27 juin 2021 7 27 /06 /juin /2021 10:37

​​

​​REVUE ORIENTALES (O) | N°1 | Florilège de créations poétiques & Lettre n°16 | À nos ivresses & aux Bacchantes | Varia de poétextes

 

 

 

 

 

 

 

 

Acte de (dé)naissance

 

 

 

géo-senti-mentale

 

 

 

 

 

 

 

Nessrine Naccach

 

 

Doctorante en littérature comparée à l’Université Sorbonne Nouvelle, associée au Centre d’études et de recherches comparatistes (CERC, EA 172).

Site officiel :

https://nessrine-naccach.com

 

 

 

 

 

 

« Ne pas prétendre “parler pour”, ou pis, “parler sur”, à peine parler près de ; et si possible tout contre […]. Et ne pas oublier que celles qu’on incarcère de tous les âges, de toutes les conditions, ont des corps prisonniers, mais des âmes plus que jamais mouvantes. »       (Assia Djebar)

 

 

 


 

NOM : Aucun

Prénom : Se cherche نسرين, elle-moi

Profession : Sage-femme à mi-temps. Fleuriste les week-end.

Née en 1992

Cheveux noirs

D’ici et d’ailleurs. 

 

 

Crédit photo : Illustration fournie par l'autrice. Fig. 1: Egon Schiele, La mère morte, 1910, huile sur toile, 32 × 25,7 cm 32 × 25,7, Vienne, Léopold Museum © Creative commons

 

 

 

 

 

I.Ventre ignivome

La mère l’a éjectée de son ventre par une nuit d’hiver

au bord d’une rivière, à la forêt 

et elle l’a confiée aux bras de Cosmos : 

la divinité de la vie malgré tout.

Entrailles déchirées 

elle-moi éjectée

 d’un ventre 

ensanglanté.


 

II. يُحكى أنّ –Confidences

Forêt lointaine

orphelin souvenir d’une bouche entrouverte

de grincements des dents

d’un ventre en éclatement

de cris mordants

la douleur dans la chair, la perte des eaux

Expulsion, chaudes larmes 

Saignement

la terre pleure

vomit

sanglote 

rougit de compassion

une poignée d’herbes sauvages arrachés

vernis rouge sang, ongles cassés

puis plus rien.


 

III. À propos de Cosmos : les accident-coïncidences 

Je dis Cosmos dans le tâtonnement et l’incertitude

Cosmos ? Thanatos ? 

je ne me souviens plus des histoires qu’on m’a racontées

mais peu importe les ego-mythologia écrites à plusieurs

transmises de bouche à oreille

changeant de versions tous les quatre matins.

Ce cosmos existe-t-il vraiment ?

Il n’est question de lui nulle part

Encore moins sur l’acte de dé-naissance géo-senti-mentale

Est-il un dieu ? Le nom d’un arbre ? Un lieu à ciel déserté ? 

La réponse est une autre question 

je ne sais pas, je l’ignore.

 

ثمّ كانت الولادة من رحم الموت 

Cosmos est désormais vide

sans cicatrices

le cordon ombilical est coupé

corps chétif, sans vie, sous la pluie

sein gauche douloureux, sans lait

seins immaculés

rompus

elle

sans personne

seule

au sol

sans repères

esseulée

corps vide

tatoué de formes fracturées

de points de suspension

de mots flous fuyants 

corps flottant

lamentations en chœur 

nouveau-né qui ne pleure pas.


 

elle-moi n’a plus de boussole

elle-moi n’a plus de souffle

pénible pour nous-elle-moi de respirer

douleur au sein gauche                                                                                     comme elle 

stérile

les terres sont arides 

le ciel est sans lune

elle n’est plus

cosmos n’existe pas

ne se souvient même pas 

de l’heure où nous-elle-moi sommes dé-nées

Cosmos témoin de                                             cette mise au monde contre et– malgré 

le froid glacial de l’hiver

sous un ciel sans étoiles, 

une nuit de février. 

.ذلك أنّ الولادة صيرورة وكون وتكوين واستحالة ومآساة. وقليل من الحبّ أيضا

 

IV. Silence-résistance
Cosmos ! Si par une journée ensoleillée
une revenante frappe à tes portes pour flâner
dans tes sentiers
et s’enivrer de tes fleurs embaumées
tu peux lui dire qu’ici-bas on parle beaucoup d’elle
et que moi-elle, aussi, avons une tendresse pour le jasmin
qu’elle aimait tant
le jasmin dans une tasse de thé
chaude
                                                                                                                    comme mes larmes.

V. Délivrance, ainsi soit-elle

Cosmos dira donc à la mère que j’ai passé une éternité

une vie entière

à la recherche d’une forêt

où elle s’est perdue

par une nuit d’hiver 

pour me mettre au monde 

et simplement partir.

 

À sa mémoire, à ses yeux ébènes, à son silence abyssal qui me ruine, à son absence léthifère, à Rosamén et au jasmin, en guise d’agonie et de genèse dans l’espoir de pouvoir me perdre mille fois en eux. Un jour, peut-être.

 



 

 

 

 

 

© Crédits photos : Captures réalisées par la revue LE PAN POÉTIQUE DES MUSES pour conserver la forme initiale du poème, numéros 1, 2, 3 & 4.

 

 

Pour citer ce poème 

 

Nessrine Naccach, « Acte de (dé)naissance géo-senti-mentale », poème inédit, Revue Orientales, « Les figures des orientales en arts et poésie », n°1 & Le Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : Lettre n°16, mis en ligne le 27 juin 2021. Url : 

http://www.pandesmuses.fr/periodiques/orientales/no1/nn-acte

 

 

 

 

 

Mise en page par Aude Simon

 

 

Retour au N°1 

 

 

© Tous droits réservés

 

 

Retour à la Lettre n°16  

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
REVUE ORIENTALES ET LE PAN POÉTIQUE DES MUSES - dans REVUE ORIENTALES La Lettre de la revue LPpdm Amour en poésie Muses et féminins en poésie

Publications

 

Cette section n'a pas été mise à jour depuis longtemps, elle est en travaux. Veuillez patienter et merci de consulter la page Accueil de ce périodique.

Numéros réguliers | Numéros spéciaux| Lettre du Ppdm | Hors-Séries | Événements poétiques | Dictionnaires | Périodiques | Encyclopédie | ​​Notre sélection féministe de sites, blogues... à visiter 

 

Logodupanpandesmuses.fr ©Tous droits réservés

  ISSN = 2116-1046. Mentions légales

Rechercher

À La Une

  • Lettre n°16 | À nos ivresses et aux Bacchantes !
    Lettre no 16 À nos ivresses & aux Bacchantes ! Crédit photo : "Bacchante", domaine public, Wikimedia. La Lettre n°16 vous propose de nous parler de vos ivresses & des Bacchantes. Au plaisir de publier vos contributions : articles, poèmes, nouvelles, contes,...
  • La poésie française contemporaine à Carthagène des Indes en Colombie
    N° 10 | Célébrations | Poésie dans tous ses états ou Varia d'Articles & de témoignages La poésie française contemporaine à Carthagène des Indes en Colombie Maggy de Coster Site personnel Le Manoir Des Poètes Textes publiés avec l'aimable autorisation...
  • Hommage pictural à Louis Armstrong (1901-1971)
    Lettre n°16 | À nos ivresses & aux Bacchantes | S'indigner, soutenir, lettres ouvertes, hommages Hommage pictural à Louis Armstrong (1901-1971) Mustapha Saha Sociologue, poète, artiste Exposition photographique par Élisabeth et Mustapha Saha © Crédit...
  • Mon addiction
    Lettre n°16 | À nos ivresses & aux Bacchantes | Poétextes thématiques Mon addiction Evelyne Charasse Crédit photo : Rose", Beauté de Versailles, image Commons. Mon addiction C'est Toi Toi Qui ne le sais Pas *** Pour citer ce poème d'amour Evelyne Charasse,...
  • L’ivresse
    Lettre n°16 | À nos ivresses & aux Bacchantes | Poétextes thématiques L’ivresse Aurore Nivelle Crédit photo : Henri Martin, "Beauté", Musée des Augustins, image Commons. L’ivresse, La vie, La vraie, Au fond de soi, Tout au fond de soi, Dans la soie de...
  • Première édition du Salon des livres des lettrées 2021
    Lettre n°16 | À nos ivresses & aux Bacchantes | Actions en faveurs des femmes & genre | Agenda poétique Première édition du Salon des livres des lettrées 2021 SIÉFÉGP © Crédit photo : identité visuelle temporaire par DS. La SIÉFÉGP a eu le plaisir de...
  • Ivresse et Identité
    Lettre n°16 | À nos ivresses & aux Bacchantes | Poétextes thématiques Ivresse & Identité* Nada Skaff** Crédit photo : "Bacchante", image Commons. Ivresse Ivresse, conscience aigüe du hic et du nunc cru plaisir sanguin dans un palais dansant vaux que ceps...
  • Adresse au beau sexe ; relativement à la révolution présente
    Lettre n°16 | À nos ivresses & aux Bacchantes | Revue poépolitique Adresse au beau sexe ; relativement à la Révolution M. L. C. D. V. Texte féministe choisi, transcrit, mis en français moderne (corrigé) & commenté brièvement par Dina Sahyouni Crédit photo...
  • Invitation à lire : Nataneli, Poison et Antidote. Vulgarisation poétique du "Tout à l'égo", Essai sur la poésie, Édilivre, 2020
    Lettre n°16 | À nos ivresses & aux Bacchantes | Philosophies & sagesses en poésie | Annonces diverses Invitation à lire : Nataneli, Poison & Antidote. Vulgarisation poétique du "Tout à l'égo" Essai sur la poésie, Édilivre, 2020 © Crédit photo : Couverture...
  • No 8 | ÉTÉ 2021
    LE PAN POÉTIQUE DES MUSES (LPpdm) REVUE FÉMINISTE, INTERNATIONALE & MULTILINGUE DE POÉSIE ENTRE THÉORIES & PRATIQUES N° 8 | ÉTÉ 2021 PENSER LA MALADIE & LA VIEILLESSE EN POÉSIE 2ÈME VOLET SOUS LA DIRECTION DE Françoise URBAN-MENNINGER © Crédit photo :...