4 juin 2021 5 04 /06 /juin /2021 09:38

 

REVUE ORIENTALES (O) | N°1 | Florilège de créations poétiques 

 ​​

​​

 

 

 

 ​​​​

 

 

L'esclave

 

 

 

(Imité de l'Oriental)

 

 

 

 

 

 

 

 

Amable Tastu

 

Poème choisi & transcrit

par Dina Sahyouni

 

 

 

 

Crédit photo : Daniel Israel, "An-Odalisque in a Harem", domaine public.

 

 

 

 

 

Maître, si tu voulais à l'ombre des platanes,

Sous le dôme assombri de leur feuillage épais,

Si tu voulais rêver loin des yeux des sultanes,

Avec ma lyre d'Or, maître, je te suivrais !

 

 

Sur la mousse et les fleurs couché près des cascades,

Tu pourrais m'écouter sous les vertes arcades

Les brises t'enverraient leurs baisers les plus doux !

 

 

Laissant errer mes doigts sur les cordes plaintives,

Et sous mes blonds cheveux dérobant mon bras nu,

J'enverrais ma pensée, aux ailes fugitives,

Au septième soleil te chercher l'inconnu !

 

 

Ou bien, encouragée et subissant la flamme

De ton profond regard, plus ardent que le jour,

Je pourrais oublier le secret de mon âme

Et te le livrer, maître, en exaltant l'amour !

 

 

Je pourrais prononcer le nom qui seul m'inspire

Et trace sur mon front l'éclat du feu sacré ;

Je pourrais, sous l'ardeur d'un immense délire,

Effrayer la Diane en son bois consacré !

 

Hélas ! Peut-être, hélas ! Tu me punirais, maître,

D'avoir osé sur toi lever mes tristes yeux !...

Mais, si tu sourirais,... si tu faisais paraître

Sur ta bouche adorée un éclair radieux !...

 

 

Alors, maître, pour toi rayonnerait l'étoile

D'un amour infini créé pour ton bonheur !

J'oublirais l'univers et,détachant mon voile,

Je briserais ma lyre et mourrais sur ton cœur !


 

Si tu voulais, ô maître ! à l'ombre des platanes

        Rêver en paix,

Bravant pour ton amour le courroux des sultanes,

        Je te suivrais !

 

Le poème ci-dessus composé par Maria DELCAMBRE provient de son ouvrage DELCAMBRE, Maria (1826?-1887), Les Craintives, poésies diverses suivies du Roman d'une fleur, par Mme Maria Delcambre, Paris, au bureau de l'imprimerie 15, rue Bréda et chez tous les libraires, 1854, pp. 41-43. Le livre appartient au domaine public et se trouve sur le site de Gallica.

 

 

Pour citer ce poème

 

Maria Delcambre, « L'esclave (Imité de l'Oriental) », poème de DELCAMBRE, Maria (1826 ?-1887), Les Craintives, poésies diverses suivies du Roman d'une fleur, par Mme (1854), a été choisi, & transcrit par Dina Sahyouni, Revue Orientales, « Les figures des orientales en arts et poésie », n°1, mis en ligne le 4 juin 2021. Url : 

http://www.pandesmuses.fr/periodiques/orientales/no1/md-esclave

 

 

 

 

 

Mise en page par Aude Simon

 

 

 

© Tous droits réservés 

 

 

 

 

Retour au N°1 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Publications

 

Cette section n'a pas été mise à jour depuis longtemps, elle est en travaux. Veuillez patienter et merci de consulter la page Accueil de ce périodique.

Numéros réguliers | Numéros spéciaux| Lettre du Ppdm | Hors-Séries | Événements poétiques | Dictionnaires | Périodiques | Encyclopédie | ​​Notre sélection féministe de sites, blogues... à visiter 

 

Logodupanpandesmuses.fr ©Tous droits réservés

  ISSN = 2116-1046. Mentions légales

Rechercher

À La Une

  • No1|MDV|Célébration
    PÉRIODIQUES | REVUE MDV | N°1 | CÉLÉBRATION Célébration © Crédit photo : Cristina Rap (illustration et photographie), Marceline Desbordes-Valmore, dessin inspiré de ses œuvres, été 2020. Succinct Do (Dossier) Jean-François Blavin, « Marceline Desbordes-Valmore...
  • Marceline-Desbordes Valmore témoin de son temps
    REVUE MDV | N°1 Célébration | Ré (Réceptions) Marceline Desbordes-Valmore témoin de son temps Maggy de Coster Site personnel Le Manoir Des Poètes © Crédit photo : Capture de l'Image présente dans les œuvres complètes de Marceline Desbordes-Valmore de...
  • Lettre n°16 | À nos ivresses et aux Bacchantes !
    Lettre no 16 À nos ivresses & aux Bacchantes ! Crédit photo : "Bacchante", domaine public, Wikimedia. La Lettre n°16 vous propose de nous parler de vos ivresses & des Bacchantes. Au plaisir de publier vos contributions : articles, poèmes, nouvelles, contes,...
  • Similitude...
    Lettre n°16 | À nos ivresses & aux Bacchantes | Muses au masculin Similitude... Didier Colpin © Crédit photo : Composition artistique fournie par Didier Colpin. Les différentes peaux De l’homme de la bête Sont sur les mêmes os Que Thanatos rackette… ***...
  • J’ai vu
    Lettre n°16 | À nos ivresses & aux Bacchantes | Astres & animaux | Croyances, religions & mysticismes en poésie J’ai vu Maggy de Coster Site personnel Le Manoir Des Poètes Crédit photo : Ménade,UTF-8NotreDameDeParis, image de Commons. J’ai vu brûler les...
  • Un vieillard cuvant son vin
    Lettre n°16 | À nos ivresses & aux Bacchantes | Poétextes thématiques Un vieillard cuvant son vin Maggy de Coster Site personnel Le Manoir Des Poètes Crédit photo : Ménade, Sommer Giorgio (1834-1914), image de Commons. Un vieillard cuvant son vin alors...
  • No 1 | O | Les figures des orientales en arts et poésie
    PÉRIODIQUES | REVUE ORIENTALES (O) | N°1 | Les figures des orientales... Les figures des orientales en arts & poésie © Crédit photo : Mariem Garali Hadoussa, "Tendrement vôtre", peinture. Crédit photo : Mariana Marrache (1848-1919), auteure et poète syrienne,...
  • Arabesque
    REVUE ORIENTALES (O) | N°1 | Florilège de créations poétiques Arabesque Sarah Mostrel Site : https://sarahmostrel.wordpress.com Facebook : www.facebook.com/sarah.mostrel Poème reproduit avec l'aimable autorisation de la poétesse et de sa maison d'édition...
  • Fausse ivresse
    Lettre n°16 | À nos ivresses & aux Bacchantes | Muses au masculin | Philosophies & sagesses en poésie Fausse ivresse Michel Orban Crédit photo : Sur les Ménades, image trouvée sur Wikimedia. L’homme recherche de superficiels plaisirs Pour fuir cette impression...
  • Les temps fauves (extraits)
    Lettre n°16 | À nos ivresses & aux Bacchantes | Poétextes thématiques Les temps fauves (extraits) Martine L. Jacquot Crédit photo : "Ménade" ou Bacchante, image trouvée sur Wikimedia. Une certaine déchirure ouvre la terre et le cœur Des océans obscurs...