23 janvier 2023 1 23 /01 /janvier /2023 18:48

Événements poétiques | Festival des poésies féministes 2023 | Recueil | Poésie féministe pour éliminer les violences faites aux femmes & N°2 | REVUE ORIENTALES O | Varia

 

 

 

 

 

 

 

 

Douleur de Manfred

 

 

 

​​​​​

 

 

 

Pierre Zehnacker

 

Poète & artiste peintre

 

 

 

 

Crédit photo : Gauguin, La Chevelure fleurie, image capturée de Commons.

 


 

Douleur de Manfred


 

   On n'en a jamais fini avec le froid, la douleur, l'angoisse de mort, les perturbations de l'âme. Des oiseaux noirs perchés sur un toit, immobiles, concentrés, pareils à des reîtres. J'en ai assez de cette fade mélancolie qui donne à nos jours ordinaires la texture d'une tapisserie fanée, se disait Manfred. La veille, il avait subi la pratique douteuse de la dentiste (ça va? ça va?) durant deux bonnes heures ; elle était obligée de lui extraire une molaire fissurée ; l'anesthésie ne prenant pas vraiment, ce ne fut en tout et pour tout qu'une longue et circonstanciée torture. Il en était sorti tout effaré, estourbi, douloureux et vacillant. C'est sans doute cela, la vraie vie, songeait-il, parfaitement désabusé.

   

    La douleur a le chic de vous arrimer dans le moment présent avec la tyrannie pathétique des mauvais rêves. Le passé se résume à l'ombre d'un papillon qui s'agite en vain et volette  désespérément, ridicule et fautif, à la lisière d'un petit bois d'ombre, où se sont retirés les démons qui vous observent. Comme s'il vous fallait porter la croix obscure et haïssable de la douleur pour une petite crucifixion ignoble qui refuse de vous dire son nom. Une amie poétesse lui suggère d'écrire éventuellement un texte sur la condition des femmes afghanes soumises à l'obscène et féroce répression que leur Dieu tout-puissant inspire aux plus fanatiques des talibans. Le sort réservé à ces malheureuses femmes, éternellement persécutées, l'emplit de dégoût et de colère. Et le sentiment de notre impuissance face à la folie criminelle des hommes  le révolte et le désespère.  Il se 





 

prend à rêver que la communauté des nations puisse créer un devoir d'ingérence dans les États qui bafouent le respect des droits élémentaires et sacrés de toutes les femmes en ce monde, et qu'elle intervienne pour faire cesser ce genre d'abominations, mais il sait bien que c'est là rêverie pure, et que ce genre de chimère se heurte au front de taureau de la réalité la plus sinistre et la plus infâme. Tout au fond de lui, il reconnaît que la révolte impuissante agit comme un poison. Il se sent découragé ; le fait  de clamer son indignation revient à pousser un cri qui se perd dans la nuit. Il ne peut que pleurer sur la détresse de ces femmes, nos sœurs lointaines, privées de leur dignité, du bonheur de vivre dans la lumière du cœur, fières et libres. *




 

*Cette fable aborde la situation révoltante faite aux femmes afghanes :

 

 

***

 

 

Pour citer cette fable féministe & inédite

 

Pierre Zehnacker, « Douleur de Manfred », Le Pan Poétique des Muses | Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : Événements poéféministes | Festival des Poésies Féministes 2023 | «  Chevelures & autres poèmes féministes », recueil collectif papier à paraître en 2023 aux éditions PAN DES MUSES DE LA SIÉFÉGP 2023 & Revue Orientales, « Voyageuses & leurs voyages réels ou fictifs », n°2, mis en ligne le 23 janvier 2023. URL :

http://www.pandesmuses.fr/concoursfeministes/pierrezehnacker-douleurdemanfred


 

 

 

Mise en page par Aude

 

 

© Tous droits réservés

 

Retour à la Table du Recueil

Retour au sommaire du N°2

Liens à venir...

Repost0
23 janvier 2023 1 23 /01 /janvier /2023 18:29

 

Événements poétiques | Festival des poésies féministes 2023 | Recueil | Poésie féministe pour éliminer les violences faites aux femmes & N°2 | REVUE ORIENTALES O | Varia

 

 

 

 

 

 

 

 

la chevelure du vent

 

 

 

​​​​​

 

 

Françoise Urban-Menninger

 

Blog officiel : L'heure du poème

 

 

 

 

 

Crédit photo : Jeune Fille à La Chevelure Longue Vanderbilt Fine Arts Gallery, image capturée de Commons.

 

 


 

dans la chevelure du vent

j’ai entendu les voix d’outre-tombe

de nos sœurs d’infortune

 

 

elles m’ont soufflé le mot liberté

à transcrire sur la peau du ciel

où les comètes de leur chevelure

 

 

tournent en orbite autour des étoiles

qui se consument en poussière d’or

dans la lumière de l’infini


 

© Françoise Urban-Menninger

 

 

 

***

 

 

Pour citer ce poème féministe, engagé & inédit

 

Françoise Urban-Menninger, «  la chevelure du vent », Le Pan Poétique des Muses | Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : Événements poéféministes | Festival des Poésies Féministes 2023 | «  Chevelures & autres poèmes féministes », recueil collectif papier à paraître en 2023 aux éditions PAN DES MUSES DE LA SIÉFÉGP 2023 & Revue Orientales, « Voyageuses & leurs voyages réels ou fictifs », n°2, mis en ligne le 23 janvier 2023. URL :

http://www.pandesmuses.fr/concoursfeministes/fum-lachevelureduvent


 

 

 

Mise en page par Aude

 

 

© Tous droits réservés

 

Retour à la Table du Recueil

Retour au sommaire du N°2

Liens à venir...

Repost0
23 janvier 2023 1 23 /01 /janvier /2023 16:25


Événements poétiques | Festival des poésies féministes 2023 | Recueil 

 

 

 

 

 

 

 

À Marlene Dumas, pour la peur abolie


 

 

 

 

 

 

Barbara Polla

 

 

 

 

Crédit photo : Berthe Morisot, La cage, 1885, image capturée via Wikipédia.

 

 

 


 

Un poème inspiré par votre exposition (Venise, 2022-2023), intitulée « Open End » car l’art et l’humain n’ont pas de fin

 

 



 

La vie
et la beauté
un rêve de paradis
un corps ouvert
et la réalité


baisers morsure
ivresse plaisir 
violence violette
douceur


douceur douceâtre
plaisir extrême
joie jus
mélancolie furie

la mort

mariage terreur
blanc sur noir
insomnie
salive salissure
jouissure agonie


l’oubli la perte
l’œil les doigts
regarder montrer regarder
œil perdu
dent pour dent

langue lèche langue

toucher bander
toucher montrer
montrer tout toucher tout
pénétrer bouche suc et sang
et le vin
bander
changer


le cul la vulve
écarter écarteur senteurs 

écœurantes grenouilles

Vitruve crucifié 
noir sang liquoreux
filles noir noir
blanc et noir

lourd velours

les visages Levinas
le crapaud a du sang 

sur les mains de l’enfance

le dos les flancs
le ventre plein

à genoux 

étranglée la beauté

noyade
crier
l’horreur
noyée
tordre et plier
déplier montrer

torsions pliures
aimer

le désir
celui des autres
suce petite fille

les yeux pleins de sang
et les culottes 
masquées
les yeux pour ne pas voir
filmer l’éros

les jeux des enfants ne sont pas des jeux
infantiles
blanche neige et le rat
ne pas oublier le rat
tout en nous
inversions
le pire je
les pires jeux
funéraires
les fleurs pour les morts
pourpres
les squelettes dans la neige 
et les poètes Baudelaire

Nefertiti était belle 
les vieilles au désespoir 
ils sont beaux eux aussi

baiser debout
baiser abaisser abuser
chimères aveugles
chemises retroussées
camisoles de force
prison égale religion égale
un phallus autour du cou
et les murs tellement hauts

bander 
bander les yeux
les culs blancs et la merde
Persona Persona Persona
au masque blanc

ô masque blanc
le blanc ne cache rien

baiser à genoux
étrangler faire jouir
regarder

 

Vénus et Adonis
champs magnétiques
chants magnétique 
dernier soupir
absinthe
turquoise
cercueil
matière et sexe

et moi je regarde les hommes qui regardent et regrettent 
et essaient d’oublier


 

Un autre rapport
au corps
une invite, et la peinture et la matière
ouvrir entrer
sans peur
 

alors
le temps n’existe plus




 

© Barbara Polla

De Venise à Genève, novembre 2022.

 

 

***

 

 

Pour citer ce poème féministe inédit

 

Barbara Polla, «  À Marlene Dumas, pour la peur abolie », Le Pan Poétique des Muses | Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : Événements poéféministes | Festival des Poésies Féministes 2023 | «  Chevelures & autres poèmes féministes », recueil collectif papier à paraître en 2023 aux éditions PAN DES MUSES DE LA SIÉFÉGP 2023, mis en ligne le 23 janvier 2023. URL :

http://www.pandesmuses.fr/concoursfeministes/barbarapolla-marlenedumas


 

 

 

Mise en page par Aude

 

 

© Tous droits réservés

 

Retour à la Table du Recueil

Lien à venir...

Repost0
22 janvier 2023 7 22 /01 /janvier /2023 11:11


Événements poétiques | Festival des poésies féministes 2023 | Recueil | Poésie féministe pour éliminer les violences faites aux femmes & N°2 | REVUE ORIENTALES O | Varia

 

 

 

 

 

 

 

Chevelure dorée, prix de la liberté

 

 

 

 

 

 

 

رنا علم / Rana Alam

A enseigné au Liban & en France, elle écrit ses poésies en arabe & en français.

 

 

 

 

Crédit photo : Helene SchjerfbeckHelene Schjerfbeck (1862-1946), "Girl with Blonde Hair", 1916.

 

 

 

Vous, cette belle rose épanouie

Que le destin sur le chemin de la liberté a placée

 

Quel triste destin, le prix cher vous avez payé 

Pouvait-on, à ce titre être accusée et mortellement touchée ?

 

Lors de votre arrestation, à leurs pieds vous avez succombé !

Vous étiez si jolie, belle chevelure ondulée, 

Longue, si soyeuse et dorée 

Vos beaux yeux bleus étaient d’une lumière étincelante, 

Par le chemin de la liberté, guidés,

Si douce jeune femme, 

Ravissante, d’une belle âme clairvoyante, avec du charme 

 

Vos bras sont dispersés dans le noir 

Il ne leur plaisait pas de vous voir 

Vous êtes tombée, pour défendre la liberté 

Si chère à toutes les femmes du monde 

Eux ils sont restés dans leur manoir, ils sont immondes 

Accusée sans raison, une femme si jeune, 

son drapeau brandissant 

Pour la liberté, se manifestant 

Combien est cruel votre destin 

Pour la liberté vous avez écrit un chapitre entier, c’est certain.

 

Vos cheveux en or, ne sont pas cachés à jamais 

Votre corps n’est pas dans une tombe oubliée 

Votre nom est synonyme du prix de la liberté 

le symbole d’une nouvelle liberté, à l’occidentale 

Où chaque femme possède un corps et une âme fatale

Le corps se meurt mais l’âme est éternelle et elle le demeure

 

L’esprit ouvert gagnera 

L’obscurité s’amenuisera 

Tôt ou tard, je le crois intérieurement nous toutes nous nous battons,

Pour nos pays en Orient 

Mais aussi en Iran 

Et partout dans le monde.

 

 

© Rana ALAM, 7/12/2022.

 

 

© Crédit photo : Portrait photographique de Rana ALAM.

Biographie

 


Rana ALAM est titulaire d’un Master en géographie, a travaillé dans le monde de l’enseignement au Liban et en France. Elle écrit ses poésies en arabe et en français.

 

 

***

 

 

Pour citer ce poème féministe & militant inédit

 

Rana Alam, « Chevelure dorée, prix de la liberté »Le Pan Poétique des Muses | Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : Événements poéféministes | Festival des Poésies Féministes 2023 | «  Chevelures & autres poèmes féministes », recueil collectif papier à paraître en 2023 aux éditions PAN DES MUSES DE LA SIÉFÉGP 2023, & Revue Orientales, « Voyageuses & leurs voyages réels ou fictifs », n°2, mis en ligne le 22 janvier 2023. URL :

http://www.pandesmuses.fr/concoursfeministes/ranaalam-cheveluredoree


 

 

 

Mise en page par Aude

 

 

© Tous droits réservés

 

Retour à la Table du Recueil

Retour au sommaire du N°2

Liens à venir...

Repost0

Publications

 

Nouveau : 

LE PAN POÉTIQUE DES MUSES EST SUR INSTAGRAM

 

Info du 29 mars 2022.

 

Cette section n'a pas été mise à jour depuis longtemps, elle est en travaux. Veuillez patienter et merci de consulter la page Accueil de ce périodique.

Numéros réguliers | Numéros spéciaux| Lettre du Ppdm | Hors-Séries | Événements poétiques | Dictionnaires | Périodiques | Encyclopédie | ​​Notre sélection féministe de sites, blogues... à visiter 

 

Logodupanpandesmuses.fr ©Tous droits réservés

 CopyrightFrance.com

  ISSN = 2116-1046. Mentions légales

Rechercher

À La Une

  • No 12 | HIVER 2022-23
    LE PAN POÉTIQUE DES MUSES (LPpdm) REVUE FÉMINISTE, INTERNATIONALE & MULTILINGUE DE POÉSIE ENTRE THÉORIES & PRATIQUES N°12 | HIVER 2022-23 UNE POÉMUSIQUE DES FEMMES & GENRE* © Crédit photo : Delphin Enjolras (1865-1945), ce tableau représente des musiciennes...
  • Chaconne
    N°12 | Poémusique des femmes & genre | Dossier majeur | Florilège Chaconne Irina Moga Site Web : http://www.irinamoga.com/ Crédit photo : Paul Schad-Rossa, "Irène Sanden-Greenberg dans Chaconne", peinture, domaine public, capture d'écran de Commons. I...
  • Anne-Emmanuelle Fournier, « L’Offrande Aux Fantômes » suivi de « Il y a longtemps que je t’aime… », Éditions Unicité, 2022...
    N°12 | Poémusique des femmes & genre | Critique & réception | Dossier majeur | Articles & témoignages Anne-Emmanuelle Fournier, « L’Offrande Aux Fantômes » suivi de « Il y a longtemps que je t’aime… », Éditions Unicité, 2022, 68 pages, Format : 15 x 21,...
  • Ô châteaux, poèmes de Denise le Dantec. Recueil publié aux éditions Sans Escale
    N°13 | (Auto)Portraits poétiques & artistiques des créatrices | Critique & réception Ô châteaux poèmes de Denise le Dantec Recueil publié aux éditions Sans Escale Françoise Urban-Menninger Blog officiel : L'heure du poème © Crédit photo : Première de...
  • De la finance à l'art
    N°12 | Poémusique des femmes & genre | Entretiens artistiques, poétiques & féministes | Dossier majeur | Articles & témoignages De la finance à l'art Propos recueillis par Maggy de Coster Site personnel Le Manoir Des Poètes Entrevue avec & peintures de...
  • Douleur de Manfred
    Événements poétiques | Festival des poésies féministes 2023 | Recueil | Poésie féministe pour éliminer les violences faites aux femmes & N°2 | REVUE ORIENTALES O | Varia Douleur de Manfred Pierre Zehnacker Poète & artiste peintre Crédit photo : Gauguin,...
  •  la chevelure du vent
    Événements poétiques | Festival des poésies féministes 2023 | Recueil | Poésie féministe pour éliminer les violences faites aux femmes & N°2 | REVUE ORIENTALES O | Varia la chevelure du vent Françoise Urban-Menninger Blog officiel : L'heure du poème Crédit...
  • À Marlene Dumas, pour la peur abolie
    Événements poétiques | Festival des poésies féministes 2023 | Recueil À Marlene Dumas, pour la peur abolie Barbara Polla Crédit photo : Berthe Morisot, La cage, 1885, image capturée via Wikipédia. Un poème inspiré par votre exposition (Venise, 2022-2023),...
  • Invitation à prendre part à notre agenda poétique de 2023
    N°13 | (Auto)Portraits poétiques & artistiques des créatrices | Appel à bénévoles | Agenda poétique Invitation à prendre part à notre agenda poétique de 2023 SIÉFÉGP Société Internationale d'Études des Femmes et de Genre en Poésie Crédit photo : Conteuse,...
  • Chevelure dorée, prix de la liberté
    Événements poétiques | Festival des poésies féministes 2023 | Recueil | Poésie féministe pour éliminer les violences faites aux femmes & N°2 | REVUE ORIENTALES O | Varia Chevelure dorée, prix de la liberté رنا علم / Rana Alam A enseigné au Liban & en...