10 mai 2013 5 10 /05 /mai /2013 13:00

 

Critique & réception



Chronique : La politique d'un roman d'amour

 

 

Camille Aubaude

 



Comment une femme, universitaire et savante de surcroît, peut-elle affirmer sur France Culture, dans une série sur les romans d'amour, qu'après Belle du Seigneur, on ne peut plus écrire de romans d'amour ? Elle s'est contredite en énonçant un autre truisme : le roman d'Albert Cohen ne correspond pas au genre du roman.

Rien que le titre !... La femme se contente d'être belle. Au début, elle n'a pas de nom, tandis que Solal est sûr de se la faire : "Elle ne sait pas ce qu'il l'attend", est-il écrit. N'est-ce pas la même idéologie que les publicités révoltantes de Montsantos pour les pesticides ? Le puissant jardinier verse du poison sur la mauvaise herbe en disant : "Ah ! tu faisais la fière !", pubs anaérobies et réactionnaires que l'on voit partout depuis des années. Tout fonctionne sur la soumission de la Femme, l'esclave du "Seigneur", "sois belle et tais-toi". C'est la belle "du" seigneur, elle appartient au maître. Comme Amanda et toutes les autres.

Qu'une femme voie en cela l'amour passion, et qu'après cette atroce représentation de la femme, tout roman d'amour soit incolore et sans saveur serait grotesque s'il n'y avait les crimes impunis d'une société qui brûle vives les femmes — le pire supplice rappelait l'émission précédente, elle aussi dénuée de conscience féministe —, qu'elle bannit comme "sorcières", d'une société qui les viole, brise leur vie sexuelle, sans jamais penser à châtier l'agresseur, le don juan, "le seigneur".

C'est la politique du crime sexuel que cette interprétation cautionne et promeut. "Albert Cohen iconoclaste", encore un truisme déplacé. Il dictait son œuvre immortelle pas à un homme mais à une femme, avec le sentiment de lui faire un enfant. Pour les palmes du sexocide culturel, cela confine à Balzac1 et Stendhal2, le volume et le style en moins.
 
Ce roman prétendument "iconoclaste" contribue au maintien du système politique aberrant qui condamne les femmes à subir la loi du plus fort, innombrables Philomèles réduites au silence, avec l'argument, qu'aujourd'hui, la femme n'a jamais été aussi libre que dans les sociétés occidentales... Encore un truisme déplacé.    
 
Notes

1. Dans une lettre à Madame Hanska, il écrit, à peu près : "J'aime qu'une femme écrive, mais elle doit faire comme vous, détruire ses œuvres".
2. Voir son assassinat en règle de Claire de Duras, qu'il a plagiée, humiliée par une version pornographique d'un de ses excellents romans, parce qu'elle était noble et avait du talent.

Pour citer ce texte


Camille Aubaude, « Chronique : La politique d'un roman d'amour  », in Le Pan poétique des muses|Revue internationale de poésie entre théories & pratiques : « Le printemps féminin de la poésie », Hors-Série n°1 [En ligne], sous la direction de C. Aubaude, L. Delaunay, M. Gossart, D. Sahyouni & F. Urban-Menninger, mis en ligne le 10 mai 2013. Url. http://www.pandesmuses.fr/article-chronique-la-politique-d-un-roman-d-amour-117677796.html/Url.


Auteur/Autrice

 

Camille Aubaude

 

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Le Pan poétique des muses - dans Hors-Séries du Ppdm

Publications

 

Cette section n'a pas été mise à jour depuis longtemps, elle est en travaux. Veuillez patienter et merci de consulter la page Accueil de ce périodique.

Numéros réguliers | Numéros spéciaux| Lettre du Ppdm | Hors-Séries | Événements poétiques | Dictionnaires | Périodiques | Encyclopédie | ​​Notre sélection féministe de sites, blogues... à visiter 

 

 

Rechercher

À La Une

  • Megalesia 2020
    LE PAN POÉTIQUE DES MUSES vous présente son festival en ligne Megalesia édition 2020 du 1er avril au 1 er 30 septembre 2020 Crédit photo : " La Muse du chant et de la dance Terpsichore", toile de François Boucher, domaine public. Festival numérique, international...
  • Table
    Table de Megalesia 2020 Édition 2020 du 1er avril au 1er 30 septembre Festival International & Multilingue des Femmes & Genre en Sciences Humaines & Sociales En partenariat avec la Société Internationale d'Études des Femmes & d'Études de Genre en Poésie...
  • Inébranlable cèdre !
    Megalesia 2020 | Faits-divers & catastrophes | S'indigner, soutenir, lettres ouvertes, hommages, etc. | Textes poétiques Inébranlable cèdre ! Mokhtar El Amraoui Liban altier généreux Liban Ton grand cèdre ne cédera pas Ton destin de phénix ne t’a jamais...
  • Merci, Femmes !
    Megalesia 2020 | Biopoépolitique | Réflexions féministes sur l'actualité Merci, Femmes ! Mokhtar El Amraoui Femmes Des fibres de vos nerfs et insomnies Vous offrez vos généreux douillets nids Vous abritez la vie en naissance en croissance De votre incessant...
  • Crie, Écris ton indignation !
    Megalesia 2020 | S'indigner, soutenir, lettres ouvertes, hommages, etc. | revue poépolitique | Textes poétiques Poésie engagée Crie, Écris ton indignation ! Mokhtar El Amraoui Quel goût a ton pain Si tant d’autres ont faim ? Quel sens a ta liberté Si...
  • L'Étuve existentialiste du Tabou : Juliette Gréco, le dernier témoin...
    Megalesia 2020 | Revue culturelle d'Europe L'Étuve existentialiste du Tabou : Juliette Gréco, le dernier témoin... Mustapha Saha Sociologue, poète, artiste peintre © Crédit photo : "Juliette Greco", portrait par Mustapha Saha, peinture sur toile . Soirée...
  • Toujours debout !
    Megalesia 2020 | Faits-divers & catastrophes | S'indigner, soutenir, lettres ouvertes, hommages, etc. Toujours debout ! Mariem Garali Hadoussa Artiste peintre & poète Présidente de l ’ association "Voix de femme nabeul" Liban pays des grandes civilisations...
  • Billard et corbillards de CoROInavirus ! et Confine-toi et réfléchis !
    Megalesia 2020 | Chroniques de la pandémie de COVID-19 (confinement, déconfinement, etc.) | Textes poétiques Billard et corbillards de CoROInavirus ! & Confine-toi et réfléchis ! Mokhtar El Amraoui Billard et corbillards de CoROInavirus ! Au-dessus de...
  • Ma jupe et moi
    Megalesia 2020 | Faits-divers & catastrophes | Réflexions féministes sur l'actualité Ma jupe & moi Dina Sahyouni Crédit photo : "Lana Turner et sa mère en 1941", image de Wikimedia, domaine public, Commons. Pour Élisabeth et les femmes violentées tous...
  • Agressée et traitée de « Pute » parce qu'elle portait une jupe
    Megalesia 2020 | S'indigner, soutenir, lettres ouvertes, hommages, etc. | Réflexions féministes sur l'actualité Agressée et traitée de « Pute » parce qu'elle portait une jupe Françoise Urban-Menninger Blog officiel : L'heure du poème Dans ce texte, je...