22 décembre 2020 2 22 /12 /décembre /2020 18:51

 

Événements poétiques | ReConfinement | Rêveries fleuries | Jour 54

 

 

 

 

Rêves

 

 

 

 

 

Dina Sahyouni

 

 

 

​​​​​

 

Je rêve de rimes rondes, pleines

qui sont uniquement miennes

satinées, scintillantes, patinées par le temps et saupoudrées d'un soupçon de mélancolie

poudrées de je ne sais quoi de merveilleux

rêveuses telles les amoureuses 

poétiques, espiègles aux pointes fardées et vives

 

je rêve de rimes qui subliment le monde

je rêve soudain des trucs anodins

 

 

*

 

– la nuit de l'être, s'empêtre puis s'en va. – 

voilà une parenthèse ou alors une éruption cutanée d'un ancien vers dans la peau du poème... mon radeau de pauvre mortelle vague ivre de rencontrer le beau Noël

Noël, Noël ! ou la naissance de l'enfant Emmanuel*...

La torpeur des rêves m'emporte vers des lieux improbables...

je nage dans l'ennui et soudain..

le tout se transforme en rien.

 

 

 

 

* Ce prénom de l'enfant Jésus signifie "Dieu avec nous".

 

 

***

 

Pour citer ces poèmes 

 

 

Dina Sahyouni« Rêves », ​​​poèmes extraits reproduits avec son aimable autorisation du livre Rêveries d'une femme, 2020, Le Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : Événement poétique| Reconfinement « Rêveries fleuries », mis en ligne le 22 décembre 2020. Url :

http://www.pandesmuses.fr/reveriesfleuries/ds-reves

 

 

 

 

Mise en page par Aude Simon

 

 

© Tous droits réservés

 

Retour à la Table du Recueil

Repost0
LE PAN POÉTIQUE DES MUSES - dans Reconfinement Enfants en poésie Amour en poésie RECUEIL NO2
21 décembre 2020 1 21 /12 /décembre /2020 18:15

L

 

Événements poétiques | ReConfinement | Rêveries fleuries | Jour 53

 

 

 

 

 

L

 

 

 

 

 

 

Laureline Loyez

 

 

 

Crédit photo : Alexandre-Jacques Chantron, La Cigale ou Rêve d'été pastel​​​​, image Commons, domaine public.

 

 

Une voix sifflante prospectait.

Elle, hérissée comme il se doit courrait le long des arbres. Et de l’Ouest à cet Est patenté, elle errait, au milieu des algues maritimes elle pleurait, sans se soucier des mouettes rieuses ; ces mêmes qui la précédant, avaient fait s’embraser les derniers grands enfants.

Elle pleurait non, pas d’une tristesse sourde, de celle qui vous font vous lamenter lamantin sur vous même non ; elle pleurait comme deux gouttes d’or. 

Le plombs de son cerveau s’écoulait par-dessus les paupières : elle grisonnait.

Et sous cette grisaille couvait un jaune mais un jaune ! un de ces jaunes d’oeuf de fraichement daté, de fraichement cueilli au cul des poules.

Cocorico ! s’écria t’elle et les grandes eaux coulèrent à grands flots lorsque, tellement pleuré qu’elle inonda le monde, elle ne s’aperçut que trop tard que les hameçons déchus avaient pourtant mordu à l’appât d’être là.

Comme poussée par les flots elle se retrouva sur les collines d’argent. « la montagne, elle est belle » se dit t’elle en rêvant.

Se le disant pour elle-même elle mourut, infidèle ; aux gré des yeux chalands cabochards.

L’regard croisé

Elle s’enfuyait face à la tentation.

Ne pouvant l’affronter; elle se cachait Et sans nom à présent elle errait ombre permis les ombres sombre, et rocailleuse…

Si tu ne vas pas à la montagne 

belle et sinueuse, ce sera la montagne qui deviendra toi.

 

 

 

***

 

Pour citer ce poème

 

 

Laureline Loyez« L », ​​​poème  inédit extrait de son manuscrit..., Le Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : Événement poétique| Reconfinement « Rêveries fleuries », mis en ligne le 21 décembre 2020. Url :

http://www.pandesmuses.fr/reveriesfleuries/ll-l

 

 

 

 

Mise en page par Aude Simon

 

 

© Tous droits réservés

 

Retour à la Table du Recueil

Repost0
LE PAN POÉTIQUE DES MUSES - dans Reconfinement RECUEIL NO2
20 décembre 2020 7 20 /12 /décembre /2020 09:00

 

Événements poétiques | ReConfinement | Rêveries fleuries | Jour 52

 

 

 

 

 

À la belle étoile

 

 

ou le rêve éveillé

 

 

 

 

 

Christine Droit

 

 

 


 

Mill's house street, la brume envahit 

Mon cœur mon âme mes artères iroise 

Les mansardes se chauffent à ton feu de tourbe

Et la pluie pliquetiploque sur l'ardoise

De tes toits en longues coulées chagrines.


 

 

Mill's house street je reviendrai noyer 

Ma peine qui ne s'éteint pas 

Sur les pas de nos amours anciennes

J'éborgnerai tes yeux derrière les persiennes. 

Puis m'en irai sereine vers de nouvelles histoires.


 

 

Mill's house street les souvenirs s'estompent

S'éloignent en lents refrains fragiles.

Gouttes de pluie à ne pas  interrompre 

Pliquetiploquent le soir sur mes  notes d'argile 

Notes agiles, se disloquent dans le noir.


 

 

Mill's house street je partirai un jour 

Vers les déserts brûlants de ces villes sarrasines

Sur les pas effacés d'anciens bagnards  dont les ksour

Alentour entament les chants profonds et sourds 

Tisser  enfin  l'étoffe claire de leurs vies clandestines.


 

Mills' house street le ciel d'orient éclate

Au dessus de ma tête les étoiles et sous mes pieds 

Le sable incandescent de mes rêves incendiés. 

S'élève alors la clameur assourdissante  d'un peuple 

Opprimé de rêveurs, de fous, de poètes et  d'enfants.

 

 

Mill's house street à l'heure où  passent les caravanes

Écrasées de chaleur sous les étoiles le soir 

Résonnent les chants profonds et sourds, l'espoir 

La brûlante rumeur du désert, l'odeur de jasmin 

Des rêves impatients aux allures de pavane.

 

 

 

 

 

***

 

Pour citer ce poème philanthropique d'amour 

 

 

Christine Droit, « À la belle étoile ou le rêve éveillé », ​​​poème  inédit, Le Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : Événement poétique| Reconfinement « Rêveries fleuries », mis en ligne le 20 décembre 2020. Url :

http://www.pandesmuses.fr/reveriesfleuries/cd-belle-etoile

 

 

 

 

Mise en page par Aude Simon

 

 

© Tous droits réservés

 

Retour à la Table du Recueil

Repost0
19 décembre 2020 6 19 /12 /décembre /2020 16:23

 

Événements poétiques | ReConfinement| Rêveries fleuries | Jour 51

 

 

 

 

 

Lettre d'amour potentie-l-l-e

 

 

 

 

 

Natacha Guiller

 

 

Crédit photo : Alexandre-Jacques Chantron, La Cigale ou Rêve d'été pastel​​​​, image Commons, domaine public

 

 

Je viens de dépasser le restaurant rapide 

(je cite pas l'enseigne déjà trop fameuse mais voilà le mal) 

Et souris émue et pincée de cœur

Déjà jamais

L'amour sauf actes, cela tue

Et si l'on a là besoin de visuels pour se détacher du rêve

Il y a l'internet

 

En fait, ce sera surtout de sourires dont il s'agit

Dans ce pas de côté

Dans ces lueurs déclinées

Un des yeux clignotant à droite

La géhenne de ton minois invisible

Le volume de chevelure étouffant les joues écrevisse

Clic tôt le matin, des messages

Clic tôt dans la soirée

Dessus les caisses d'orchestre, ça jazz

Alangui-e-s de gouttes potentielles suées

Affleurent les fans et

Des trains RER ratés

Des bus compromis

Dessin d'épiderme foncé, canines qui claquent

Froid des muses

 

 

Les monuments encrent la bande-onde capitale

Les coups de filles au téléphone

Sans appareil

Les pattes graciles wings poulette

Fol épisode, y a comme

Absent le futur et tournage

De raisonnable omission des modèles

classiques. Et tes rots en slam

Jusqu'à ton thème dominant

Confessé à l'oreille et reluit

La lune qui zoome basse en Seine

Les quais t'y ont hiberné-e-s les jours

Ennuyer d'envie celle qui coule

 

 

Je ravive en mastiquant, les membres

Adroits, chaque doigt délectable à la plume

Des amandes sans la peau

 

 

 

***

 

Pour citer ce poème d'amour 

 

 

Natacha Guiller, « Lettre d'amour potentie-l-l-e », ​​​poème d'amour inédit, Le Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : Événement poétique| Reconfinement « Rêveries fleuries », mis en ligne le 19 décembre 2020. Url :

http://www.pandesmuses.fr/reveriesfleuries/ng-lettredamour

 

 

 

 

Mise en page par Aude Simon

 

 

© Tous droits réservés

 

Retour à la Table du Recueil

Repost0
LE PAN POÉTIQUE DES MUSES - dans Reconfinement Amour en poésie

Publications

 

Cette section n'a pas été mise à jour depuis longtemps, elle est en travaux. Veuillez patienter et merci de consulter la page Accueil de ce périodique.

Numéros réguliers | Numéros spéciaux| Lettre du Ppdm | Hors-Séries | Événements poétiques | Dictionnaires | Périodiques | Encyclopédie | ​​Notre sélection féministe de sites, blogues... à visiter 

 

Logodupanpandesmuses.fr ©Tous droits réservés

  ISSN = 2116-1046. Mentions légales

Rechercher

À La Une

  • Megalesia 2021
    LE PAN POÉTIQUE DES MUSES VOUS PRÉSENTE SON FESTIVAL EN LIGNE Megalesia édition 2021 du 8 mars 2021 au 31 mai 2021 © Crédit photo : Mariem Garali Hadoussa, "La Tendresse", no 1, Collection "dame nature", acrylique, peinture. Festival numérique, international...
  • Table de Megalesia 2021
    Table de Megalesia 2021 Édition 2021 du 8 mars au 31 mai Festival International & Multilingue des Femmes & Genre en Sciences Humaines & Sociales En partenariat avec la Société Internationale d'Études des Femmes & d'Études de Genre en Poésie (SIÉFÉGP)...
  • À mesure que je t’aime, Une saveur de ciel et I have a dream
    Événements poétiques | Megalesia 2021 | Poésie audiovisuelle À mesure que je t’aime, Une saveur de ciel & I have a dream Poème & peinture de Sarah Mostrel Site : https://sarahmostrel.wordpress.com Facebook : www.facebook.com/sarah.mostrel À mesure que...
  • Adieu Philippine (film de 1962)
    Événements poétiques | Megalesia 2021 | Chroniques de Camillæ | Revue culturelle d'Europe Adieu Philippine (film de 1962) Camille Aubaude Site & blog officiels : www.lamaisondespages.com/ https://camilleaubaude.wordpress.com/ C’est magique de voir enfin...
  • Frivole et Le jardin douceur
    Événements poétiques | Megalesia 2021 | Poésie érotique Frivole & Le jardin douceur Poème & peinture de Sarah Mostrel Site : https://sarahmostrel.wordpress.com Facebook : www.facebook.com/sarah.mostrel © Crédit photo : Sarah Mostrel, "Fête", peinture. Frivole...
  • Le désir...
    Événements poétiques | Megalesia 2021 | Varia de textes poétiques sur Le Printemps des Poètes 2021 Le désir... Anick Roschi Peinture de Mariem Garali Hadoussa Artiste plasticienne & poète Présidente de l ’ association "Voix de femme nabeul" © Crédit photo...
  • No 1 | O | Les figures des orientales en arts et poésie
    PÉRIODIQUES | REVUE ORIENTALES (O) | N°1 | Les figures des orientales... Les figures des orientales en arts & poésie © Crédit photo : Mariem Garali Hadoussa, "Tendrement vôtre", peinture. Crédit photo : Mariana Marrache (1848-1919), auteure et poète syrienne,...
  • Savoir discerner dans la prudence, Savoir pardonner dans la simplicité et...
    REVUE ORIENTALES (O) | N°1 | Carte blanche à une artiste | Poésie audiovisuelle Savoir discerner dans la prudence, Savoir pardonner dans la simplicité & Savoir espérer dans la foi Nicole Coppey Site officiel : http://www.nicolecoppey.com/ Chaîne officielle...
  • Les amants et Le baiser
    Événements poétiques | Megalesia 2021 | Varia de textes poétiques Les amants & Le baiser Poème de Corinne Delarmor Peinture de Mariem Garali Hadoussa Artiste plasticienne & poète Présidente de l ’ association "Voix de femme nabeul" © Crédit photo : Mariem...
  • Je vous aime
    Événements poétiques | Megalesia 2021 | Poésies printanières & colorées | Florilège de textes poétiques Je vous aime Poème de Corinne Delarmor Peinture de Mariem Garali Hadoussa Artiste plasticienne & poète Présidente de l ’ association "Voix de femme...