10 octobre 2020 6 10 /10 /octobre /2020 15:59

 

Événements poétiques | Un pan de poèmes pour Toutes à l'école 2020 | Poésie féministe & engagée

 

 

 

 

La poupée qui aboyait

 

 

 

 

 

 

Mokhtar El Amraoui

 

 

Crédit photo : "Vitrine de Poupées noires", image de Commons, domaine public. 

 

 

 

À chaque pression

La poupée se remettait à aboyer

Était-ce un défaut de fabrication

Comme le murmurait le concurrent

Dans un sourire rassurant

Le vendeur répétait

Madame

Elle s’habituera votre fille

Un jour elle vous demandera même

De lui acheter une laisse et un fouet

Pour la promener

Dans la cuisine toute la journée

Lui ordonnant sans cesse d’aboyer

En acceptant un rabais

Il l’enveloppa satisfait

Dans une bien noire camisole

La lui tendit riant criant

Madame

Avec cette poupée

Votre fille une fois mariée

Sera une bien docile femme

Elle aboiera tout gentiment

Pour plaire à son mari

Sans jamais le mordre

Exécutant tous ses ordres

Il sera bien ravi

D’avoir fait une si belle affaire

En épousant une obéissante sans colère

Chaque jour il bénira son père et sa mère

Elle lui demandera pour elle

Comme pour sa poupée

Une laisse un fouet une muselière

Et plein de gentilles jolies casseroles

Comme elle

Elle acceptera de jouer ce rôle

Alors Madame

Ne vous inquiétez pas

Une poupée qui aboie

N’a vraiment rien de drôle

Écoutant ces infâmes propos

La petite fille ahurie

Comme un éclair d’un saut

Se jeta sur lui

Le mordant le frappant le giflant

Criant je n’aboierai jamais

Jamais jamais je n’aboierai

Sale menteur sale menteur

Ma poupée et moi

On ira à l’école oui à l'école à l’école

On ne portera jamais de camisole

On sera toujours assoiffées

De savoir et de liberté

N’est-ce pas ma si chère poupée

Je t’apprendrai à parler à t’indigner

À crier toujours la vérité

Sans peur avec fierté et dignité

 

©MEA

 

***

 

Pour citer ce poème féministe et engagé 

 

Mokhtar El Amraoui, « La poupée qui aboyait », poème inédit, Le Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : Évènement poétique|« Un pan de poèmes pour Toutes à l'école 2020 », mis en ligne le 10 octobre 2020. Url : http://www.pandesmuses.fr/11octobre20/mea-poupee

 

 

Mise en page par Aude Simon

 

© Tous droits réservés

Retour au Sommaire de l'Événement poétique

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
LE PAN POÉTIQUE DES MUSES - dans Poèmes pour Toutes à l'école Poésie féministe

Publications

 

Cette section n'a pas été mise à jour depuis longtemps, elle est en travaux. Veuillez patienter et merci de consulter la page Accueil de ce périodique.

Numéros réguliers | Numéros spéciaux| Lettre du Ppdm | Hors-Séries | Événements poétiques | Dictionnaires | Périodiques | Encyclopédie | ​​Notre sélection féministe de sites, blogues... à visiter 

 

 

Rechercher

À La Une

  • Événements poétiques | Le Printemps des Poètes | Les femmes et le désir en poésie
    LE PAN POÉTIQUE DES MUSES VOUS PROPOSE DE PRENDRE PART À SON RECUEIL DU FESTIVAL LE PRINTEMPS DES POÈTES Les femmes & le désir en poésie © Crédit photo : Claude Menninger, photographie prise au musée Würth à Erstein lors d'une exposition rétrospective...
  • Lettre n°15 | Eaux oniriques : mers/mères
    Lettre no 15 sur les Eaux oniriques : mers/mères © Horizon par Véronique Caye . Vous avez carte blanche pour en parler. La parution des documents choisis par notre équipe est successive du 14 décembre 2020 au 28 février compris. La mise en ligne se fait...
  • Adrien Cannamela, Le Petit Prince aux douze pieds, L’Harmattan, 2018, 125 p.
    Lettre n°15 | Eaux oniriques... | Critique & réception Adrien Cannamela , Le Petit Prince aux douze pieds, L’Harmattan, 2018, 125 p., format A5, 20€ Maggy de Coster Site personnel Le Manoir Des Poètes © Crédit photo , Première de couverture illustrée...
  • Les dépossédé.e.s
    Lettre n°15 | Eaux oniriques... | Textes poétiques thématiques Les dépossédé. e. s Charlène Lyonnet Mélodie des sirènes alarmées, Par le passage, Du navire près des rochers. Naufrage. Dépêchées sur la plage, Les mariées ont retrouvé, Emportés par l’orage,...
  • l’après-midi d’un Rossignol
    Événements poétiques | Le Printemps des Poètes « Désir » | Les femmes & le désir en poésie l’après-midi d’un Rossignol Mona Gamal El Dine Docteur en sciences de l'art (La Sorbonne Paris), Membre de la Société des Gens de Lettres, Membre du P.E.N Club...
  • La petite musique
    Événements poétiques | Le Printemps des Poètes « Désir » | Les femmes & le désir en poésie La petite musique Françoise Urban-Menninger Blog officiel : L'heure du poème Photographie par Claude Menninger © Crédit photo : une magnifique image de Claude Menninger,...
  • Ah, revoir la Niagara ! (haïkus)
    Lettre n°15 | Eaux oniriques... | Textes poétiques thématiques Ah, revoir la Niagara ! (haïkus) Chantal Robillard Crédit photo : "Niagara Falls", winter 1911 ", Commons,Wikimedia. Au bord de la rivière, Je prends les embruns Dans cheveux et figure. Penchée...
  • Inutile [enfer]tile
    Lettre n°15 | Eaux oniriques... | Biopoépolitique | Réflexions féministes sur l'actualité Inutile [enfer]tile CAM[...]ILLE Je me présente, au moins vous serez témoins : J’ai été privée de ce qui devait être un besoin Je suis celle qu’on plaint, celle...
  • C'est la fin des haricots pour les consciences tranquilles
    Lettre n°15 | Réflexions féministes sur l'actualité C'est la fin des haricots pour les consciences tranquilles Dina Sahyouni Crédit photo : " Gousses de Haricot Tarbais", Patrick Boilla, Commons. Les témoignages associés à #MeTooInceste sur les crimes...
  • Entretien bref avec l'imprimerie grenobloise et écologique Centre d'impression numérique Everest
    Lettre n°15 | Eaux oniriques...| Revue des éditrices & éditeurs ou Revue des Métiers du livre Entretien bref avec l'imprimerie grenobloise & écologique Centre d'impression numérique Everest Propos recueillis par David Simon pour LE PAN POÉTIQUE DES MUSES...