2 mai 2020 6 02 /05 /mai /2020 15:00

 

Megalesia 2020 | Entretiens artistiques, poétiques & féministes 

 

 

Interview avec l'artiste

Monsieur à l'occasion de

la sortie de la chanson

« Encore »

 

 

 

David Simon

Entretien réalisé 

par voie électronique

 

© Crédit photo : "Monsieur", image fournie par le chanteur. 

 

 

J'ai eu la joie de m'entretenir avec l'invité du festival Megalesia 2020, l'auteur-compositeur-interprète MONSIEUR et ai le plaisir aujourd'hui de vous présenter nos échanges :

 

 

 

LPPDM — Bonjour Monsieur, comment se passe-t-il votre confinement ?  

 

Monsieur — Plutôt pas mal, même si les dîners entre amis me manquent beaucoup. Je ne m’ennuie jamais seul, je suis un solitaire et la musique a toujours été une amie fidèle. 

 

LPPDM — Les lectrices et lecteurs de cette revue ne vous connaissent pas assez, qui est Monsieur, quel est son parcours artistique ?

 

Monsieur — Je suis un auteur, compositeur, interprète indépendant qui a sorti 5 albums, un EP et quelques singles, j’écris et chante en Français et en Anglais. 

 

LPPDM — Que pensez-vous de la poésie ? 

 

Monsieur — J’ai toujours beaucoup aimé la poésie, lorsque j’étais adolescent, Serge Gainsbourg m’a donné goût aux poèmes de Rimbaud, Verlaine et Baudelaire.

La poésie m’a toujours accompagnée. Dans une chanson les mots sont les éléments percussifs de la voix.

 

LPPDM — Quels sont vos poètes préférés ? Y a-t-il des femmes parmi eux ?

 

Monsieur — J’ai un faible pour Baudelaire, en ce moment je lis « La machine infernale » de Jean Cocteau, malheureusement, je connais peu de femmes poètes. 

 

LPPDM — Et vos Muses sont-elles toutes femmes ! 

 

Monsieur — Oui, les femmes sont très inspirantes pour moi

 

LPPDM — À propos de votre nouvelle chanson "Encore", elle est accompagnée par un visuel surprenant à la fois érotique, féministe et osé. S'agit-il d'une déclaration d'amour adressée aux femmes ?  

 

Monsieur — Il faut que ça soit surprenant, sinon on s’ennuie, d’ailleurs je trouve le paysage musical français très ennuyeux, où sont passées les fesses de Polnareff, les propos outranciers de Gainsbourg, les envolées lyriques d’Higelin.

Il fallait un visuel qui représente le plus possible la chanson, qui est une déclaration d’amour, sans pour autant exclure l’aspect érotique de la relation. 

Toutes les espèces vivantes de notre planète possèdent des organes génitaux, les plantes, les fleurs, les fruits, quoi de plus naturels, la reproduction est l’aboutissement de la relation amoureuse.

 

LPPDM — La sexualité est omniprésente et très directe dans la musique de ces deux dernières décennies, qu'en pensez-vous ?  

 

Monsieur — Je n’en avais pas conscience, c’est vrai qu’une certaine forme de sexualité est abordée notamment dans le rap américain et surtout dans les clips.

La plupart du temps d’ailleurs l’image de la femme est représentée de manière assez dégradante. J’ai préféré l’évoquer de manière plus sensuelle et artistique avec le visuel d’ « Encore ».

 

LPPDM — Que pourriez-vous encore nous dire à propos du single "Encore"? 

 

Monsieur — La chanteuse Yéshé a accepté de chanter les refrains avec moi, et sa voix apporte une sensualité supplémentaire, j’adorais déjà sa voix dans le bas, je ne pensais pas qu’elle serait aussi à l’aise dans les aigus, j’ai été scotché lors des prises de sons et vraiment content du résultat. C’est une artiste très professionnelle, j’espère que nous allons collaborer à nouveau très prochainement. 

 

LPPDM — Est-ce que c'est difficile d'être artiste au XXIe siècle ? 

 

Monsieur — Oui et non, le marché a totalement changé ces dernières années, ceux qui s’en sortiront le mieux sont ceux qui sauront s’adapter comme toujours. L’enregistrement d’un single ou un d’un album ne peut plus constituer à lui seul une source de revenu suffisante. D’ailleurs, les albums sont devenus une présentation de l’œuvre pour donner envie au public de venir l’écouter sur scène. Et en même temps c’est beaucoup plus facile aujourd’hui d’accéder à un public qu’avant, les majors du disque ne sont plus les seules à pouvoir proposer des artistes et grâce aux réseaux sociaux, nous pouvons proposer un contenu qui peut intéresser les gens, dès lors qu’il sort de l’ordinaire. 

 

LPPDM — Voudriez-vous nous parler un peu de vos projets en cours ?  

 

Monsieur — Le modèle du single mensuel ou bimensuel m’intéresse particulièrement, il permet de proposer un univers diffèrent, à la fois musical et visuel plus fréquemment, je pense que l’album est un format inadapté à l’époque. 

 

LPPDM — Voudriez-vous dire autre chose à nos lectrices et lecteurs par cette question "carte blanche" que vous choisissiez vous-même ?

 

Monsieur — Le single « Encore » est disponible sur toutes les plateformes de streaming, je vous invite à suivre mon actu sur mon site www.monsieurmusic.com ou mon compte instagram @monsieurmusic. Portez-vous bien !

​​​​​

 

Bio bikinibliographie datant de 2019

 

© Crédit photo : "Monsieur", image fournie par le chanteur

 

MONSIEUR : Son nom sonne comme un hommage à une parente éloignée que l'on surnommait Mademoiselle : Coco Chanel. 

Mais l’élégance de ce chanteur multi-instrumentiste, originaire de Montpellier, s’exprime plus dans ses groove haute-couture que dans sa garde-robe. Après 5 années de piano classique, c’est en collectionnant les disques pour jongler sur ses platines et sa table de mixage, dans sa chambre et aux fêtes de famille, que Monsieur découvre la puissance séductrice des refrains pop et de la danse. 

Claque décisive, la créativité virevoltante de Prince pousse l’adolescent dans les bras d’une guitare avec laquelle il compose ses premiers titres. À 17 ans, le jeune Monsieur a déjà de quoi produire un album. Mais il faudra attendre son exil à Paris, où il monte, à 20 ans, suivre des études d’ingénieur du son, pour que ce musicien passionné par le travail en studio, étrenne sa discographie, avec l’album Bientôt chez vous (2005). Suivront Monsieur (2008), 2021 (2012) et Sir (2016). 

Avec à chaque fois, une envie d’embrasser avec classe un bouquet de styles soul, funk, rock 70’s, harmonies sophistiquées de la pop anglaise... portée par un chant majoritairement francophone, en cousin de M, Bertrand Burgalat ou Mathieu Boogaerts

Pour son cinquième opus, DIFFERENT, paru le 3 mai 2019, l’admirateur de Prince, Stevie Wonder, Michael Jackson et Serge Gainsbourg, a choisi d’affûter des riffs, des rythmes et des refrains (surtout anglophones), plus radicalement tournés vers les dancefloors. 

Irrésistible electro-funk aux battements robotiques (Sorry), jazz fusion caréné d’argent (My Dope), pop soul addictive (Youjustneedsomeonelikeme) ou groove fusionnant fêtes caribéenne et new-yorkaise (You and Me), donnent des fourmis dans les jambes. 

Mais, le Français seul en studio, ou accompagné sur scène 

par Emmanuel Demangeon à la batterie et Hugo Parle à la basse sait aussi faire fondre les cœurs dans des ballades agiles (For your love) et émouvantes (Right On). En grand Monsieur

 

 

L'équipe de la revue LE PAN POÉTIQUE DES MUSES remercie infiniment l'artiste Monsieur pour cette agréable interview et pour sa disponibilité !

À (ré)écouter absolument !

 

***

 

Pour citer cet entretien

David Simon« Interview avec l'artiste Monsieur à l'occasion de la sortie de la chanson « Encore » », Le Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : Megalesia 2020, mis en ligne le 2 mai 2020. Url : http://www.pandesmuses.fr/megalesia20/entretien-monsieur

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
LE PAN POÉTIQUE DES MUSES - dans Megalesia

Publications

 

Cette section n'a pas été mise à jour depuis longtemps, elle est en travaux. Veuillez patienter et merci de consulter la page Accueil de ce périodique.

Numéros réguliers | Numéros spéciaux| Lettre du Ppdm | Hors-Séries | Événements poétiques | Dictionnaires | Périodiques | Encyclopédie | ​​Notre sélection féministe de sites, blogues... à visiter 

 

Logodupanpandesmuses.fr ©Tous droits réservés

  ISSN = 2116-1046. Mentions légales

Rechercher

À La Une

  • Lettre n°16 | À nos ivresses et aux Bacchantes !
    Lettre no 16 À nos ivresses & aux Bacchantes ! Crédit photo : "Bacchante", domaine public, Wikimedia. La Lettre n°16 vous propose de nous parler de vos ivresses & des Bacchantes. Au plaisir de publier vos contributions : articles, poèmes, nouvelles, contes,...
  • Ivresses mortelles, ivresses salutaires
    Lettre n°16 | À nos ivresses & aux Bacchantes | Poétextes thématiques Ivresses mortelles, ivresses salutaires Laure Delaunay Site officiel : https://lauredelaunay.com/ Crédit photo : "Bacchante" par Élisabeth Vigée Le Brun, Commons. Presque, pas tout...
  • Certaines l'aiment chaud
    Lettre n°16 | À nos ivresses & aux Bacchantes | Articles & témoignages & N° 10 | Célébrations | Poésie érotique Certaines l'aiment chaud Barbara Polla* Site où elle publie régulièrement : https://sarasvati.fr/ ou https //womentoday.fr/ Blog officiel :...
  • No 1 | O | Les figures des orientales en arts et poésie
    PÉRIODIQUES | REVUE ORIENTALES (O) | N°1 | Les figures des orientales... Les figures des orientales en arts & poésie © Crédit photo : Mariem Garali Hadoussa, "Tendrement vôtre", peinture. IMPORTANT : Suite à un problème technique grave et indépendant...
  • Une femme aux yeux noirs (Victime de féminicide)
    REVUE ORIENTALES (O) | N°1 | Florilège de créations Une femme aux yeux noirs (Victime de féminicide) Mona Gamal El Dine Docteur en sciences de l'art (La Sorbonne Paris), Membre de la Société des Gens de Lettres, Membre du P.E.N Club International, Sociétaire...
  • Chronique d’occupation de l’Odéon. Un violent désir de bonheur
    Lettre n°16 | Bémols artistiques (réception cinématographique) | Revue culturelle d'Europe Huitième épisode du reportage-feuilleton d'Occupation du Théâtre de l'Odéon Chronique d’occupation de l’Odéon. Un violent désir de bonheur Mustapha Saha Sociologue,...
  • Chante l’amour
    Lettre n°16 | À nos ivresses & aux Bacchantes | Varia de Poétextes Chante l’amour Mona Gamal El Dine Docteur en sciences de l'art (La Sorbonne Paris), Membre de la Société des Gens de Lettres, Membre du P.E.N Club International, Sociétaire des Poètes...
  • Bikini réglementaire pour les championnats d'Europe de Beach-Handball !!!
    Lettre n°16 | À nos ivresses & aux Bacchantes | Réflexions féministes sur l'actualité Bikini réglementaire pour les championnats d'Europe de Beach-Handball !!! Françoise Urban-Menninger Blog officiel : L'heure du poème © Crédit photo : Capture d'écran...
  • Firmaman, textes poétiques en prose de Jean-Paul Gavard-Perret...
    Lettre n°16 | À nos ivresses & aux Bacchantes | Critique & réception Firmaman textes poétiques en prose de Jean-Paul Gavard-Perret. Ouvrage paru aux éditions Sans Escale avec une couverture signée par Jacques Cauda Françoise Urban-Menninger Blog officiel...
  • Agnieszka Holland, "Le Procès de l’herboriste", avec Ivan Trojan, Josef Trojan et Juraj Loj ​​​​
    Lettre n°16 | À nos ivresses & aux Bacchantes | Chroniques de Camillæ/Poésie & Cinéma ou Chroniques cinématographiques Agnieszka Holland, Le Procès de l’herboriste, avec Ivan Trojan, Josef Trojan & Juraj Loj Camille Aubaude Site & blog officiels : www.lamaisondespages.com/...