10 mai 2013 5 10 /05 /mai /2013 13:00

 

Préambule

Invité de la Journée du 13 mars 2013

 

Que puis-je dire sur cette belle réunion ??


Gérard Chambre

 

 

La poésie se lit certes... Mais aussi et surtout se dit, se chante et s'enchante lorsqu'elle quitte les lèvres pour s'envoler comme un parfum qui boulverse, qui tourneboule les mots, les magnifient, en se perchant sur les murmures du chant de la voie et en venant se poser sur les ailes de l'ange qui l'écoute..... Pétrifié d'étonnement.

 


Il faut réveiller les poèmes! les faire éclore comme un bourgeon fragile qui soudain par magie explose sous la langue, laissant apercevoir les mystères de celle qui les ont imaginé.
Il faut réveiller le monde avec les mots, lui faire perdre les sens, l'arracher des sables mouvants de son immobilisme, l'emmener de l'autre côté du mur du son, dans les manèges de ses rêves et les abysses de ses désirs.



On ne peut se contenter d'écrire et de donner à lire... On n'a plus le temps de murmurer... Il faut que le poème devienne une vague immense qui emporte tout sur son passage et jette sur le sable un monde renversé, éperdu de tendresse, d'enfance et de beatitude (bea-attitude !)

Lorsqu'on lit un poème il faut le prendre à bras le corps, le caresser, le lècher, le faire vibrer, de toutes ses forces, le porter au plaisir pour qu'il brille dans le regard de l'autre.
 

 

Il ne faut pas qu'un poème soit une fleur qui se fane trop vite par manque de l'eau de la vie, un poème est un fruit qu'il faut faire croquer a pleine bouche, une petite cerise dont on lèche d'abord la peau, puis dans la chair de laquelle on enfonce voluptueusement les dents, dont le jus s'écoule goutte à goutte, comme des "gouttes de chant", et dont le noyau magnifique apparaît enfin pour qu'on le polisse longtemps, longtemps, sous la langue sur les lèvres jusqu'à sa pureté et sa douceur infinie...

Enfin, pour résumer, un poème ça se lit avec force et acharnement !!!!!

 

    

 

Pour citer ce billet

Gérard Chambre,  «  Que puis-je dire sur cette belle réunion ?? », in Le Pan poétique des muses|Revue internationale de poésie entre théories & pratiques : « Le printemps féminin de la poésie », Hors-Série n°1 [En ligne], sous la direction de C. Aubaude, L. Delaunay, M. Gossart, D. Sahyouni & F. Urban-Menninger, mis en ligne le 10 mai 2013. Url.http://www.pandesmuses.fr/article-que-puis-je-dire-sur-cette-belle-reunion-117624065.html/Url.http://0z.fr/l8wd7


Auteur/Autrice


Gérard Chambre

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Le Pan poétique des muses - dans Hors-Séries du Ppdm

Publications

 

Nouveau : 

LE PAN POÉTIQUE DES MUSES EST SUR INSTAGRAM

 

Info du 29 mars 2022.

 

Cette section n'a pas été mise à jour depuis longtemps, elle est en travaux. Veuillez patienter et merci de consulter la page Accueil de ce périodique.

Numéros réguliers | Numéros spéciaux| Lettre du Ppdm | Hors-Séries | Événements poétiques | Dictionnaires | Périodiques | Encyclopédie | ​​Notre sélection féministe de sites, blogues... à visiter 

 

Logodupanpandesmuses.fr ©Tous droits réservés

 CopyrightFrance.com

  ISSN = 2116-1046. Mentions légales

Rechercher

À La Une

  • No 11 | ÉTÉ 2022
    LE PAN POÉTIQUE DES MUSES (LPpdm) REVUE FÉMINISTE, INTERNATIONALE & MULTILINGUE DE POÉSIE ENTRE THÉORIES & PRATIQUES N°11 | ÉTÉ 2022 PARFUMERIE POÉTIQUE OU PARFUMS, POÉSIE & GENRE © Crédit photo : Mariem Garaali Hadoussa,"Strange roses", tableau. SOMMAIRE...
  • La jeune aveugle pianiste du concert de la loterie des artistes lyonnais en faveur des inondés du Midi
    N°12 | Musique, Poésie & Genre | Dossier majeur | Florilège / Poésie des aïeules | Handicaps & diversité inclusive La jeune aveugle pianiste du concert de la loterie des artistes lyonnais en faveur des inondés du Midi Adèle Souchier (1832-19??) Poème...
  • Strasbourg, capitale mondiale du Livre en 2024
    N°11 | Parfums, Poésie & Genre | Revue des Métiers du livre | Revue culturelle d'Europe Strasbourg, capitale mondiale du Livre en 2024 Françoise Urban-Menninger Blog officiel : L'heure du poème Photographie par Claude Menninger © Crédit photo : Cette...
  • Muse
    N°11 | Parfums, Poésie & Genre | Dossier mineur | Florilège / Poésie des aïeules Muse Adèle Souchier (1832-19??) Poème choisi & transcrit avec une note par Dina Sahyouni Crédit photo : Johann Heinrich Tischbein, "Une Muse", peinture, domaine public, Wikimedia. Le...
  • La chanteuse
    N°12 | Musique, Poésie & Genre | Dossier majeur | Florilège / Poésie des aïeules La chanteuse Adèle Souchier (1832-19??) Poème choisi, transcrit & annoté par Dina Sahyouni Crédit photo : Pierre-Auguste Renoir, une musicienne (et chanteuse ?) jouant de...
  • Un parfum d'âme et image éphémère
    N°11 | Parfums, Poésie & Genre | Dossier majeur | Florilège Un parfum d'âme & image éphémère Françoise Urban-Menninger Blog officiel : L'heure du poème Tableau par Hélène Martinez-Urban © Crédit photo : Hélène Martinez-Urban, nature morte, peinture. Un...
  • L'amie
    N°11 | Parfums, Poésie & Genre | Dossier mineur | Florilège / Poésie des aïeules | Voies-Voix de la sonorité L'amie Marceline Desbordes-Valmore (1786-1859) Poème choisi & transcrit par Dina Sahyouni © Crédit photo : Dessin de Marceline Desbordes-Valmore...
  • En mal d'amour, la nouvelle chanson de MIKA vous console
    N°11 | Parfums, Poésie & Genre | Poésie, musique & art audiovisuel En mal d'amour, la nouvelle chanson de MIKA vous console © Crédit photo : MIKA dessinant un cœur lors d'un de ses concerts, une des imges fournies en 2021 par Catherine Melin, @Vebemika...
  • Les Cèdres
    N°11 | Parfums, Poésie & Genre | Dossier majeur | Florilège & REVUE ORIENTALES (O) | N° 2 | Florilège de créations Les Cèdres Édouard Gemayel Ou Édouard Gemayel Poème choisi & transcrit avec une note par Dina Sahyouni Crédit photo : "Cèdre du Liban du...
  • Hélène Martinez-Urban
    N°11 | Parfums, Poésie & Genre | Bémols artistiques| Revue Matrimoine Hélène Martinez-Urban Françoise Urban-Menninger Blog officiel : L'heure du poème Peintures par Hélène Martinez-Urban © Crédit photo : Hélène Martinez-Urban, tableau de nature morte,...