8 juin 2017 4 08 /06 /juin /2017 13:32

 

Dossier majeur | Textes poétiques

Poèmes d'une aïeule

 

 

 

À la dérive

 

&

 

 

Elles s'en vont les joyeuses pensées

 

 

 

Amélie Gex

 


 

À la dérive

 

[P. 182/P. 186 PDF, « En fermant le livre »]

 

 

J'ai vu s'enfuir ma riante jeunesse

Comme un parfum s'envole d'une fleur !...

Rien envers moi n'a tenu sa promesse !

J'ai tant de fois savouré ma tristesse,

Que je n'ai plus un autre amour au cœur !...

 

J'ai vu tomber ma couronne de fête ;

J'ai vu mon ciel pour toujours s'assombrir ;

Sous l'ouragan, j'ai tant courbé la tête,

J'ai tant lutté contre l'âpre tempête,

Que je voudrais ne plus me souvenir !

 

Comme un débris qu'un vent d'orage emporte,

Vers l'inconnu, je vais sans me lasser ;

Joie ou douleur, désormais, que m'importe !...

J'ai tant pleuré mon espérance morte,

Que je n'ai plus une larme à verser !...

 

 

 

 

Elles s'en vont les joyeuses pensées

 

 

Rondeau. [P. 181/P. 185 PDF, « En fermant le livre » ]

 

 

 

Elles s'en vont les joyeuses pensées

Lorsque les ans sur nos âmes lassées

Viennent peser de leur poids rigoureux !

Des songes d'or le réveil douloureux

Las ! tristement, les a toutes chassées.

 

Heures d'amour, doucement caressées,

Fleurs de printemps, par nos lèvres froissées,

Quoi, c'est donc vrai ! dans l'oubli ténébreux

Elles s'en vont ?…

 

Eh bien, partez, ô colombes blessés !

Sur d'autres fronts posez-vous empressées,

Illusions au vol aventureux…

Plus tard, ceux-là que vous rendez heureux

Diront aussi de leurs heures passées,

« Elles s'en vont ! ... »

 

 

 

Référence bibliographique : ces poèmes sont des extraits transcrits par LPpdm de GEX, Amélie (1835-1883), Poésies : le poème de l'année, cris dans l'ombre, échos épars, nouvelles paroles sur de vieux airs, en fermant le livre, Chambéry, Imprimerie de Ménard, 1 vol., 1879/80, 188 p. ; in-12, pp. 181-182, domaine public, Bibliothèque nationale de France, http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30502940f, voir aussi les liens ou (permaliens) des pages transcrites :

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6539649b/f183.image,

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6539649b/f184.image.

 

 

***

 

Pour citer ces poèmes

 


Amélie Gex, « À la dérive » & « Elles s'en vont les joyeuses pensées », Le Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : N°6|Printemps 2017 « Penser la maladie et la vieillesse en poésie » sous la direction de Françoise Urban-Menninger, mis en ligne le 8 juin 2017. Url : http://www.pandesmuses.fr/2017/ag-derive.html

 

© Tous droits réservés                            Retour au n°6|Sommaire

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Le Pan poétique des muses - dans Numéro 6

Publications

 

Cette section n'a pas été mise à jour depuis longtemps, elle est en travaux. Veuillez patienter et merci de consulter la page Accueil de ce périodique.

Numéros réguliers | Numéros spéciaux| Lettre du Ppdm | Hors-Séries | Événements poétiques | Dictionnaires | Périodiques | Encyclopédie | ​​Notre sélection féministe de sites, blogues... à visiter 

 

 

Rechercher

À La Une

  • Megalesia 2020
    LE PAN POÉTIQUE DES MUSES vous présente son festival en ligne Megalesia édition 2020 du 1er avril au 1 er 30 septembre 2020 Crédit photo : " La Muse du chant et de la dance Terpsichore", toile de François Boucher, domaine public. Festival numérique, international...
  • Table
    Table de Megalesia 2020 Édition 2020 du 1er avril au 1er 30 septembre Festival International & Multilingue des Femmes & Genre en Sciences Humaines & Sociales En partenariat avec la Société Internationale d'Études des Femmes & d'Études de Genre en Poésie...
  • Inébranlable cèdre !
    Megalesia 2020 | Faits-divers & catastrophes | S'indigner, soutenir, lettres ouvertes, hommages, etc. | Textes poétiques Inébranlable cèdre ! Mokhtar El Amraoui Liban altier généreux Liban Ton grand cèdre ne cédera pas Ton destin de phénix ne t’a jamais...
  • Merci, Femmes !
    Megalesia 2020 | Biopoépolitique | Réflexions féministes sur l'actualité Merci, Femmes ! Mokhtar El Amraoui Femmes Des fibres de vos nerfs et insomnies Vous offrez vos généreux douillets nids Vous abritez la vie en naissance en croissance De votre incessant...
  • Crie, Écris ton indignation !
    Megalesia 2020 | S'indigner, soutenir, lettres ouvertes, hommages, etc. | revue poépolitique | Textes poétiques Poésie engagée Crie, Écris ton indignation ! Mokhtar El Amraoui Quel goût a ton pain Si tant d’autres ont faim ? Quel sens a ta liberté Si...
  • L'Étuve existentialiste du Tabou : Juliette Gréco, le dernier témoin...
    Megalesia 2020 | Revue culturelle d'Europe L'Étuve existentialiste du Tabou : Juliette Gréco, le dernier témoin... Mustapha Saha Sociologue, poète, artiste peintre © Crédit photo : "Juliette Greco", portrait par Mustapha Saha, peinture sur toile . Soirée...
  • Toujours debout !
    Megalesia 2020 | Faits-divers & catastrophes | S'indigner, soutenir, lettres ouvertes, hommages, etc. Toujours debout ! Mariem Garali Hadoussa Artiste peintre & poète Présidente de l ’ association "Voix de femme nabeul" Liban pays des grandes civilisations...
  • Billard et corbillards de CoROInavirus ! et Confine-toi et réfléchis !
    Megalesia 2020 | Chroniques de la pandémie de COVID-19 (confinement, déconfinement, etc.) | Textes poétiques Billard et corbillards de CoROInavirus ! & Confine-toi et réfléchis ! Mokhtar El Amraoui Billard et corbillards de CoROInavirus ! Au-dessus de...
  • Ma jupe et moi
    Megalesia 2020 | Faits-divers & catastrophes | Réflexions féministes sur l'actualité Ma jupe & moi Dina Sahyouni Crédit photo : "Lana Turner et sa mère en 1941", image de Wikimedia, domaine public, Commons. Pour Élisabeth et les femmes violentées tous...
  • Agressée et traitée de « Pute » parce qu'elle portait une jupe
    Megalesia 2020 | S'indigner, soutenir, lettres ouvertes, hommages, etc. | Réflexions féministes sur l'actualité Agressée et traitée de « Pute » parce qu'elle portait une jupe Françoise Urban-Menninger Blog officiel : L'heure du poème Dans ce texte, je...