8 juillet 2022 5 08 /07 /juillet /2022 15:08

N°11 | Parfums, Poésie & Genre |  Critique & réception

 

 

 

 

 

 

 

Irène Shraer

 

Une couronne à ma porte

 

L’Harmattan, 2020, format A5, 12, 50€

 

 

 

 

 

 

 

Maggy de Coster

 

Site personnel

Le Manoir Des Poètes

 

 

 

© ​​​​Crédit photo : 1ère de couverture de l'œuvre Une couronne à ma porte chez L'harmattan.

 

 

 

« Ne baisse jamais la tête devant un problème, bats-toi double, la couronne est au bout du combat. » (Pascal Ahouanvoegbe, archiviste béninois) 

 

 

« Poussez la porte, le soleil est à l’intérieur » Paul Nougé, poète surréaliste belge 


 

Une couronne à ma porte : une double symbolique. Une couronne c’est le symbole d’une victoire annoncée. La porte symbolise une ouverture, une entrée et aussi une sortie.  Quand la victoire s’annonce la porte doit forcément s’ouvrir :

 

« Dieu vient quand on lui ouvre la porte » nous enseigne la poète.  

Et cette couronne scelle l’alliance avec le divin dans l’injonction du silence. D’autres portes gagneraient bien à s’ouvrir à la clarté de l’aube :

 

Tandis que « Des portes se succèdent et se ferment », « La Justice attend parfois l’aube qui tarde à se lever ».

Elle nous invite à sauter le pas pour franchir les portes et découvrir les secrets qu’elles recèlent :

 

« Les portes ne cèdent pas

Elles nous aident à franchir

Et à passer leur pas »

 

Elle nous prodigue entre les lignes de sages conseils : Mille ans de ruine / Couronnent ton regard ». La couronne est à notre porte mais on est peut-être frappés de cécité ou animés du refus de ne pas la voir. Le temps s’en fuit et il faut se donner des ailes pour arriver à la victoire. 

Les portes c’est aussi nos limites, notre ignorance, notre manque de flair :

 

« Les hommes ne reconnaissent pas l’histoire

Quand elle se répète. »

 

C’est par les portes qu’entrent tant les ondes positives que les ondes négatives. C’est un lieu d’arrivée et de départ. Tout y passe. Les portes sont multiples et mènent à tout. L’important c’est de choisir la bonne porte, celle qui mène vers une promesse donc il faut être perspicace. 

Les portes ont aussi leur mystère à percer car elles sont manipulées par tant de doigts. 

Parfois en franchissant une porte on ne se doute même pas qu’elle allait être la dernière de sa vie : la porte de l’épouvante, de l’horreur, de la mort :

 

« Ici la porte de l’horreur

Dès qu’ils l’avaient franchie

C’est la mort qui guettait

Ils ne savaient pas pourquoi

Mais ils flairaient le désastre

À partir de ce seuil

Plus rien ne pourrait les secourir »

 

On peut frapper en vain à toutes les portes sans qu’il y avait une qui s’ouvre et pour ne pas se perdre Irène Sharer se lance dans une introspection en remontant à « la source / L’origine », ainsi, nous insuffle-t-elle  l’idée de savoir d’où l’on vient pour comprendre où l’on va.

De la couronne surgit la fleur de sagesse. Laquelle croîtra en terrain fertile.

 

Une couronne à ma porte est un recueil de poèmes à messages et c'est au lectorat de tenter de les comprendre  « dans le silence de la terre ».

 

 

© Maggy De Coster

 

 

À consulter la biographie d'Irène Shraer aux éditions de l'Harmattan :

 

***

 

 

Pour citer ce texte inédit

 

Maggy De Coster, « Irène Shraer, "Une couronne à ma porte", L’Harmattan, 2020, format A5, 12, 50€ », Le Pan Poétique des Muses | Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : N°11 | ÉTÉ 2022 « Parfums, Poésie & Genre », mis en ligne le 8 juillet 2022, Url :

http://www.pandesmuses.fr/no11/mdc-shraer-une-couronne

 

 

 

Mise en page par David

 

 

© Tous droits réservés

 

Retour au sommaire du N°11

Lien à venir​​

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
LE PAN POÉTIQUE DES MUSES - dans Numéro 11 Muses et féminins en poésie

Publications

 

Nouveau : 

LE PAN POÉTIQUE DES MUSES EST SUR INSTAGRAM

 

Info du 29 mars 2022.

 

Cette section n'a pas été mise à jour depuis longtemps, elle est en travaux. Veuillez patienter et merci de consulter la page Accueil de ce périodique.

Numéros réguliers | Numéros spéciaux| Lettre du Ppdm | Hors-Séries | Événements poétiques | Dictionnaires | Périodiques | Encyclopédie | ​​Notre sélection féministe de sites, blogues... à visiter 

 

Logodupanpandesmuses.fr ©Tous droits réservés

 CopyrightFrance.com

  ISSN = 2116-1046. Mentions légales

Rechercher

À La Une

  • No 11 | ÉTÉ 2022
    LE PAN POÉTIQUE DES MUSES (LPpdm) REVUE FÉMINISTE, INTERNATIONALE & MULTILINGUE DE POÉSIE ENTRE THÉORIES & PRATIQUES N°11 | ÉTÉ 2022 PARFUMERIE POÉTIQUE OU PARFUMS, POÉSIE & GENRE © Crédit photo : Mariem Garaali Hadoussa,"Strange roses", tableau. SOMMAIRE...
  • La jeune aveugle pianiste du concert de la loterie des artistes lyonnais en faveur des inondés du Midi
    N°12 | Musique, Poésie & Genre | Dossier majeur | Florilège / Poésie des aïeules | Handicaps & diversité inclusive La jeune aveugle pianiste du concert de la loterie des artistes lyonnais en faveur des inondés du Midi Adèle Souchier (1832-19??) Poème...
  • Strasbourg, capitale mondiale du Livre en 2024
    N°11 | Parfums, Poésie & Genre | Revue des Métiers du livre | Revue culturelle d'Europe Strasbourg, capitale mondiale du Livre en 2024 Françoise Urban-Menninger Blog officiel : L'heure du poème Photographie par Claude Menninger © Crédit photo : Cette...
  • Muse
    N°11 | Parfums, Poésie & Genre | Dossier mineur | Florilège / Poésie des aïeules Muse Adèle Souchier (1832-19??) Poème choisi & transcrit avec une note par Dina Sahyouni Crédit photo : Johann Heinrich Tischbein, "Une Muse", peinture, domaine public, Wikimedia. Le...
  • La chanteuse
    N°12 | Musique, Poésie & Genre | Dossier majeur | Florilège / Poésie des aïeules La chanteuse Adèle Souchier (1832-19??) Poème choisi, transcrit & annoté par Dina Sahyouni Crédit photo : Pierre-Auguste Renoir, une musicienne (et chanteuse ?) jouant de...
  • Un parfum d'âme et image éphémère
    N°11 | Parfums, Poésie & Genre | Dossier majeur | Florilège Un parfum d'âme & image éphémère Françoise Urban-Menninger Blog officiel : L'heure du poème Tableau par Hélène Martinez-Urban © Crédit photo : Hélène Martinez-Urban, nature morte, peinture. Un...
  • L'amie
    N°11 | Parfums, Poésie & Genre | Dossier mineur | Florilège / Poésie des aïeules | Voies-Voix de la sonorité L'amie Marceline Desbordes-Valmore (1786-1859) Poème choisi & transcrit par Dina Sahyouni © Crédit photo : Dessin de Marceline Desbordes-Valmore...
  • En mal d'amour, la nouvelle chanson de MIKA vous console
    N°11 | Parfums, Poésie & Genre | Poésie, musique & art audiovisuel En mal d'amour, la nouvelle chanson de MIKA vous console © Crédit photo : MIKA dessinant un cœur lors d'un de ses concerts, une des imges fournies en 2021 par Catherine Melin, @Vebemika...
  • Les Cèdres
    N°11 | Parfums, Poésie & Genre | Dossier majeur | Florilège & REVUE ORIENTALES (O) | N° 2 | Florilège de créations Les Cèdres Édouard Gemayel Ou Édouard Gemayel Poème choisi & transcrit avec une note par Dina Sahyouni Crédit photo : "Cèdre du Liban du...
  • Hélène Martinez-Urban
    N°11 | Parfums, Poésie & Genre | Bémols artistiques| Revue Matrimoine Hélène Martinez-Urban Françoise Urban-Menninger Blog officiel : L'heure du poème Peintures par Hélène Martinez-Urban © Crédit photo : Hélène Martinez-Urban, tableau de nature morte,...