28 mars 2022 1 28 /03 /mars /2022 14:47

 

Événements poétiques  | Festival International Megalesia 2022 | Bémols artistiques | Revue culturelle d'Europe

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les Pionnières, Artistes dans 

 

 

le Paris des Années folles

 

 

 

 

 

​​​​

Texte & reportage photographique

 

Maggy de Coster

​​​​Site personnel

Le Manoir Des Poètes

 

 

 

 

 

 

​​​​​​© Crédit photo : Tamara de Lempicka, "Suzy Solidor", 1935. 

 

 

 

C’est une exposition qui se déroule au Musée du Luxembourg à Paris du 2 mars au 10 juillet 2022.

 

 

​​​​​​© Crédit photo : Portraits photographiques titrés des "Pionnières dans le Paris des Années folles".

 

 

 

Cette exposition révèle les apports d’une cinquantaine de femmes pionnières en tous genres que la crise économique, la montée du populisme et la seconde Guerre mondiale allaient occulter.

 

 

​​​​​​© Crédit photo :  Produits de beauté pour les cheveux inspirés par la star Josephine Baker de la marque Baker. 

 

 

Dès l’entre-deux guerres elles sont présentes sur tous les fronts. La peinture, la photographie, la sculpture, la mode, la chanson,  la littérature sont entre autres leurs domaines d’excellence où certaines sont obligées de se doter de pseudonymes masculins comme c’est le cas de Marie Régnier alias Gérard d’Houville, Grand Prix de l’Académie française. Du monde entier, elles convergent à Paris pour déployer leurs talents aux côtés des hommes.  Ainsi Paris devient un pôle d’attraction pour celles qui veulent s’émanciper en dépit de la survivance d’un patriarcat de base.

 

​​​​​​© Crédit photo :  Franciska Clausen, "Composition mécanique", 1929. 

 

 

 

En 1925, Paulette Nardal est la première femme antillaise à étudier à la Sorbonne. Salonnière, elle est à l’origine du courant littéraire et politique de la négritude.

 

© Crédit photo : Franciska Clausen, "Eléments mécaniques", 1926. 

 

​​​​

En 1919, l’Américaine Sylvia Beach crée à Paris la librairie Shakespar and Company.

 

 

 

© Crédit photo : Tamara de Lempicka, "Mère et son enfant", 1932. 

 

 

On note la participation des femmes aux Jeux Olympiques de 1928 et en cette même année l’Américaine Nancy Cunard, installée à Paris, fonde en Normandie les éditions The Hours Press qui publient la première œuvre de Samuel Beckett.

 

 

​​​​​© Crédit photo : Marie Laurencin, "Portrait de Mademoiselle Chanel", 1923. 

 

Parmi les autrices saphiques on retrouve Nathalie Clifford Barney qui publie Pensée d’une amazone en 1920, Marguerite Yourcenar qui en 1929 publie Alexis ou le traité d’un vain combat. 

 

​​​​​© Crédit photo : Suzanne Valadon, "Femme aux bas bleus", 1924. 

 

Germaine Dulac, pionnière du cinéma dans sa forme artistique, réalise en 1923 La souriante Madame Beudet, véritable remise en question de la vie conjugale.

 

​​​​​​© Crédit photo :  Suzanne Valadon, "Vénus noire", 1919. 

 

 

En 1930, Jeanne Poulet est la première femme chef d’orchestre professionnelle en France.

 

​​​​​​© Crédit photo : Gerda Weneger, " La sieste", 1922. 

 

Durant les Années folles les femmes acquièrent un espace de liberté et s’affranchissent des codes sociaux pour investir le milieu masculin en s’associant avec leurs collègues de l’autre sexe.

 

​​​​​​© Crédit photo : Anna Quinquaud, "Nénégalley, fille de Tierno Moktar, chef de Pita" (Guinée), 1930. 

 

 

Le corps s’exprime dans tous ses états ainsi les pionnières versent dans la peinture des nus et des autoportraits comme Marie Vassilieff, Suzanne Valadon et autres.

 

 

​​​​​​© Crédit photo :  Suzanne Valadon, "La chambre bleue", 1923. 

 

Les pionnières s'ouvrent également à la diversité en peignant des femmes exotiques, c’est le cas de Suzanne Valadon avec sa Vénus noire en 1919, de Juliette Roche revisitant La Danse de Matisse, de Tarsila Do Amaral, d’Amrita Sher-Gil.

 

 

© M. DE COSTER

 

***


Pour citer ce bémol artistique 

 

Maggy De Coster​ (texte & reportage photographique), « Les Pionnières, Artistes dans le Paris des Années folles », Le Pan Poétique des Muses | Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : Événements poétiques | Festival International Megalesia 2022 « Les merveilleux féeriques féministe & au féminin », mis en ligne le 28 mars 2022. Url :

http://www.pandesmuses.fr/megalesia22/mdc-lespionnieres

 

 

 

 

Mise en page par Aude

 

 

© Tous droits réservés

 

Retour à la table de Megalesia 2022​​

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
LE PAN POÉTIQUE DES MUSES - dans Megalesia Muses et féminins en poésie

Publications

 

Nouveau : 

LE PAN POÉTIQUE DES MUSES EST SUR INSTAGRAM

 

Info du 29 mars 2022.

 

Cette section n'a pas été mise à jour depuis longtemps, elle est en travaux. Veuillez patienter et merci de consulter la page Accueil de ce périodique.

Numéros réguliers | Numéros spéciaux| Lettre du Ppdm | Hors-Séries | Événements poétiques | Dictionnaires | Périodiques | Encyclopédie | ​​Notre sélection féministe de sites, blogues... à visiter 

 

Logodupanpandesmuses.fr ©Tous droits réservés

 CopyrightFrance.com

  ISSN = 2116-1046. Mentions légales

Rechercher

À La Une

  • 2022 | Un Bouquet Poétique pour Toutes à l'École & La Journée Internationale des Droits des Filles
    LE PAN POÉTIQUE DES MUSES VOUS PRÉSENTE L'ÉVÉNEMENT POÉFÉMINISTE UN BOUQUET POÉTIQUE POUR TOUTES À L'ÉCOLE & LA JOURNÉE INTERNATIONALE DES DROITS DES FILLES ÉDITION 2022 QUI FÊTE LE 11 OCTOBRE 2022 LA JOURNÉE INTERNATIONALE DES DROITS DES FILLES CET ÉVÉNEMENT...
  • Lea Nagy, Le chaos en spectacle, préface de Patrice Kanozsai, traduction du hongrois par Yann Caspar, Éditions du Cygne, 2022, format A5, 67 pages, 10€
    N°12 | Poémusique des femmes & genre | Critique & réception Lea Nagy, Le chaos en spectacle préface de Patrice Kanozsai, traduction du hongrois par Yann Caspar Éditions du Cygne, 2022, format A5, 67 pages, 10€ Maggy de Coster Site personnel Le Manoir...
  • No 12 | AUTOMNE 2022
    LE PAN POÉTIQUE DES MUSES (LPpdm) REVUE FÉMINISTE, INTERNATIONALE & MULTILINGUE DE POÉSIE ENTRE THÉORIES & PRATIQUES N°12 | AUTOMNE 2022 UNE POÉMUSIQUE DES FEMMES & GENRE* Crédit photo : Anne Vallayer-Coster, "Instruments de musique". Tableau temporaire....
  • J'ai vu la larme
    N°12 | Une Poémusique des Femmes & Genre | Astres & Nature J'ai vu la larme Poème & dessin Mokhtar El Amraoui © Crédit photo : Mokhtar El Amraoui, « J'ai vu la larme », dessin. J’ai vu la larme sur l’eau Se poser tel un pigeon Attendu en regards et semences...
  • No 11 | ÉTÉ 2022
    LE PAN POÉTIQUE DES MUSES (LPpdm) REVUE FÉMINISTE, INTERNATIONALE & MULTILINGUE DE POÉSIE ENTRE THÉORIES & PRATIQUES N°11 | ÉTÉ 2022 PARFUMERIE POÉTIQUE OU PARFUMS, POÉSIE & GENRE © Crédit photo : Mariem Garaali Hadoussa,"Strange roses", tableau. SOMMAIRE...
  • N°11 | ÉTÉ 2022 | SOMMAIRE
    LE PAN POÉTIQUE DES MUSES (LPpdm) REVUE FÉMINISTE, INTERNATIONALE & MULTILINGUE DE POÉSIE ENTRE THÉORIES & PRATIQUES N°11 | ÉTÉ 2022 PARFUMERIE POÉTIQUE OU PARFUMS, POÉSIE & GENRE N°11 | SOMMAIRE EN COURS D'ÉDITION... © Crédit photo : Mariem Garaali Hadoussa,"Titre...
  • Biographie de Charlène LYONNET
    Biographie & publications disponibles numériquement Charlène LYONNET Chasseuse d'élans poétiques Discrète, vagabonde. chasseuse d'élans poétiques et de rebondissements, mélangeuse d'encritures. Publications : Puissance Dix le Mag, n°4 été 2020, parution...
  • Le corbeau amoureux
    N°11 | Parfums, Poésie & Genre | Dossier majeur| Florilège | Astres & animaux Le corbeau amoureux Charlène Lyonnet © Crédit photo : Bouquet de fleurs, image prise par DS. Ombre en peine apprivoise, timide, les mots doux à la lueur des fragrances du crépuscule....
  • William Klein, l’ami américain
    N°11 | Parfums, Poésie & Genre | Revue culturelle des Amériques | S'indigner, soutenir, lettres ouvertes & hommages William Klein, l’ami américain Mustapha Saha Sociologue, poète, artiste © Crédit photo : William Kein & Mustapha Saha. Paris, 14 septembre...
  • Le cri des femmes du monde
    N°11 | Parfums, Poésie & Genre | Dossier mineur| Florilège | Réflexions féministes sur l'actualité Le cri des femmes du monde Lydia Kowicz Loriot © Crédit photo : Schutterstock, Natalypaint, image fournie par l'autrice. Parce qu’il faut qu’un poète crie...