23 novembre 2017 4 23 /11 /novembre /2017 18:17

 

N °7 | Bémols artistiques | Compte rendu

 

 

 

 

Camille Brès, son exposition

 

 

 

PAON

 

 

 

à la Galerie Jean-François Kaiser


 

 

Françoise Urban-Menninger

 

Blog officiel : L'heure du poème

 

Avec trois illustrations proposées à la presse

par la Galerie Jean-François Kaiser à Strasbourg

 

 

© Crédit de photo: Camille Brès, PAON, autoportrait pictural.

 

Avec son autoportrait intitulé « Paon », Camille Brès entre de plain-pied dans son tableau (voir ci-dessus), mains sur les hanches, d’un pas ferme et décidé. Loin de se pavaner tel un paon rouant, elle nous invite à traverser le cadre, dans tous les sens du terme, de notre quotidien pour appréhender un univers onirique qui transcende les code spatio-temporels.

Née en 1987, Camille Brès est diplômée de la HEAR (Haute École des Arts du Rhin) en 2011, elle entame son travail artistique dans son atelier du Bastion de 2012 à 2017, elle le poursuit aujourd’hui dans les ateliers des Hautes plaines. Son parcours est jalonné d’expositions et de nombreux prix dont celui de l’Académie rhénane décerné en 2015.

 

La peinture de Camille Brès s’ancre dans son environnement immédiat et dans les objets familiers qui façonnent son cadre de vie. C’est ainsi que le miroir fixé au-dessus de son lavabo dans son atelier du Bastion lui inspire une série de petits tableaux : miroir noir, bleu, jaune, rouge. Le miroir est toujours le même mais le carrelage évolue en fonction du sujet ou de l’objet qui s’y reflète.

 

© Crédit de photo: Camille Brès, titre non communiqué, autoportrait pictural.

 

 

L’artiste elle-même apparaît dans la glace comme dans une petite fenêtre qui s’ouvre de l’autre côté du miroir… Nous sommes chez Lewis Carroll mais songeons également au fameux stade du miroir de Lacan ! Nous observons mais nous nous sentons également observés…

Le miroir et l’eau ont toujours eu partie liée, Camille Brès n’échappe pas au constat de la photographe Roni Horn qui parle du « reflet solidaire de l’eau ». L’aquarium, l’inondation, le bassin et bien évidemment le lavabo sont tous de la même eau, si je puis m’exprimer ainsi (voir les toiles ci-dessus et ci-dessous). N’oublions pas que le paon est l’ami des sources de par son besoin continuel de s’abreuver ! En témoignent la fable d’Ésope ou les multiples fontaines comme celles de Versailles où il est représenté.

 

© Crédit de photo : Camille Brès, Bassin, autoportrait pictural.

 

 

À y regarder de plus près, chaque tableau de Camille Brès se présente comme un aquarium tel ce petit jouet placé sous une cloche et qui devient la pièce centrale dans la toile du salon. Dans le bassin, une femme s’enlise dans un bain de couleurs qui renvoie aux plumes ocellées du paon rouant. Ce sont autant de clins d’œils insérés par l’artiste dans ses œuvres et qui apportent leurs touches d’humour et d’autodérision tout en générant des effets de miroirs et de mises en abîmes qui nous entraînent dans la profondeur d’un puits de lumière où Camille Brès puise son inspiration.

 

 

Cliquez sur ce lien pour visiter la Galerie Jean-François Kaiser

 

***

 

Pour citer ce bémol artistique

 

Françoise Urban-Menninger, « Camille Brès, son exposition "PAON" à la Galerie Jean-François Kaiser », Le Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : N°7 | Automne 2017 « Femmes, poésie & peinture » sous la direction de Maggy de Coster*, mis en ligne le 23 novembre 2017. Url : http://www.pandesmuses.fr/2017/11/paon.html

 

* Ce texte pourrait paraître dans le n°8 en 2018 (2ème  volet sur les "femmes, peinture & poésie) à la place du n°7.

 

© Tous droits réservés                        Retour au n°7|Sommaire

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Le Pan poétique des muses - dans Numéro 7

Publications

 

Cette section n'a pas été mise à jour depuis longtemps, elle est en travaux. Veuillez patienter et merci de consulter la page Accueil de ce périodique.

Numéros réguliers | Numéros spéciaux| Lettre du Ppdm | Hors-Séries | Événements poétiques | Dictionnaires | Périodiques | Encyclopédie | ​​Notre sélection féministe de sites, blogues... à visiter 

 

 

Rechercher

À La Une

  • Événements poétiques | Le Printemps des Poètes | Les femmes et le désir en poésie
    LE PAN POÉTIQUE DES MUSES VOUS PROPOSE DE PRENDRE PART À SON RECUEIL DU FESTIVAL LE PRINTEMPS DES POÈTES Les femmes & le désir en poésie © Crédit photo : Claude Menninger, photographie prise au musée Würth à Erstein lors d'une exposition rétrospective...
  • Lettre n°15 | Eaux oniriques : mers/mères
    Lettre no 15 sur les Eaux oniriques : mers/mères © Horizon par Véronique Caye . Vous avez carte blanche pour en parler. La parution des documents choisis par notre équipe est successive du 14 décembre 2020 au 28 février compris. La mise en ligne se fait...
  • Adrien Cannamela, Le Petit Prince aux douze pieds, L’Harmattan, 2018, 125 p.
    Lettre n°15 | Eaux oniriques... | Critique & réception Adrien Cannamela , Le Petit Prince aux douze pieds, L’Harmattan, 2018, 125 p., format A5, 20€ Maggy de Coster Site personnel Le Manoir Des Poètes © Crédit photo , Première de couverture illustrée...
  • Les dépossédé.e.s
    Lettre n°15 | Eaux oniriques... | Textes poétiques thématiques Les dépossédé. e. s Charlène Lyonnet Mélodie des sirènes alarmées, Par le passage, Du navire près des rochers. Naufrage. Dépêchées sur la plage, Les mariées ont retrouvé, Emportés par l’orage,...
  • l’après-midi d’un Rossignol
    Événements poétiques | Le Printemps des Poètes « Désir » | Les femmes & le désir en poésie l’après-midi d’un Rossignol Mona Gamal El Dine Docteur en sciences de l'art (La Sorbonne Paris), Membre de la Société des Gens de Lettres, Membre du P.E.N Club...
  • La petite musique
    Événements poétiques | Le Printemps des Poètes « Désir » | Les femmes & le désir en poésie La petite musique Françoise Urban-Menninger Blog officiel : L'heure du poème Photographie par Claude Menninger © Crédit photo : une magnifique image de Claude Menninger,...
  • Ah, revoir la Niagara ! (haïkus)
    Lettre n°15 | Eaux oniriques... | Textes poétiques thématiques Ah, revoir la Niagara ! (haïkus) Chantal Robillard Crédit photo : "Niagara Falls", winter 1911 ", Commons,Wikimedia. Au bord de la rivière, Je prends les embruns Dans cheveux et figure. Penchée...
  • Inutile [enfer]tile
    Lettre n°15 | Eaux oniriques... | Biopoépolitique | Réflexions féministes sur l'actualité Inutile [enfer]tile CAM[...]ILLE Je me présente, au moins vous serez témoins : J’ai été privée de ce qui devait être un besoin Je suis celle qu’on plaint, celle...
  • C'est la fin des haricots pour les consciences tranquilles
    Lettre n°15 | Réflexions féministes sur l'actualité C'est la fin des haricots pour les consciences tranquilles Dina Sahyouni Crédit photo : " Gousses de Haricot Tarbais", Patrick Boilla, Commons. Les témoignages associés à #MeTooInceste sur les crimes...
  • Entretien bref avec l'imprimerie grenobloise et écologique Centre d'impression numérique Everest
    Lettre n°15 | Eaux oniriques...| Revue des éditrices & éditeurs ou Revue des Métiers du livre Entretien bref avec l'imprimerie grenobloise & écologique Centre d'impression numérique Everest Propos recueillis par David Simon pour LE PAN POÉTIQUE DES MUSES...