7 février 2018 3 07 /02 /février /2018 16:34

 

1er concours international de poésie 

 

 

Poème sélectionné sur "la joie"

 

 

 

Ode à Gaïa pour 2018

 

 

/

 

إنشودة إلى غايا لعام ٢٠١٨

 

 

 

Camille Aubaude

Sites officiels : http://www.camilleaubaude.com/

& www.lamaisondespages.com/

Blog officiel : https://camilleaubaude.wordpress.com/

 

 

Poème traduit en arabe par 

Ketty Salem

 
 

 

Ode à Gaïa pour 2018

 

 

Colombe qui porte le Nom,

sais-tu que je suis faite pour me brûler les ailes

comme le Papillon amoureux de la Flamme ?

 

Je suis bien hors de mon pays

en des Maisons aux langues étrangères

dont j’entends bruire les Délices !

 

Reine de Paix, tu es Celle qui est.

Il y a encore une Mission extrême,

lavée des douceurs du fatras catholique

sous l’écorce pleine de vers de notre basse époque

aux émotions cruelles, aux attentes inchangées

qui se veulent éblouies mais ne sont que prisons

dans le cliquetis d’un ersatz de bonheur 

ruine, usure, fatigue.

 

Ah ! la Terre m’étreint.

Elle ne dit rien, elle danse.

Terre de Genèse !

Elle naît dans la volupté du désir

bruissant d’oiseaux et de graines telluriques :

Quinoa          Quiwicha

et de fruits :

Granada       Passion

 

L’Éden est ce monde, pas l’autre.

 

Tu le dis, ô Mon Ange

au Visage radieux, si plaisant qu’il faut le croire !

Parée de Boucliers d’Or

lorsque volètent des Papillons renouvelés,

Tu l’enfouis en mon Âme

pour nous éveiller en Grâce et en Beauté.

 

Je t’aime et goûte tes caresses

d’Amour sacré.

 

***

Avec la traduction de Ketty Salem, traductrice des Poèmes d’Amboisepour augurer la réussite de la reconstruction d’Alep et de la Syrie :

 

 

 

إنشودة إلى غايا لعام ٢٠١٨

 

 

كولومب اسم على مُسمىّ[1]

أتعرفين أنني خُلقتُ لأحرق جناحيَّ

شأن الفراشة عاشقة اللهب ؟

 

حقاً إنني خارج بلدي

في منازل ذات لغات أجنبية

يتناهى إليَّ منها حفيف الملذات !

 

ملكة السلام، هكذا أنتِ.

لا تزال هناك رسالة قصوى،

هي غسل عذوبة الخليط الكاثوليكي

تحت القشرة المفعمة بديدان عصرنا المنحط

ذي الانفعالات الوحشية، والانتظارات التي لا تتبدل

وتريد أن تكون منبهرة لكنها ليست سوى سجونٍ

في قعقعة تستعيض عن السعادة

حطاماً، تلفاً، تعباً.

 

آه ! تضمني الأرض.

لا تنبس ببنت شفة، إنها ترقص.

أرض الخليقة والتكوين !

ترى النور في لذة الرغبة

تعج بالطيور وبحبات أرضية

من جبال الأند

ومن فواكه : "حبات العشق"

 

فجنة عدن هي هذا العالم، وليست العالم الآخر.

 

تقولينه، يا ملاكي

يا ذا الوجه المشرق، والبالغ الظرافة لذا يجب تصديقه !

لقد تزينتِ بدروع من ذهب

حين ترفرف فراشات تتجددُ

تدسين وجهك في روحي

لنستيقظ في الحسن والجمال.

 

أحبك وأتذوق لمساتك

من الحب المقدس.

 


[1] ـ كولومب تعني بالفرنسية حمامة أي حمامة السلام. (المترجمة)

 

***

 

La Fondation Camille Aubaude-Maison des Pages

      30 rue Beaubourg 75003 PARIS        

       La Maison des Pages 37400 AMBOISE

      lamaisondespages@orange.fr

      

vous souhaite une année pleine de vitalité, de réussite et d’humanité 

ainsi que pour tous ceux qui vous sont chers 

 

 

et vous rappelle les lectures du  VOYAGE EN ORIENT par Delphine André, avec les figures acrobatiques de Raphaëlle Gayon, le 4 novembre 2018, sur les hauteurs de la cité d’art, Quintin (22800, Côtes d’Armor) :

Lecture orientale à la Maison Mère de Camille AUBAUDE et à la galerie Daniel Templon : http://www.pandesmuses.fr/2017/9/concours-ode.html

D’autres informations et poèmes sur nos sites internet :

 

http://www.lamaisondespages.com

 http://www.camilleaubaude.com

http://camilleaubaude.wordpress.com

 

et dans les agendas :

 

https://www.printempsdespoetes.com/index.php?url=agenda

http://www.pandesmuses.fr/2016/10/57fb89ec-a727.html

 

Lettre n°13 | Textes poétiques

 

Poésie géopoétique

 

***

Pour citer ce poème

 

Camille Aubaude, «Ode à Gaïa pour 2018/إنشودة إلى غايا لعام ٢٠١٨ », traduction de Ketty Salem, Le Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : Événements poétiques|Concours international (édition 2017-18 sur les animaux, le handicap & la joie) & la Lettre n°13 mis en ligne le 7 février 2018. Url : http://www.pandesmuses.fr/2018/2/ode-gaia

 

© Tous droits réservés                          Retour au sommaire

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Publications

 

Cette section n'a pas été mise à jour depuis longtemps, elle est en travaux. Veuillez patienter et merci de consulter la page Accueil de ce périodique.

Numéros réguliers | Numéros spéciaux| Lettre du Ppdm | Hors-Séries | Événements poétiques | Dictionnaires | Périodiques | Encyclopédie | ​​Notre sélection féministe de sites, blogues... à visiter 

 

 

Rechercher

À La Une

  • Événements poétiques | Le Printemps des Poètes | Les femmes et le désir en poésie
    LE PAN POÉTIQUE DES MUSES VOUS PROPOSE DE PRENDRE PART À SON RECUEIL DU FESTIVAL LE PRINTEMPS DES POÈTES Les femmes & le désir en poésie © Crédit photo : Claude Menninger, photographie prise au musée Würth à Erstein lors d'une exposition rétrospective...
  • Lettre n°15 | Eaux oniriques : mers/mères
    Lettre no 15 sur les Eaux oniriques : mers/mères © Horizon par Véronique Caye . Vous avez carte blanche pour en parler. La parution des documents choisis par notre équipe est successive du 14 décembre 2020 au 28 février compris. La mise en ligne se fait...
  • Adrien Cannamela, Le Petit Prince aux douze pieds, L’Harmattan, 2018, 125 p.
    Lettre n°15 | Eaux oniriques... | Critique & réception Adrien Cannamela , Le Petit Prince aux douze pieds, L’Harmattan, 2018, 125 p., format A5, 20€ Maggy de Coster Site personnel Le Manoir Des Poètes © Crédit photo , Première de couverture illustrée...
  • Les dépossédé.e.s
    Lettre n°15 | Eaux oniriques... | Textes poétiques thématiques Les dépossédé. e. s Charlène Lyonnet Mélodie des sirènes alarmées, Par le passage, Du navire près des rochers. Naufrage. Dépêchées sur la plage, Les mariées ont retrouvé, Emportés par l’orage,...
  • l’après-midi d’un Rossignol
    Événements poétiques | Le Printemps des Poètes « Désir » | Les femmes & le désir en poésie l’après-midi d’un Rossignol Mona Gamal El Dine Docteur en sciences de l'art (La Sorbonne Paris), Membre de la Société des Gens de Lettres, Membre du P.E.N Club...
  • La petite musique
    Événements poétiques | Le Printemps des Poètes « Désir » | Les femmes & le désir en poésie La petite musique Françoise Urban-Menninger Blog officiel : L'heure du poème Photographie par Claude Menninger © Crédit photo : une magnifique image de Claude Menninger,...
  • Ah, revoir la Niagara ! (haïkus)
    Lettre n°15 | Eaux oniriques... | Textes poétiques thématiques Ah, revoir la Niagara ! (haïkus) Chantal Robillard Crédit photo : "Niagara Falls", winter 1911 ", Commons,Wikimedia. Au bord de la rivière, Je prends les embruns Dans cheveux et figure. Penchée...
  • Inutile [enfer]tile
    Lettre n°15 | Eaux oniriques... | Biopoépolitique | Réflexions féministes sur l'actualité Inutile [enfer]tile CAM[...]ILLE Je me présente, au moins vous serez témoins : J’ai été privée de ce qui devait être un besoin Je suis celle qu’on plaint, celle...
  • C'est la fin des haricots pour les consciences tranquilles
    Lettre n°15 | Réflexions féministes sur l'actualité C'est la fin des haricots pour les consciences tranquilles Dina Sahyouni Crédit photo : " Gousses de Haricot Tarbais", Patrick Boilla, Commons. Les témoignages associés à #MeTooInceste sur les crimes...
  • Entretien bref avec l'imprimerie grenobloise et écologique Centre d'impression numérique Everest
    Lettre n°15 | Eaux oniriques...| Revue des éditrices & éditeurs ou Revue des Métiers du livre Entretien bref avec l'imprimerie grenobloise & écologique Centre d'impression numérique Everest Propos recueillis par David Simon pour LE PAN POÉTIQUE DES MUSES...