7 février 2021 7 07 /02 /février /2021 17:55

 

Événements poétiques | Le Printemps des Poètes « Désir » | Les femmes & le désir en poésie

 

 

 

 

 

 

Autour de la pièce d’eau

 

&

 

 

Une journée de femme ordinaire

 

 

 

 

 

 

Mireille Podchlebnik

 

Blog officiel

 

 

 

Crédit photo : "Grand-Étang Capesterre, Belle-Eau", wikimedia, domaine public.

 

 

 

Autour de la pièce d'eau 

 

 

 

Cristal d'aurore sur les parfums du jour

Dans la pièce aux mosaïques

Turquoises et opalines

Un arc-en-ciel de lumières 

se déploie dans l'espace

Aux reflets de soie

 

À portée de main 

dans la salle de bain

Les parfums exhalent leurs odeurs 

attirent et attisent les souvenirs

Inexorablement

 

La femme d'ici et de là-bas

À pas de velours

Pénètre les lieux et regarde et écoute

Le souffle du vent 

Une larme sur la digue

 

Elle écoute le goutte à goutte 

du robinet de l'ennui

Qui de flac et de floc 

donne le tempo à son désarroi

Sur son visage 

Apparaissent les sillons de l'âge

Eau monotone 

eau d'automne

Mais encore rythme de vie

Un cœur palpite

 

 

D'un geste vif 

elle met fin à ce bruit

Fermant ce robinet 

qui depuis quelque temps fuit

Elle oublie 

ce qui soudain avait guidé ses pas

Vers ce lieu-là

Alors qu'elle travaillait 

alors qu'elle écrivait

Vers ce lieu de refuge 

ce lieu de vasques 

ce lieu d'éclats 

Ce lieu où parfois 

son corps s'alanguit 

se délasse

Rose éclose dans la nuit

 

 

Elle se souvient 

des jours de joie 

de chansons et de cris

Des jours actifs 

des jours sans trêve

Lorsque ses enfants étaient petits

Enfants de mystères et de rêves

Prêts pour le bain et jouant avec l'eau 

magique

L’eau qui s'écoule entre les doigts

L’eau qui ébouriffe

L’eau de cascade qui éclate

Et s'éparpille 

pour mourir sur les murs 

les glaces et les tapis

Au fil des jeux et des batailles 

inlassables

L’eau de mousse parfois fruitée 

l'eau veloutée

L’eau qui enveloppe et qui berce

Pour s'allier à la tendresse

Elle revoit les bains de douceurs et caresse 

ces moments de bonheur

 

 

Elle songe aussi au mari parti

Aux disputes autour de l'eau 

qui s'écoule et dont il n’interrompt pas le flot

De la mousse à raser

Qui gicle 

sur la glace 

en laissant de sales traces

qu’il ne nettoie pas

 

 

Elle pense à ces rancunes futiles

À ces histoires qui reflètent  

l’absence et le vide 

Aux illusions et certitudes inutiles

Elle pense à toutes les unions 

qui se défont 

Pour de petits riens 

Ou pour de nobles et soi-disant justes raisons 

À ces décisions qui engagent la vie

Prises dans une pièce d'eau

Un matin limpide qui ne présageait pas 

l’inattendu

Un matin de routine

Elle soupire et ouvre à grand fracas 

les robinets de la baignoire

L’eau respire de vagues et de marées

Elle rêve de voyages

De chaleurs tropicales et de pluies torrentielles

Surgissant de façon imprévue 

de façon impromptue

Entre deux éclats de soleil

Lorsqu'elle vivait là-bas

Elle ressent la lourdeur 

L’humidité qui étouffe et essouffle

Les douches tièdes 

prises à tout instant 

du jour et de la nuit

Pour ôter les odeurs âcres de la sueur inévitable

Pour soulager les piqûres des insectes 

qui s'acharnent et blessent 

La peau pâle et fine 

des exilés de fraîche date

Sur les flots une brise apaise

 

 

En tourbillonnant l’eau aspire 

les gouttes de thym et de lavande

Qu'elle jette 

d'un geste ample et pourtant mesuré

 

 

Senteurs et bien-être

Odeurs d'espoir

Elle glisse 

dans un cocon bienfaisant et s'assoupit

Elle s’évade dans autre monde

Dans un autre espace

Pour oublier ses souvenirs

Elle sourit

 

 

 

Une journée de femme ordinaire

 

 

Une journée de femme

Aujourd’hui ou hier

 

 

Toujours les mêmes labeurs

Toujours les mêmes rêves

Tôt levée

Au petit jour du quotidien

À la hâte se préparer

 

 

Les habits, le café 

la toilette

Les enfants à réveiller

 

 

Et durant quelques instants

Être partout à la fois

Devoirs bouclés, cartables prêts

Coiffés, lavés, bien habillés

L’argent pour la kermesse

Les consignes à rappeler

Et puis ranger, ranger, ranger…

 

 

L’heure de l’école a sonné

 

Vite partir travailler et débuter la journée

La consultation, les gens à écouter

Leurs souffrances, leurs espoirs

Leur travail devenu insupportable

Les querelles avec le chef

Les soumis, les rebelles

les indifférents, les apathiques

 

 

Le téléphone sonne

Les impondérables

Réponses à donner ou à différer

Les urgences, visites à faire

entreprises à conseiller

 

 

Et toujours

La pensée en éveil, la pensée diffuse

La nourrice à payer, les courses à acheter

le repas à prévoir

Les enfants à aller chercher

les écouter, les consoler

Comprendre leurs besoins, leurs chagrins

 

 

Et trouver le temps

Le temps de lire 

le temps d’écrire

le temps d’apprendre

 

 

Courir le midi entre deux rendez-vous

Déjeuner de presque rien

ou s’esquiver en catimini

 

 

Fermer doucement la porte 

et ouvrir son jardin secret

Un instant

Au passant, au complice

Échanger un regard ou davantage

Avant de repartir

 

 

Achever la journée

La journée ordinaire 

et retrouver le soir

L’homme fatigué, l’homme qui a travaillé

qui a besoin de parler, d’être compris 

 

 

Tandis que moi

Moi je faisais quoi au juste….

 

 

***

 

Pour citer ces poèmes féministes 

 

Mireille Podchlebnik, « Autour de la pièce d’eau » & « Une journée de femme ordinaire » poèmes féministes inédits, Le Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques Événement poétique|Le Printemps des Poètes « Les femmes et le désir en poésie » sous la direction de Françoise Urban-Menninger, mis en ligne le 7 février 2021. Url : http://www.pandesmuses.fr/desir/mp-unejourneedefemmeordinaire

 

 

 

 

 

Mise en page par Aude Simon

 

 

© Tous droits réservés

 

Retour à la Table du Recueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
LE PAN POÉTIQUE DES MUSES - dans RECUEIL NO3 Poésie féministe Maternité en poésie

Publications

 

Cette section n'a pas été mise à jour depuis longtemps, elle est en travaux. Veuillez patienter et merci de consulter la page Accueil de ce périodique.

Numéros réguliers | Numéros spéciaux| Lettre du Ppdm | Hors-Séries | Événements poétiques | Dictionnaires | Périodiques | Encyclopédie | ​​Notre sélection féministe de sites, blogues... à visiter 

 

Logodupanpandesmuses.fr ©Tous droits réservés

  ISSN = 2116-1046. Mentions légales

Rechercher

À La Une

  • Megalesia 2021
    LE PAN POÉTIQUE DES MUSES VOUS PRÉSENTE SON FESTIVAL EN LIGNE Megalesia édition 2021 du 8 mars 2021 au 31 mai 2021 © Crédit photo : Mariem Garali Hadoussa, une femme en désir, peinture. Festival numérique, international & multilingue des femmes & genre...
  • Événements poétiques | Le Printemps des Poètes | Les femmes et le désir en poésie
    LE PAN POÉTIQUE DES MUSES VOUS PROPOSE DE PRENDRE PART À SON RECUEIL DU FESTIVAL LE PRINTEMPS DES POÈTES Les femmes & le désir en poésie © Crédit photo : Claude Menninger, photographie prise au musée Würth à Erstein lors d'une exposition rétrospective...
  • Désirance
    Événements poétiques | Le printemps des Poètes | « Les femmes & le désir en poésie Désirance Maggy de Coster Site personnel Le Manoir Des Poètes Désir de feu feu de braise braise étincelant dans l’âtre de mes nuits nuits matérialisées dans les rêves Connivence...
  • Le corps de l’Homme et Libidoll
    Événements poétiques | Le printemps des Poètes | « Les femmes & le désir en poésie Le corps de l’Homme & Libidoll Luxy Dark © Crédit photo : Luxy Dark, "La Déchirure", tableau. Le corps de l’Homme Le corps de l'Homme est une toupie, Une toupie qui s'enroule...
  • Une nuit
    Événements poétiques | Le printemps des Poètes | « Les femmes & le désir en poésie Une nuit Christine Fusarelli © Crédit photo : Mariem Garali Hadoussa, "Désir", peinture. Et cette nuit qui vient Est-elle menace d’immobilité Ou promesse de recommencement...
  • tes mains
    Événements poétiques | Le printemps des Poètes | « Les femmes & le désir en poésie tes mains* Houle Crédit photo : Hands, domaine public, image de Commons, Wikimedia. je clos mes paupières dans les profondeurs du lit. immobile, comme le poème d'un mort....
  • J'ai jeté l'encre dans les ports
    Événements poétiques | Le printemps des Poètes | « Les femmes & le désir en poésie J'ai jeté l'encre dans les ports Olympia Alberti Crédit photo : Olympia Alberti en 2 016, image de Commons, Wikimédia. J'ai jeté l'encre dans les ports en pluie en amertume...
  • À mon seul désir
    Événements poétiques | Le printemps des Poètes | « Les femmes & le désir en poésie À mon seul désir Chantal Robillard Crédit photo : Mon seul désir, un détail de la tapisserie de la dame à la licorne, Commons, Wikimédia. A u milieu du ciel rouge vif et...
  • Lettre n°15 | Eaux oniriques : mers/mères
    Lettre no 15 sur les Eaux oniriques : mers/mères © Horizon par Véronique Caye . Vous avez carte blanche pour en parler. La parution des documents choisis par notre équipe est successive du 14 décembre 2020 au 28 février compris. La mise en ligne se fait...
  • Merci Overblog ?
    Lettre n°15 | Eaux oniriques... | S'indigner, soutenir, lettres ouvertes, hommages, etc. Merci Overblog ! Chère plate-forme Overblog France, La revue LE PAN POÉTIQUE DES MUSES vous adresse ses sincères remerciements pour la qualité de votre entreprise,...