27 mai 2021 4 27 /05 /mai /2021 10:58

 

Événements poétiques | Megalesia 2021 | Poésie des aïeules | Pionnières en poésies féministes | Florilège de textes poétiques

 

 

 

 

 

 

 

 

Des femmes vont passant

 

 

 

&

 

 

 

Il se pourrait.... 

 

 

 

 

 

 

Poèmes de

 

Alfonsina Storni

 

Textes traduits par

Monique-Marie Ihry

 

 

 

 

 

​​​​​Crédit photo : Alfonsina Storni, domaine public, Wikimedia. 

​​​​

 

 

Des femmes vont passant

 

 

Chaque jour qui passe, davantage maîtresse de moi-même, 

Je m’enferme dans mon monde intérieur ;

Au milieu des autres la solitude me plonge dans l’abîme.

Je ne domine plus les esclaves ni ne tolère le maître.

 

   

Maintenant passent près de moi des femmes  

Dont les yeux transcendent l’illusion divine,

Elles ont le pas aisé d’un corps élancé :

On voit que presque rien ne leur pèse sur le cœur.


 

Certaines ont des yeux bleus et innocents ;

Comme ivres, le pas au hasard, elles vont rêvant ;

La limpidité du ciel s’affiche sur leur front

Et, comme il est très mince, on les entend rêver.


 

Je souris à sa beauté, je tremble pour ses rêves,

Le fin tulle de son âme, qui le recueillera ?

Ce sont des petites créatures, demain elles auront des maîtres 

Et elle demandera des fleurs… et lui ne comprendra pas. 


 

J’ai sur elles un avantage qui sied ma conscience :

Les rêves qu’elles fomentent, je n’ai pas su les tisser,

Car, entre des mains ignorantes, je n’ai pas perdu mon innocence.

Ne l’ayant jamais possédée, je n’ai pu la perdre.


 

Je suis née sans candeur ; petite, déjà, Mon petit cerveau s’est mis à composer ;

Ma pauvre mère raconte combien elle comprenait.

J’ai appris très tôt la science de pleurer.

 

 

Et les pleurs furent la flamme asséchant ma candeur

Dans les racines mêmes de l’arbre endormi, 

Et l’âme est chaude de cette brûlure.

Je brûle au fer rouge ma vie ! Comment ai-je pu tenir ?  


 

Mon âme, toi qui es seule : ta pureté, cachée

Sous un orgueil sombre, personne n’en prendra soin ;

Si, sur une musique divine l’âme s'était endormie,

L’âme, compréhensive, ne se réveillerait plus.


 

Femmes, j’ai des rêves, j’ai un rêve profond.

Vous, les humains, esquivez-vous sur la pointe des pieds ;

En murmurant, mon cœur implore au monde son silence

Et lasse, mon âme susurre : taisez-vous !… *

 


 

*Alfonsina STORNI (1892-1938) Extrait du recueil Languidez / Langueur (1920) traduit par Monique-Marie Ihry, Collection Bilingue n°5, Cap de l’Étang Éditions, 2020, p. 109. 


 

 

Il se pourrait....

 

 

Il se pourrait que tout ce dont j’ai hérité

Ne soit rien d’autre que ce qui n’a jamais pu exister,

Ne soit rien d’autre que quelque chose d’interdit et de réprimé

De famille en famille, de femme en femme.

 

 

On dit que dans ma famille, mesuré

Était tout ce qui devait être fait…

On dit que les femmes du côté maternel

Ont été silencieuses… Ah, il se pourrait que cela soit vrai…

 

 

Il est arrivé à ma mère d’avoir le caprice

De vouloir se libérer, mais une profonde amertume

Montait dans son regard et, dans l’ombre, elle pleurait.

 

 

Et tout ce qui la blessait, la contraignait, la mutilait,

Tout ce qui dans son âme enfermé se trouvait, 

Je pense, sans le vouloir, l’avoir libéré.**



 

 

**Alfonsina STORNI (1892-1938), Extrait du recueil Poesías (seleccionadas, e inéditas) / Poésies (choisies et inédites) (1920), traduit et présenté par Monique-Marie Ihry, Collection Bilingue n°7, Cap de l’Étang Éditions, 2020, p. 51. 


 

 

© MM. Ihry

 

 

***

 

Pour citer ces poèmes féministes traduits en français

 

Alfonsina (écrit par), Monique-Marie Ihry (traduit par), « Des femmes vont passant » & « Il se pourrait.... », poèmes reproduits avec l'aimable autorisation de la traductrice & de sa maison d'éditionLe Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : Événement poétique|Megalesia 2021/II « Pionnières en poésies féministes », mis en ligne le 27 mai 2021. Url :

http://www.pandesmuses.fr/megalesia21/as-mmi-desfemmes

 

 

 

Mise en page par Aude Simon

 

 

 

© Tous droits réservés

 

Retour à la Table de Megalesia 2021 

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
LE PAN POÉTIQUE DES MUSES - dans Megalesia Poésies féministes

Publications

 

Nouveau : 

LE PAN POÉTIQUE DES MUSES EST SUR INSTAGRAM

 

Info du 29 mars 2022.

 

Cette section n'a pas été mise à jour depuis longtemps, elle est en travaux. Veuillez patienter et merci de consulter la page Accueil de ce périodique.

Numéros réguliers | Numéros spéciaux| Lettre du Ppdm | Hors-Séries | Événements poétiques | Dictionnaires | Périodiques | Encyclopédie | ​​Notre sélection féministe de sites, blogues... à visiter 

 

Logodupanpandesmuses.fr ©Tous droits réservés

 CopyrightFrance.com

  ISSN = 2116-1046. Mentions légales

Rechercher

À La Une

  • Bel été à vous et À bientôt !!!
    Bel été à vous & à bientôt !!! Crédit photo : Hiding Flower, Image de Commons. Cher lectorat, Nous vous souhaitons un bel été ! Une partie de notre rédaction sera de retour en ligne avant le 5 juillet pour reprendre les publications. Message du 27 juin...
  • L’eau de mon univers
    N°11 | Parfums, Poésie & Genre | Dossier majeur | Florilège | Astres & animaux L’eau de mon univers Poème & dessin Mokhtar El Amraoui Mariem Garaali Hadoussa Artiste plasticienne & poète Présidente de l ’ association "Voix de femme nabeul" Crédit photo...
  • Table de Megalesia 2022
    Table de Megalesia 2022 Édition du 1er avril au 15 juin* Festival International & Multilingue des Femmes & Genre en Sciences Humaines & Sociales En partenariat avec la Société Internationale d'Études des Femmes & d'Études de Genre en Poésie (SIÉFÉGP)...
  • 2-4 | Les vertiges du mystérieux et du merveilleux : l’art poétique de Fatma Gadhoumi
    REVUE ORIENTALES (O) | N° 2 | Entretiens & Événements poétiques | Festival International Megalesia 2022 | I. Le merveilleux féerique au féminin | Articles & témoignages Les vertiges du mystérieux & du merveilleux : l’art poétique de Fatma Gadhoumi Propos...
  • Biographie de FATMINA ou Fatma GADHOUMI
    Biographie & publication disponibles numériquement Fatma GADHOUMI ou FATMINA Artiste peintre, sculptrice & ingénieure © Crédit photo : L’artiste F atma GADHOUMI ou FATMINA est une fée. « Il faut commencer dans le noir pour trouver la lumière . » Fiche...
  • Miroirs infinis
    N°11 | Parfums, Poésie & Genre | Poésie érotique Miroirs infinis Poème & dessin Mokhtar El Amraoui © Crédit photo : Mokhtar El Amraoui, « Miroirs infinis ». De chauds rêves frétillent encore dans le feu de nos doigts Un reste de lune Un ressac de caresses...
  • André Seleanu, "Le Conflit de L’Art Contemporain. Art tactile, art sémiotique", L’Harmattan, 2022, 225 pages, 23€
    N°11 | Parfums, Poésie & Genre | Bémols artistiques André Seleanu, Le Conflit de L’Art Contemporain Art tactile, art sémiotique, L’Harmattan, 2022, 225 pages, 23€ Maggy de Coster Site personnel Le Manoir Des Poètes © Crédit photo : Première de couverture...
  • Le chant de mon oud
    Événements poétiques | Festival International Megalesia 2022 | Poésie, musique art audiovisuel | Poésie érotique & N°12 | Musique, Poésie & Genre | Dossier majeur | Florilège | Poésie érotique Le chant de mon oud Poème & dessin Mokhtar El Amraoui © Crédit...
  • Pour que cesse !!
    Événements poétiques | Concours Féministes | Festival des poésies féministes 2021 | Recueil | Poésie féministe pour éliminer les violences faites aux femmes Pour que cesse !! Nouria Diallo-Ouedda Crédit photo : Mimosa rouge de l'été", image Wikimedia,...
  • Bains de lumière
    N°11 | Parfums, Poésie & Genre | Dossier majeur | Témoignages & articles Bains de lumière Françoise Urban-Menninger Blog officiel : L'heure du poème Crédit photo : Edgar Degas, (1834-1917), "Une baigneuse s'épongeant la jambe" (1883). Image libre de droits. Dans...