29 décembre 2019 7 29 /12 /décembre /2019 19:15

 

Lettre n°14|Textes poétiques

 

 

 

Sourdine

 

 

 

Dina Sahyouni

 

 

Crédit photo : roses blanches, domaine public. 

 

 

 

Le cœur pleure, 

Les yeux prient, crient, 

La bouche voit, l'horreur... 

Et les mémoires marchent, avancent dans les ténèbres du monde.

Le cœur pleure, les yeux crient, la bouche close se pose sur le précipice...

Lasse, la lumière de l'aube me couvre de joies. 

La nuit de l'être s'empêtre puis s'en va...

 

***

 

​​Pour citer ce poème

Dina Sahyouni, « Sourdine », poème inéditLe Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : Lettre n°14|Être féministe, mis en ligne le 31 décembre 2019. Url : http://www.pandesmuses.fr/lettreno14/sourdine

 

 

Page publiée par le rédacteur David Simon

© Tous droits réservés                                 Retour au sommaire ​​

Repost0
Rédaction de la revue LPpdm - dans La Lettre de la revue LPpdm
25 décembre 2019 3 25 /12 /décembre /2019 17:49
Roses de Noël. Source : Commons, Wikimédia.

Roses de Noël. Source : Commons, Wikimédia.


Sensation

 

 


Arthur Rimbaud, 

poésies complètes​​​​​... voir URL

 

 

Par les soirs bleus d'été, j'irai dans les sentiers, 

Picoté par les blés, fouler l'herbe menue :

Rêveur, j'en sentirai la fraîcheur à mes pieds. 

Je laisserai le vent baigner ma tête nue. 

 

 

Je ne parlerai pas, je ne penserai rien ;

Mais l'amour infini me montera dans l'âme,

Et j'irai loin, bien loin, comme un bohémien

Par la Nature, - heureux comme avec une femme. 

Mars 1870

 

 

Chères Amies, chers Amis, 

 

Nous avons encore des ennuis techniques pour récupérer vos courriels pour y répondre, mais nous espérons les résoudre rapidement. Soyez, s'il vous plaît, patientes/patients. 

 

Avec nos amitiés poétiques, 

LPPDM

 

Le Pan Poétique Des Muses,

Semainier Des Muses,

Iris & Mêtis Messagères

Bleues Des Muses

& l'association

SIÉFÉGP* vous

souhaitent de 

 

joyeuses

fêtes de fin

d'année

 

2019 ! 

 

 

 

* Est le sigle de la Société Internationale d'Études des Femmes & d'Études de Genre en Poésie.

 

 

Au plaisir de vous lire et de vous publier !

© www.pandesmuses.fr
 

 

 

Pour nous suivre sur les réseaux sociaux :

 

  LPpdm sur Face-book LPpdm sur Twitter

 

SIEFEGP sur Face-book | SIEFEGP sur Twitter | SDM sur Twitter

 

 
© 2017 Le Pan poétique des muses - Tous droits réservés
 
Repost0
Rédaction de la revue LPpdm - dans La Lettre de la revue LPpdm
16 décembre 2019 1 16 /12 /décembre /2019 15:51

 

Lettre n°14 | Être féministe | Critique & réception

 

 

 

Le bleu

 

des Rêves 

 

 

 

Dina Sahyouni

 

 

Catherine Gil Alcala, La Foule Divinatoire Des Rêves, poésie, Éditions La Maison Brûlée, mars 2018, 15 € ISBN 979-10-93209-04-3 : http://www.editionslamaisonbrulee.fr/foule-divinatoire/

 

© Crédit photo : image de la 1ère de couverture illustrée par Catherine Gil Alcala. 

 

 

 

 

Séduisante étrangeté d'un rien,

d'une vision qui se pâme...

Un javelot lancé dans le vide avec un message,

Un rendez-vous de l'autre côté du monde. 

[...]

Je le suis dans de longs couloirs.

L'être du soupçon et de la surdité,

une murène ensorcelée apparaît

dans le miroitement d'un piège...

sa peau est auréolée des gouttes d'eau

de milliards d'yeux.

"Rêve 18" , pp. 62-63 

 

 

Le recueil de poèmes de Catherine Gil Alcala est composé de trente-neuf poèmes et dix-huit dessins en noir et blanc qui illustrent assez bien le propos. Présenté humblement sans table des matières ni autre annexe par les éditions La maison Brûlée, l'ouvrage reste très intéressant et se lit d'une traite. J'avoue que la lecture de ce recueil était à la fois un moment de grâce et de peine.

Par ailleurs, on ne sort pas indemne d'une telle lecture... Quelque chose nous change au fil des pages et des rêveries oniriques teintées d'une nouvelle caractéristique du lyrisme qui n'est que ce que j'appelle Le mouvement dansant du geste créatif: il s'agit du retournement psychédélique du moi envers le soi universel du vivant. Ce mouvement dansant  du geste créatif naît ici de l'usage purement délibéré de la fatrasie surréaliste des rêves1 et du bleu comme procédés lyriques. Ce bleu fluide, limpide de l'inconscient est celui de la matrice Eau, de l'imaginaire des poètes. Le recueil se révèle être un hommage à la matrice, au matriarcat, à l'eau vivifiante, créatrice... Même la bestiaire de l'autrice/auteure, qui mérite d'ailleurs une étude sérieuse, semble décrire le premier cri cosmique de l'homo sapiens sapiens sur cette terre. Cette bestiaire retrace également les fantasmes et les fétiches de la femme-poète en schémas scéniques où évolue au gré des pages une vie allégorique des symboles de l'écriture et de la poésie par le biais des protagonistes égrenés ici et là sur le chemin des vagabondages oniriques. 

L'inconscient est la matrice dont parle la poète dans une danse onirique des mots, lignes et dessins. Tout transpire le symbolique, les références à la psychanalyse et aux découvertes freudiennes. Toutefois, la poète s'en détache en quittant sa peau théâtrale de Poétesse par l'écart qu'elle place entre l'Esse (être) et la poésie comme matrice pure du mouvement et des expressions variées de la matière. Au-delà donc du genre social, il s'agit dans ce recueil d'expérimenter à travers une fatrasie onirique le territoire du geste créatif qui devient un lyrisme des bleus de l'Inconscient collectif des femmes où les violences se colorent du sang et de la folie supposée des sorcières, aliénées, hystériques, psychosées et de toutes les femmes qui osent écrire...

La poète se territorialise dans la géographie du geste créatif, dans l'écriture poétique ; cette encre bleue-noire est bleutée de la condition des femmes artistes (ex. Les bas-bleus). L'écriture est liquide et mouvement chez Catherine Gil Alacal, l'écriture est aussi une lutte et un érotisme de l'être. Ce bleu des Rêves est donc celui de la poésie matricielle du vivant et de la femme créatrice.

Entiché de références mythologiques et freudiennes sous la forme d'une fatrasie lyrique salvatrice, le recueil se dresse ainsi en porte allégorique entrouverte sur l'inconscient de la créatrice, sur un imaginaire qui défie le bleu cadavérique de la mort sous tous ses aspects.

L'écriture poétique est un chemin parsemé du sang et du vagabondage dans les bleus des mots. Elle est aussi le lieu d'un écart salutaire entre le réel et l'imaginaire.​ Comme Antonin Artaud, Catherine Gil Alcala se glisse dans l'abîme béant de la dualité folle du corps et de l'âme renvoyant à celle du féminin-masculin qui sape la poésie de l'humain pour en ressortir entièrement créatrice. Je recommande vivement la lecture de ce recueil.

 

Mars 2018

 

 

Note

1. Il s'agit en fait d'une adaptation de la vision surréaliste de la "Fatrasie" faite par la poète qui use de plusieurs figures de style (comme les adynation, allégorie, amplification, métaphore, exagération, répétition, personnification, catachrèse, antonomase, épizeuxe, etc.) et d'autres procédés stylistiques pour y parvenir. Voir également l'article de Michael Randall, "Des « fatrasies » surréalistes ?" dans "Littérature", n°108, 1997, pp. 35-50 : https://www.persee.fr/doc/litt_0047-4800_1997_num_108_4_2449 ou 

https://doi.org/10.3406/litt.1997.2449

 

 

***

 

​​Pour citer ce texte

 

Dina Sahyouni, « Le bleu des Rêves », Le Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : Lettre n°14|Être féministe, mis en ligne le 16 décembre 2019. Url : http://www.pandesmuses.fr/lettreno14/reves

 

Page publiée par le rédacteur David Simon

 

© Tous droits réservés                                 Retour au sommaire ​​

Repost0
Rédaction de la revue LPpdm
23 mars 2018 5 23 /03 /mars /2018 14:45

 

 

Suite à un cas de force majeure

 

nos publications sont suspendues depuis mars 2018...

 

La rédaction reprendra ses activités

 

éditoriales dès que possible

 

Merci de votre compréhension !

(novembre 2019) 

 

 

Megalesia 2018

 

 

 

Crédit photo : John Singer Sargent, Apollon et les Muses, domaine public, image trouvée sur Commons.

 

 

Festival international & multilingue des femmes et genre

 

en sciences humaines et sociales

 

Ce festival est soutenu par l'association Société Internationale

 

d’Études des Femmes et d’Études de Genre en Poésie (SIÉFÉGP)

 

Votre participation est vivement souhaitée sur

 

 

Le handicap & les violences faites aux femmes

 

 

ou pour le Printemps des Poètes au féminin

 

sur le rire (thème suggéré et non imposé)

 

Publication successive de vos textes sélectionnés jusqu'au 30 avril 2018


 

© Crédit photo : Affiche du Printemps des Poètes de l'édition de 2018.

 

Sommaire

 

 

Festival organisé par : Le Pan Poétique des Muses

Réalisation technique : Cyril Bontron & Dina Sahyouni.

Contacter l'équipe : contact@pandesmuses.fr & contact.revue@pandesmuses.fr

 

© Crédits photos : logos du festival (par Huguette Bertrand) & des éditions Pan des Muses

 

 

Le Pan Poétique des Muses (LPpdm)

 

Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques

 

 diffusée en version électronique (apériodique) & en version imprimée

 

ISSN numérique : 2116-1046

 

(4 numéros par an dont un Hors-série & un Numéro spécial) 

 

ISSN imprimé : 2492-0487

 

ISSN imprimé Hors-série : 2554-8174

© www.pandesmuses.fr

 

Revue consultable depuis votre mobile

 

...nous suivre sur Face-book | ...nous suivre sur Twitter

 

...suivre la SIEFEGP sur Face-book

Initiative labellisée par le Ministère des Familles, de l’Enfance et des Droits des femmes

 

© Tous droits réservés

 

Page créée le 13 février 2018, en cours d'édition...

 
Repost0
Rédaction de la revue LPpdm - dans Megalesia

Publications

 

Nouveau : 

LE PAN POÉTIQUE DES MUSES EST SUR INSTAGRAM

 

Info du 29 mars 2022.

 

Cette section n'a pas été mise à jour depuis longtemps, elle est en travaux. Veuillez patienter et merci de consulter la page Accueil de ce périodique.

Numéros réguliers | Numéros spéciaux| Lettre du Ppdm | Hors-Séries | Événements poétiques | Dictionnaires | Périodiques | Encyclopédie | ​​Notre sélection féministe de sites, blogues... à visiter 

 

Logodupanpandesmuses.fr ©Tous droits réservés

 CopyrightFrance.com

  ISSN = 2116-1046. Mentions légales

Rechercher

À La Une

  • No 12 | HIVER 2022-23
    LE PAN POÉTIQUE DES MUSES (LPpdm) REVUE FÉMINISTE, INTERNATIONALE & MULTILINGUE DE POÉSIE ENTRE THÉORIES & PRATIQUES N°12 | HIVER 2022-23 UNE POÉMUSIQUE DES FEMMES & GENRE* © Crédit photo : Delphin Enjolras (1865-1945), ce tableau représente des musiciennes...
  • No 12 | HIVER 2022-23 | SOMMAIRE
    LE PAN POÉTIQUE DES MUSES (LPpdm) REVUE FÉMINISTE, INTERNATIONALE & MULTILINGUE DE POÉSIE ENTRE THÉORIES & PRATIQUES N°12 | HIVER 2022-23 UNE POÉMUSIQUE DES FEMMES & GENRE* N°12 | SOMMAIRE Crédit photo : Anne Vallayer-Coster, "Instruments de musique"....
  • Chaconne
    N°12 | Poémusique des femmes & genre | Dossier majeur | Florilège Chaconne Irina Moga Site Web : http://www.irinamoga.com/ Crédit photo : Paul Schad-Rossa, "Irène Sanden-Greenberg dans Chaconne", peinture, domaine public, capture d'écran de Commons. I...
  • Anne-Emmanuelle Fournier, « L’Offrande Aux Fantômes » suivi de « Il y a longtemps que je t’aime… », Éditions Unicité, 2022...
    N°12 | Poémusique des femmes & genre | Critique & réception | Dossier majeur | Articles & témoignages Anne-Emmanuelle Fournier, « L’Offrande Aux Fantômes » suivi de « Il y a longtemps que je t’aime… », Éditions Unicité, 2022, 68 pages, Format : 15 x 21,...
  • Ô châteaux, poèmes de Denise le Dantec. Recueil publié aux éditions Sans Escale
    N°13 | (Auto)Portraits poétiques & artistiques des créatrices | Critique & réception Ô châteaux poèmes de Denise le Dantec Recueil publié aux éditions Sans Escale Françoise Urban-Menninger Blog officiel : L'heure du poème © Crédit photo : Première de...
  • De la finance à l'art
    N°12 | Poémusique des femmes & genre | Entretiens artistiques, poétiques & féministes | Dossier majeur | Articles & témoignages De la finance à l'art Propos recueillis par Maggy de Coster Site personnel Le Manoir Des Poètes Entrevue avec & peintures de...
  • Douleur de Manfred
    Événements poétiques | Festival des poésies féministes 2023 | Recueil | Poésie féministe pour éliminer les violences faites aux femmes & N°2 | REVUE ORIENTALES O | Varia Douleur de Manfred Pierre Zehnacker Poète & artiste peintre Crédit photo : Gauguin,...
  •  la chevelure du vent
    Événements poétiques | Festival des poésies féministes 2023 | Recueil | Poésie féministe pour éliminer les violences faites aux femmes & N°2 | REVUE ORIENTALES O | Varia la chevelure du vent Françoise Urban-Menninger Blog officiel : L'heure du poème Crédit...
  • À Marlene Dumas, pour la peur abolie
    Événements poétiques | Festival des poésies féministes 2023 | Recueil À Marlene Dumas, pour la peur abolie Barbara Polla Crédit photo : Berthe Morisot, La cage, 1885, image capturée via Wikipédia. Un poème inspiré par votre exposition (Venise, 2022-2023),...
  • Invitation à prendre part à notre agenda poétique de 2023
    N°13 | (Auto)Portraits poétiques & artistiques des créatrices | Appel à bénévoles | Agenda poétique Invitation à prendre part à notre agenda poétique de 2023 SIÉFÉGP Société Internationale d'Études des Femmes et de Genre en Poésie Crédit photo : Conteuse,...