28 février 2018 3 28 /02 /février /2018 11:08

 

Lettre n°13 | Megalesia 2018 | Sourires & rires féministes |

 

Travestissements poétiques

 

Poésie des ancêtres

 

 

 

Boutade

 

 

 

Caroline-Eugénie Puissan

 


 

 

© Crédit photo :  1ère de couverture, image capturée par DS.

 

 

Hélas ! où trouver une femme

Qui puisse aimer sans décevoir !

Qu'on me la montre, et je m'enflamme.

Depuis que mon cœur la réclame

Je cherche en vain à l'entrevoir !


 

Où fleurit cette nonpareille ?

Fille du Ciel ou du hasard...

Que sa voix charme mon oreille !

Puisse-je de cette merveille

Obtenir un tendre regard !...


 

Si sa joue est rose et brillante,

Si la tendresse est dans son cœur

Et qu'à m'aimer elle consente,

Pour sauver la pauvre innocente

Nous fuirons un siècle moqueur !


 

Ce trésor est-il sur la terre ?...

Aux miracles moi je croirais...

À moins d'aller jusqu'à Cythère !

Mais là surtout je douterais...

Mieux veux rester célibataire !

 

Imité de [Thomas) Moore.

 

[P. 70 du format PDF/P. 50 du recueil]

 

***

 

Ce poème est un extrait réédité du recueil Le Moulinet, plaisirs du foyer de PUISSAN, Caroline-Eugénie (LEMIRE, Mme), Paris, E. Plon, Nourrit et Cie, 1893, Gr. in-8° , III-277 p., pl., du volet intitulé "Plaisirs du foyer", p. 50, permalien de la page transcrite : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k3776214/f68.image. Ce poème transcrit et commenté par D. Sahyouni pour Le Pan Poétique des Muses, appartient initialement au domaine public et provient de la Bibliothèque nationale de France, département Littérature et art, 4-YE-122. Le recueil a été mis en ligne  sur Gallica le 14 mars 2011, voir le permalien : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k3776214

 

Commentaire : on ne connaît pas grand chose sur Caroline-Eugénie Puissan à part la modernité éclatante de sa poésie. Toutefois, dans ce recueil, nous apprenons que son patronyme est Lemire et qu'elle est mariée à monsieur Puissan (conseiller à la Cour de Cassation). Son recueil est dédié à la mémoire de son époux. D'après cet ouvrage, elle est l'autrice/auteure chez Plon des recueils suivants :

  • Le Presbytère de Plouarzel, histoire bretonne. Deux très beaux volumes grand in-8°, en vers, illustrés de 16 gravures (1877).
  • Isabelle de Miraflor. Un beau volume grand in-8°, en vers, illustré de 8 gravures.

La transcription complète de cet ouvrage est en cours.

***

Pour citer ce poème
 

Caroline-Eugénie Puissan, « Boutade », Le Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : Lettre n° 13, Le Festival Megalesia 2018 & Le Printemps des Poètes au féminin, mis en ligne le 28 février 2018. Url : http://www.pandesmuses.fr/2018/2/boutade

 

© Tous droits réservés                        Retour au sommaire

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Rédaction de la revue LPpdm - dans La Lettre de la revue LPpdm Megalesia

Publications

 

Cette section n'a pas été mise à jour depuis longtemps, elle est en travaux. Veuillez patienter et merci de consulter la page Accueil de ce périodique.

Numéros réguliers | Numéros spéciaux| Lettre du Ppdm | Hors-Séries | Événements poétiques | Dictionnaires | Périodiques | Encyclopédie | ​​Notre sélection féministe de sites, blogues... à visiter 

 

 

Rechercher

À La Une

  • Megalesia 2020
    LE PAN POÉTIQUE DES MUSES vous présente son festival en ligne Megalesia édition 2020 du 1er avril au 1 er 30 septembre 2020 Crédit photo : " La Muse du chant et de la dance Terpsichore", toile de François Boucher, domaine public. Festival numérique, international...
  • Table
    Table de Megalesia 2020 Édition 2020 du 1er avril au 1er 30 septembre Festival International & Multilingue des Femmes & Genre en Sciences Humaines & Sociales En partenariat avec la Société Internationale d'Études des Femmes & d'Études de Genre en Poésie...
  • "I LOVE BEIRUT". Pour Beyrouth, pour un monde solidaire !
    Megalesia 2020 | S'indigner, soutenir, lettres ouvertes, hommages, etc. "I LOVE BEIRUT" Pour Beyrouth, pour un monde solidaire ! "En solidarité avec le Liban, nous publions vos témoignages et poèmes qui soutiennent la population libanaise durement touchée...
  • « Me, Myself » ou du Care lyrique et philosophique
    Megalesia 2020 | Poésie, musique & art audiovisuel |Le néopaganisme & la sexualité dans la culture populaire du XXIe siècle | Articles & témoignages « Me, Myself » ou du Care lyrique & philosophique Dina Sahyouni © Crédit photo : L'affiche de la chanson...
  • « Reality Scares Me » ou quand la réalité de la Terre et celle de l'amour nous font peur
    Megalesia 2020 | Poésie, musique & art audiovisuel « Reality Scares Me » ou quand la réalité de la Terre et celle de l'amour nous font peur Dina Sahyouni © Crédit photo : L'affiche de la sortie de la chanson "Reality Scares Me" de MONSIEUR, c apture d'écran...
  • Notre sélection féministe de sites, blogues... à visiter
    REVUE LE PAN POÉTIQUE DES MUSES | Invitations à visiter Page en construction... Notre sélection féministe de sites, blogues... à visiter Crédit photo : Une représentation de la déesse japonaise Amaterasu sortant de la caverne. Amaterasu est la déesse...
  • L'artiste Catherine Gil Alcala au festival "Les Balladines"
    Megalesia 2020 | Annonces diverses L'artiste Catherine Gil Alcala au festival "Les Balladines" © Crédit photo : L'affiche du festival, image transmise par la maison d'édition de l'artiste-autrice citée. L'artiste Catherine Gil Alcala présente le 13 septembre...
  • « Éviter les secrètes surprises du diable » !
    Megalesia 2020 | Réflexions féministes sur l'actualité « Éviter les secrètes surprises du diable » ! Françoise Urban-Menninger Blog officiel : L'heure du poème Crédit photo : Joovs van Cleve, "La Vierge à l'enfant", domaine public, Wikipédia, Commons. Cet...
  • Papillon à la rose
    Megalesia 2020 | Astres & animaux en Poésie | Travestissements poétiques Papillon à la rose Françoise Urban-Menninger Blog officiel : L'heure du poème Photographie par Claude Menninger © Crédit photo : Claude Menninger, " Papillon à la rose", photographie...
  • Jean-François Blavin, « Oscillations vagabondes au crépuscule », Éditions Unicité, 2020, 94 p., 13€
    Megalesia 2020 | Critique & réception J ean-François Blavin, « Oscillations vagabondes au crépuscule », Éditions Unicité, 2020, 94 p., 13€ Maggy de Coster Site personnel Le Manoir Des Poètes © Crédits photos : "Première de couverture illustrée du recueil...