12 juillet 2021 1 12 /07 /juillet /2021 15:29

 

N° 10 |  Célébrations | Dossier mineur | Florilège

 

 

 

 

 

Trois poèmes de Leo Zelada

 

 

 

 

 

Leo Zelada

Poète espagnol

Extraits traduits avec l'aimable

autorisation de l'auteur & de sa maison d'édition

 

Poèmes traduits de l’espagnol

 

& précédés d'une biographie du poète par

 

Maggy de Coster

​​​​Site personnel

Le Manoir Des Poètes

 

 

 

© ​Crédit photo : Leo Zelada , image fournie par la traductrice. 

 

 

 

Biographie de Leo ZELADA

 

Leo Zelada, pseudonyme littéraire de Braulio Ruben Tupaj Amaru Grajeda Fuentes, est né à Lima, Pérou, en 1970. Poète et écrivain, il a étudié la philosophie à l’Université Nationale Mayor de San Marcos à Lima. Il a publié les recueils de poésies suivants : Delirium Tremens (1991), Journal d’un cyberpunk (2001), Opúsculo de Nosferatu a punto de amanecer (2005), La senda del dragón (2008), Minimal poética (Vaso Roto Ediciones, 2010) ; le roman American Death of Life (2005) et traduit avec son père Brailio Grajeda Challco l’anthologie poétique de l’empire Inca (2007). En 2016, la maison d’édition espagnole Vaso Roto publie Transpoética, son dernier ouvrage de poésies. Après avoir voyagé à travers les États-Unis, l’Amérique du sud et l’Europe, il vit depuis dix ans en Espagne.

En mai 2013, un court-métrage documentaire intitulé « Leo Zelada, Poète underground » est réalisé par la production audiovisuelle espagnole Amagifilms.

Son œuvre a été traduite en anglais, en français et en portugais. Il collabore régulièrement à la rubrique culturelle du journal Madridpress. Son blog Diario de dragón a reçu plus de 260.000 visites. En 2015, le Fonds Poétique International lui a décerné à Madrid le Prix Poetas de Otros Mundos. En 2019 il publie à Madrid son roman El Último Nómada aux Editions Harpo Libros. Il le présente à Paris à la Librairie Cien Fuegos et il a également été poète invité spécial au Club Des Poètes et à Paris Lit Up.

En janvier 2021, le documentaire « Leo Zelada : Transpoética », réalisé par le réalisateur Mario Leclerc, est sorti à Madrid. Ce documentaire est sous-titré en français et en anglais. Voir le lien suivant : 

https://www.youtube.com/watch?v=755bKCXAE_c

 

 

© ​Crédits photos : Couverture illustrée du recueil de poèmes de Leo Zelada accompagnée par sa photographie, images fournies par la traductrice. 

 

 

 

Travesía hacía Andrómeda

 

 

...me he despertado en un sueño convertido 

en el escarabajo de Kafka 

leyendo en una cafetería de Ginebra 

Las Ruinas Circulares de Borges...

detrás del ocre un árbol rojo se levanta,

abro los ojos y es otra persona la que habita ahora mi cuerpo...

 

**

 

 

Traversée vers Andromède

 

 

...je me suis réveillé dans un rêve 

transformé en scarabée de Kafka

lisant dans un café genevois

Les Ruines Circulaires de Borges...

derrière l'ocre s'élève un arbre rouge,

j’ouvre les yeux et c'est une autre personne qui habite désormais mon corps...

 

 

 

 

Búho Blanco

 

 

El aliento del ciprés

me da en este instante

refrescante sosiego.

Hace tiempo que no me siento sólo

en la banca de un parque.

Hace demasiado tiempo

que no salgo por la tarde

a impregnarme del destello

de la tarde

en mi cuerpo.

Sí,

me he ido

acostumbrado poco a poco

a ser un animal melancólico

de la noche.

He quedado cubierto del resplandor

materno de la luna.

Has atravesado la noche

quedando puro como un

témpano de hielo.

Ahora posees

la serenidad del blanco búho.

 

**

 

 

La chouette blanche

 

 

Le souffle du cyprès

me procure en cet instant

un calme rafraîchissant.

Il y a longtemps que je ne me suis pas retiré

sur le banc d’un parc.

Il y a trop longtemps

que je ne suis pas sorti à la tombée du jour

pour m’imprégner de la clarté 

du soir.

Oui,

je suis sorti

et me suis accoutumé peu à peu

à être cet oiseau nocturne mélancolique.

J'ai été protégée par la splendeur maternelle

de la lune.

Tu as traversé la nuit

en étant pur comme un iceberg

de la banquise.

Maintenant tu as

la sérénité de la chouette blanche.


 

 

Wiracocha pasea por la tierra de los dioses blancos

 


 

Cada noche un dragón rojo vigila mi sueño y Wiracocha camina por las calles de Madrid. Es verano de julio y el cielo está nublado. 

A miles de kilómetros, cruzando el mar Atlántico, la voz de mis ancestros me llama ¿Qué hizo el inka Garcilaso para curar la agonía de su exilio? 

Mi estirpe está casi extinta. Soy uno de los últimos vestigios de un gran esplendor. Lo he dado todo por la literatura y en mis palabras he tratado de que hablara el lenguaje de mi sangre. Escribo en la lengua de mis colonizadores, pero mi espíritu va más allá de sus palabras. Soy un virus en la gramática de España. ¿Cómo expresar lo que siento en un idioma que no es mío? 

No siento nostalgia. Pero soy extranjero en estas tierras de Castilla. A veces tengo ganas de gritar en su plaza mayor mi rabia contenida. Pero me callo. He escondido mi dolor debajo de mis lentes redondos. Pero a veces no puedo evitar esconder mi mirada desolada en el crepúsculo. 

Tengo la fe de que mis palabras sirvan para algo. 

¡Oh Wiracocha, la misión es dura, ten misericordia de este hijo tuyo!

 

 

**

 

 

Wiracocha se promène au pays des dieux blancs

 


 

Chaque nuit, un dragon rouge veille sur mon rêve et Wiracocha se promène dans les rues de Madrid. C'est l'été en juillet et le ciel est nuageux.

À des milliers de kilomètres de l'autre côté de l'Atlantique, la voix de mes ancêtres m'interpelle : qu'a fait l'Inca Garcilaso pour guérir de l'agonie de son exil ?

Ma lignée est presque éteinte. Je suis l'un des derniers vestiges d'une grande splendeur. J'ai tout donné pour la littérature et dans mes mots j'ai essayé de lui enseigner la langue de mon sang. J'écris dans la langue de mes colonisateurs, mais mon esprit va au-delà de leurs mots. Je suis un virus dans la grammaire espagnole. Comment exprimer ce que je ressens dans une langue qui n'est pas mienne ?

Je n'ai pas le mal du pays. Mais je suis un étranger sur les terres de Castille. Parfois, j'ai envie de crier ma rage contenue sur sa grand’place. Mais je me tais. J'ai caché ma douleur sous mes lunettes rondes. Mais parfois, je ne peux m'empêcher de cacher mon regard désolé dans le crépuscule.

J'ai la foi que mes paroles servent à quelque chose.

Oh Wiracocha, la mission est difficile, aie pitié de ton fils !

 

 

***

 

 

Pour citer ces poèmes bilingues

 

Maggy de Coster (extraits traduits de l'espagnol & précédés de la biographie du poète par), « Trois poèmes de Leo Zelada », Le Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : N° 10| Automne 2021 « Célébrations », mis en ligne le 12 juillet 2021. Url :

http://www.pandesmuses.fr/no10/mdc-poemesdeleozelada

 

 

 

 

 

Mise en page par Aude Simon

 

 

 

© Tous droits réservés 

 

Retour au sommaire du N°10

À venir

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
LE PAN POÉTIQUE DES MUSES - dans Numéro 10 Muses et féminins en poésie

Publications

 

Cette section n'a pas été mise à jour depuis longtemps, elle est en travaux. Veuillez patienter et merci de consulter la page Accueil de ce périodique.

Numéros réguliers | Numéros spéciaux| Lettre du Ppdm | Hors-Séries | Événements poétiques | Dictionnaires | Périodiques | Encyclopédie | ​​Notre sélection féministe de sites, blogues... à visiter 

 

Logodupanpandesmuses.fr ©Tous droits réservés

  ISSN = 2116-1046. Mentions légales

Rechercher

À La Une

  • Le calendrier de l'avent 2021
    Numéro Spécial | Hiver 2022 | Annonces diverses [Uniquement en ligne] Le calendrier de l'avent 2021 Crédit photo : Cadeaux de Noël par DesktopNexus, image trouvée sur le site : https://www.maxiapple.com/2020/11/fond-ecran-mac-pc-wallpapers-fetes-noel.html LE...
  • No 10 | AUTOMNE 2021
    LE PAN POÉTIQUE DES MUSES (LPpdm) REVUE FÉMINISTE, INTERNATIONALE & MULTILINGUE DE POÉSIE ENTRE THÉORIES & PRATIQUES N° 10 | AUTOMNE 2021 CÉLÉBRATIONS DES LAURÉATES & LAURÉATS* DE L'ACADÉMIE CLAUDINE DE TENCIN & DIX ANS DE CE PÉRIODIQUE AVEC LES INVITÉES...
  • No 10 | Sommaire
    N°10|AUTOMNE 2021 N°10 | SOMMAIRE CÉLÉBRATIONS Page en construction... Fin de la mise en ligne du numéro le 10 décembre 2021 CÉLÉBRATIONS © Crédit photo : Mariem Garaali Hadoussa,"Les mains tisseuses de rêves", tableau. Équipe de la version en ligne :...
  • Biographie de Mustapha SAHA
    Biographies & publications disponibles numériquement Mustapha SAHA Sociologue, poète, artiste peintre © Crédit photo : Mustapha Saha. Le travail sociologique, philosophique, poétique, artistique de Mustapha Saha reflète les paradoxalités complétives de...
  • Le créateur multidimensionnel Issa Samb, alias Joe Ouakam
    N°10 | Célébrations | Muses au masculin Le créateur multidimensionnel Issa Samb, alias Joe Ouakam Mustapha Saha Sociologue, poète, artiste peintre © Crédit photo : Mustapha Saha, portait de l'auteur, artiste et poète "Issa Samb alias Joe Ouakam", peinture...
  • Le rire au Paradis
    Numéro Spécial | Hiver 2022 | Dossier | Florilège Le rire au Paradis Marie-Jeanne Langrognet-Delacroix... Crédit photo : Caroline Delestres, Woman Playing a Harp, domaine public, Wikimedia. Au temps du Paradis, elles dansaient nues les jeunes filles,...
  • Conférence avec Tatiana Mukanire Bandalire à l’Espace des femmes-Antoinette Fouque
    N° 10 | Célébrations | Actions en faveur des femmes & LGBTQ+ Conférence avec Tatiana Mukanire Bandalire à l’Espace des femmes-Antoinette Fouque © Crédit photo : Le visiuel de l'invitation de l’équipe de l’Alliance et des éditions des femmes. Nous avons...
  • Bande dessinée au Salon du livre de Colmar
    Numéro Spécial | Hiver 2022 | Dossier | Poésie & Bande dessinée Bande dessinée au Salon du livre de Colmar Andecdotes & photographies de Françoise Urban-Menninger Blog officiel : L'heure du poème Planches par Sylvain Moizie Dans mes archives, j'ai trouvé...
  • Mots Offerts..., Elle, Absence et Aphorismes
    Numéro Spécial | Hiver 2022 | Dossier mineur | Florilège Mots Offerts..., Elle, Absence & Aphorismes Frédéric Andreu Site : https://www.lulu.com/spotlight/fredericandreu Crédit photo : Un portrait de femme travaillant par l'artiste polonaise Anna Bilińska-kopciuszek,...
  • La plus rouge, Rêve de toi et Traversée
    N° 10 | Célébrations | Dossier Mineur | Florilège La plus rouge, Rêve de toi & Traversée Frédéric Andreu Site : https://www.lulu.com/spotlight/fredericandreu Crédit photo : Monet, "woman", painting, Commons, domaine public. La plus rouge À ton visage...