11 janvier 2018 4 11 /01 /janvier /2018 10:55

 

Lettre n°13 | Parutions de nos membres

 

 

 

Emmanuel Toh Bi,

 

 

Pages en feu & Africanités

 

 

aux éditions Les impliqués

 

 

 

 

Emmanuel Toh Bi, Pages en feu, Paris, Les impliqués éditeur, 2015, 60 p. 978-2-343-06230-3

 

© Crédit photo : Première de couverture des éditions Les Impliqués, image fournie par le poète.

 

 

Présentation de l'éditeur

 

Pages en feu est la nouvelle recette de l'artiste du Djèlénin-nin. Il s'agit de pages, support d'une inspiration étourdie, qui offrent l'expérience rageuse de leur muse olympienne à un monde suffisamment ni en perte de vitesse et qui inspire désarroi et exaspération à tout homme pieux pour l'harmonisation des choses. Pages en feu est le récit d'un songe de nuit. Le poète a voulu le narrer fidèlement, sans artifice exagéré des mots ; la poésie elle-même prenant l'allure d'une forme linguistique, style particulier du compte-rendu qu'ébauche l'esprit humain qui s'introduit dans un monde de rêve.

Poète

Emmanuel Toh Bi est né en 1972 à Dabou, en Côte d'Ivoire. Le cumul de l'art et de la science de la discipline poétique est pour ce jeune ivoirien, universitaire, spécialiste de poésie négro-africaine à l'université Alassane Ouattara, un sacerdoce de vie. Pages en feu est l'occasion pour lui de tenter une nouvelle aventure éditoriale.

 

Fiche technique

Titre : Pages en feu

Illustration : Fuse, Thinkstock

Éditions : Les impliqués / L'Harmattan

Collection : Poésie

Langue : Français

Format : Broché

Nombre de pages : 60 p.

Dimensions : 13,5 x 21,5 cm

Date de parution : mai 2015

Prix : 10 €

ISBN :  978-2-343-06230-3

EAN13 : 9782343062303

EAN PDF : 9782336381565

Page du recueil chez l'éditeur : http://www.lesimpliques.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=47179

***

 

Emmanuel Toh Bi, Africanités. Recueil de nouvelles poétiques, préface de Loukou Fulbert Koffi, Paris, Les impliqués éditeur, 20, 110 p. 978-2-343-08077-2

 

© Crédit photo : Première de couverture des éditions Les Impliqués, image fournie par le poète.

 

Présentation

 

Avec Africanités, l'auteur semble confirmer ce virage, caractéristique de l'artiste qui atteint la maturité, de l'initié qui parvient au terme des épreuves et qui reçoit pour cela le « Bissa », le « Nandoi » lui permettant de se frayer son propre chemin, là-bas, au milieu de mille chemins, là où tout discours semble déjà avoir été entendu, où toute mélodie semble déjà avoir été savourée, et où l'on n'espère plus franchement de voix nouvelles. C'est dans cet enchevêtrement de voix et de voies que le poète, parce qu'il a vraiment reçu l'Appel, entendu la Voix Première, se dessine un sentier qui, demain, deviendra sûrement un boulevard emprunté de tous.

C'est peut-être l'heure de la conversion du fils prodigue en fils prodige qui part gaspiller, ou mieux, répandre le précieux héritage du Père à travers les terres encore inexploitées de l'Art poétique et moissonner, cette fois, avec la bénédiction du consommateur, des « nouvelles poétiques ».

 

Poète

L'enseignant-chercheur et poète ivoirien Emmanuel Toh Bi, né en Dabou en 1972, invite l'opinion à explorer de nouvelles pistes de l'écriture poétique négro-africaine, pour le renouvellement culturel du continent qui devrait se fonder sur l'humus local et la mise en branle des facettes positives des existants pour une Afrique qui, si elle tient à émerger, se doit d'être ramenée à sa propre lucidité quotidienne et intime, en étant ouverte au reste au monde. Au plan de la création poétique, cela donne « la nouvelle poétique ».

 

Fiche technique

Titre : Africanités

Préfacier : Loukou Fulbert Koffi

Illustrateur : non renseigné

Éditions : Les impliqués / L'Harmattan

Collection : Poésie

Langue : Français

Format : Broché

Nombre de pages : 110 p.

Dimensions : 14 cm X 22 cm

Date de parution : janvier 2016

Prix : 13 €

ISBN : 978-2-343-08077-2

EAN : 9782343080772

EAN : 9782343080772

EAN PDF : 9782336399263

Page du recueil chez l'éditeur : http://www.lesimpliques.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=49066

***

 

Pour citer cet avis de parution

 

Le Pan Poétique des Muses (LPpdm), « Emmanuel Toh Bi, Pages en feu & Africanités aux éditions Les impliqués », Le Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiquesLettre n°13, mis en ligne le 11 janvier 2018. Url : http://www.pandesmuses.fr/2018/1/pages-en-feu

 

© Tous droits réservés                        Retour au sommaire

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Le Pan poétique des muses - dans La Lettre de la revue LPpdm

Publications

 

Cette section n'a pas été mise à jour depuis longtemps, elle est en travaux. Veuillez patienter et merci de consulter la page Accueil de ce périodique.

Numéros réguliers | Numéros spéciaux| Lettre du Ppdm | Hors-Séries | Événements poétiques | Dictionnaires | Périodiques | Encyclopédie | ​​Notre sélection féministe de sites, blogues... à visiter 

 

 

Rechercher

À La Une

  • Événements poétiques | Le Printemps des Poètes | Les femmes et le désir en poésie
    LE PAN POÉTIQUE DES MUSES VOUS PROPOSE DE PRENDRE PART À SON RECUEIL DU FESTIVAL LE PRINTEMPS DES POÈTES Les femmes & le désir en poésie © Crédit photo : Claude Menninger, photographie prise au musée Würth à Erstein lors d'une exposition rétrospective...
  • Lettre n°15 | Eaux oniriques : mers/mères
    Lettre no 15 sur les Eaux oniriques : mers/mères © Horizon par Véronique Caye . Vous avez carte blanche pour en parler. La parution des documents choisis par notre équipe est successive du 14 décembre 2020 au 28 février compris. La mise en ligne se fait...
  • Adrien Cannamela, Le Petit Prince aux douze pieds, L’Harmattan, 2018, 125 p.
    Lettre n°15 | Eaux oniriques... | Critique & réception Adrien Cannamela , Le Petit Prince aux douze pieds, L’Harmattan, 2018, 125 p., format A5, 20€ Maggy de Coster Site personnel Le Manoir Des Poètes © Crédit photo , Première de couverture illustrée...
  • Les dépossédé.e.s
    Lettre n°15 | Eaux oniriques... | Textes poétiques thématiques Les dépossédé. e. s Charlène Lyonnet Mélodie des sirènes alarmées, Par le passage, Du navire près des rochers. Naufrage. Dépêchées sur la plage, Les mariées ont retrouvé, Emportés par l’orage,...
  • l’après-midi d’un Rossignol
    Événements poétiques | Le Printemps des Poètes « Désir » | Les femmes & le désir en poésie l’après-midi d’un Rossignol Mona Gamal El Dine Docteur en sciences de l'art (La Sorbonne Paris), Membre de la Société des Gens de Lettres, Membre du P.E.N Club...
  • La petite musique
    Événements poétiques | Le Printemps des Poètes « Désir » | Les femmes & le désir en poésie La petite musique Françoise Urban-Menninger Blog officiel : L'heure du poème Photographie par Claude Menninger © Crédit photo : une magnifique image de Claude Menninger,...
  • Ah, revoir la Niagara ! (haïkus)
    Lettre n°15 | Eaux oniriques... | Textes poétiques thématiques Ah, revoir la Niagara ! (haïkus) Chantal Robillard Crédit photo : "Niagara Falls", winter 1911 ", Commons,Wikimedia. Au bord de la rivière, Je prends les embruns Dans cheveux et figure. Penchée...
  • Inutile [enfer]tile
    Lettre n°15 | Eaux oniriques... | Biopoépolitique | Réflexions féministes sur l'actualité Inutile [enfer]tile CAM[...]ILLE Je me présente, au moins vous serez témoins : J’ai été privée de ce qui devait être un besoin Je suis celle qu’on plaint, celle...
  • C'est la fin des haricots pour les consciences tranquilles
    Lettre n°15 | Réflexions féministes sur l'actualité C'est la fin des haricots pour les consciences tranquilles Dina Sahyouni Crédit photo : " Gousses de Haricot Tarbais", Patrick Boilla, Commons. Les témoignages associés à #MeTooInceste sur les crimes...
  • Entretien bref avec l'imprimerie grenobloise et écologique Centre d'impression numérique Everest
    Lettre n°15 | Eaux oniriques...| Revue des éditrices & éditeurs ou Revue des Métiers du livre Entretien bref avec l'imprimerie grenobloise & écologique Centre d'impression numérique Everest Propos recueillis par David Simon pour LE PAN POÉTIQUE DES MUSES...