19 mars 2021 5 19 /03 /mars /2021 18:29

 

Événements poétiques | Le Printemps des Poètes | « Désir » | Les femmes & le désir en poésie

 

 

 

 

 

 

 

Muses

 

 

 

 

VIII & IX

 

 

 

 

 

 

 

Camille Simon

 

 

 

 

Crédit photo : La Muse Érato, peinture trouvée sur Commons, domaine public.

 

 

VIII

 

Érato, mon aimable, Érato ma désirée.

Toi qui depuis ce baiser déposé sur tes lèvres, va et vient entre les mots et quelques frontières inconnues.

Par la main tu m’as mené sur la terrasse d’un Opéra, un soir d’été. Huit Muses nous tournaient le dos, regardaient le soleil se coucher.

Là je t’ai reconnue, debout, détendue, charmant la vue des passants loin en bas, sur la place du disque solaire en bronze. Tu lançais quelques élégies à ceux qui marchent la tête en l’air. Tu envoyais tes flèches dorées – couleur de ta peau, et taillées par le dieu Éros – transpercer les pensées des passants qui n’ont plus d’Amour.

Une phrase m’est revenue, gravée sur le bronze : « Permets mamour penser quelques folies ».

Ta statue en disait aussi long : avec un grand drap blanc enroulé autour de la taille ; recouvrant les deux épaules et juste le bras droit. Un déhanché de danseuse orientale. La main droite tirant fortement ta tunique, plaquée sur ta jolie poitrine.

Le bras gauche dénudé, une main fine retient près du corps la cithare à neuf cordes d’Apollon.

Ton regard doux est auréolé d’une couronne de roses et de myrtes. Auréole de parfums enivrants et de saveurs aigres-douces…

 

Érato, je dépose mes armes à tes pieds. Elles ne sont pas bien nombreuses : un lance pierre qui n’a plus d’élastique, un couteau corse mal aiguisé, et ma plume bien encrée !

Érato mon aimable, Érato ma désirée

Je reviens de mes pensées, face à tes yeux d’amandes. Nous sommes attablés sur cette terrasse perchée – le soleil est rouge-orangé. Je bois tes mots par le filtre d’un élixir ambré ou les bulles font des étoiles filantes. Je vis tes songes et tes doutes. Je vibre de tes combats, de tes révolutions. J’ouvre grands les yeux sur des mondes bizarres ou merveilleux. Je ris de tes folies et tu ries des miennes aussi !

Tes cheveux volent aux vents doux, volent aux vents salés, volent aux vents de sables…

Ton sourire emporte ta valise légère, emporte le temps, nos histoires et nos caresses.

Un instant j’ouvre tes mains ; de mes yeux je colorie de bleu tes lignes de Vie. Et comme cela est beau, j’y dépose un baiser…

Le soleil s’est couché, les huit muses restent debout face aux étoiles. Comme tu me prends par la manche pour redescendre sur Terre, je sais alors qu’il en est une qui m’accompagne. Nous marchons au rythme des mots. J’accorde mon pas sur le chant des argonautes, et sur le balancement de ton épaule nue. J’imagine déjà quelles images et quelles musiques envelopperont notre épopée.

Moi héros ? serait-ce possible ? Ou Muse…mais laquelle alors ?...

 

Il en est une neuvième oubliée : 

 

 

IX

 

 

Uranie « la céleste »

Uranie, c’est bien moi, qui frôle ton épaule gauche comme les anneaux de saturne.

Je connais le langage des arbres – qui se touchent par la terre et parlent aux galaxies par le bruissement de leurs feuilles.

J’ai troqué ma couronne d’étoiles pour un bracelet d’homme libre. J’ai ôté ma robe bleue azur enroulée sur l’iris de tes yeux.

Approchant ton corps d’ambre, une douce chaleur s’empare de tout ton être. Les lettres d’un alphabet Abjab s’enroulent ondulent et dansent autour de Nous.

Du bout des doigts, du bout des lèvres je déchiffre tes dunes.

Et ainsi

Décrochés du temps

Nous voici

Deux Fous déliés

Emportés Par le parfum de la Peau

 

2020

 

 

***

 

 

Pour citer ces poèmes d'amour

 

Camille Simon, «  Muses VIII & IX », poèmes inédits sur le désir, Le Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : Événement poétique|Le Printemps des Poètes « Les femmes et le désir en poésie » sous la direction de Françoise Urban-Menninger, mis en ligne le 19 mars  2021. Url : 

http://www.pandesmuses.fr/desir/cs-muses​​​​​​

 

 

 

 

 

 

Mise en page par Aude SIMON 

 

 

 

© Tous droits réservés

 

Retour à la Table du Recueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
LE PAN POÉTIQUE DES MUSES - dans RECUEIL NO3 Amour en poésie

Publications

 

Cette section n'a pas été mise à jour depuis longtemps, elle est en travaux. Veuillez patienter et merci de consulter la page Accueil de ce périodique.

Numéros réguliers | Numéros spéciaux| Lettre du Ppdm | Hors-Séries | Événements poétiques | Dictionnaires | Périodiques | Encyclopédie | ​​Notre sélection féministe de sites, blogues... à visiter 

 

Logodupanpandesmuses.fr ©Tous droits réservés

  ISSN = 2116-1046. Mentions légales

Rechercher

À La Une

  • No 1 | O | Les figures des orientales en arts et poésie
    PÉRIODIQUES | REVUE ORIENTALES (O) | N°1 | Les figures des orientales... Les figures des orientales en arts & poésie © Crédit photo : Mariem Garali Hadoussa, "Tendrement vôtre", peinture. IMPORTANT : Suite à un problème technique grave et indépendant...
  • Une femme aux yeux noirs (Victime de féminicide)
    REVUE ORIENTALES (O) | N°1 | Florilège de créations Une femme aux yeux noirs (Victime de féminicide) Mona Gamal El Dine Docteur en sciences de l'art (La Sorbonne Paris), Membre de la Société des Gens de Lettres, Membre du P.E.N Club International, Sociétaire...
  • Lettre n°16 | À nos ivresses et aux Bacchantes !
    Lettre no 16 À nos ivresses & aux Bacchantes ! Crédit photo : "Bacchante", domaine public, Wikimedia. La Lettre n°16 vous propose de nous parler de vos ivresses & des Bacchantes. Au plaisir de publier vos contributions : articles, poèmes, nouvelles, contes,...
  • Chronique d’occupation de l’Odéon. Un violent désir de bonheur
    Lettre n°16 | Bémols artistiques (réception cinématographique) | Revue culturelle d'Europe Huitième épisode du reportage-feuilleton d'Occupation du Théâtre de l'Odéon Chronique d’occupation de l’Odéon. Un violent désir de bonheur Mustapha Saha Sociologue,...
  • Chante l’amour
    Lettre n°16 | À nos ivresses & aux Bacchantes | Varia de Poétextes Chante l’amour Mona Gamal El Dine Docteur en sciences de l'art (La Sorbonne Paris), Membre de la Société des Gens de Lettres, Membre du P.E.N Club International, Sociétaire des Poètes...
  • Bikini réglementaire pour les championnats d'Europe de Beach-Handball !!!
    Lettre n°16 | À nos ivresses & aux Bacchantes | Réflexions féministes sur l'actualité Bikini réglementaire pour les championnats d'Europe de Beach-Handball !!! Françoise Urban-Menninger Blog officiel : L'heure du poème © Crédit photo : Capture d'écran...
  • Firmaman, textes poétiques en prose de Jean-Paul Gavard-Perret...
    Lettre n°16 | À nos ivresses & aux Bacchantes | Critique & réception Firmaman textes poétiques en prose de Jean-Paul Gavard-Perret. Ouvrage paru aux éditions Sans Escale avec une couverture signée par Jacques Cauda Françoise Urban-Menninger Blog officiel...
  • Agnieszka Holland, "Le Procès de l’herboriste", avec Ivan Trojan, Josef Trojan et Juraj Loj ​​​​
    Lettre n°16 | À nos ivresses & aux Bacchantes | Chroniques de Camillæ/Poésie & Cinéma ou Chroniques cinématographiques Agnieszka Holland, Le Procès de l’herboriste, avec Ivan Trojan, Josef Trojan & Juraj Loj Camille Aubaude Site & blog officiels : www.lamaisondespages.com/...
  • Premier bouquet poétique par Mlle Fanny Forestier
    Lettre n°16 | À nos ivresses & aux Bacchantes | Réception d'autrefois | Presse, média, femmes & genre Premier bouquet poétique par Mlle Fanny Forestier Paul Smith Réception journalistique choisie & transcrite par Dina Sahyouni Crédit photo : Des inondations...
  • Pluie de caresses
    Lettre n°16 | À nos ivresses & aux Bacchantes | Poétextes thématiques Pluie de caresses Michel Orban Poème reproduit avec l'aimable autorisation de l'auteur et de sa maison d'édition. © Crédit photo : Présentation visuelle avec extraits du recueil de...