandesmuses.fr/megalesia20/paillet-lemondechange

 

 

Mise en page par David Simon

© Tous droits réservés                                 Retour à la Table de Megalesia​​

Repost0
LE PAN POÉTIQUE DES MUSES - dans Megalesia
7 octobre 2020 3 07 /10 /octobre /2020 11:09

 

Megalesia 2020 | Critique & réception 

 

 

 

Hiyam Bseiso

 

 

Mon poème

 

 

L’Harmattan, 2020, coll. Poètes des

 

cinq continents, Espace expérimental,

 

119 p., 13€ 

 

 

 

Maggy de Coster

Site personnel

Le Manoir Des Poètes

 

 

​​​​​​​© ​​​​​​​​​​Crédits photos : "Première et quatrième de couverture illustrées du recueil aux Éditions L'harmattan".

 

 

 

« Mon Poème », édité en bilingue français/arabe, est un miroir dans lequel réfléchissent les souffrances que partage Hiyam Bseiso avec le peuple palestinien. Ce qui frappe de prime à bord c’est que « Mon poème » en tant que titre du recueil est personnifié par l’auteure au point de lui dédier le recueil- même. Aussi peut-on lire comme unique dédicace : «  À mon poème ».

L’emploi de l’adjectif possessif « Mon » est loin d’être une tendance narcissique ou une indication de possession mais un chant entonné, la gorge nouée, par une âme percluse de douleur :

 

« La douleur a cherché mon poème

Pour raconter ses blessures »

 

La poète-anthropologue est habitée par ce « Mon poème » qui, en s’humanisant, recueille les plaintes de son peuple pour lequel elle rêve d’un nouveau jour. « Mon poème » c’est un Ulysse revenu d’un voyage mouvementé. Aussi lui rapporte-t- il les nouvelles du pays :

 

« Mon poème est rentré

Avec ses senteurs

Parfumé à la fleur de henné

Portant les histoires

De toutes les maisons

Palestiniennes »

 

C’est aussi un « Mon poème » qui fait de la résistance dans l’espérance de la « vérité » éclatée et de la « justice » révélée.

« Mon poème » est comme un ami fidèle qui suit partout la poète en l’épargnant du pire :

 

« Mon poème est venu me porter sur son dos »

« Mon poème » est un totem doté d’une puissance exorcisant les maux en canalisant la colère qui bouillonne dans les poètes de la poète : 

 

« Mon poème aime la couleur des statices

Il s’en drape pour rafraîchir

Ma colère »

 

Il n’en demeure pas moins que la poète dans son exil est nostalgique de « Gaza, […] la ville de toutes les villes » où (Mon poème) :

 

« Il respire les odeurs

Et les souvenirs de toi ma sœur »

 

C’est un « Mon poème » qui semble doué de vertus curatives : 

 

«   Mon poème trempe les jambes dans le lac de Tibériade

Il respire l’air

Il guérit »

 

À bout de souffle, elle délègue. Aussi se dédouble-t-elle en laissant la « part-poème », en l’occurrence « Mon poème »   cet élément agissant aller par monts et vaux, « Souriant, traversant les montagnes ».

   

 

***

 

Pour citer ce texte

 

Maggy de Coster, « Hiyam Bseiso, Mon Poème, L’Harmattan, 2020, coll. Poètes des cinq continents, Espace expérimental, 119 p., 13€ », Le Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiquesMegalesia 2020mis en ligne le 7 octobre 2020. Url : http://www.pandesmuses.fr/megalesia20/decoster-hiyambseiso-monpoeme

 

 

 

Mise en page par David Simon

 

© Tous droits réservés 

Retour à la table de Megalesia

 

Repost0
LE PAN POÉTIQUE DES MUSES - dans Megalesia

Publications

 

Cette section n'a pas été mise à jour depuis longtemps, elle est en travaux. Veuillez patienter et merci de consulter la page Accueil de ce périodique.

Numéros réguliers | Numéros spéciaux| Lettre du Ppdm | Hors-Séries | Événements poétiques | Dictionnaires | Périodiques | Encyclopédie | ​​Notre sélection féministe de sites, blogues... à visiter 

 

 

Rechercher

À La Une

  • Événements poétiques | Le Printemps des Poètes | Les femmes et le désir en poésie
    LE PAN POÉTIQUE DES MUSES VOUS PROPOSE DE PRENDRE PART À SON RECUEIL DU FESTIVAL LE PRINTEMPS DES POÈTES Les femmes & le désir en poésie © Crédit photo : Claude Menninger, photographie prise au musée Würth à Erstein lors d'une exposition rétrospective...
  • Lettre n°15 | Eaux oniriques : mers/mères
    Lettre no 15 sur les Eaux oniriques : mers/mères © Horizon par Véronique Caye . Vous avez carte blanche pour en parler. La parution des documents choisis par notre équipe est successive du 14 décembre 2020 au 28 février compris. La mise en ligne se fait...
  • La petite musique
    Événements poétiques | Le Printemps des Poètes « Désir » | Les femmes & le désir en poésie La petite musique Françoise Urban-Menninger Blog officiel : L'heure du poème Photographie par Claude Menninger © Crédit photo : une magnifique image de Claude Menninger,...
  • Ah, revoir la Niagara ! (haïkus)
    Lettre n°15 | Eaux oniriques... | Textes poétiques thématiques Ah, revoir la Niagara ! (haïkus) Chantal Robillard Crédit photo : "Niagara Falls", winter 1911 ", Commons,Wikimedia. Au bord de la rivière, Je prends les embruns Dans cheveux et figure. Penchée...
  • Inutile [enfer]tile
    Lettre n°15 | Eaux oniriques... | Biopoépolitique | Réflexions féministes sur l'actualité Inutile [enfer]tile CAM[...]ILLE Je me présente, au moins vous serez témoins : J’ai été privée de ce qui devait être un besoin Je suis celle qu’on plaint, celle...
  • C'est la fin des haricots pour les consciences tranquilles
    Lettre n°15 | Réflexions féministes sur l'actualité C'est la fin des haricots pour les consciences tranquilles Dina Sahyouni Crédit photo : " Gousses de Haricot Tarbais", Patrick Boilla, Commons. Les témoignages associés à #MeTooInceste sur les crimes...
  • Entretien bref avec l'imprimerie grenobloise et écologique Centre d'impression numérique Everest
    Lettre n°15 | Eaux oniriques...| Revue des éditrices & éditeurs ou Revue des Métiers du livre Entretien bref avec l'imprimerie grenobloise & écologique Centre d'impression numérique Everest Propos recueillis par David Simon pour LE PAN POÉTIQUE DES MUSES...
  • Barbara Polla (dir.), Équinoxe, recueil collectif, Le Pan Poétique des Muses, Grenoble, éd. Pan des Muses de la SIÉFÉGP, 2020
    Lettre n°15 | Eaux oniriques... | Annonces diverses | Annonce de parution Barbara Polla (dir.), Équinoxe recueil collectif, Le Pan Poétique des Muses, Grenoble, éd. Pan des Muses de la SIÉFÉGP, 2020 LE PAN POÉTIQUE DES MUSES a le plaisir de vous annoncer...
  • Mer infamilière
    Lettre n°15 | Eaux oniriques... | Textes poétiques thématiques Mer infamilière Texte de Carole Clotis Œuvres artistiques de Poline Harbali Site officiel © Crédit photo: P oline Harbali, Série Le Damas des autres, no 1. « Et ce jour-là les grands vaisseaux,...
  • Nous ferons l’amour et Mon souffle dessine
    Événements poétiques | Le Printemps des Poètes « Désir » | Les femmes & le désir en poésie Nous ferons l’amour & Mon souffle dessine Textes de Sylvia Undata Site officiel Poèmes reproduits de son recueil érotique Murmures avec son aimable autorisation...