23 octobre 2013 3 23 /10 /octobre /2013 08:00

 

 

Critique & réception

 

 

 

 

 

Gabriel Arnou-Laujeac


 

Plus loin qu'ailleurs

 


Éditions du Cygne, 2013

 

 

Marie-Josée Desvignes

    

  http://www.editionsducygne.com/Images/1couv_arnou.jpg

© Crédit photo : Couverture illustrée de l'éditeur

 

 

 


C'est Plus loin qu'ailleurs, c'est à dire dans un hors-monde, dans une quête d'absolu et de divin, dans une recherche d'amour infini que Gabriel Arnou-Laujeac nous entraîne. Une quête depuis l'entrée dans la vie jusqu'à la rencontre de l'autre et celle de l'autre en soi, dans un élan créateur au-delà de la sphère des jours et du temps, au-delà de l'espace même, dans une danse qui touche à l'universel et de l'unique à la fois.


Aussi pénible que lui [nous] soit cette venue en ce monde bruyant et absurde, symbolisée par ce « tison ardent planté dans la chair tendre, dès la naissance » cette « présence en l'absence », Gabriel Arnou-Laujeac reconstruit un univers que les dieux lui ont abandonné. Sa quête du Tout hors de ce théâtre d'ombres, il lui fallait la bâtir « tout était trop laid pour être vrai ».

C'est un chant tout entier dirigé vers la recherche de la perfection, du beau et de la découverte qui suit l'entrée dans ce « monde des adultes aux ailes rouillées, aux rêves effondrés ...». 

 

 

L'Autre alors rencontré devient ce Tout que l'on attendait. L'ivresse du devenir amoureux installe à l'identique le mouvement de la mer et celui du désir. La dépendance à l'Amour elle même conditionnée par la volonté d'un plus aimant encore, entraîne l'illusion puis très vite, la désillusion, le désamour et la chute à nouveau. « Pourquoi la passion n 'échappe-t-elle pas au mouvement des marées [...] ? ». Il n'y a plus alors aucun remède, même plus de mots pour p(e)anser les maux. Dans la solitude éprouvée, seul le silence et le manque.

 

 

Il ne lui reste plus qu'à. Aimer toutes les femmes puisque aucune nulle part. En appeler à Dieu ou se perdre dans ses désirs multiples en quête de toutes pour trouver peut-être l'Une. Et quand on a fait le tour, revenir à l'Unique Amour, se souvenir du « Tout Autre. C'était moi »... « Moi par grâce du Tout Autre ».

 

Dans une densité de la langue et des images, s'impose la description de l'Aimée. Et, loin de la furie du monde, à nouveau, lorsque, enfin on l'a trouvé, emmener l'autre non pas à l'intérieur de soi, mais en lui-même, là où réside l'amour et sa grâce. Le livre de Gabriel Arnou-Laujeac se déploie ainsi jusqu'à l'apothéose dont le mot unique pour le résumer serait Amour. Car, loin ensemble, il convient d'appeler sans fin la lumière et l'aube nouvelle, « la mémoire et le chemin », « l'écho du silence ».

 

 

Voir aussi : Gabriel Arnou-Laujeac, Plus loin qu'ailleurs aux Éditions du Cygne

 

 

Pour citer ce texte 

Marie-Josée Desvignes, « Gabriel Arnou-Laujeac, Plus loin qu'ailleurs, Éditions du Cygne, 2013 », Le Pan poétique des muses|Revue internationale de poésie entre théories & pratiques : Lettre n°4 [En ligne], mis en ligne le 23 octobre 2013. Url.http://www.pandesmuses.fr/article--120688961.html/Url.http://0z.fr/2eMwq

 

 

Retour au sommaire


Partager cet article

Repost 0
Le Pan poétique des muses - dans La Lettre de la revue LPpdm

Rechercher

À La Une

  • Lettre n°11
    Publication successive durant l'été 2017 Lettre n°11 Vive la poésie ! © Crédit photo : Cendrillon s'endort par Dina Sahyouni, une partie de la photographie de 2009 , collection privée. ISSN numérique : 2116-1046 Revue féministe, internationale & multilingue...
  • Non, la haine n'aura pas notre peau !
    S'indigner, soutenir, hommages, lettres ouvertes Non, la haine n'aura pas notre peau ! Dina Sahyouni Improvisation du 18 août 2017 en hommage aux victimes des attentats terroristes qui ont frappé l'Espagne hier et cette nuit. La haine frappe les corps,...
  • Grand prix de poésie de la ville d’Aix-en-Provence, Session 2017, Concours organisé par l’Association Artistique et Culturelle H O R I Z O N sous le haut patronage et avec la participation de la Ville d’Aix-en-Provence
    Annonce de concours Grand prix de poésie de la ville d’Aix-en-Provence, Session 2017, Concours organisé par l’Association Artistique et Culturelle H O R I Z O N sous le haut patronage et avec la participation de la Ville d’Aix-en-Provence Mesdames, Messieurs,...
  • Diana Morán : panaméenne, universitaire et poète de l'exil
    Premier colloque 2017 Rubrique : "Colloques en ligne" Diana Morán : panaméenne, universitaire et poète de l'exil Maggy de Coster Site personnel : www.maggydecoster.fr/ Site du Manoir des Poètes : www.lemanoirdespoetes.fr/ © Crédit photo : Photo de l'auteure...
  • Femmes ! & Les cris d'une rebelle
    Dossier 2 | Florilège de textes poétiques Poésie militante Femmes ! & Les cris d'une rebelle Mokhtar El Amraoui Femmes ! L'impossible ne peut être femmes ! Nous aurons toujours la taille de nos rêves ! Nous rejoindrons, de notre florale impatience, Dans...
  • Ouest Trans appelle à une mobilisation collective afin de garantir notre accès aux soins !
    S'indigner, soutenir, hommages, lettres ouvertes Ouest Trans appelle à une mobilisation collective afin de garantir notre accès aux soins ! L'association Ouest Trans © Crédit photo : Logo de l'association Ouest Trans En Bretagne, la CPAM 29 (Finistère)...
  • L’apport des femmes haïtiennes dans la peinture
    N°7 | Bémol artistique Avant-première, article L’apport des femmes haïtiennes dans la peinture Maggy de Coster Site personnel : www.maggydecoster.fr/ Site du Manoir des Poètes : www.lemanoirdespoetes.fr/ Forme d’expression traditionnelle en Haïti , la...
  • Nocturnes avec Chopin
    N°7 | S'indigner, soutenir, hommages, lettres ouvertes Avant-première, hommage Nocturnes avec Chopin Mustapha Saha Sociologue, poète, artiste-peintre © Crédit photo : Portrait de Jeanne Moreau par Mustapha Saha. Peinture sur toile. Dimensions 100 x 81...
  • Un été poétique malgré tout !
    Agenda | Newsletters Un été poétique malgré tout ! Le Pan Poétique des Muses (sigle LPpdm) Chères lectrices, chers lecteurs, L e Pan Poétique des Muses, première revue féministe plurilingue et pluridisciplinaire de poésie qui intègre les études des femmes...
  • Concours de « POETA »
    Annonce de concours poétique Concours de « POETA » Tatjana Debeljački © Crédit photo : Le visuel du concours à télécharger, fourni par l'auteure « POETA » ouvre un concours nommé « HAIKU » « Cœur serbe de Johannes » Le thème est défini en fonction du...