11 octobre 2016 2 11 /10 /octobre /2016 12:09

 

Poèmes pour Toutes à l'école

Événement poétique 2016


 

La fête au lycée, L’école

 

&

 

Mon lapin, c’est du poulet !

 

 

Jérôme Aviron

 

 

 

La fête au lycée

 

À Cormorand, le 5 juillet 2013

 

Chacun se prépare fébrile,

À porter ses plus beaux atours,

Heureux en ce doux mois d’avril

De danser le soir, tour à tour.

 

Pour une poignée d’heures, le vieil édifice

Se maquille de guirlandes,

Tandis qu’un feu d’artifice

Illumine la nuit de ses sarabandes.

 

Une musique pleine de vie va bon train,

Sortie d’un inusable électrophone

Ou bien d’un orchestre, plein d’entrain

Entre trompettes et saxophones.

 

Les airs d’aujourd’hui ou d’hier

Agitent les jambes, d’un tempo débonnaire

Et les parents, de l’ouvrier à la banquière

S’amusent plus que d’ordinaire.

 

La joie se devine, affichée

Sans aucun complexe sur les visages détendus,

Loin des mornes veillées, où fâchées

Ils ne voient point venir la bonne note attendue.

 

Ces quelques moments à fouler

Le pavé de leurs anciennes récrées,

Les ramènent à petites foulées

Vers leurs jeunes années, sacrées.

Ils revoient leurs propres père et mère

Dansant des valses démodées

Ici même, dans l’atmosphère

Ouatée de belles dames fardées.

 

Désormais, hélas, les tenues de sorties

Ont laissé place, en quelques décades

Aux jeans et autres Tee-shirts mal assortis,

Symboles d’une drôle de rebuffade.

 

Mais la ronde des âges tourne toujours

Et après-demain, ce seront certainement

Leurs petits-enfants, qui bientôt verront le jour

Et reviendront à plus de discernement…

 

***

 

L’école

 

À Cormorand, le 6 septembre 2014

 

Apprendre à compter

C’est dégourdir ses doigts,

Les bouger comme il se doit,

Pour ainsi bien les décompter.

 

Écrire sur les lignes

Tracées avec grand soin à la règle,

Permet, je le souligne,

De décrire des choses espiègles.

 

Lire sans difficultés

Nous offre au fil des pages, le monde entier

Pour rêver à satiété,

D’une culture dont nous sommes les héritiers.

Mais l’école, c’est avant tout

Le lieu où soudain, l’on découvre

Nos petits camarades venus de partout,

Jouer avec nous quand la grille enfin s’ouvre.

 

Assis devant le vieux tableau noir,

La craie nous chatouille les oreilles,

Support moins profond qu’une toile de Renoir,

Mais porteur du savoir, merveille des merveilles.

Longtemps après que l’on ait Quitté son pupitre,

On songe à ces heures qui couronnaient

L’enfance, fin d’un chapitre…

 

***

 

Mon lapin, c’est du poulet !

 

À Lyon, le 30 janvier 2013 14 h

 

À table le mercredi chez maman,

C’est presque toujours la foire d’empoigne

Pour faire manger les garnements,

Entre cris et bobos que l’on soigne.

Après de bien belles années à Ecully,


 

Le déjeuner de la mi-semaine

Chacun se prépare fébrile,

À déménagé sur Dardilly,

Où Mamie Maryse ne compte pas sa peine.


 

L’été ou l’hiver, Les mois se succèdent

Mais ne se ressemblent pas, forts divers

Suivant les convives qui se précédent.


 

Les mets arrivent sur la longue table,

Des tartiflettes aux plats cuisinés

En passant par les tourtes, de gros rôtis ou des râbles

De lapin, que l’on transforme en poulet mariné.


 

Alors, les plus jeunes en avalent

Pleins d’ardeurs pour ces denrées travesties,

Par une salutaire cabale

Des adultes, complices avertis.


 

Plus l’heure tourne, plus chacun s’empresse

De dire aux autres les simples événements

De son existence quotidienne, et comment

Se passera son dimanche, sans stress.


 

Soudain, Adrian préposé au café

Se lève, timide sans un bruit et rejoint

Le percolateur, dans l’ambiance surchauffée

Entre beaux-frères, grands-parents et conjoints.


 

D’un coup, pour certains il est temps de partir

Vers d’autres activités récréatives,

Ou alors bien pire,

Dans la vie active…

 

 

***

 

Pour citer ces poèmes

Jérôme Aviron, « La fête au lycée », « L’école », & « Mon lapin, c’est du poulet ! », Le Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : n°6|Événement poétique 2016 « « Un pan de poèmes pour Toutes à l'école » [En ligne], mis en ligne le 11 octobre 2016. Url : http://www.pandesmuses.fr/2016/10/ecole.html

© Tous droits réservés                                                                                    Retour au sommaire  

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Le Pan poétique des muses - dans Événements poétiques

Publications

 

Cette section n'a pas été mise à jour depuis longtemps, elle est en travaux. Veuillez patienter et merci de consulter la page Accueil de ce périodique.

Numéros réguliers | Numéros spéciaux| Lettre du Ppdm | Hors-Séries | Événements poétiques | Dictionnaires | Périodiques | Encyclopédie | ​​Notre sélection féministe de sites, blogues... à visiter 

 

 

Rechercher

À La Une

  • Événements poétiques | Le Printemps des Poètes | Les femmes et le désir en poésie
    LE PAN POÉTIQUE DES MUSES VOUS PROPOSE DE PRENDRE PART À SON RECUEIL DU FESTIVAL LE PRINTEMPS DES POÈTES Les femmes & le désir en poésie © Crédit photo : Claude Menninger, photographie prise au musée Würth à Erstein lors d'une exposition rétrospective...
  • Lettre n°15 | Eaux oniriques : mers/mères
    Lettre no 15 sur les Eaux oniriques : mers/mères © Horizon par Véronique Caye . Vous avez carte blanche pour en parler. La parution des documents choisis par notre équipe est successive du 14 décembre 2020 au 28 février compris. La mise en ligne se fait...
  • Les dépossédé.e.s
    Lettre n°15 | Eaux oniriques... | Textes poétiques thématiques Les dépossédé. e. s Charlène Lyonnet Mélodie des sirènes alarmées, Par le passage, Du navire près des rochers. Naufrage. Dépêchées sur la plage, Les mariées ont retrouvé, Emportés par l’orage,...
  • l’après-midi d’un Rossignol
    Événements poétiques | Le Printemps des Poètes « Désir » | Les femmes & le désir en poésie l’après-midi d’un Rossignol Mona Gamal El Dine Docteur en sciences de l'art (La Sorbonne Paris), Membre de la Société des Gens de Lettres, Membre du P.E.N Club...
  • La petite musique
    Événements poétiques | Le Printemps des Poètes « Désir » | Les femmes & le désir en poésie La petite musique Françoise Urban-Menninger Blog officiel : L'heure du poème Photographie par Claude Menninger © Crédit photo : une magnifique image de Claude Menninger,...
  • Ah, revoir la Niagara ! (haïkus)
    Lettre n°15 | Eaux oniriques... | Textes poétiques thématiques Ah, revoir la Niagara ! (haïkus) Chantal Robillard Crédit photo : "Niagara Falls", winter 1911 ", Commons,Wikimedia. Au bord de la rivière, Je prends les embruns Dans cheveux et figure. Penchée...
  • Inutile [enfer]tile
    Lettre n°15 | Eaux oniriques... | Biopoépolitique | Réflexions féministes sur l'actualité Inutile [enfer]tile CAM[...]ILLE Je me présente, au moins vous serez témoins : J’ai été privée de ce qui devait être un besoin Je suis celle qu’on plaint, celle...
  • C'est la fin des haricots pour les consciences tranquilles
    Lettre n°15 | Réflexions féministes sur l'actualité C'est la fin des haricots pour les consciences tranquilles Dina Sahyouni Crédit photo : " Gousses de Haricot Tarbais", Patrick Boilla, Commons. Les témoignages associés à #MeTooInceste sur les crimes...
  • Entretien bref avec l'imprimerie grenobloise et écologique Centre d'impression numérique Everest
    Lettre n°15 | Eaux oniriques...| Revue des éditrices & éditeurs ou Revue des Métiers du livre Entretien bref avec l'imprimerie grenobloise & écologique Centre d'impression numérique Everest Propos recueillis par David Simon pour LE PAN POÉTIQUE DES MUSES...
  • Barbara Polla (dir.), Équinoxe, recueil collectif, Le Pan Poétique des Muses, Grenoble, éd. Pan des Muses de la SIÉFÉGP, 2020
    Lettre n°15 | Eaux oniriques... | Annonces diverses | Annonce de parution Barbara Polla (dir.), Équinoxe recueil collectif, Le Pan Poétique des Muses, Grenoble, éd. Pan des Muses de la SIÉFÉGP, 2020 LE PAN POÉTIQUE DES MUSES a le plaisir de vous annoncer...