20 avril 2016 3 20 /04 /avril /2016 10:34

 

Poèmes pour la 1ère thématique :

Errance, folie, drogues, alcools, poètes maudits, etc.

 

À qui dédier ma poésie ?

 

&

 

J'ai décidé de ne plus t'écrire

 

 

Aurélie-Ondine Menninger

 

 

 

À qui dédier ma poésie ?

 

 

À qui dédier ma poésie ?

À qui confier ma pensée ?

Je suis seule – « Vous êtes seule ».

Ici je tends mes bras pour t’étreindre, ici est mon chemin pour là-bas que je n’atteindrai sans doute pas.

« Va… » … Ma solitude …

Les mots n’ont rien d’autre que leur présence simple.

Ils sont là pendant que le temps passe, pendant que je suis encore là pour eux.

Je cesserai un jour de m’écrire.

Et que restera-t-il ? Ce sera la fin.

« Je suis seule », parce que

« Je suis vous ».

Ça n’ira pas plus loin.

 

***

 

 

J'ai décidé de ne plus t'écrire

 

 

J’ai décidé de ne plus t’écrire, je ne peux pas ne plus t’écrire, c’est comme cesser de respirer je suis lâche je ne peux pas, ça bat encore, ce cœur… ça ne cesse pas de battre comme un tambour et c’est insensé je ne peux l’arrêter, cher ami je veux des mots, c’est mon sang, mon souffle sans cela je ne respire pas, écris-moi écris-moi ici je ne fais plus un pas sans que ça soit toi, Astromelia et je te vois, un chemin qui ondule et je me perds, une voix derrière moi : mon ami, dis-moi que tu ne m’écriras plus, écris-moi cent vers pour m’interdire de continuer, ça n’a aucun sens je suis de l’autre côte de l’océan tant d’eau entre les mots c’est un impossible, et tu ne m’aimes pas tu ne peux, ne dois pas m’aimer, il faut être raisonnable le sentiment est chose passagère l’amitié est précieuse ne pas se perdre rassurer l’ami, être sincère ?… je ne sais plus ? l’ami se lasse ne confie plus en l’amie, sa folie dépressive l’éloigne, il faut revenir à la raison se dire que la vie est un don, mais ce silence, mon dieu ce silence je ne peux plus, c’est du sang dans les veines bleutées de la nuit, ce silence me poursuit je ne peux taire cette voix ça s’immisce, c’est plus fort que moi ça se glisse dans le cercueil du jour et ça continue jusqu’à ce que baisse la lumière et ça revient plus fort pour s’enfuir… Dieu ça va se terminer ce manège !… Non, non que ça ne se termine pas, ne fermez pas le livre, je n’ai pas lu encore ce qui suit, mais ce qui suit ? Ça n’existe déjà plus, on vous a trompé, écris-moi, écris-moi sur ma paume, je lis des lignes qui se croisent mais je ne vois l’autre main qui renferme d’autres phrases illisibles et secrètes, écris-moi je ne sais plus lire, écris-moi...

 

***

Pour citer ces poèmes

Aurélie-Ondine Menninger, « À qui dédier ma poésie ? » & « J'ai décidé de ne plus t'écrire », Le Pan poétique des muses|Revue internationale de poésie entre théories & pratiques : Événement poétique « Megalesia 2016 » [En ligne], mis en ligne le 20 avril 2016. Url : http://www.pandesmuses.fr/2016/04/dedier-poesie.html

© Tous droits réservés Retour au sommaire  

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Le Pan poétique des muses - dans Megalesia

Publications

 

Cette section n'a pas été mise à jour depuis longtemps, elle est en travaux. Veuillez patienter et merci de consulter la page Accueil de ce périodique.

Numéros réguliers | Numéros spéciaux| Lettre du Ppdm | Hors-Séries | Événements poétiques | Dictionnaires | Périodiques | Encyclopédie | ​​Notre sélection féministe de sites, blogues... à visiter 

 

 

Rechercher

À La Une

  • Événements poétiques | Le Printemps des Poètes | Les femmes et le désir en poésie
    LE PAN POÉTIQUE DES MUSES VOUS PROPOSE DE PRENDRE PART À SON RECUEIL DU FESTIVAL LE PRINTEMPS DES POÈTES Les femmes & le désir en poésie © Crédit photo : Claude Menninger, photographie prise au musée Würth à Erstein lors d'une exposition rétrospective...
  • Lettre n°15 | Eaux oniriques : mers/mères
    Lettre no 15 sur les Eaux oniriques : mers/mères © Horizon par Véronique Caye . Vous avez carte blanche pour en parler. La parution des documents choisis par notre équipe est successive du 14 décembre 2020 au 28 février compris. La mise en ligne se fait...
  • Adrien Cannamela, Le Petit Prince aux douze pieds, L’Harmattan, 2018, 125 p.
    Lettre n°15 | Eaux oniriques... | Critique & réception Adrien Cannamela , Le Petit Prince aux douze pieds, L’Harmattan, 2018, 125 p., format A5, 20€ Maggy de Coster Site personnel Le Manoir Des Poètes © Crédit photo , Première de couverture illustrée...
  • Les dépossédé.e.s
    Lettre n°15 | Eaux oniriques... | Textes poétiques thématiques Les dépossédé. e. s Charlène Lyonnet Mélodie des sirènes alarmées, Par le passage, Du navire près des rochers. Naufrage. Dépêchées sur la plage, Les mariées ont retrouvé, Emportés par l’orage,...
  • l’après-midi d’un Rossignol
    Événements poétiques | Le Printemps des Poètes « Désir » | Les femmes & le désir en poésie l’après-midi d’un Rossignol Mona Gamal El Dine Docteur en sciences de l'art (La Sorbonne Paris), Membre de la Société des Gens de Lettres, Membre du P.E.N Club...
  • La petite musique
    Événements poétiques | Le Printemps des Poètes « Désir » | Les femmes & le désir en poésie La petite musique Françoise Urban-Menninger Blog officiel : L'heure du poème Photographie par Claude Menninger © Crédit photo : une magnifique image de Claude Menninger,...
  • Ah, revoir la Niagara ! (haïkus)
    Lettre n°15 | Eaux oniriques... | Textes poétiques thématiques Ah, revoir la Niagara ! (haïkus) Chantal Robillard Crédit photo : "Niagara Falls", winter 1911 ", Commons,Wikimedia. Au bord de la rivière, Je prends les embruns Dans cheveux et figure. Penchée...
  • Inutile [enfer]tile
    Lettre n°15 | Eaux oniriques... | Biopoépolitique | Réflexions féministes sur l'actualité Inutile [enfer]tile CAM[...]ILLE Je me présente, au moins vous serez témoins : J’ai été privée de ce qui devait être un besoin Je suis celle qu’on plaint, celle...
  • C'est la fin des haricots pour les consciences tranquilles
    Lettre n°15 | Réflexions féministes sur l'actualité C'est la fin des haricots pour les consciences tranquilles Dina Sahyouni Crédit photo : " Gousses de Haricot Tarbais", Patrick Boilla, Commons. Les témoignages associés à #MeTooInceste sur les crimes...
  • Entretien bref avec l'imprimerie grenobloise et écologique Centre d'impression numérique Everest
    Lettre n°15 | Eaux oniriques...| Revue des éditrices & éditeurs ou Revue des Métiers du livre Entretien bref avec l'imprimerie grenobloise & écologique Centre d'impression numérique Everest Propos recueillis par David Simon pour LE PAN POÉTIQUE DES MUSES...