4 août 2020 2 04 /08 /août /2020 13:52

 

REVUE MDV | N°1 Célébration | AS | Anthologie 

 

 

 

 

Illustration pour le poème

"Le Derviche et le Ruisseau" 

de Marceline Desbordes-Valmore

 

 

 

 

Cristina Rap

 

 

 

© Crédit photo : Cristina Rap, Le Derviche et le Ruisseau de Marceline Desbordes-Valmore, encre sur papier avec des interventions numériques, 2020.

​​​​​​

 

Le poème récupéré et transcrit par DS pour La REVUE MARCELINE DESBORDES-VALMORE :

 

DESBORDES-VALMORE, Marceline (1786-1859), À mes jeunes amis, Album du jeune âge, Paris, A. Boulland libraire, Rue L'honoré, n° 199, et à la Librairie Centrale Palais Royal, 1830, domaine public, domaine public, livre disponible sur GALLICA, voir la Bibliothèque nationale de France.

 

[P. 75 réelle du livre / p. 93 en version PDF]

 

 

Le derviche et le ruisseau

 

 

Un ruisseau, frais enfant d'une source cachée,

Promenait sur les fleurs son humide cristal :

L'herbe au pied du miroir n'était jamais penchée ;

Il y versait la vie à flot toujours égal.

Harmonieux passant, son mobile murmure

Enchantait la Nature ;

Un doux frémissement, quand de ses molles eaux

Il mouillait les roseaux,

Avertissait au loin quelque nymphe altérée

Qu'un filet d'eau roulait sous les saules tremblants ;

 

[P. 76 réelle du livre / p. 94 en version PDF]

 

Et la bergère, au soir, dans la glace épurée,

Venait baigner ses pieds brûlants.

 

Un derviche dormeur, au fond de sa cellule,

Oubliant que sa soif y puise du secours,

Las d'entendre le bruit de l'onde qui circule,

Pour prier ou dormir, veut en briser le cours :

Mais du ruisseau la pente est à jamais tracée ;

De la rive, où sa voix s'élève cadencée,

Rien ne peut détourner son tendre attachement.

Le dévot s'en irrite, il gronde, et lourdement

Au milieu du cristal jette une pierre énorme,

Criant : « Silence enfin ! Il est temps que je dorme ! »

 

Innocemment rebelle, arrêtée en courant,

L'onde à son tour s'offense, et vive, peu dormeuse,

Elle se change en cascade écumeuse,

Qui semble menacer de devenir torrent.

 

Le derviche effrayé se recule, s'agite,

 

[P. 77 réelle du livre / p. 95 en version PDF]

 

Étourdi du fracas que lui-même a causé ;

Pour ses rêves pieux il cherche un autre gîte,

Regardant son jardin sans fatigue arrosé.

 

Accablé de chaleur, il s'assied sur la route ;

De son front irrité l'eau tombe goutte à goutte :

« Maudit ruisseau ! dit-il, me résister ! frémir !

Murmurer quand je parle ! ah ! je sais des entraves

Qui rendront avant peu tes libertés esclaves ! »

Et, rafraîchi d'espoir, il se met à dormir.

 

Mais, tandis qu'à plein cœur, le derviche sommeille,

L'oiseau dans le buisson, la vigilance abeille,

Le vent qui fait tourner la feuille du bouleau,

Tout imite une voix soufflant à son oreille :

« Dormez en paix, mon père, et laissez couler l'eau. »

 

 

 

Pour citer ce poème illustré

 

Cristina Rap « Illustration pour le poème "Le Derviche et le Ruisseau" de Marceline Desbordes-Valmore »Marceline Desbordes-Valmore|Revue annuelle, internationale, multilingue & poéféministe (poefeminist)« Célébration », n°1, mis en ligne le 4 août 2020. Url : http://www.pandesmuses.fr/periodiques/mdv/no1/2illustration-cristinarap

 

Mise en page par Aude Simon

 

© Tous droits réservés

 

Retour au N°1 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
REVUE MDV - dans REVUE MDV

Publications

 

Cette section n'a pas été mise à jour depuis longtemps, elle est en travaux. Veuillez patienter et merci de consulter la page Accueil de ce périodique.

Numéros réguliers | Numéros spéciaux| Lettre du Ppdm | Hors-Séries | Événements poétiques | Dictionnaires | Périodiques | Encyclopédie | ​​Notre sélection féministe de sites, blogues... à visiter 

 

Logodupanpandesmuses.fr ©Tous droits réservés

  ISSN = 2116-1046. Mentions légales

Rechercher

À La Une

  • Lettre n°16 | À nos ivresses et aux Bacchantes !
    Lettre no 16 À nos ivresses & aux Bacchantes ! Crédit photo : "Bacchante", domaine public, Wikimedia. La Lettre n°16 vous propose de nous parler de vos ivresses & des Bacchantes. Au plaisir de publier vos contributions : articles, poèmes, nouvelles, contes,...
  • Chante l’amour
    Lettre n°16 | À nos ivresses & aux Bacchantes | Varia de Poétextes Chante l’amour Mona Gamal El Dine Docteur en sciences de l'art (La Sorbonne Paris), Membre de la Société des Gens de Lettres, Membre du P.E.N Club International, Sociétaire des Poètes...
  • Bikini réglementaire pour les championnats d'Europe de Beach-Handball !!!
    Lettre n°16 | À nos ivresses & aux Bacchantes | Réflexions féministes sur l'actualité Bikini réglementaire pour les championnats d'Europe de Beach-Handball !!! Françoise Urban-Menninger Blog officiel : L'heure du poème © Crédit photo : Capture d'écran...
  • Firmaman, textes poétiques en prose de Jean-Paul Gavard-Perret...
    Lettre n°16 | À nos ivresses & aux Bacchantes | Critique & réception Firmaman textes poétiques en prose de Jean-Paul Gavard-Perret. Ouvrage paru aux éditions Sans Escale avec une couverture signée par Jacques Cauda Françoise Urban-Menninger Blog officiel...
  • Agnieszka Holland, "Le Procès de l’herboriste", avec Ivan Trojan, Josef Trojan et Juraj Loj ​​​​
    Lettre n°16 | À nos ivresses & aux Bacchantes | Chroniques de Camillæ/Poésie & Cinéma ou Chroniques cinématographiques Agnieszka Holland, Le Procès de l’herboriste, avec Ivan Trojan, Josef Trojan & Juraj Loj Camille Aubaude Site & blog officiels : www.lamaisondespages.com/...
  • Premier bouquet poétique par Mlle Fanny Forestier
    Lettre n°16 | À nos ivresses & aux Bacchantes | Réception d'autrefois | Presse, média, femmes & genre Premier bouquet poétique par Mlle Fanny Forestier Paul Smith Réception journalistique choisie & transcrite par Dina Sahyouni Crédit photo : Des inondations...
  • Pluie de caresses
    Lettre n°16 | À nos ivresses & aux Bacchantes | Poétextes thématiques Pluie de caresses Michel Orban Poème reproduit avec l'aimable autorisation de l'auteur et de sa maison d'édition. © Crédit photo : Présentation visuelle avec extraits du recueil de...
  • No 8 | ÉTÉ 2021
    LE PAN POÉTIQUE DES MUSES (LPpdm) REVUE FÉMINISTE, INTERNATIONALE & MULTILINGUE DE POÉSIE ENTRE THÉORIES & PRATIQUES N° 8 | ÉTÉ 2021 PENSER LA MALADIE & LA VIEILLESSE EN POÉSIE 2ÈME VOLET SOUS LA DIRECTION DE Françoise URBAN-MENNINGER © Crédit photo :...
  • No 8 | Sommaire
    N° 8| SOMMAIRE PENSER LA MALADIE & LA VIEILLESSE EN POÉSIE 2ÈME VOLET Sous la direction de Françoise URBAN-MENNINGER Nous continuons la mise en ligne interrompue involontairement en 2018 avant la parution du numéro en version imprimée en septembre 2021....
  • la rose en fer forgé
    N°8 | Dossier majeur | Florilège de poétextes la rose en fer forgé Françoise Urban-Menninger Blog officiel : L'heure du poème © Crédit photo : Françoise Urban-Menninger, "la rose en fer forgé", photographie prise dans un cimetière à Strasbourg. c'est...