5 février 2018 1 05 /02 /février /2018 15:26

 

Lettre n°13 | N°8 | Dossier majeur | Florilège de textes poétiques

 

 

 

 

 

Habiter la vie & Pour elle

 

 

 

 

 

Yannick Resch

 

 

 

 

 

Habiter la vie

 

 

Des mois

qu’elle ne me reconnaît plus.

qu’elle ne sait plus

que je suis sa fille

 

Elle est ailleurs.

Un espace-temps

dont j’ignore tout.

 

Elle me fixe un instant.

Je cherche le détail

qui retient son attention

collier ? Coiffure ?

Le prénom que je répète,

le mien ou celui de ses petits-enfants ?

 

Elle a détourné les yeux

ni mes gestes

ni le son de ma voix

ne la ramènent à moi.

 

Je m’approche doucement

pour croiser son regard.

Une ombre passe

dans ses prunelles

quelque chose l’inquiète

ou lui déplaît.

 

Je caresse ses mains

ses cheveux

je cherche à établir

un contact.

En vain.

j’ouvre un magazine

elle regarde sans voir

 

soudain

elle tend la main,

vers une photo.

touche du doigt

les traits du visage

m’empêche de

tourner la page

 

 

 

Sa main seule

est capable

de dire non.

 

Depuis des mois

je la contemple

dans son silence

 

dans son endurance

à vouloir vivre

jusqu’au bout

du possible

 

et j’apprends

dans le doigt

qui se tend

dans le tremblement

des lèvres

de sa bouche muette

dans le frémissement

de la paupière

sur le regard perdu

 

j’apprends

cette force infinie

habiter la vie.

 

***

 

Pour elle

 

 

 

POUR ELLE

 

I

 

Longtemps je suis restée

immobile et muette

guettant son regard

ses mots et ses gestes

refusant les signes

d’un désastre à venir.

 

Maintenant je la vois

absente près de moi

dans la nuit qui l’entoure

elle ne dit rien, ma mère

ne dira plus jamais rien.

 

Son silence dans ses yeux

le mur de ses yeux

qui seulement brillent

à la vue d’un enfant.

 

Elle est toute raide

repliée dans son corps

les poings fermés

sur ses genoux serrés

elle ne desserre pas les bras

ne les ouvrira pas

comme autrefois

pour accueillir les chagrins

et les pleurs d’un tout petit.

 

Sans répit ma mémoire

 

Je la vois en des lieux

où elle était heureuse

loin dans le temps

où j’étais une enfant.

 

Elle était la reine

dans le cœur de mon père

elle était belle

mauvaise parfois

quand j’étais rebelle

elle ne comprenait pas

que je lui tienne tête

que je fuie sa présence

rejoignant mes amies

jusqu’au fond de la nuit.

 

Si différente d’elle

je ne savais l’aimer

qu’éloignée de son corps

je rêvais de tendresse

 

Aujourd’hui je lui parle

Je pose la main

dans ses cheveux

sur son visage

et je suis sans regret

quand je vois sur ses lèvres

relâchées

se dessiner un sourire

 

comme un apaisement

après une caresse.

 

 

Notice biographique

 

Yannick RESCH est professeure des universités à la retraite. Elle a consacré une partie de son travail universitaire à l’œuvre de Colette qu’elle a coéditée dans la collection de la Pléiade, éditions Gallimard, une autre partie aux littératures francophones et plus spécialement à la littérature québécoise. Sa création est tournée vers la poésie. Derniers ouvrages :

Essais / biographies

Écrire/danser la vie Colette et Isadora Duncan, (L'Harmattan)

Gaston Miron Tel un naufragé (éditions Aden, collection Le cercle des poètes disparus)

200 femmes de l’Histoire, Eyrolles


Recueils de poèmes

Au plus haut du désir, (éditions Hippocrène, 2016)

Encres vives

Publications dans des périodiques

Poèmes publiés dans les revues Phoenix, les Archers, Les Écrits (Québec)

 

Distinctions

Officier de l’Ordre des Palmes académiques,

Membre de l’Ordre des Francophones d’Amérique,

Prix Pétrarque Cénacle européen francophone 2016,

Prix Gracia-Vincent 2016

***

 

1er concours international de poésie 

 

 

Poèmes sélectionnés sur "le handicap"

 

Pour citer ces poèmes

 

Yannick Resch, « Habiter la vie » & « Pour elle », Le Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : N° 8 Supplément sur « la maladie et la vieillesse en poésie » sous la direction de Françoise Urban-Menninger & Événements poétiques|Concours international (édition 2017-18 sur les animaux, le handicap & la joie) mis en ligne le 5 février 2018. Url : http://www.pandesmuses.fr/2018/2/vie-elle

 

© Tous droits réservés                          Retour au sommaire

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Rédaction de la revue LPpdm - dans Numéro 8 Événements poétiques Distinctions

Publications

 

Cette section n'a pas été mise à jour depuis longtemps, elle est en travaux. Veuillez patienter et merci de consulter la page Accueil de ce périodique.

Numéros réguliers | Numéros spéciaux| Lettre du Ppdm | Hors-Séries | Événements poétiques | Dictionnaires | Périodiques | Encyclopédie | ​​Notre sélection féministe de sites, blogues... à visiter 

 

Logodupanpandesmuses.fr ©Tous droits réservés

  ISSN = 2116-1046. Mentions légales

Rechercher

À La Une

  • No 10 | AUTOMNE 2021
    LE PAN POÉTIQUE DES MUSES (LPpdm) REVUE FÉMINISTE, INTERNATIONALE & MULTILINGUE DE POÉSIE ENTRE THÉORIES & PRATIQUES N° 10 | AUTOMNE 2021 CÉLÉBRATIONS DES LAURÉATES & LAURÉATS* DE L'ACADÉMIE CLAUDINE DE TENCIN & DIX ANS DE CE PÉRIODIQUE AVEC LES INVITÉES...
  • No 1 | O | Les figures des orientales en arts et poésie
    PÉRIODIQUES | REVUE ORIENTALES (O) | N°1 | Les figures des orientales... Les figures des orientales en arts & poésie © Crédit photo : Mariem Garaali Hadoussa, "Tendrement vôtre", peinture. Ce premier numéro sera entièrement mis en ligne le 30 septembre...
  • Vision d’Iran / Visión de Irán
    REVUE ORIENTALES (O) | N°1 | Florilège de créations & N° 10 | Célébrations | Dossier mineur | Florilège Vision d’Iran / Visión de Irán* Maggy de Coster Site personnel Le Manoir Des Poètes Crédit photo : photographie d'une villageoise du désert iranien,...
  • À une Soudanaise et La mort d'une joyeuse
    REVUE ORIENTALES (O) | N°1 | Florilège de créations , Événements poétiques | Justice pour elles ! | Poésies féministes & N° 10 | Célébrations | Dossier mineur | Florilège À une Soudanaise & La mort d'une joyeuse* Imèn Moussa Poétesse, Docteure en Littératures...
  • Le Prix Littéraire de Dina Sahyouni
    N° 10 | Célébrations | Actions en faveur des femmes & LGBT+ [parution numérique uniquement] Le Prix Littéraire de Dina Sahyouni SIÉFÉGP Société Internationale d'Études des Femmes & d'Études de Genre en Poésie. Crédit photo : Image d'une auteure "Ana de...
  • No 8 | ÉTÉ 2021
    LE PAN POÉTIQUE DES MUSES (LPpdm) REVUE FÉMINISTE, INTERNATIONALE & MULTILINGUE DE POÉSIE ENTRE THÉORIES & PRATIQUES N° 8 | ÉTÉ 2021 PENSER LA MALADIE & LA VIEILLESSE EN POÉSIE 2ÈME VOLET SOUS LA DIRECTION DE Françoise URBAN-MENNINGER © Crédit photo :...
  • No 8 | Sommaire
    N° 8| SOMMAIRE PENSER LA MALADIE & LA VIEILLESSE EN POÉSIE 2ÈME VOLET Sous la direction de Françoise URBAN-MENNINGER Nous continuons la mise en ligne interrompue involontairement en 2018 avant la parution du numéro en version imprimée en fin septembre...
  • Éditorial
    N°8 | Penser la maladie & la vieillesse en poésie | Édito Éditorial Françoise Urban-Menninger Blog officiel : L'heure du poème La vieillesse en poésie existe-t-elle réellement ? On peut en douter quand on découvre le magnifique livre de Léo Henry qui...
  • La situation de la femme noire dans le domaine artistique au Maghreb : l’expérience de la peintre tunisienne Youssra Chouchène
    REVUE ORIENTALES (O) | N°1 | Dossier & N° 10 | Célébrations | Entretien artistique & Féministe | Réflexions féministes sur l'actualité | Revue culturelle d'Afrique & d'Orient La situation de la femme noire dans le domaine artistique au Maghreb : l’expérience...
  • À Béatrice Bonhomme
    N° 10 | Célébrations | Dossier majeur | Florilège À Béatrice Bonhomme Michel Orban Ta poésie est souffle d’oiseau, Parole du regard, silence de la lumière. Elle métamorphose l’anonymat du désert En lieu-dit du bout du monde. Elle déshabille la pierre,...