3 octobre 2022 1 03 /10 /octobre /2022 12:56

N°12 | Poémusique des femmes & genre | Dossier mineur | Florilège  | Instant poétique en compagnie de...

​​​​​

 

 

 

 

 

 

 

Le chaos en spectacle

 

 

en extraits

 

 

 

 

 

 

 

Poèmes de

 

Lea Nagy

​​​​​

Traduction du hongrois par

 

Yann Caspar

 

 

 

 

© ​​​​​​Crédit photo : Portrait photographique Lea Nagy.

 

Île

 

Pas de bruit humain.

Pas de bateau sur l’eau.

 

Soupir. 

Solitude. 

Fuite. 

 

Une vague s’écrase sur un rocher.

La nuit, une cigale est assise sur mon genou.

 

La pleine lune éclaire la mer.

 

Sur une petite île. Seule.

Le silence est roi. Le silence est moi. 

 

Pas de bruit humain.

Pas de bateau sur l’eau.



 

 

L’important était ailleurs

 

(en souvenir de Géza Szőcs)

 

Quand à côté de toi ton amant qui dort sera comme

une statue de toile chaude étalée sur le dos, 

et tu regardes la petite tache chauve sur le sommet de

sa tête,

parce qu’il a vieilli, 

puis tu chuchotes, comme ça : 

il a vieilli,

et tu caresses cette petite tache,

où il n’a plus de cheveux,

seulement de la peau,

plus rien ne reste à ce reste endroit,

seulement de la peau,

comme c’est soyeux, doux,

ça brille quand la lumière l’éclaire. 

 

La lumière matinale se déplace avec rythme

d’un coin de la chambre à l’autre,

tu ouvres la fenêtre,

pour mieux regarder ses rayons, 

puis tu fermes tes yeux,

dehors la mer se déchaîne,

et tu restes là comme un violon géant,

tu n’es déjà plus dans l’ambiance non plus, tu le sens,

puis tu ouvres la fenêtre encore plus grande,

comme la vapeur du ciel est douce,

tu ne l’avais même pas remarqué plus tôt,

parce que tout était trop beau, 

l’important était ailleurs, pas de 

rester là comme un violon déprimé, et

de regarder les vapeurs du ciel à l’aube,

pendant que dort sans cheveux ton amant d’une fois. 





 

Nouveau monde bleu

 

 

Tu emportes tes derniers bleus.

Plus rien ne reste de toi. 

 

Le silence tremble seul.




 

Demi-mots

 

 

Je ne vois pas ce dont tu parles. 

Je vois ton chapeau. 

Tes doigts s’agitant nerveusement. 

 

Pourquoi es-tu nerveux ? 

 

Tu touches ton chapeau. 

Tu es assis en hauteur,

j’imagine un cheval en-dessous de toi. 

 

« Sois humble ma petite fille ».

« Honorable ». 

Me disait toujours ma mère. 

 

Maintenant c’est ce que je te dirais. 

Si je t’entendais seulement. 

Mais tu ne fais qu’expliquer. 

 

Demi-mots : 

Tu le fais. 

Non, je ne te menace pas,

tu fais ce que je dis,

je suis ton chef, 

je dis,

tu fais,

tu le fais. 

 

Enlève ta main de ma cuisse.

Mon oreille bourdonne. 

 

Pourquoi es-tu nerveux ?







 

Cordes de lumière

(Rê, dieu solaire)

 

Sa matière s’est transformée en fil de lumière. 

 

La voûte céleste se rétrécit,

les rêves s’y déversent. 

 

Sol temporel mouvant, 

dont l’existence est chantée par des coquillages. 

 

Les vents brûlants voltigent, 

volent dans les hauteurs,

la tête du faucon, sa grandeur,

se voit jusque depuis le fond de la mer. 

 

Il rame dans une yole dorée. 

Voyage dans le ciel du Nil. 

 

Apophis tisse une ombre aux arrivants de la lumière. 

 

Aigle en pétroglyphe, frai de l’espace-temps. 

Péninsule lors du crépuscule du serpent.

 

La voûte céleste est bruyante. 

Les membranes du temps s’entremêlent. 

 

La lune brille jusque dans un sombre marécage. 

La lumière s’étend sur les barques. 

 

Elles tanguent en silence. 

Un voilier s’y approche doucement, 

argenté. 

 

Un guerrier brûlant danse 

dans le voûte céleste enfumée. 





 

Sur la mer

 

Me voici donc

 

J’ai embarqué sur l’eau. 

 

Je signale mon départ en sifflant

dans un coquillage. 

 

Où suis-je donc :

 

Sur des îles plus rouges qu’en rêve,

dans des parfums de figue,

des sphères digne d’un conte. 

 

Je débarque sur la côte. 

 

Me voici donc.

 

 

 

© Lea Nagy.

 

Ces extraits sont publiés avec l'aimable autorisation des autrices & auteurs de Lea Nagy, Le chaos en spectacle, préface de Patrice Kanozsai, traduction du hongrois par Yann Caspar, Éditions du Cygne, 2022, format A5, 67 pages, 10€.

 

***

 

Pour citer ces extraits poétiques inédits 

 

Lea Nagy, Yann Caspar (traducteur), « Le chaos en spectacle en extraits », Le Pan Poétique des Muses | Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques N°12 | HIVER 2022-23 « Poémusique des Femmes & Genre », mis en ligne le 3 octobre 2022. URL :

http://www.pandesmuses.fr/no12/leanagy-lechaosenspectacleenextraits

 

 

 

 

Mise en page par David

 

 

© Tous droits réservés

 

Retour au sommaire du N°12

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Publications

 

Durant cet été des ennuis informatiques ont perturbé l'actualisation du site & l'ajout de nouveaux textes, la rédaction reprend petit à petit ses activités éditoriales. Merci bien de votre compréhension !

Info du 25 août 2023.

 

Dernière nouveautés en date :

VOUS POUVEZ DÉSORMAIS SUIVRE LE PAN POÉTIQUE DES MUSES  SUR INSTAGRAM

Info du 29 mars 2022.

 

Cette section n'a pas été mise à jour depuis longtemps, elle est en travaux. Veuillez patienter et merci de consulter la page Accueil de ce périodique.

Numéros réguliers | Numéros spéciaux| Lettre du Ppdm | Hors-Séries | Événements poétiques | Dictionnaires | Périodiques | Encyclopédie | ​​Notre sélection féministe de sites, blogues... à visiter 

 

Logodupanpandesmuses.fr ©Tous droits réservés

 CopyrightFrance.com

  ISSN = 2116-1046. Mentions légales

Rechercher

À La Une

  • No 14 | ÉTÉ 2023
    Bienvenue ! belle rentrée poétique à vous ! LE PAN POÉTIQUE DES MUSES (LPpdm) REVUE FÉMINISTE, INTERNATIONALE ET MULTILINGUE DE POÉSIE ENTRE THÉORIES ET PRATIQUES N°14 | ÉTÉ 2023 LES CONTEUSES EN POÉSIE VOLUME 1 CONTER EN VERS* Crédit photo : Mary Durack,...
  • Compte rendu de l'exposition « Trésors médiévaux du Victoria and Albert Museum : quand les Anglais parlaient français » à l'Hôtel de la Marine à Paris 
    N°14 | Les conteuses en poésie | Bémols artistiques Revue culturelle d'Europe | Revue culturelle d'Orient & d'Afrique | Revue culturelle des Amériques & REVUE ORIENTALES (O ) | N° 3 | Critiques poétiques & artistiques Compte rendu de l'exposition « Trésors...
  • La France invente L’ostracisation culturelle
    N°14 | Les conteuses en poésie | S'indigner, soutenir, lettres ouvertes & hommages La France invente l’ostracisation culturelle Mustapha Saha Sociologue, poète & artiste Crédit photo : Eugène Delacroix, "Portrait de femme au turban bleu”, peinture tombée...
  • Du sable à la mer, poèmes de Nelly Froissart. Recueil paru aux éditions Sans Escale
    N°14 | Les conteuses en poésie | Critique & réception | Dossier mineur | Articles & témoignages Du sable à la mer , poèmes de Nelly Froissart Recueil paru aux éditions Sans Escale Françoise Urban-Menninger Blog officiel : L'heure du poème © Crédit photo...
  • Biographie de Hala MOHAMMAD
    Biographie & publications disponibles numériquement Hala MOHAMMAD Poète & cinéaste syrienne © Crédit photo : Portrait photographique de la poète Hala MOHAMMAD. Biographie Est née à Lattaquié, sur la côte syrienne. Après avoir effectué des études de cinéma...
  • Hala MOHAMMAD : « Avant d’être cinéaste, je suis d’abord une poète. »
    N°14 | Les conteuses en poésie | Entretiens poétiques, artistiques & féministes & REVUE ORIENTALES (O) | N° 3 | Entretiens Hala MOHAMMAD : « Avant d’être cinéaste, je suis d’abord une poète. » Propos recueillis par Hanen Marouani Entrevue avec Hala Mohammad...
  • Biographie de Rachida BELKACEM
    Biographie & publications disponibles numériquement Rachida BELKACEM Ancienne chroniqueuse, poétesse & romancière franco-marocaine © Crédit photo : Portrait photographique de Rachida BELKACEM. Est née en Hauts-de France, résidente en Île-de-France, diplômée...
  • La musique des roses
    N°14 | Les conteuses en poésie | Dossier mineur | Florilège La musique des roses* Poème de Françoise Urban-Menninger Blog officiel : L'heure du poème Peintures par André Evard Photographies prises par Claude Menninger © Crédit photo : Claude Menninger,...
  • Le temps des ardoises !
    N°14 | Les conteuses en poésie | Bémols artistiques | Revue culturelle d'Europe Le temps des ardoises ! Critique & photos par Françoise Urban-Menninger Blog officiel : L'heure du poème © Crédit photo : Françoise Urban-Menninger, "Des tableaux de l'exposition...
  • Interview de la rentrée poétique avec Rachida BELKACEM
    N°14 | Les conteuses en poésie | Entretiens poétiques, artistiques & féministes & REVUE ORIENTALES (O) | N° 3 | Entretiens Interview de la rentrée poétique avec Rachida BELKACEM Propos recueillis en août 2023 par Hanen Marouani Entrevue avec Rachida Belkacem...