17 décembre 2022 6 17 /12 /décembre /2022 15:10

 

N°12 | Poémusique des femmes & genre | Chroniques de Camillæ/Muses au masculin

 

​​​​​

 

 

 

 

 

Chronique Godard

 

 

 

 

 

 

Camille Aubaude

Sites officiels : http://www.camilleaubaude.com/

& www.lamaisondespages.com/

Blog officiel : https://camilleaubaude.wordpress.com/


 

 

 

Crédit photo : Jean–Luc Godard via Wikipédia

 

 

 

 

Lettre à Alain Finkielkraut, à la suite de son émission, Répliques, sur France Culture, le 17 septembre 2022.

 

 

 

Septembre 2022, le président de la République Emmanuel Macron a lu un discours sur la rafle du Vél d’Hiv que vous avez admirablement commenté en parlant de références non historiques. Je n’y reviens pas, puisque l’émission est en ligne. Les débats que vous présidez donnent du grain à moudre et des moissons chaleureuses qui servent d’antidote au poison de l’uniformité… Quand les apprentis-sorciers sont devenus banquiers…

Créatrice du mythe littéraire d’Isis, j’aime observer les dérives symboliques du « tout-monde » dont les turpitudes s’opposent à la « gelassenheit », la qualité de la vie qui vit, du laisser vivre. Je parle de « dérives » — voir le jeu de mots facile des poètes avec « des rêves » — pour les discours culturels du Président Macron qui reviennent périodiquement. Jean-Luc Godard lui conseillerait d’apprendre le latin et le grec, comme il l’a fait auprès de mes étudiants de cinéma à la FÉMIS, à la fin des années 1990.

Pour plaisanter, si on peut encore le faire, et laisser agir une pensée en étoile, je reprends l’expression d’un homme "retiré des affaires" sur le discours de repentance de M. Macron sur l’Algérie (février 2022) : « il baisse son froc ». Le grand théorème imposé, ressassé par le chef de la France fait de l’ennemi (et émir) Abd el Kader un Victor Hugo à la barbe fleurie, et ne tient pas compte du fait réel suivant : quand on tape Victor Hugo/Abd el Kader sur Google, on tombe sur un horrible massacre décrit dans un poème. 

L’Algérie en février, Laval en septembre. Et après ?

Qui peut faire face à la déshérence ? La Maison des Pages d’Amboise, « creusée dans la poésie » recèle des objets magiques d’Alep mais côtoie des versets du Coran, payés fort cher par « la France » pour un pompeux « Jardin d’Orient » au château d’Amboise.

Fuyant les lâches harcèlements, je tente de survivre avec des poètes dans une église massacrée, parce qu’elle était rare, fine, subtile et belle. Louis-Ferdinand Céline y a soigné des blessés de la Grande Guerre, étant lui-même mutilé. Je n’ai cessé de penser à l’acte 3 de sa pièce L’Église une maison qui accueille tout, en vous écoutant. Hélas, la pertinence de vos interprétations s’est effondrée quand vous avez repris l’accusation d’antisémitisme adressé à Jean-Luc Godard. Tout en reconnaissant son importance dans le cinéma, fait que nul ne peut nier, vous laissez entendre qu’il faudrait mettre au rebut l’auteur de Pierrot le Fou

En dialoguant avec les étudiants de la FÉMIS, Jean-Luc Godard annonçait sirupeusement, comme il savait le faire pour se gausser du conformisme suisse, que le métier de monteuse est féminisé parce qu’il y a des trous dans les pellicules des films... J’aurais pu monter au créneau, mais il était tellement plus intéressant de s’amuser avec un artiste délicat, allusif et sans dévotion. Si j’avais ressassé éternellement ce constat misogyne, ravalant les femmes à être monteuses et non créatrices, c’était pire que la provocation. Bien pire, car enchâssant une parole fugace pour la donner en modèle aux générations futures. 

Quoi de pire que la fixité dans l’intelligence humaine ? Mieux vaut encore l’enfermement, le prix à payer dans une société où tout se marchande, jusque, sous Vichy, les Juifs français et les Juifs étrangers. « Le pire n’est pas toujours sûr » (titre d’un roman de Françoise d’Eaubonne). Clin d’œil au cri d’Edgar dans Le Roi Lear (je cite de mémoire) : « le pire est là quand on dit c’est le pire » !

 

© Camillæ

 

URL. https://www.nytimes.com/2022/09/13/movies/jean-luc-godard-dead.html?campaign_id=51&emc=edit_mbe_20220914&instance_id=71880&nl=morning-briefing%3A-europe-edition&regi_id=78278427&segment_id=106234&te=1&user_id=b1f7fcbcbcd66765b38d933475e37d37

 

 

***


Pour citer ce texte inédit

 

 

Camille Aubaude, « Chronique Godard »Le Pan Poétique des Muses | Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : N°12 | HIVER 2022-23 « Poémusique des Femmes & Genre », mis en ligne le 17 décembre  2022. Url :

http://www.pandesmuses.fr/no12/aubaude-chronique-godard

 

 

 

Mise en page par David

 

 

 

© Tous droits réservés

 

Retour au sommaire du N°12

Lien à venir...

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
LE PAN POÉTIQUE DES MUSES - dans Numéro 12 Amour en poésie Muses et féminins en poésie

Publications

 

Nouveau : 

LE PAN POÉTIQUE DES MUSES EST SUR INSTAGRAM

 

Info du 29 mars 2022.

 

Cette section n'a pas été mise à jour depuis longtemps, elle est en travaux. Veuillez patienter et merci de consulter la page Accueil de ce périodique.

Numéros réguliers | Numéros spéciaux| Lettre du Ppdm | Hors-Séries | Événements poétiques | Dictionnaires | Périodiques | Encyclopédie | ​​Notre sélection féministe de sites, blogues... à visiter 

 

Logodupanpandesmuses.fr ©Tous droits réservés

 CopyrightFrance.com

  ISSN = 2116-1046. Mentions légales

Rechercher

À La Une

  • No 12 | HIVER 2022-23
    LE PAN POÉTIQUE DES MUSES (LPpdm) REVUE FÉMINISTE, INTERNATIONALE & MULTILINGUE DE POÉSIE ENTRE THÉORIES & PRATIQUES N°12 | HIVER 2022-23 UNE POÉMUSIQUE DES FEMMES & GENRE* © Crédit photo : Delphin Enjolras (1865-1945), ce tableau représente des musiciennes...
  • De la finance à l'art
    N°12 | Poémusique des femmes & genre | Entretiens artistiques, poétiques & féministes | Dossier majeur | Articles & témoignages De la finance à l'art Propos recueillis par Maggy de Coster Site personnel Le Manoir Des Poètes Entrevue avec & peintures de...
  • Douleur de Manfred
    Événements poétiques | Festival des poésies féministes 2023 | Recueil | Poésie féministe pour éliminer les violences faites aux femmes & N°2 | REVUE ORIENTALES O | Varia Douleur de Manfred Pierre Zehnacker Poète & artiste peintre Crédit photo : Gauguin,...
  •  la chevelure du vent
    Événements poétiques | Festival des poésies féministes 2023 | Recueil | Poésie féministe pour éliminer les violences faites aux femmes & N°2 | REVUE ORIENTALES O | Varia la chevelure du vent Françoise Urban-Menninger Blog officiel : L'heure du poème Crédit...
  • À Marlene Dumas, pour la peur abolie
    Événements poétiques | Festival des poésies féministes 2023 | Recueil À Marlene Dumas, pour la peur abolie Barbara Polla Crédit photo : Berthe Morisot, La cage, 1885, image capturée via Wikipédia. Un poème inspiré par votre exposition (Venise, 2022-2023),...
  • Invitation à prendre part à notre agenda poétique de 2023
    N°13 | (Auto)Portraits poétiques & artistiques des créatrices | Appel à bénévoles | Agenda poétique Invitation à prendre part à notre agenda poétique de 2023 SIÉFÉGP Société Internationale d'Études des Femmes et de Genre en Poésie Crédit photo : Conteuse,...
  • Chevelure dorée, prix de la liberté
    Événements poétiques | Festival des poésies féministes 2023 | Recueil | Poésie féministe pour éliminer les violences faites aux femmes & N°2 | REVUE ORIENTALES O | Varia Chevelure dorée, prix de la liberté رنا علم / Rana Alam A enseigné au Liban & en...
  • Déchirons le voile de l’obscurantisme
    Événements poétiques | Concours Féministes| Festival des poésies féministes 2023 | Recueil | Poésie féministe pour éliminer les violences faites aux femmes & filles & N°12 | Poémusique... | Dossier mineur | Florilège | Revue Poépolitique Déchirons le...
  • Les voix des femmes afghanes à Strasbourg
    N°12 | Poémusique des femmes & genre | Réflexions féministes sur l'actualité Les voix des femmes afghanes à Strasbourg Françoise Urban-Menninger Blog officiel : L'heure du poème Reportage photographique par Claude Menninger © Crédit photo : Reportage...
  • Soyons la voix des soeurs afghanes à Strasbourg
    N°12 | Poémusique des femmes & genre | S'indigner, soutenir, lettres ouvertes & hommages Soyons la voix des sœurs afghanes à Strasbourg Françoise Urban-Menninger Blog officiel : L'heure du poème © Crédit photo : Le visuel du rassemblement à Strasbourg...