22 novembre 2015 7 22 /11 /novembre /2015 12:29

 

 

Appel à contribution

 

Dossier du n° 5

Figures de pouvoir des Téthys et muses

dans l 'écriture poétique

ou les femmes et l'écriture de la mer

 

 

 

Date limite : 31 mars 2016 30 juin 2016

 

Crédit photo : Téthys (image trouvée sur Wikipédia Commons, domaine public)

" Oh mar, enorme mar, corazón fiero

De ritmo desigual, corazón malo, (…)

Oh mar, dame tu cólera tremenda…”

(Alfonsina Storni)

 

L'eau est ancrée fortement dans notre inconscient collectif et ouvre les voies du rêve. Miroir de l'âme pour certains, elle est un lieu de réflexion, de plongée en soi. Qu'elle fasse référence aux premières eaux de la vie et au liquide amniotique contenu dans l'utérus, au passage dans l'au-delà, (eaux du Styx), ou encore à l'élément sacré d' une purification de l'âme (Eaux du Gange, du Jourdain…), chaque bain correspond symboliquement à une renaissance à soi-même associée à la femme, ou à la mère dans son rapport a la fertilité.
 

La mer, de par son homophonie avec la mère, son amplitude et son dessin répété, son écriture de vagues, sa force, représente plus encore que l'eau, l'idée d' une féminisation du pouvoir. Téthys en serait l'incarnation. Déesse bénéfique, fille d Ouranos et de Gaïa, sœur et épouse d' Océan, elle est considérée, dans la mythologie, comme la mère de tous les êtres surnaturels attachés à l'eau et la personnification de la fécondité marine. Cette force, les Muses des arts lui donnent vie à travers les sens faits arts. Virginia Woolf, (Les Vagues), Iris Murdoch, (La Mer, la mer), Alfonsina Storni, ou plus récemment Anise Koltz, (Galaxies intérieures), Claude Ber, (La mort n'est jamais comme), Corinne Hoex, (la nuit, la mer) nous mènent au bord de cette eau dangereuse qui nous place toujours entre Éros et Thanatos, entre et au travers du risque de l'écriture.

 

Nombreuses sont les muses contemporaines modernes et antiques, cachées ou ignorées dans le tissu de l'histoire littéraire et artistique qui ont crié dans l'ombre et l'oubli. Ce numéro 5 s'ouvre aux voix des femmes (peintres, écrivains, poètes, photographes, sculptrices…) dont l'inspiration maritime a guidé et guide toujours l'œuvre… Pour que les voix des filles de Téthys puissent enfin se faire entendre par-delà les profondeurs de la mer…

Responsable du numéro : 

Aurélie-Ondine Menninger (courriel : aurelie.menninger@gmail.com)

 

Contribuer au dossier mineur de la revue

 

 

 Muses & Poètes

 

Poésie, Femmes & Genre

 

 

Depuis l'émergence du champ de recherche de la poésie des femmes à la fin du XXe siècle, les études et les anthologies se succèdent. Notre revue s'inscrit dans cette démarche tout en élargissant les frontières qui la déterminent.  La revue Le Pan poétique des muses se voue à la poésie des femmes comme aux autres formes de leur existence en poésie et elle y inclut le genre. Vous êtes donc invité-e-s à prendre part à cette manifestation et vous avez carte blanche pour votre contribution en articles, notes de lecture, comptes-rendus, fragments, textes théoriques peu connus et poèmes de vous ou de nos ancêtres (aïeules/aïeux par votre intermédiaire). Cet appel à contribution comme cela est indiqué plus haut est permanent, il se renouvelle donc au lancement de chaque numéro de la revue. 

 

Bibliographie

 

 

Consignes à respecter

 

 

Avertissement : ce périodique est féministe et publie des études théoriques et des textes poétiques des femmes, sur les femmes et sur le genre en poésie. Notre équipe réserve le droit de modifier, modeler, ajouter, censurer voire supprimer une partie des textes reçus. Vous pouvez contribuer à la revue en proposant vos articles et créations (6 poèmes, 2 illustrations, 2 articles) qui portent sur les femmes et/ou le genre en poésie. Ce périodique accorde une exception aux poètes hommes âgés de moins de 26 ans (ils peuvent publier des poèmes sur tous les thèmes).   

 

Veuillez transmettre vos contributions inédites (d’une longueur entre 5000 et 35000 caractères pour les articles, critiques, notes de lecture, essais) à l’adresse postale de la revue (à l’attention de M. Bontron, Revue LPpdm, 24 rue Lucien Andrieux. 38100 Grenoble) ou à à l'adresse électronique de la revue à l'attention d'Aurélie-Ondine Menninger. Les contributions qui ne respectent pas les normes usuelles et la charte affichées sur le site de la revue www.pandesmuses.fr ne seront pas examinées.

 

Merci de respecter les normes usuelles suivantes lors de la rédaction de votre article : prénom, nom (nom de plume si c'est votre cas), adresse postale et profession. Biobibliographie (de dix lignes). Pièces jointes acceptées : en format Word (pour les textes) et JPEG (pour les illustrations, dessins et annonces), police Times new Roman, taille 12, interligne, justifier, notes de fin. La revue accepte de publier des textes et des poèmes déjà parus (merci de joindre les autorisations nécessaires). La publication d'une sélection de textes de ce numéro est prévue par les éditions Pan des muses de la SIEFEGP. 

 

 

Pour citer cet appel

LPpdm, « Figures des Téthys et muses dans l'écriture poétique ou les femmes et l'écriture de la mer », Le Pan poétique des muses|Revue internationale de poésie entre théories & pratiques : Lettre n°6 [En ligne], mis en ligne le 22 novembre 2015. Url : http://www.pandesmuses.fr/2015/11/figures-la-mer.html/Url : 

 

Page précédente Retour au sommaire Page suivante

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Le Pan poétique des muses - dans La Lettre de la revue LPpdm

Publications

 

Cette section n'a pas été mise à jour depuis longtemps, elle est en travaux. Veuillez patienter et merci de consulter la page Accueil de ce périodique.

Numéros réguliers | Numéros spéciaux| Lettre du Ppdm | Hors-Séries | Événements poétiques | Dictionnaires | Périodiques | Encyclopédie | ​​Notre sélection féministe de sites, blogues... à visiter 

 

 

Rechercher

À La Une

  • Événements poétiques | Le Printemps des Poètes | Les femmes et le désir en poésie
    LE PAN POÉTIQUE DES MUSES VOUS PROPOSE DE PRENDRE PART À SON RECUEIL DU FESTIVAL LE PRINTEMPS DES POÈTES Les femmes & le désir en poésie © Crédit photo : Claude Menninger, photographie prise au musée Würth à Erstein lors d'une exposition rétrospective...
  • Lettre n°15 | Eaux oniriques : mers/mères
    Lettre no 15 sur les Eaux oniriques : mers/mères © Horizon par Véronique Caye . Vous avez carte blanche pour en parler. La parution des documents choisis par notre équipe est successive du 14 décembre 2020 au 28 février compris. La mise en ligne se fait...
  • Adrien Cannamela, Le Petit Prince aux douze pieds, L’Harmattan, 2018, 125 p.
    Lettre n°15 | Eaux oniriques... | Critique & réception Adrien Cannamela , Le Petit Prince aux douze pieds, L’Harmattan, 2018, 125 p., format A5, 20€ Maggy de Coster Site personnel Le Manoir Des Poètes © Crédit photo , Première de couverture illustrée...
  • Les dépossédé.e.s
    Lettre n°15 | Eaux oniriques... | Textes poétiques thématiques Les dépossédé. e. s Charlène Lyonnet Mélodie des sirènes alarmées, Par le passage, Du navire près des rochers. Naufrage. Dépêchées sur la plage, Les mariées ont retrouvé, Emportés par l’orage,...
  • l’après-midi d’un Rossignol
    Événements poétiques | Le Printemps des Poètes « Désir » | Les femmes & le désir en poésie l’après-midi d’un Rossignol Mona Gamal El Dine Docteur en sciences de l'art (La Sorbonne Paris), Membre de la Société des Gens de Lettres, Membre du P.E.N Club...
  • La petite musique
    Événements poétiques | Le Printemps des Poètes « Désir » | Les femmes & le désir en poésie La petite musique Françoise Urban-Menninger Blog officiel : L'heure du poème Photographie par Claude Menninger © Crédit photo : une magnifique image de Claude Menninger,...
  • Ah, revoir la Niagara ! (haïkus)
    Lettre n°15 | Eaux oniriques... | Textes poétiques thématiques Ah, revoir la Niagara ! (haïkus) Chantal Robillard Crédit photo : "Niagara Falls", winter 1911 ", Commons,Wikimedia. Au bord de la rivière, Je prends les embruns Dans cheveux et figure. Penchée...
  • Inutile [enfer]tile
    Lettre n°15 | Eaux oniriques... | Biopoépolitique | Réflexions féministes sur l'actualité Inutile [enfer]tile CAM[...]ILLE Je me présente, au moins vous serez témoins : J’ai été privée de ce qui devait être un besoin Je suis celle qu’on plaint, celle...
  • C'est la fin des haricots pour les consciences tranquilles
    Lettre n°15 | Réflexions féministes sur l'actualité C'est la fin des haricots pour les consciences tranquilles Dina Sahyouni Crédit photo : " Gousses de Haricot Tarbais", Patrick Boilla, Commons. Les témoignages associés à #MeTooInceste sur les crimes...
  • Entretien bref avec l'imprimerie grenobloise et écologique Centre d'impression numérique Everest
    Lettre n°15 | Eaux oniriques...| Revue des éditrices & éditeurs ou Revue des Métiers du livre Entretien bref avec l'imprimerie grenobloise & écologique Centre d'impression numérique Everest Propos recueillis par David Simon pour LE PAN POÉTIQUE DES MUSES...