20 avril 2016 3 20 /04 /avril /2016 10:31

 

Poème pour la 2ème thématique :

 

Les aventurières, orientalistes, occidentalistes, voyageuses, nomades, rêveuses en poésie, etc.

 

Elle marchait au bord de l’eau comme si…

 

 

 

Aurélie-Ondine Menninger

 

 

 

Elle marchait au bord de l’eau comme si…

Oui, ça lui prenait parfois, elle marchait au bord de l’eau…Tout au bord… De loin, on pouvait croire qu’elle marchait sur l’eau, qu’elle était toute tenue par le fil de l’eau, la ligne de son corps partant des reflets, des jeux de la lumière sur les parties ondulantes de la jeune fille lorsqu’elle marche. Et elle était seule. Sur son visage, nulle envie, nulle traversée, pas un sentiment humain, une voie seule, unique, livre toute la liberté de ses pas, ses pas comme les pages qui se déplacent, se tournent et s’ourlent dans la mer du roman où les phrases jusqu’à l’écume blanche des marges, se couchent, se heurtent à la possibilité de l’écriture… Des vagues ce sont…

Elle marche au bord de l’eau.

Ainsi, elle marche. Mais c’est une danse que l’on voit, comment est-ce possible, l’on ne sait pas ça danse sous ses pieds, dedans, oui, au-dedans d’elle, ça danse.

Aujourd’hui, plus que d’habitude, ça danse triste sous ses pieds… Une langueur, une lenteur, un pas plus las, une ligne plus bleue circule autour de son corps, elle est une larme qui danse, car ce soir, elle a vu l’ange blessé dans le tableau appelé La danse des anges. Elle a vu l’or des ailes sur la couleur pourtant patinée de la grande tapisserie du musée, et sur l’or, sur la jolie dorure des ailes, des petites gouttes vermillon, rouges du sang de l’ange qu’une flèche vient de transpercer. Elle saigne avec l’ange, dans sa marche…

Et sur l’eau, des petits frissons jouent à mimer les ailes de l’ange…

 

L’eau, la jeune fille blessée, à son bord, tremblant, les reflets rouge et or du soleil, sur la plaie de la rive qui est aussi la plaie du rêve…

Elle s’était dit : « cet ange, c’est moi, c’est un autre moi ». C’était la blessure plus que l’ange qu’elle avait reconnue. La même, anonyme, du Gilles, ce pierrot triste de Watteau, une douleur, cette fois visible au cœur de la tapisserie, au centre d’une fête.

Il fallait bien la danse, le retour d’un pas léger pour apaiser la douleur, ou du moins lui rendre la musique dans la beauté d’un mouvement sur un corps…

 

***

 

Pour citer ce poème

Aurélie-Ondine Menninger, « Elle marchait au bord de l’eau comme si… », Le Pan poétique des muses|Revue internationale de poésie entre théories & pratiques : Événement poétique « Megalesia 2016 » [En ligne], mis en ligne le 20 avril 2016. Url : http://www.pandesmuses.fr/2016/04/ecrire.html

© Tous droits réservés Retour au sommaire  

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Le Pan poétique des muses - dans Megalesia

Rechercher

À La Une

  • N°7 |Automne 2017|Femmes, poésie et peinture
    LE PAN POÉTIQUE DES MUSES (LPpdm) REVUE FÉMINISTE, INTERNATIONALE & MULTILINGUE DE POÉSIE ENTRE THÉORIES & PRATIQUES N°7 | AUTOMNE 2017 Femmes, poésie & peinture 1er volet sous la direction de Maggy de COSTER © Crédit photo : œuvre artistique sans titre...
  • N°7|Femmes, poésie et peinture|Sommaire
    N°7 | Sommaire N°7 | AUTOMNE 2017 Femmes, poésie & peinture 1er volet sous la direction de Maggy de COSTER Mise en ligne progressive avant sa parution en version imprimée en décembre 2017 © Crédit photo : œuvre artistique sans titre de Maggy de COSTER...
  • Lettre n°12 | Vers des vers verts...
    Publication successive du 27 septembre jusqu'au 31 octobre 2017 Lettre n°12 Vers des vers verts... © Crédit photo : Roses par DS, septembre 2017 . ISSN numérique : 2116-1046 Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques...
  • Conscience
    Poème inédit pour "Les voix de la paix et de la tolérance" Poésie engagée Conscience Nicole Barrière La paix de chaque jour et l’amour Ne fécondent pas la nuit Soleil-famine du regard passant Sa brûlure quotidienne vers les étals Lueur salée des larmes...
  • Histoire de rose et de couleurs
    N °7 | Dossier majeur | Textes poétiques Histoire de rose et de couleurs Pascale Rabesandratana Coutoux Site officiel : https://pascalecoutoux.com/boutique/ Ce matin là, je m’éveillai tôt avec une curieuse impression. J’étais dans ma chambre mais j’avais...
  • Couleurs
    N °7 | Dossier majeur | Textes poétiques Couleurs Pascale Rabesandratana Coutoux Site officiel : https://pascalecoutoux.com/boutique/ Puisqu’il est un pays Où fleurissent les étoiles Au hasard d’une nuit Au hasard d’une toile J’irai y goûter l’eau Y tremper...
  • Entretien avec Frédérique Guétat-Liviani à l’occasion de la parution de son recueil espèce aux éditions le Temps des cerises
    Lettre 12 | Hors-série 2017 | Entretien poétique LPpdm a rencontré Entretien avec Frédérique Guétat-Liviani à l’occasion de la parution de son recueil espèce aux éditions le Temps des cerises © Crédit photo : 1 ère de couverture du recueil espèce. D’abord...
  • Interview avec l’artiste peintre Isabelle Venet
    N °7 | Entretien artistique LPpdm a rencontré Interview avec l’artiste peintre Isabelle Venet Propos recueillis par Maggy de Coster Site personnel : www.maggydecoster.fr/ Site du Manoir des Poètes : www.lemanoirdespoetes.fr/ Avec deux images de la photographe...
  • La peinture de Louise Cara ou l'espace du monde en son féminin
    N °7 | Dossier majeur | Articles & témoignages La peinture de Louise Cara ou l'espace du monde en son féminin Nicole Barrière Illustration de Louise Cara © Crédit photo : Toile "Trames" (157 x 150 cm, TM, 2013) de de l'artiste peintre Louise Cara. La...
  • Les belles ancêtres
    N °7 | Dossiers majeur & mineur | Textes poétiques Les belles ancêtres Ghyslaine Leloup Cet extrait est reproduit avec l'aimable autorisation de l'autrice/auteure et des éditions L'Harmattan © Crédit photo : 1ère de couverture illustrée de Sur le seuil,...