27 octobre 2021 3 27 /10 /octobre /2021 10:19

​​

LE PAN POÉTIQUE DES MUSES VOUS PRÉSENTE

 

L'ÉVÉNEMENT POÉFÉMINISTE 

 

 

 

UN PAN DE POÈMES POUR

 

TOUTES À L'ÉCOLE

 

& LA JOURNÉE INTERNATIONALE

 

DES DROITS DES FILLES 

 

 

ÉDITION 2021

 

 

QUI FÊTE LE 11 OCTOBRE 2021 LA

JOURNÉE INTERNATIONALE DES DROITS DES FILLES 

 

CET ÉVÉNEMENT EST

SOUTENU PAR L'ASSOCIATION

 

SOCIÉTÉ INTERNATIONALE D'ÉTUDES DES FEMMES ET

D'ÉTUDES DE GENRE EN POÉSIE (SIÉFÉGP)

 

RÉCEPTION DES PARTICIPATIONS & ​​​​​​MISE EN LIGNE

 

SUCCESSIVE DES CONTRIBUTIONS

SÉLECTIONNÉES JUSQU'AU 16 28 OCTOBRE 2021*

 

LA PUBLICATION IMPRIMÉE SE FAIT DANS

LE DIXIÈME NUMÉRO EN DÉCEMBRE 2021

 

 

 © Crédit photo : Lidia Chiarelli, « Collage numérique pour la Journée Internationale des Droits des Filles », voir la page de l'œuvre. 

 

Cette publication numérique donnera lieu en été 2022 a une version imprimée en recueil composé des éditions 2020 & 2021 dans la collection "Flora" de la SIÉFÉGP.

 

Événement organisé par 

LE PAN POÉTIQUE DES MUSES

Réalisation technique 

David et Aude SIMON

Direction

Rédaction de la revue LPpdm

Contacter la rédaction :

contactlppdm@pandesmuses.fr

 

TABLE DE L'ANTHOLOGIE 

 

 

ILLUSTRATION

 

Lidia Chiarelli, « Collage numérique pour la Journée Internationale des Droits des Filles »

 

POÉSIE CONTEMPORAINE 

 

Thibault Jacquot-Paratte, « Ma fille va dominer le monde »

Sonia Maatoug, « Vole ma fille, vole »

Dina Sahyouni, « Le matin des lumières »

Hanen Marouani, « Ma fille est mon bonheur » & « Toute fille est une vie » 

Ciela Asad, « La niña que sabe » 

Maggy De Coster« Adieu à l'enfance / Adiós a la niñez »

Corinne Delarmor« La femme »

 

POÉSIE AUDIOVISUELLE

 

Sonia Maatoug, « Vole ma fille, vole » 

 

POÉSIE DES SIÈCLES PASSÉS

Maggy De Coster« Adieu à l'enfance / Adiós a la niñez »

 

 

* La rédaction, très chargée depuis septembre dernier par plusieurs travaux éditoriaux, a accumulé un peu de retard dans la mise en ligne des documents sélectionnés pour cet évènement., elle continue donc son actualisation jusqu'au 26 octobre 2021. 

 

***

 

POUR CITER CET ÉVÉNEMENT POÉFÉMINISTE 

 

LE PAN POÉTIQUE DES MUSES, « Un Pan de Poèmes pour Toutes à l'École & La Journée Internationale des Droits des Filles 2021 », Le Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : Évènement poéféministe|« Un Pan de Poèmes pour Toutes à l'École & la Journée Internationale des Droits des Filles 2021 » & N° 10 | Automne 2021 « Célébrations », mis en ligne le 8 octobre 2021. Url :

http://www.pandesmuses.fr/11octobre21/toutesalecole

 

 

 

Mise en page par Aude Simon

 

© Tous droits réservés

Retour au Sommaire du N°10 ▼ À venir 

Retour à la page d'Accueil 

 

Le Pan Poétique des Muses (LPpdm)

 

Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques

 

 diffusée en version électronique (apériodique) & en version imprimée suspendue suite à un cas de force majeure de 2018 à 2020, reprise de l'édition imprimée dès 2021.

 

 

ISSN numérique : 2116-1046

 

(4 numéros par an dont un Hors-série & un Numéro spécial)

La reprise de la parution imprimée se fait en 2021 

 

ISSN imprimé : 2492-0487

 

ISSN imprimé Hors-série : 2554-8174

© www.pandesmuses.fr

 

Revue consultable depuis votre mobile

 

...nous suivre sur Face-book | ...nous suivre sur Twitter

 

...suivre la SIEFEGP sur Face-book

Initiative labellisée par le Ministère des Familles, de l’Enfance et des Droits des femmes

 

© Tous droits réservés

 

Page de présentation créée le 8 octobre 2021, en cours d'édition...

Dernière mise à jour le 27 octobre

Repost0
27 octobre 2021 3 27 /10 /octobre /2021 10:17

 

Événements poétiques | Un Pan de Poèmes pour Toutes à l'École & La Journée Internationale des Droits des Filles 2021 & N°10 | Célébrations | Dossier majeur | Florilège

 

 

 

 

 

 

La femme

 

 

 

 

 

 

 

 

Corinne Delarmor

 

 

 

Crédit photo : "Women selling the Women's Journal, c. 1915-1919", Commons, domaine public​​​​​. 

 

 

La beauté,

Le maquillage,

La puberté,

Les seins,

Le sang dans la culotte,

Les morceaux d’ouate dans le vagin,

Les talons hauts,

La maternité,

Le ventre arrondi, le corps déformé,

Le nourrisson tire le lait maternel,

Les enfants,

Les devoirs et leçons,

Les soins,

Les activités extra-scolaires,

Le travail,

La vaisselle,

Les courses,

La bouffe,

Le mari,

Le ménage,

Les loisirs,

Le droit de vote,

Le chef de famille,

Le compte en banque,

Les clefs de la voiture,

 

 

Crédit photo : "Ghanaian Women weaving", Commons, domaine public​​​​​. 

 

 

Le pantalon,

La liberté d’expression,

L’indépendance,

Les filles-mères,

Le chèque, le salaire,

Le divorce,

L’avortement,

L’égalité des sexes,

L’égalité de traitement,

La solidarité,

La sororité,

L’amant,

La pilule,

La contraception,

La ménopause,

Les bouffées de chaleur nocturnes,

Les sautes d’humeur, les hormones,

La retraite,

La présidence de la République ?

 

© C. Delarmor

 

 

***

 

Pour citer ce poème féministe inédit 

 

Corinne Delarmor« La femme », texte poéféminologique inédit & féministe, Le Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques Évènement poéféministe | « Un Pan de Poèmes pour Toutes à l'École & La Journée Internationale des Droits des Filles 2021 », N° 10 | Automne 2021 « Célébrations »mis en ligne le 27 octobre 2021. Url :

http://www.pandesmuses.fr/11octobre21/no10/cd-lafemme

 

 

 

Mise en page par Aude Simon

 

© Tous droits réservés

Retour au Sommaire du N°10 

Retour à la Table de l'anthologie 

​​​​​​​​​​

Repost0
21 octobre 2021 4 21 /10 /octobre /2021 15:47

 

Événements poétiques | Un Pan de Poèmes pour Toutes à l'École & La Journée Internationale des Droits des Filles 2021, N°10 | Célébrations | Dossier majeur | Florilège ​& REVUE MDV | N°1 Célébration | AS | Spicilège

 

 

 

 

 

 

 

Adieu à l'enfance /

 

 

Adiós a la niñez 

 

 

 

 

 

 

 

Poème de

 

Ondine Valmore

 

 

Poème choisi, transcrit* & traduit en espagnol par

 

Maggy de Coster

​​​​Site personnel

Le Manoir Des Poètes

 

 

 

​​​​​Crédit photo : Ondine Valmore, domaine public, Wikimedia. 

​​​​

​​​​​

 

Adieu à l'enfance

 

 

Adieu mes jours enfants, paradis éphémère ! 

Fleur que brûle déjà le regard du soleil, 

Source dormeuse où rit une douce chimère, 

Adieu ! L'aurore fuit. C'est l'instant du réveil !

 

 

J'ai cherché vainement à retenir tes ailes 

Sur mon cœur qui battait, disant : " Voici le jour ! " 

J'ai cherché vainement parmi mes jeux fidèles 

À prolonger mon sort dans ton calme séjour ;

 

 

L'heure est sonnée, adieu mon printemps, fleur sauvage ; 

Demain tant de bonheur sera le souvenir. 

Adieu ! Voici l'été ; je redoute l'orage ; 

Midi porte l'éclair, et midi va venir.

 

Ondine Valmore (1821-1853)

 

* Ce poème est transcrit de l'œuvre tombée dans le domaine public éditée par Albert Calpin, Les Cahiers de Ondine Valmore, 1932 (https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5789671t.image).

 

 

 

**

 

Adiós a la niñez

 

 

¡Adiós mis días de niña, paraíso efímero!

Flor que la mirada del sol ya arde,

Primavera durmiente donde se ríe una dulce quimera,

¡Adiós! La aurora huye. ¡Es el momento del despertar!

 


 

Traté en vano de retener tus alas

En mi corazón palpitante, diciendo: "¡Aquí está el día!"

He buscado en vano entre mis fieles juegos

A prolongar mi suerte en tu calma estancia;

 

 

 

Ha llegado la hora, adiós mi primavera, flor salvaje;

Mañana se recordará tanta felicidad.

Adiós ! He aquí el verano; temo la tormenta;

El mediodía lleva el relámpago y llegará el mediodía.


 

© Ondine Valmore, poema traducido por francés por Maggy De Coster

 

 

***

 

Pour citer ce poème bilingue

 

Ondine Valmore, Maggy De Coster« Adieu à l'enfance / Adiós a la niñez », traduction inédite, Le Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques Évènement poéféministe | « Un Pan de Poèmes pour Toutes à l'École & La Journée Internationale des Droits des Filles 2021 », N° 10 | Automne 2021 « Célébrations » & ​​​​​​Marceline Desbordes-Valmore|Revue annuelle, internationale, multilingue & poéféministe« Célébration », n°1, volet 2 & (Colloque privé « Le bicentenaire de la naissance d'Ondine Valmore »), mis en ligne le 21 octobre 2021. Url :

http://www.pandesmuses.fr/11octobre21/no10/mdc-adieualenfance

 

 

 

Mise en page par Aude Simon

 

© Tous droits réservés

Retour au Sommaire du N°10 

Retour à la Table de l'anthologie 

Retour au N°1 

​​​​​​​​​​

Repost0
14 octobre 2021 4 14 /10 /octobre /2021 16:33

 

Événements poétiques | Un Pan de Poèmes pour Toutes à l'École & La Journée Internationale des Droits des Filles 2021 & N°10 | Célébrations | Dossier majeur | Florilège​​​

 

 

 

 

 

 

 

La niña que sabe

 

 

 

 

 

 

Ciela Asad

 

 

 

 

 

© ​​​Crédit photo : "Première de couverture de l'œuvre pour la jeunesse de Ciela Asad, illustrée par Matias De Brasi image fournie par l'auteure.

 

 

 

 

María es un hermoso nombre, dijo, cuando Juan se burlaba porque le parecía antiguo. 

-La tierra es antigua, dijo María, y si hubo muchas Marías, será porque está bueno.  Lo dijo sin pensar y siguió pensando que los nombres no son importantes. Entonces…¿qué es importante?

Decidió hacer una lista, le costó decidir si empezar de afuera hacia adentro o de adentro hacia afuera. Es decir, de las estrellas a ella, o de ella a las estrellas.

El sol es importante y lo saludó. Las nubes son importantes y las saludó una por una, y les puso nombres :  pluma tímida, playa de agua, condorita, ojo de sandía…La tierra es importante y se tiró sobre ella, sin importarle nada que tenía puesta la remera blanca nueva y el pantalón que más le gustaba.

Cuando estaba acostada boca abajo, vio los pastos que estaban creciendo, y les dijo: ustedes sí que son importantes, los acarició y le parecieron tan suaves que se dio vuelta para quedar  boca arriba, y se imaginó que esos yuyos verdes eran sus cabellos: una inmensa cabellera verde que brillaba con el sol.

Entonces pensó que ella también es importante, con esa cabellera verde y ese corazón que le galopa tu tum tu tum.

Las manos golpeaban la tierra al ritmo de su corazón, la tierra también es un tambor.

De pronto el galope de su pecho se hizo más y más fuerte y sintió que su pecho era una montaña que se elevaba más alto con cada respiración. En el pico más alto de esa elevación, un caballo alazán, se asomó, erguido sobre dos patas con un relincho estremecedor. 

María no se asustó. El caballo la miró complacido y salió al trote por el campo a todo galope.

Ella se quedó mirando sin pensar en nada de nada, solo eso, mirando cómo se alejaba el caballo que había brotado de  su pecho.

 

Esa noche no tenía ganas de cenar, aunque su mamá insistiera. Tampoco tenía ganas de hablar, porque sentía una felicidad deliciosa, más rica que cualquier comida o postre. Lo único que dijo antes de ir a dormir es: quiero tener el cabello verde.  La madre para no contradecirla a esa hora le dijo:-  bueno, mañana vemos.

María se durmió felíz, imaginando llegar a la escuela con su cabellera verde,  y al salir …su alazán esperándola en la puerta.

 

A la mañana siguiente fue la primera en despertarse. Se miró al espejo y se desilusionó un poco porque el cabello seguía siendo oscuro. Toda la noche soñó que cabalgaba por el campo abrazada a su caballo… y su cabellera haciéndole cosquillas.

Mientras se cepillaba los dientes se dio cuenta que caballo y cabello eran palabras muy parecidas, y también se acordó de una canción que le cantaba su tía cuando era chiquita:

Yo tengo un caballo verde que hace piruetas….

 

Pero ahora esa canción le parecía un poco tonta entonces inventó:

 

“Una cabellera verde y un caballo negro no necesitan caballero

ni anillos, ni llaveros, ni baberos

solo necesitan una pradera

para cabalgar anhelos”

 

Le salió así, y como no sabía qué quería decir anhelos, buscó la palabra en el diccionario. 

“deseo intenso de una cosa”

¿Y cuál era su deseo intenso?

Encontrarse con su caballo alazán.

 

Pasaron las horas de ese día, de otro y de otro, y nada. Cuando ya empezaba a pensar que no lo vería más, sintió un relincho. Sus oídos se alargaban y acercaban como un trombón, al tiempo que giraba sobre sí misma… y fue entonces cuando vio un barullo de polvo entre dos árboles, una larga y brillante cola negra de caballo, otro relincho y ahí estaba él, parado en dos patas saludándola medio en el aire y medio en la tierra. 

 

Se miraron largamente. Nada le hubiera gustado más que montarlo.  Pero era un caballo salvaje y libre…y ella también. Así que ambos eligieron un punto del paisaje y ahí se quedaron en silencio, mirando los pinos, y todo lo que había adentro, detrás y detrás.

 

Caballo y María se sonrieron:  ella se sintió caballo. El se sintió Marìa. 

 

Al cerrar los ojos, llevó las manos al pecho. Y no sabe cómo sucedió, pero:  Tu tum tu tum, su caballo alazán salvaje estaba ahí en su pecho.  Recordó que de ahí había salido y ahí podía buscarlo cada vez que lo necesitara. 

Al día siguiente, su mamá la dejó pintarse una mecha de cabello verde, y para ella fue suficiente, se fue corricabalgando a la escuela, sintiéndose feliz como los árboles que rodeaban su casa, linda como las plantas verdes que había plantado su mamá,  y fuerte como su caballo alazán.

 

 

© Ciela Asad.

À lire aussi : 

 

***

 

Pour citer ce poème espagnol en prose

 

Ciela Asad, « La niña que sabe » poème en prose engagé & reproduit avec l'aimable autorisation de l'autrice & de sa maison d'édition, Le Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : Évènement poéféministe | « Un Pan de Poèmes pour Toutes à l'École & La Journée Internationale des Droits des Filles 2021 » N° 10 | Automne 2021 « Célébrations », mis en ligne le 14 octobre 2021. Url :

http://www.pandesmuses.fr/11octobre21/cielaasad-laninaquesabe

 

 

 

Mise en page par Aude Simon

 

 

© Tous droits réservés

Retour au Sommaire du N°10 ▼ 

Retour à la Table de l'anthologie 

Repost0

Publications

 

Nouveau : 

LE PAN POÉTIQUE DES MUSES EST SUR INSTAGRAM

 

Info du 29 mars 2022.

 

Cette section n'a pas été mise à jour depuis longtemps, elle est en travaux. Veuillez patienter et merci de consulter la page Accueil de ce périodique.

Numéros réguliers | Numéros spéciaux| Lettre du Ppdm | Hors-Séries | Événements poétiques | Dictionnaires | Périodiques | Encyclopédie | ​​Notre sélection féministe de sites, blogues... à visiter 

 

Logodupanpandesmuses.fr ©Tous droits réservés

 CopyrightFrance.com

  ISSN = 2116-1046. Mentions légales

Rechercher

À La Une

  • Table de Megalesia 2022
    Table de Megalesia 2022 Édition du 1er avril au 31 mai Festival International & Multilingue des Femmes & Genre en Sciences Humaines & Sociales En partenariat avec la Société Internationale d'Études des Femmes & d'Études de Genre en Poésie (SIÉFÉGP) ©...
  • Zoom sur le parcours de Cécile Oumhani
    Événements poétiques | Festival International Megalesia 2022 | Entretiens artistiques, poétiques & féministes Zoom sur le parcours de Cécile Oumhani Propos recueillis par Hanen Marouani Entrevue réalisée en avril 2022 avec Cécile Oumhani Site Internet...
  • Jardins ouverts à Kunheim le 22 mai
    Événements poétiques | Festival International Megalesia 2022 | Annonces diverses Jardins ouverts à Kunheim le 22 mai Françoise Urban-Menninger Blog officiel : L'heure du poème © Crédit photo : Photographie d'une lecture de Françoise Urban-Menninger. Le...
  • fourreau d'eau et de lumière
    Événements poétiques | Festival International Megalesia 2022 | Réflexions féministes sur l'actualité | Poésie érotique fourreau d'eau & de lumière Françoise Urban-Menninger Blog officiel : L'heure du poème Crédit photo : Burkini, image Commons, domaine...
  • Les tambours de la guerre
    Événements poétiques | Festival International Megalesia 2022 | II. Le merveilleux féerique féministe | Florilège | S'indigner, soutenir, lettres ouvertes & hommages Les tambours de la guerre Pierre Zehnacker Poète, nouvelliste & artiste peintre Crédit...
  • La femme
    Événements poétiques | Festival International Megalesia 2022 | I. Le merveilleux féerique au féminin | Florilège La femme Pierre Zehnacker Poète, nouvelliste & artiste peintre Crédit photo : Portrait d'une jeune bacchante, peinture, image libre de droits. Et...
  • Poèmes pour l'Inauguration de la Cité Gastronomique de Dijon
    Événements poétiques | Festival International Megalesia 2022 | Cuisiner en poétisant | Revue culturelle d'Europe Poèmes pour l'Inauguration de la Cité Gastronomique de Dijon Stephen Blanchard Poète, c hevalier dans l’Ordre des Arts et des Lettres, directeur...
  • Interview avec l'artiste-peintre franco-haïtienne Élodie Barthélémy
    REVUE ORIENTALES (O) | N° 2 | Entretiens & Événements poétiques | Festival International Megalesia 2022 | Entretiens artistiques, poétiques & féministes Interview avec l'artiste-peintre franco-haïtienne Élodie Barthélémy Propos recueillis par Maggy de...
  • Rencontre avec Asuka Kazama : une artiste peintre, plasticienne et photographe japonaise
    REVUE ORIENTALES (O) | N° 2 | Entretiens & Événements poétiques | Festival International Megalesia 2022 | Entretiens artistiques, poétiques & féministes Rencontre avec Asuka Kazama : une artiste peintre, plasticienne & photographe japonaise Propos recueillis...
  • Émigrée,  Femme, Vieille Poète et Yggdrasil
    Événements poétiques | Festival International Megalesia 2022 | II. Le merveilleux féerique féministe | Florilège Émigrée, Femme, Vieille Poète &Yggdrasil Cléo A. Wiertz Poète & plasticienne Site officiel : www.cleo-wiertz-textures.com © Crédit photo :...