23 octobre 2013 3 23 /10 /octobre /2013 08:00

 

 

Critique & réception

 

 

 

 

 

Gabriel Arnou-Laujeac


 

Plus loin qu'ailleurs

 


Éditions du Cygne, 2013

 

 

Marie-Josée Desvignes

    

  http://www.editionsducygne.com/Images/1couv_arnou.jpg

© Crédit photo : Couverture illustrée de l'éditeur

 

 

 


C'est Plus loin qu'ailleurs, c'est à dire dans un hors-monde, dans une quête d'absolu et de divin, dans une recherche d'amour infini que Gabriel Arnou-Laujeac nous entraîne. Une quête depuis l'entrée dans la vie jusqu'à la rencontre de l'autre et celle de l'autre en soi, dans un élan créateur au-delà de la sphère des jours et du temps, au-delà de l'espace même, dans une danse qui touche à l'universel et de l'unique à la fois.


Aussi pénible que lui [nous] soit cette venue en ce monde bruyant et absurde, symbolisée par ce « tison ardent planté dans la chair tendre, dès la naissance » cette « présence en l'absence », Gabriel Arnou-Laujeac reconstruit un univers que les dieux lui ont abandonné. Sa quête du Tout hors de ce théâtre d'ombres, il lui fallait la bâtir « tout était trop laid pour être vrai ».

C'est un chant tout entier dirigé vers la recherche de la perfection, du beau et de la découverte qui suit l'entrée dans ce « monde des adultes aux ailes rouillées, aux rêves effondrés ...». 

 

 

L'Autre alors rencontré devient ce Tout que l'on attendait. L'ivresse du devenir amoureux installe à l'identique le mouvement de la mer et celui du désir. La dépendance à l'Amour elle même conditionnée par la volonté d'un plus aimant encore, entraîne l'illusion puis très vite, la désillusion, le désamour et la chute à nouveau. « Pourquoi la passion n 'échappe-t-elle pas au mouvement des marées [...] ? ». Il n'y a plus alors aucun remède, même plus de mots pour p(e)anser les maux. Dans la solitude éprouvée, seul le silence et le manque.

 

 

Il ne lui reste plus qu'à. Aimer toutes les femmes puisque aucune nulle part. En appeler à Dieu ou se perdre dans ses désirs multiples en quête de toutes pour trouver peut-être l'Une. Et quand on a fait le tour, revenir à l'Unique Amour, se souvenir du « Tout Autre. C'était moi »... « Moi par grâce du Tout Autre ».

 

Dans une densité de la langue et des images, s'impose la description de l'Aimée. Et, loin de la furie du monde, à nouveau, lorsque, enfin on l'a trouvé, emmener l'autre non pas à l'intérieur de soi, mais en lui-même, là où réside l'amour et sa grâce. Le livre de Gabriel Arnou-Laujeac se déploie ainsi jusqu'à l'apothéose dont le mot unique pour le résumer serait Amour. Car, loin ensemble, il convient d'appeler sans fin la lumière et l'aube nouvelle, « la mémoire et le chemin », « l'écho du silence ».

 

 

Voir aussi : Gabriel Arnou-Laujeac, Plus loin qu'ailleurs aux Éditions du Cygne

 

 

Pour citer ce texte 

Marie-Josée Desvignes, « Gabriel Arnou-Laujeac, Plus loin qu'ailleurs, Éditions du Cygne, 2013 », Le Pan poétique des muses|Revue internationale de poésie entre théories & pratiques : Lettre n°4 [En ligne], mis en ligne le 23 octobre 2013. Url.http://www.pandesmuses.fr/article--120688961.html/Url.http://0z.fr/2eMwq

 

 

Retour au sommaire


Partager cet article

Repost 0
Le Pan poétique des muses - dans La Lettre de la revue LPpdm

Rechercher

À La Une

  • N°6|Sommaire
    N°6|Printemps 2017 Mise en ligne progressive avant sa parution en version imprimée © Crédit photo : Fanny , par l'artiste photographe Claude Menninger . Équipe de la version en ligne : Françoise Urban-Menninger (dir.). Couverture illustrée par l'artiste...........................
  • Marguerite d’automne
    Dossier majeur | Textes poétiques Marguerite d’automne Poème et illustration de l'artiste Anick Roschi Cet extrait est reproduit avec l'aimable autorisation de l'auteur et des éditions Stellamaris © Crédit photo : Henri Roschi, Vieille & oiseau Sur son...
  • Lettre à Assureur
    Dossier majeur | Textes poétiques Lettre à Assureur Claude Luezior Site officiel : www.claudeluezior.weebly.com/ Cet extrait est reproduit avec l'aimable autorisation de l'auteur et des éditions tituli Illustration de l'artiste Henri de Lescoët © Crédit...
  • « Ô temps contre lequel il n’est repaire ». La poésie de la vieillesse de Giovanna Bemporad
    Dossier majeur | Articles « Ô temps contre lequel il n’est repaire » La poésie de la vieillesse de Giovanna Bemporad Giovanna Bellati Università di Modena e Reggio Emilia Les poèmes de Giovanna Bemporad sont reproduits et traduits par Giovanna Bellati...
  • À regarder passer le temps & Partance
    Dossier mineur | Textes poétiques À regarder passer le temps & Partance Maggy de Coster Site personnel : www.maggydecoster.fr/ Site du Manoir des Poètes : www.lemanoirdespoetes.fr/ Le premier poème est un extrait reproduit avec l'aimable autorisation...
  • Lettre n°10
    Publication successive Lettre n°10 Nous fêtons dans cette Lettre Le Printemps des Poètes au féminin & le festival Megalesia 2017 jusqu'au 31 mars 2017 30 avril 2017 Mise en ligne jusqu'au 14 mai compris Crédit photo : Allegoria dell'Inclinazione 1615-1616...
  • Charlie Hebdo
    N°6 | S'indigner, soutenir, hommages, lettres ouvertes Charlie Hebdo Françoise Urban-Menninger © Crédit photo : Couverture du 10 mai 2017 du journal Charlie Hebdo , image prise et fournie par Françoise Urban-Menninger Charlie Hebdo aujourd'hui j'ai envie...
  • Chna n Nabila (Djehnine), le chant de Nabila (Hommage à Nabila)
    N°6 | S'indigner, soutenir, hommages, lettres ouvertes Chna n Nabila (Djehnine) le chant de Nabila (Hommage à Nabila) Mhamed Hassani Ce poème extrait est reproduit avec l'aimable autorisation de l'auteur et des éditions SEFRABER © Crédit photo : Nabila...
  • Christophe Schaeffer, aImer à quatre temps, préface de Werner Lambersy, Éditions Librécrit, coll. « Hors collection », 2017, 82 p.
    Critique & réception Christophe Schaeffer aImer à quatre temps préface de Werner Lambersy, Éditions Librécrit, coll. « Hors collection », 2017, 82 p. Maggy de Coster Site personnel : www.maggydecoster.fr/ Site du Manoir des Poètes : www.lemanoirdespoetes.fr/ ©...
  • Toi en moi
    N°6 | Sourires & rires féministes Nouvelle rubrique dédiée aux poésies caricaturale, humoristique et satirique Toi en moi Laure Delaunay Site officiel : https://lauredelaunay.com/ Illustration de Gordan Ćosić © Crédit photo : Gordan Ćosić, Rosa. Ton pied...