27 octobre 2021 3 27 /10 /octobre /2021 16:33

​​​​​

N°10 | Célébrations | Critique & réception | Varia ou Poésie dans tous ses états 

 

 

 

 

 

Chronique du Marché de la Poésie,

 

Paris, du 19 au 24 octobre,

 

Stand 307

 

La Maison des Pages

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Camille Aubaude

 

Site & blog officiels :

www.lamaisondespages.com/

https://camilleaubaude.wordpress.com/

 

 

 

 

À la fin du XXème siècle, le marché et l’édition imprimée de la poésie ont créé des plateformes digitales consacrées à la diffusion des textes imprimés en majeure partie. Cette diffusion numérique suscite un engouement et devient omniprésente, à court terme. Elle est assez fallacieuse car elle fait croire à la séparation de la voix, donc du corps, de l’œuvre poétique et, de surcroît, prive les poètes de l’indispensable graphie et de l’écoute d’un public.

 

 

 

Amplifiée par les réseaux dits sociaux (mais a-sociaux), cette voie prétendument démocratique banalise à fond les écrits poétiques par de navrantes mises en scène. Le courage des éditeurs dits « petits » pour faire connaître la poésie ne sert plus à faire perdurer l’excellence.

Soyons attentifs à des points fondamentaux pour ne pas opérer de choix qui peuvent s’avérer destructeurs.

En premier lieu, tout le monde peut s’arroger le titre de poète, qu’aucune loi ne définit et qu’aucun pouvoir ne protège. Quelle structure peut octroyer une identité de « poète » à un être humain ? Il est possible d’acheter des identités collectives mais on ne peut les aimer ni en jouir. Ces « porteurs » de tout et de rien servent de substituts pour avoir l’impression d’être vivants, dans une approche plus compulsive que jamais.

 

Quel niveau élevé de professionnalisme peut se maintenir dans une culture dématérialisée ?

 

Les « porteurs d’identité » mutent en « développeurs », voire en « renforceurs », telle la pathétique identité d’Amazonie, sans reconnaître la beauté.


 

C’est assez triste de voir que la pandémie a décuplé l’écriture de la poésie et démultiplié les envois virtuels que personne n’ose appeler « correspondances ». De quoi s’agit-il en fait ? De bouteilles éventées jetées à la mer, de baudruches gratuites ou d’ingérables vessies ? Alors que la désorganisation s’installe, la visée commerciale se brouille, et ne sert même plus l’exigence. Cette incohérence n’est aucunement une liberté.


 

L’amateur de poèmes n’a pas beaucoup de graines à se mettre sous la dent, bien que les prescripteurs de toutes espèces l’abusent en lui fournissant — hors commerce ! —, une masse infinie de données. Le poème est « médié », « le littéraire s’invite » Dieu sait où… L’authenticité des textes n’est pas assurée, ce qui incite tout un chacun à les transformer sans apprécier ce qui est bon, dès lors que les jugements sont devenus poreux.

 

Exemple :




 

Participants / 2021

Cliquez sur l’entrée pour plus d’infos

Retour

LA MAISON DES PAGES DE CAMILLE AUBAUDE

Éditions

Adresse :30 rue Beaubourg

75003 Paris

France

Téléphone :+33 6 81 03 63 54

E-mail :lamaisondespages@orange.fr

Site Internet :wordpress.com

Responsable(s) :

Jean-Marie Monod

Principaux collaborateurs :

Camille Aubaude

Spécialité / Genre :

Poésie

Année de création :2000

Nombre de livres publiés :31

Nombre de publications par an :2

 

 

 

Alors fleurissent les traductions, en multipliant les erreurs de tous poils dues à ce processus. Ça croît, c’est en expansion, ça se développe sans fin, sans que l’on sente la vie en soi. Nous devons la remplir, la Vie. Il n’est même plus question de choisir. Ça ne vous rappelle rien, ce développement stérile ?

 

© C. Aubaude



Site du Marché de la poésie :

 

 

***

 

 

Pour citer ce texte

 

Camille Aubaude, « Chronique du Marché de la Poésie, Paris, du 19 au 24 octobre, stand 307, La Maison des Pages », Le Pan poétique des muses | Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : N° 10 | Automne 2021 « Célébrations », mis en ligne le 26 octobre 2021. Url :

http://www.pandesmuses.fr/no10/ca-chronique

 

 

 

Mise en page par Simon SIMON

 

 

© Tous droits réservés

 

Retour au sommaire du N°10

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
LE PAN POÉTIQUE DES MUSES - dans Numéro 10

Publications

 

Nouveau : 

LE PAN POÉTIQUE DES MUSES EST SUR INSTAGRAM

 

Info du 29 mars 2022.

 

Cette section n'a pas été mise à jour depuis longtemps, elle est en travaux. Veuillez patienter et merci de consulter la page Accueil de ce périodique.

Numéros réguliers | Numéros spéciaux| Lettre du Ppdm | Hors-Séries | Événements poétiques | Dictionnaires | Périodiques | Encyclopédie | ​​Notre sélection féministe de sites, blogues... à visiter 

 

Logodupanpandesmuses.fr ©Tous droits réservés

 CopyrightFrance.com

  ISSN = 2116-1046. Mentions légales

Rechercher

À La Une

  • No 12 | AUTOMNE 2022
    LE PAN POÉTIQUE DES MUSES (LPpdm) REVUE FÉMINISTE, INTERNATIONALE & MULTILINGUE DE POÉSIE ENTRE THÉORIES & PRATIQUES N°12 | AUTOMNE 2022 UNE POÉMUSIQUE DES FEMMES & GENRE* Crédit photo : Anne Vallayer-Coster, "Instruments de musique". Tableau temporaire....
  • Les robes d'Ewa Bathelier
    N°11 | Poémusique des femmes & genre | Bémols artistiques Les robes d'Ewa Bathelier Françoise Urban-Menninger Blog officiel : L'heure du poème Peintures de Artiste peintre Ewa Bathelier © Crédit photo : Les robes de l'artiste Peinture Ewa Bathelier, Balticum...
  • 2022 | Un Bouquet Poétique pour Toutes à l'École & La Journée Internationale des Droits des Filles
    LE PAN POÉTIQUE DES MUSES VOUS PRÉSENTE L'ÉVÉNEMENT POÉFÉMINISTE UN BOUQUET POÉTIQUE POUR TOUTES À L'ÉCOLE & LA JOURNÉE INTERNATIONALE DES DROITS DES FILLES ÉDITION 2022 QUI FÊTE LE 11 OCTOBRE 2022 LA JOURNÉE INTERNATIONALE DES DROITS DES FILLES CET ÉVÉNEMENT...
  • Que musique le monde !
    N°12 | Poémusique des femmes & genre | Dossier majeur | Florilège / Muses au masculin Que musique le monde ! Poème & dessin Mokhtar El Amraoui © Crédit photo : Mokhtar El Amraoui, « Que musique le monde ». Il est des airs Qui toujours nous accompagnent,...
  • les femmes font tourner la terre
    N°12 | Poémusique des femmes & genre | Dossier majeur | Florilège les femmes font tourner la terre Françoise Urban-Menninger Blog officiel : L'heure du poème Artiste peintre & sculptrice Maria-Grazia Surace Ses sites & page facebook officiels : http://mariagrazia-surace.com...
  • No 11 | ÉTÉ 2022
    LE PAN POÉTIQUE DES MUSES (LPpdm) REVUE FÉMINISTE, INTERNATIONALE & MULTILINGUE DE POÉSIE ENTRE THÉORIES & PRATIQUES N°11 | ÉTÉ 2022 PARFUMERIE POÉTIQUE OU PARFUMS, POÉSIE & GENRE © Crédit photo : Mariem Garaali Hadoussa,"Strange roses", tableau. SOMMAIRE...
  • N°11 | ÉTÉ 2022 | SOMMAIRE
    LE PAN POÉTIQUE DES MUSES (LPpdm) REVUE FÉMINISTE, INTERNATIONALE & MULTILINGUE DE POÉSIE ENTRE THÉORIES & PRATIQUES N°11 | ÉTÉ 2022 PARFUMERIE POÉTIQUE OU PARFUMS, POÉSIE & GENRE N°11 | SOMMAIRE EN COURS D'ÉDITION... © Crédit photo : Mariem Garaali Hadoussa,"Titre...
  • Le petit oiseau prisonnier par Désirée Pacault
    N°11 | Parfums, Poésie & Genre | Astres & animaux | Réception d'autrefois / Poésie des aïeules Le petit oiseau prisonnier par Désirée Pacault Auguste de Roosmalen (18??-18??) Désirée Pacault (1798-1881) Texte choisi, transcrit, corrigé & commenté brièvement...
  • Nourdine Tabbai expose une peinture allégorique de l'Apocalypse à la Fondation Mohammed VI en octobre 2022
    N°11 | Parfums, Poésie & Genre | Revue culturelle d'Afrique & d'Orient Nourdine Tabbai expose une peinture allégorique de l'Apocalypse à la Fondation Mohammed VI en octobre 2022 Mustapha Saha Sociologue, poète, artiste peintre © Crédit photo : Tableau...
  • La fleur sans parfum
    N°11 | Parfums, Poésie & Genre | Dossier majeur | Florilège / Poésie des aïeules La fleur sans parfum Désirée Pacault (1798-1881) Texte choisi & transcrit avec une photographie de la poète par Dina Sahyouni © Crédit photo : . Dessin, portrait de Désirée...