2 mars 2022 3 02 /03 /mars /2022 14:50

REVUE ORIENTALES (O) | N°1 | Florilège de créations​​

 

 

 

​​​​​

 

 

 

 

 

Les bijoux d'Amanishakéto

 

Flaubert et Nerval : 

 

le cœur à l’égyptienne

 

 

 

 

 

 

Maggy de Coster

​​​​Site personnel

Le Manoir Des Poètes

 

 

 

 

​​​​​​​​​​​Crédit photo : Maler der Grabkammer des Nefferronpet, comnons, domaine public. 

 

 

Les bijoux d'Amanishakéto

 

 

La riche, puissante et célèbre Candace Amanishakéto 

Reine de Koush bravant la garnison romaine d’Auguste

Dans sa pyramide dormait du sommeil éternel à Méroé

L’antique cité nubienne

Avec ses précieux bijoux 

 

 

 

Et un beau jour survinrent des pillards

Emportant de la souveraine l’immense trésor

Qui allait de Nubie en Bavière voyager

Pour enfin tomber dans l’escarcelle de Louis Ier de Bavière

Ainsi vont les joyaux de royaume en royaume.

 

 

 

 

Flaubert et Nerval : le cœur à l’égyptienne

 

 

 

 

Flaubert marchait dans les pas des célèbres reines candaces

Et assouvissait ses « besoins d’orgies poétiques »

En découvrant les temples nubiens 

Érigés pour certains par des souveraines guerrières

 

Je le vois les yeux ébahis 

Devant les chameaux pénitents agenouillés au marché

Adressant une prière de délivrance au dieu Râ

Tandis que des cargaisons vivrières tanguaient sur le Nil bleu

 

Je le vois déposer une offrande

Devant l’hypostyle du temple d’Horus

Et devisant avec des femmes en tenue d’époque

 

Admiratif de la culture nubienne 

Il ne se refuserait guère à déguster un savoureux thé au lait

Dans lequel baigneraient généreusement quelques pignons 

À l’invitation des hôtesse des belles demeures typiques

À motifs géométriques

 

Nerval « le Ténébreux, – le Veuf, – l’Inconsolé,

  Le Prince d’Aquitaine à la Tour aboli »

Par son Voyage en Orient1

Aurait-il retrouvé la joie de vivre en prenant place 

Dans la barque d’Horus pour les routes du ciel ?


 

 

© M. DE COSTER

 

Note

 

1. Voyage en orient, Gérard de Nerval, 1851.

 

____

 

 

Pour citer ces deux poèmes inédits 

 

Maggy De Coster, « Les bijoux d'Amanishakéto » & « Flaubert et Nerval : le cœur à l’égyptienne », Revue Orientales, « Les voyageuses & leurs voyages réels & fictifs », n°2, mis en ligne le 2 mars 2022. Url :

http://www.pandesmuses.fr/periodiques/orientales/no2/mdg-bijoux

 

 

 

Mise en page par Aude

 

 

© Tous droits réservés

Retour au N°2

 

Lien à venir...

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Publications

 

Nouveau : 

LE PAN POÉTIQUE DES MUSES EST SUR INSTAGRAM

 

Info du 29 mars 2022.

 

Cette section n'a pas été mise à jour depuis longtemps, elle est en travaux. Veuillez patienter et merci de consulter la page Accueil de ce périodique.

Numéros réguliers | Numéros spéciaux| Lettre du Ppdm | Hors-Séries | Événements poétiques | Dictionnaires | Périodiques | Encyclopédie | ​​Notre sélection féministe de sites, blogues... à visiter 

 

Logodupanpandesmuses.fr ©Tous droits réservés

 CopyrightFrance.com

  ISSN = 2116-1046. Mentions légales

Rechercher

À La Une

  • 2022 | Un Bouquet Poétique pour Toutes à l'École & La Journée Internationale des Droits des Filles
    LE PAN POÉTIQUE DES MUSES VOUS PRÉSENTE L'ÉVÉNEMENT POÉFÉMINISTE UN BOUQUET POÉTIQUE POUR TOUTES À L'ÉCOLE & LA JOURNÉE INTERNATIONALE DES DROITS DES FILLES ÉDITION 2022 QUI FÊTE LE 11 OCTOBRE 2022 LA JOURNÉE INTERNATIONALE DES DROITS DES FILLES CET ÉVÉNEMENT...
  • Lea Nagy, Le chaos en spectacle, préface de Patrice Kanozsai, traduction du hongrois par Yann Caspar, Éditions du Cygne, 2022, format A5, 67 pages, 10€
    N°12 | Poémusique des femmes & genre | Critique & réception Lea Nagy, Le chaos en spectacle préface de Patrice Kanozsai, traduction du hongrois par Yann Caspar Éditions du Cygne, 2022, format A5, 67 pages, 10€ Maggy de Coster Site personnel Le Manoir...
  • No 12 | AUTOMNE 2022
    LE PAN POÉTIQUE DES MUSES (LPpdm) REVUE FÉMINISTE, INTERNATIONALE & MULTILINGUE DE POÉSIE ENTRE THÉORIES & PRATIQUES N°12 | AUTOMNE 2022 UNE POÉMUSIQUE DES FEMMES & GENRE* Crédit photo : Anne Vallayer-Coster, "Instruments de musique". Tableau temporaire....
  • J'ai vu la larme
    N°12 | Une Poémusique des Femmes & Genre | Astres & Nature J'ai vu la larme Poème & dessin Mokhtar El Amraoui © Crédit photo : Mokhtar El Amraoui, « J'ai vu la larme », dessin. J’ai vu la larme sur l’eau Se poser tel un pigeon Attendu en regards et semences...
  • No 11 | ÉTÉ 2022
    LE PAN POÉTIQUE DES MUSES (LPpdm) REVUE FÉMINISTE, INTERNATIONALE & MULTILINGUE DE POÉSIE ENTRE THÉORIES & PRATIQUES N°11 | ÉTÉ 2022 PARFUMERIE POÉTIQUE OU PARFUMS, POÉSIE & GENRE © Crédit photo : Mariem Garaali Hadoussa,"Strange roses", tableau. SOMMAIRE...
  • N°11 | ÉTÉ 2022 | SOMMAIRE
    LE PAN POÉTIQUE DES MUSES (LPpdm) REVUE FÉMINISTE, INTERNATIONALE & MULTILINGUE DE POÉSIE ENTRE THÉORIES & PRATIQUES N°11 | ÉTÉ 2022 PARFUMERIE POÉTIQUE OU PARFUMS, POÉSIE & GENRE N°11 | SOMMAIRE EN COURS D'ÉDITION... © Crédit photo : Mariem Garaali Hadoussa,"Titre...
  • Biographie de Charlène LYONNET
    Biographie & publications disponibles numériquement Charlène LYONNET Chasseuse d'élans poétiques Discrète, vagabonde. chasseuse d'élans poétiques et de rebondissements, mélangeuse d'encritures. Publications : Puissance Dix le Mag, n°4 été 2020, parution...
  • Le corbeau amoureux
    N°11 | Parfums, Poésie & Genre | Dossier majeur| Florilège | Astres & animaux Le corbeau amoureux Charlène Lyonnet © Crédit photo : Bouquet de fleurs, image prise par DS. Ombre en peine apprivoise, timide, les mots doux à la lueur des fragrances du crépuscule....
  • William Klein, l’ami américain
    N°11 | Parfums, Poésie & Genre | Revue culturelle des Amériques | S'indigner, soutenir, lettres ouvertes & hommages William Klein, l’ami américain Mustapha Saha Sociologue, poète, artiste © Crédit photo : William Kein & Mustapha Saha. Paris, 14 septembre...
  • Le cri des femmes du monde
    N°11 | Parfums, Poésie & Genre | Dossier mineur| Florilège | Réflexions féministes sur l'actualité Le cri des femmes du monde Lydia Kowicz Loriot © Crédit photo : Schutterstock, Natalypaint, image fournie par l'autrice. Parce qu’il faut qu’un poète crie...