6 décembre 2020 7 06 /12 /décembre /2020 09:00

 

Événements poétiques | ReConfinement | Rêveries fleuries | Jour 38

 

 

 

 

 

 

 

​​​​​​Songe

 

 

 

 

 

 

Marie-Louise Arnassant

 

Poème choisi, transcrit, remanié & mis en français moderne pour cette revue par Dina Sahyouni

 

 

Le texte reproduit ci-dessous provient de ARNASSANT, Marie-Louise, Atala : poème en six chants, (imité de Chateaubriand) : suivi de pensées poétiques par Mlle Marie-Louise Arnassant, Lyon, chez l'auteur, place des Terreaux, n° 105 et chez les principaux Libraires de cette ville, 1810, pp. 126-128. Ce recueil appartient au domaine public.

 

 

 

 

Cette nuit la folle chimère,

Suivie de songes divers,

Parcourant le vaste univers,

Suspendit sa course légère

Pour me bercer d'aimables songes

Dans les bras de l'illusion,

Et repaître d'heureux mensonges

Ma vive imagination.

L'amitié, par un doux sourire,

Détourna les traits rigoureux

Du sort trop constant à me nuire,

Et de son charme précieux

Vint embellir ma solitude ;

Avec des folâtres plaisirs,

Exempt de soin, d'inquiétude,

Ils m'offrent de tendres loisirs.

Dans ce moment doux et suprême

Leurs jeux toujours intéressants

M'inspirèrent quelques accents

Pour chanter l'amie que j'aime !

Je célèbre ses doux écrits

Chéris des filles de mémoire,

Et qui partagèrent la gloire

De leurs plus dignes favoris.

Son cœur nous peignant la morale,

L'humanité, l'amour du bien ;

Tel au matin le lis exhale

Les parfums qu'enfermait son sein.

Les tendres accords de sa lyre

Si délicats et si touchants !

Sa gaîté, son charmant sourire,

Ses traits naïfs et séduisants,

Sa voix, sa sublime éloquence,

Ses accents si tendres, si doux !

Son cœur formé par l'innocence

Lui donnant les plus simples goûts ;

Enfin le céleste génie,

Qui la forma pour le bonheur.

Je m'éveille et mon Olympie

S'enfuit avec ma douce erreur.

 

 

***

 

Pour citer ce poème

 

Marie-Louise Arnassant, « Songe », poème extrait de ARNASSANT, Marie-Louise, Atala : poème en six chants, (imité de Chateaubriand) : suivi de pensées poétiques par Mlle Marie-Louise Arnassant, (1810), texte choisi, transcrit, remanié et mis en français moderne par Dina Sahyouni,  Le Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : Événement poétique| Reconfinement « Rêveries fleuries », mis en ligne le 6 décembre 2020. Url :

http://www.pandesmuses.fr/reveriesfleuries/mla-songe

 

 

Mise en page par Aude Simon

 

 

© Tous droits réservés

 

Retour à la Table du Recueil

Repost0
LE PAN POÉTIQUE DES MUSES - dans Reconfinement
5 décembre 2020 6 05 /12 /décembre /2020 19:10

 

Événements poétiques | ReConfinement | Rêveries fleuries | Jour 37

 

 

 

 

 

 

 

​​​​​​Rêverie

 

 

 

 

 

 

Louise Alard

 

Poème choisi, transcrit & remanié pour cette revue par Dina Sahyouni

 

 

Le texte reproduit ci-dessous provient de ALARD, Louise, Poésies de Louise Alard, Paris, Édouard Blot, imprimeur, 1867, pp. 10-11. Ce recueil appartient au domaine public.

 

 

 

Je me prends souvent à rêver

Aux souvenirs de ma jeunesse ;

Une fleur me rend mon ivresse,

Un vieux couplet me fait pleurer.

 

 

 

Un enfant, appelant sa mère,

Me rappelle qu'étant enfant

Je crus, hélas ! quitter la terre

En perdant ce que j'aimais tant.

 

 

 

Dans les accents d'une autre femme

Souvent je rencontre sa voix ;

Alors jusqu'au fond de mon âme

Je me sens triste quelquefois.

 

 

 

Quand je vois une jeune fille

Dont le seul désir est d'aimer,

En voyant son regard qui brille,

Je sens mon cœur prêt à saigner.

 

 

 

Lorsque j'admire la nature,

Les cieux, les eaux baignant les fleurs,

Le doux parfum de sa parure

Peut encor m'arracher des pleurs.

 

 

 

Mais pourquoi donc verser des larmes,

Puisque je ne crois plus à rien,

Puisque rien n'a pour moi de charmes ?

Je n'aime plus, vous savez bien.

 

 

 

Je n'ai jamais connu le bonheur de la vie ;

Non, j'ai souffert dans l'âge où l'on doit être heureux ;

J'eus des désirs très grands que maintenant j'oublie,

Car j'ai toujours cherché l'objet de tous mes vœux.

 

 

 

Désirer, regretter, voilà donc l'existence,

Rêver quand on croit vivre, attendre le réveil :

Le réveil est la mort, mais aussi l'espérance.

Malheur à qui confond la mort et le sommeil !

 

 

***

 

Pour citer ce poème

 

Louise Alard, « Rêverie », poème extrait de ALARD, Louise, Poésies de Louise Alard, (1867), texte choisi, transcrit & remanié par Dina Sahyouni,  Le Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : Événement poétique| Reconfinement « Rêveries fleuries », mis en ligne le 5 décembre 2020. Url :

http://www.pandesmuses.fr/reveriesfleuries/la-reverie

 

 

Mise en page par Aude Simon

 

 

© Tous droits réservés

 

Retour à la Table du Recueil

Repost0
LE PAN POÉTIQUE DES MUSES - dans Reconfinement
4 décembre 2020 5 04 /12 /décembre /2020 09:00

 

Événements poétiques | ReConfinement | Rêveries fleuries | Jour 36

 

 

 

 

 

 

Merci, femmes ! 

 

 

 

 

 

Mokhtar El Amraoui

 

Texte Contre les violences à l’encontre des femmes reproduit avec l'aimable autorisation de son auteur

 

 

 

 

© Crédit photo : Sarah Mostrel, "Rêve" (peinture à l'huile).

 

​​​​​​

 

 

Femmes
Des fibres de vos nerfs et insomnies
Vous offrez vos généreux douillets nids
Vous abritez la vie en naissance en croissance
De votre incessant labeur de vos souffrances
Bien plus que moitié tue tuée de l’univers
Vous êtes son âme oui Femmes son essence
Soyez-en fières nobles altières
Que d’horribles ingrats veulent sous terre
Faire taire dans l’obscure silencieuse misère
Vous avez refusé basses supplications
Prières enchaînées et soumissions
Vous êtes les tonitruantes matrices
De toutes les révolutions
Leurs vaillantes génitrices

Un seul non de vous
Vous qui allaitiez les ailes
Des premiers noms
Debout partout arrêterait tout
Joies chemins de jolies voix et fêtes
Tout deviendrait, Femmes, en l’âme,
Pour tout être, sèche défaite
De ses rêves, envols et quêtes
Un seul oui de vous fait renaître la vie
S’envolent angoisses et soucis
Un oui refusant tout esclavage et mépris

Femmes
Vous êtes rassurantes consolantes
Douces et fraîches ombres des confidences
Dans l’enfer de leurs nuits sombres
Lumière pour les routes ardues des désemparés
Les protégeant de vos stellaires caresses
Offrant de vos profondeurs sans nombre
Le lait de votre sang jusqu’à liesse

Merci, Femmes
Vous qui vous adonnez
Sans compter au bonheur de l’humanité
Merci vous qui jamais n’abandonnez
Votre noble combat pour la liberté et la dignité
Merci, merci, merci, Femmes
Donneuses d’amour de vie et de paix*

 

 

* Extrait de ©Mokhtar El Amraoui in « Nouveaux poèmes ».

 

 

***

 

Pour citer ce poème féministe   

 

Mokhtar El Amraoui, « Merci, femmes ! » poème reproduit exceptionnellement ici après sa parution dans Megalesia 2020 avec l'aimable autorisation de son auteur,  Le Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : Événement poétique| Reconfinement « Rêveries fleuries », mis en ligne le 4 décembre 2020. Url : http://www.pandesmuses.fr/reveriesfleuries/mel-mercifemmes

 

 

 

Mise en page par Aude Simon

 

 

© Tous droits réservés

 

Retour à la Table du Recueil

Repost0
LE PAN POÉTIQUE DES MUSES - dans Reconfinement Poésie engagée Poésie féministe
3 décembre 2020 4 03 /12 /décembre /2020 13:43

 

Événements poétiques | ReConfinement | Rêveries fleuries | Jour 35

 

 

 

 

 

 

 

Rencontre Perdue 

 

 

 

 

 

 

Fida Majdoub

 

 

 

 

Un matin doux lorsque l’aurore se manifeste 

Un fil d’espoir passe à travers les trous de ma fenêtre 

J’ouvre mes yeux sur des petits mots rares 

Remplis de tendresse et douceur 

Mes larmes de joie éclaireraient ma chambre sombre 

Il me donne rendez-vous ce soir 

Au bar de notre première rencontre 

La journée était longue autour de mon impatience 

Quand l’heure tourne 

Mes pensées s’envolent vers le ciel 

Le coucher du soleil en fin apparaît comme un phare  

La flamme d’amour se propageait autour de mon cœur 

Je portais ce soir ma robe en soie 

Qui glissait sur ma silhouette fine 

J’ai suivi le chemin vers notre histoire   

À la rencontre, il était charmant 

J’avais envie de l’embrasser 

De le serrer dans mes bras 

De jamais le lâcher 

Mais nos destins se séparaient 

Il m’a laissée seule  

Avec des rêves perdus  

Sans ailes et sans espoir 

C’était un rêve féerique 

C’était un printemps magique 

J’ai continué vers mon chemin d’enfer 

Sous la pluie d’hiver 

À côté des blessures de fleurs  

Et des roses qui pleurent 

 

 

 

***

 

Pour citer ce poème 

 

Fida Majdoub, « Rencontre Perdue »,  Le Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : Événement poétique| Reconfinement « Rêveries fleuries », mis en ligne le 3 décembre 2020. Url :

http://www.pandesmuses.fr/reveriesfleuries/fm-rencontreperdue

 

 

Mise en page par Aude Simon

 

 

© Tous droits réservés

 

Retour à la Table du Recueil

Repost0
LE PAN POÉTIQUE DES MUSES - dans Reconfinement

Publications

 

Cette section n'a pas été mise à jour depuis longtemps, elle est en travaux. Veuillez patienter et merci de consulter la page Accueil de ce périodique.

Numéros réguliers | Numéros spéciaux| Lettre du Ppdm | Hors-Séries | Événements poétiques | Dictionnaires | Périodiques | Encyclopédie | ​​Notre sélection féministe de sites, blogues... à visiter 

 

Logodupanpandesmuses.fr ©Tous droits réservés

  ISSN = 2116-1046. Mentions légales

Rechercher

À La Une

  • Megalesia 2021
    LE PAN POÉTIQUE DES MUSES VOUS PRÉSENTE SON FESTIVAL EN LIGNE Megalesia édition 2021 du 8 mars 2021 au 31 mai 2021 © Crédit photo : Mariem Garali Hadoussa, "La Tendresse", no 1, Collection "dame nature", acrylique, peinture. Festival numérique, international...
  • Table de Megalesia 2021
    Table de Megalesia 2021 Édition 2021 du 8 mars au 31 mai Festival International & Multilingue des Femmes & Genre en Sciences Humaines & Sociales En partenariat avec la Société Internationale d'Études des Femmes & d'Études de Genre en Poésie (SIÉFÉGP)...
  • À mesure que je t’aime, Une saveur de ciel et I have a dream
    Événements poétiques | Megalesia 2021 | Poésie audiovisuelle À mesure que je t’aime, Une saveur de ciel & I have a dream Poème & peinture de Sarah Mostrel Site : https://sarahmostrel.wordpress.com Facebook : www.facebook.com/sarah.mostrel À mesure que...
  • Adieu Philippine (film de 1962)
    Événements poétiques | Megalesia 2021 | Chroniques de Camillæ | Revue culturelle d'Europe Adieu Philippine (film de 1962) Camille Aubaude Site & blog officiels : www.lamaisondespages.com/ https://camilleaubaude.wordpress.com/ C’est magique de voir enfin...
  • Frivole et Le jardin douceur
    Événements poétiques | Megalesia 2021 | Poésie érotique Frivole & Le jardin douceur Poème & peinture de Sarah Mostrel Site : https://sarahmostrel.wordpress.com Facebook : www.facebook.com/sarah.mostrel © Crédit photo : Sarah Mostrel, "Fête", peinture. Frivole...
  • Le désir...
    Événements poétiques | Megalesia 2021 | Varia de textes poétiques sur Le Printemps des Poètes 2021 Le désir... Anick Roschi Peinture de Mariem Garali Hadoussa Artiste plasticienne & poète Présidente de l ’ association "Voix de femme nabeul" © Crédit photo...
  • No 1 | O | Les figures des orientales en arts et poésie
    PÉRIODIQUES | REVUE ORIENTALES (O) | N°1 | Les figures des orientales... Les figures des orientales en arts & poésie © Crédit photo : Mariem Garali Hadoussa, "Tendrement vôtre", peinture. Crédit photo : Mariana Marrache (1848-1919), auteure et poète syrienne,...
  • Savoir discerner dans la prudence, Savoir pardonner dans la simplicité et...
    REVUE ORIENTALES (O) | N°1 | Carte blanche à une artiste | Poésie audiovisuelle Savoir discerner dans la prudence, Savoir pardonner dans la simplicité & Savoir espérer dans la foi Nicole Coppey Site officiel : http://www.nicolecoppey.com/ Chaîne officielle...
  • Les amants et Le baiser
    Événements poétiques | Megalesia 2021 | Varia de textes poétiques Les amants & Le baiser Poème de Corinne Delarmor Peinture de Mariem Garali Hadoussa Artiste plasticienne & poète Présidente de l ’ association "Voix de femme nabeul" © Crédit photo : Mariem...
  • Je vous aime
    Événements poétiques | Megalesia 2021 | Poésies printanières & colorées | Florilège de textes poétiques Je vous aime Poème de Corinne Delarmor Peinture de Mariem Garali Hadoussa Artiste plasticienne & poète Présidente de l ’ association "Voix de femme...