26 août 2020 3 26 /08 /août /2020 11:45

 

PÉRIODIQUES | REVUE MDV | N°1 CÉLÉBRATION

 

 

 

 

​Célébration​​​​​​

 

 

© Crédit photo : Cristina Rap (illustration et photographie), Marceline Desbordes-Valmore, dessin inspiré de ses œuvres, été 2020.

 

Succinct

 

 

Do (Dossier)

 

Jean-François Blavin, « Marceline Desbordes-Valmore »

 

......

 

Ré (Réceptions)

...... 

 

Mi (Miroirs)

.....

 

Fa (Fatum)

.....

 

Sol (Solinote) 

 

......​​​​​

 

La (Larmes-armes)

....... 

 

Si (Sirènes de la visibilité)

...... 

 

Do bis (Dossier)

....

 

AS (Anthologie & Spicilège)

 

Anthologie

Dina Sahyouni, « Plainte en sourdine »

Maggy de Coster, « Prosopopée. Les Confidences de Marceline Desbordes-Valmore »

Cristina Rap, « Deux illustrations pour le poème "La Mort du Papillon" d’Ondine Valmore (vv. 21-24 et 27-32) »,  « Illustration pour le poème "Le Derviche et le Ruisseau" de Marceline Desbordes-Valmore »

Michel Orban, « À Marceline »

 

Spicilège

 

Maggy de Coster (poème de Marceline Desbordes-Valmore sélectionné & traduit en espagnol par), « L'oreiller d'un enfant / La almohada de un niño »

Shadi Saboji (textes sélectionnés & traduits en persan par), « مارسلين دبور وال مور/Marceline Desbordes-Valmore,  "باور کن مرا" /"Crois-moi" », « مارسلين دبور وال مور/Marceline Desbordes-Valmore, "عشق"/"L'Amour"», « مارسلين دبور وال مور/Marceline Desbordes-Valmore,  "گل های زر سعدي" /"Les roses de Saadi" ».

 

ISSN numérique :

 

à venir

 

Périodique annuel 

proposé en parution

imprimée (aura lieu en 2021)

numérique dans la revue 

LE PAN POÉTIQUE DES MUSES

Revue MDV sur Twitter

 

 

Pour citer cet avis de parution

 

REVUE MARCELINE DESBORDES-VALMORE, « Célébration|Succinct »Revue Marceline Desbordes-Valmore« Célébration », n°1, mis en ligne le 11 mai 2020. Url : http://www.pandesmuses.fr/periodiques/mdv/no1

 

 

 

Page en construction créée

le 28 mai 2020 par

Aude et David Simon

Dernière mise à jour : 28 mai 2020

​Dernière mise à jour : août 2020​​​​​​

 

© Tous droits réservés

Repost0
REVUE MDV - dans REVUE MDV
26 août 2020 3 26 /08 /août /2020 11:41

 

 

PÉRIODIQUES | REVUE MDV | N°1 Célébration | DO (Dossier) 

 

 

 

 

 

Marceline Desbordes-Valmore

 

 

 

Jean-François Blavin

 

 

 

 

Crédit photo : Marceline Desbordes-Valmore, domaine public. ​​​

 

 

 

Traversant une ligne du temps, je m’efforce de rencontrer cette femme qui clame à tous vents :

« Suis-je une sœur tardive à tes vœux accordée ».1

Elle ne le sait, et comprend peu ce qui lui arrive. Les orages de la passion chavirent la malheureuse Marceline Desbordes-Valmore. Sa détresse se consume en de pathétiques élégies. Cette souffrance flotte autour de nous jusqu’à nous investir alors que nous nous demandons encore qui pouvait être cet amant dont le nom demeure en fin de compte problématique. L’énigme de cet amour en dérive fait corps avec l’énigme de son écriture poétique quand nous nous penchons sur son œuvre.

Pour ces jours jalonnés de deuils cruels, l’écriture si souvent lyrique a sauvé ou aidé la poète ; c’est en tout cas notre hypothèse et notre espoir fervent.

Reste, par ailleurs, une justice à lui rendre – essentielle ou dérisoire – pour l’histoire littéraire, elle fut la première, avant Rimbaud, avant Verlaine, à user de l’hendécasyllabe : l’impair allait advenir.

…« J’ai vécu d’aimer, j’ai donc vécu de larmes ;

Et voilà pourquoi mes pleurs eurent leurs charmes ; »2

 

Notes

 

1.  « L’attente » in  Les pleurs, 1833.

2. « Rêve intermittent d’une nuit triste » in  Poésies inédites – 1860

 

 

 

Pour citer ce témoignage

 

 

​​​​​

 

Jean-François Blavin, « Marceline Desbordes-Valmore »Marceline Desbordes-Valmore|Revue annuelle, internationale, multilingue & poéféministe (poefeminist)« Célébration », n°1, mis en ligne le 26 août 2020. Url : http://www.pandesmuses.fr/periodiques/mdv/no1/marcelinedesbordesvalmore-blavin

 

 

Mise en page par Aude Simon

 

 

© Tous droits réservés

 

Retour au N°1 

Repost0
REVUE MDV - dans REVUE MDV
5 août 2020 3 05 /08 /août /2020 14:03

 

 

REVUE MDV | N°1 Célébration | AS | Anthologie

 

 

 

 

 

À Marceline

 

 

 

 

Michel Orban

 

 

 

​​​​​Crédit photo : Marceline DESBORDES-VALMORE (1833), lithographie par Baugé, domaine public, Wikimedia. 

 

​​​​​​​​​​​

 

 

Par tes vers enterrés

Au fond d’une page jaunie

Par les siècles,

Nos âmes se relient.

Depuis longtemps, ta main se pose

Sur la ligne de mes jours.

Elle s’ouvre

Sur la sensibilité de ton cœur.

Mes yeux, lavés par l’émotion,

Regardent ton image

Dans la transparence de tes mots.

Et je ne puis m’empêcher de t’écrire.

Car jamais, nous ne fûmes séparés.

 

 

Michel Orban, Poète.

Je suis né en Belgique en 1967.  J’ai découvert mon don pour la poésie vers la fin de l’année 2008, alors que j’entamais un voyage intérieur, en vue de transformer totalement ma vie.  Mes poèmes reflètent donc les différentes étapes de ce cheminement personnel qui m’ont conduit au bonheur.  Je réside en Espagne depuis 2018.

Bibliographie

_ Coauteur du recueil « Le Souffle du Monde » (10ème numéro), paru aux Editions Amalthée en 2012.

_ Mention « excellence » aux Poésiades 2012 à Bayonne (France).

_ Quelques poèmes parus dans la revue « Train de Nuit » (Bayonne) en avril, mai, septembre, octobre 2012 et décembre 2013.

_ 3ème prix au concours international de poésie David Burland 2012 (Royaume-Uni).

_ 2ème prix au concours international de poésie David Burland 2013.

_ Poète indépendant depuis 2018.

Auteur du recueil « Renaissance », paru en auto-édition en 2018 (également publié en espagnol), disponible en versions papier et électronique sur Amazon.

_ Diplôme d’honneur au concours littéraire 2019 organisé par la Méridienne du Monde Rural (France).

_ Divers poèmes publiés dans différentes anthologies.

_ Collaborateur à la revue « Mis Repoelas » (Espagne) depuis 2020.

_ Auteur du recueil « Profondeur », paru en auto-édition en 2020 (publié aussi en espagnol), disponible en versions papier et électronique sur Amazon.

 

 

Pour citer ce poème

 

Michel Orban, « À Marceline »Marceline Desbordes-Valmore|Revue annuelle, internationale, multilingue & poéféministe (poefeminist)« Célébration », n°1, mis en ligne le 5 août 2020. Url : http://www.pandesmuses.fr/periodiques/mdv/no1/a-marceline-orban

 

Mise en page par Aude Simon

 

© Tous droits réservés

 

Retour au N°1 

Repost0
REVUE MDV - dans REVUE MDV
4 août 2020 2 04 /08 /août /2020 13:52

 

REVUE MDV | N°1 Célébration | AS | Anthologie 

 

 

 

 

Illustration pour le poème

"Le Derviche et le Ruisseau" 

de Marceline Desbordes-Valmore

 

 

 

 

Cristina Rap

 

 

 

© Crédit photo : Cristina Rap, Le Derviche et le Ruisseau de Marceline Desbordes-Valmore, encre sur papier avec des interventions numériques, 2020.

​​​​​​

 

Le poème récupéré et transcrit par DS pour La REVUE MARCELINE DESBORDES-VALMORE :

 

DESBORDES-VALMORE, Marceline (1786-1859), À mes jeunes amis, Album du jeune âge, Paris, A. Boulland libraire, Rue L'honoré, n° 199, et à la Librairie Centrale Palais Royal, 1830, domaine public, domaine public, livre disponible sur GALLICA, voir la Bibliothèque nationale de France.

 

[P. 75 réelle du livre / p. 93 en version PDF]

 

 

Le derviche et le ruisseau

 

 

Un ruisseau, frais enfant d'une source cachée,

Promenait sur les fleurs son humide cristal :

L'herbe au pied du miroir n'était jamais penchée ;

Il y versait la vie à flot toujours égal.

Harmonieux passant, son mobile murmure

Enchantait la Nature ;

Un doux frémissement, quand de ses molles eaux

Il mouillait les roseaux,

Avertissait au loin quelque nymphe altérée

Qu'un filet d'eau roulait sous les saules tremblants ;

 

[P. 76 réelle du livre / p. 94 en version PDF]

 

Et la bergère, au soir, dans la glace épurée,

Venait baigner ses pieds brûlants.

 

Un derviche dormeur, au fond de sa cellule,

Oubliant que sa soif y puise du secours,

Las d'entendre le bruit de l'onde qui circule,

Pour prier ou dormir, veut en briser le cours :

Mais du ruisseau la pente est à jamais tracée ;

De la rive, où sa voix s'élève cadencée,

Rien ne peut détourner son tendre attachement.

Le dévot s'en irrite, il gronde, et lourdement

Au milieu du cristal jette une pierre énorme,

Criant : « Silence enfin ! Il est temps que je dorme ! »

 

Innocemment rebelle, arrêtée en courant,

L'onde à son tour s'offense, et vive, peu dormeuse,

Elle se change en cascade écumeuse,

Qui semble menacer de devenir torrent.

 

Le derviche effrayé se recule, s'agite,

 

[P. 77 réelle du livre / p. 95 en version PDF]

 

Étourdi du fracas que lui-même a causé ;

Pour ses rêves pieux il cherche un autre gîte,

Regardant son jardin sans fatigue arrosé.

 

Accablé de chaleur, il s'assied sur la route ;

De son front irrité l'eau tombe goutte à goutte :

« Maudit ruisseau ! dit-il, me résister ! frémir !

Murmurer quand je parle ! ah ! je sais des entraves

Qui rendront avant peu tes libertés esclaves ! »

Et, rafraîchi d'espoir, il se met à dormir.

 

Mais, tandis qu'à plein cœur, le derviche sommeille,

L'oiseau dans le buisson, la vigilance abeille,

Le vent qui fait tourner la feuille du bouleau,

Tout imite une voix soufflant à son oreille :

« Dormez en paix, mon père, et laissez couler l'eau. »

 

 

 

Pour citer ce poème illustré

 

Cristina Rap « Illustration pour le poème "Le Derviche et le Ruisseau" de Marceline Desbordes-Valmore »Marceline Desbordes-Valmore|Revue annuelle, internationale, multilingue & poéféministe (poefeminist)« Célébration », n°1, mis en ligne le 4 août 2020. Url : http://www.pandesmuses.fr/periodiques/mdv/no1/2illustration-cristinarap

 

Mise en page par Aude Simon

 

© Tous droits réservés

 

Retour au N°1 

Repost0
REVUE MDV - dans REVUE MDV

Publications

 

Cette section n'a pas été mise à jour depuis longtemps, elle est en travaux. Veuillez patienter et merci de consulter la page Accueil de ce périodique.

Numéros réguliers | Numéros spéciaux| Lettre du Ppdm | Hors-Séries | Événements poétiques | Dictionnaires | Périodiques | Encyclopédie | ​​Notre sélection féministe de sites, blogues... à visiter 

 

 

Rechercher

À La Une

  • Megalesia 2020
    LE PAN POÉTIQUE DES MUSES vous présente son festival en ligne Megalesia édition 2020 du 1er avril au 1 er 30 septembre 2020 Crédit photo : " La Muse du chant et de la dance Terpsichore", toile de François Boucher, domaine public. Festival numérique, international...
  • Table
    Table de Megalesia 2020 Édition 2020 du 1er avril au 1er 30 septembre Festival International & Multilingue des Femmes & Genre en Sciences Humaines & Sociales En partenariat avec la Société Internationale d'Études des Femmes & d'Études de Genre en Poésie...
  • Inébranlable cèdre !
    Megalesia 2020 | Faits-divers & catastrophes | S'indigner, soutenir, lettres ouvertes, hommages, etc. | Textes poétiques Inébranlable cèdre ! Mokhtar El Amraoui Liban altier généreux Liban Ton grand cèdre ne cédera pas Ton destin de phénix ne t’a jamais...
  • Merci, Femmes !
    Megalesia 2020 | Biopoépolitique | Réflexions féministes sur l'actualité Merci, Femmes ! Mokhtar El Amraoui Femmes Des fibres de vos nerfs et insomnies Vous offrez vos généreux douillets nids Vous abritez la vie en naissance en croissance De votre incessant...
  • Crie, Écris ton indignation !
    Megalesia 2020 | S'indigner, soutenir, lettres ouvertes, hommages, etc. | revue poépolitique | Textes poétiques Poésie engagée Crie, Écris ton indignation ! Mokhtar El Amraoui Quel goût a ton pain Si tant d’autres ont faim ? Quel sens a ta liberté Si...
  • L'Étuve existentialiste du Tabou : Juliette Gréco, le dernier témoin...
    Megalesia 2020 | Revue culturelle d'Europe L'Étuve existentialiste du Tabou : Juliette Gréco, le dernier témoin... Mustapha Saha Sociologue, poète, artiste peintre © Crédit photo : "Juliette Greco", portrait par Mustapha Saha, peinture sur toile . Soirée...
  • Toujours debout !
    Megalesia 2020 | Faits-divers & catastrophes | S'indigner, soutenir, lettres ouvertes, hommages, etc. Toujours debout ! Mariem Garali Hadoussa Artiste peintre & poète Présidente de l ’ association "Voix de femme nabeul" Liban pays des grandes civilisations...
  • Billard et corbillards de CoROInavirus ! et Confine-toi et réfléchis !
    Megalesia 2020 | Chroniques de la pandémie de COVID-19 (confinement, déconfinement, etc.) | Textes poétiques Billard et corbillards de CoROInavirus ! & Confine-toi et réfléchis ! Mokhtar El Amraoui Billard et corbillards de CoROInavirus ! Au-dessus de...
  • Ma jupe et moi
    Megalesia 2020 | Faits-divers & catastrophes | Réflexions féministes sur l'actualité Ma jupe & moi Dina Sahyouni Crédit photo : "Lana Turner et sa mère en 1941", image de Wikimedia, domaine public, Commons. Pour Élisabeth et les femmes violentées tous...
  • Agressée et traitée de « Pute » parce qu'elle portait une jupe
    Megalesia 2020 | S'indigner, soutenir, lettres ouvertes, hommages, etc. | Réflexions féministes sur l'actualité Agressée et traitée de « Pute » parce qu'elle portait une jupe Françoise Urban-Menninger Blog officiel : L'heure du poème Dans ce texte, je...