14 octobre 2020 3 14 /10 /octobre /2020 15:37

 

Événements poétiques | Un pan de poèmes pour Toutes à l'école 2020.

 

 

 

 

 

À une jeune fille

 

 

 

 

 

 

 

 

Désirée Pacault

 

Poème choisi & transcrit pour cette revue par Dina Sahyouni

 

 

© Crédit photo : Il s'agit probablement d'un portrait de l'auteure/autrice "Désirée Pacault", image trouvée et capturée par LE PAN POÉTIQUE DES MUSES dans PACAULT, Désirée, Inspirations. Poésies, Paris, Auguste Desrez imprimeur-éditeur, 1840.

 

 

 

 

Comme l'oiseau des bois, légère, insouciante,

À travers cette foule insensée et bruyante

Tu passes, jeune fille ! Oh ! pas un souvenir

Ne vient troubler ton cœur ! Étourdie et joyeuse,

Pour toi qu'un souffle, un rien ici-bas rend heureuse,

Le passé c'est hier, et demain l'avenir !

 

Ou plutôt ignorant les phases de la vie,

Sans penser que d'une heure une autre heure est suivie,

Tu parcours en riant mille sentiers de fleurs

Dont tu ne connais pas les épines cruelles ;

Car l'innocence encor te voile de ses ailes,

Éloignant de ton œil la tristesse et les pleurs.

 

Telle serpente une eau limpide et sans murmure,

Telle sur ton front d'ange erre ta chevelure !

Tes mouvements sont doux comme ceux du roseau

Lorsqu'il est agité par la brise légère ;

Et tes pieds sont pareils, en effleurant la terre,

Aux jeunes ailes d'un oiseau !

 

De ta bouche naïve on aime le sourire ;

On aime tes grands yeux où la candeur respire,

Et ton col caressant, flexible, gracieux !

Rien ne rendrait l'accent de ton jeune langage ;

Oh ! les traits délicats de ton charmant visage

Ont été rêvés dans les cieux !

 

Ton âme ne sent pas toute son existence ;

Comme l'enfant tu vis de jeux et d'ignorance ;

Tu jouis du soleil, des fleurs, d'un ciel d'azur ;

Et le soir, à côté de ta pieuse mère,

Quand la cloche voisine a sonné la prière,

Au Dieu qui te bénit tu donnes un cœur pur !

 

Et quand je dis : « Je souffre ! » – ignorant ma pensée

Et le trait plein de fiel dont mon âme est blessée,

Tu détournes la tête et passes devant moi !..

Tu ne vois pas les pleurs qui mouillent ma paupière,

Tu n'entends pas le cri de ma douleur amère

S'élever jusqu'à toi !



 

Oh! oui, tes jours sont beaux, riants comme l'aurore

De ces illusions qu'un songe fait éclore

Et qu'on voit disparaître à l'instant du réveil !

Ton destin, jeune fille, est celui de la rose :

Un souffle la flétrit d'abord qu'elle est éclose...

– Dors encore, – je ne veux pas troubler ton sommeil !... –

 

 

* Ce texte est un extrait de PACAULT, Désirée, Inspirations. Poésies, Paris, Auguste Desrez imprimeur-éditeur, 50, rue neuve-des-petits-champs, 1840, pp. 229-232. Ce recueil appartient au domaine public, voir le site Gallica de la Bibliothèque nationale de France.

 

 

***

 

Pour citer ce poème

 

Désirée Pacault, « À une jeune fille », poème extrait de PACAULT, Désirée, Inspirations. Poésies (1840), choisi et transcrit par Dina SahyouniLe Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : Évènement poétique|« Un pan de poèmes pour Toutes à l'école 2020 », mis en ligne le 14 octobre 2020. Url : http://www.pandesmuses.fr/11octobre20/dp-jeunefille

 

 

Mise en page par David Simon

 

© Tous droits réservés

Retour au Sommaire de l'Événement poétique

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
LE PAN POÉTIQUE DES MUSES - dans Poèmes pour Toutes à l'école

Publications

 

Cette section n'a pas été mise à jour depuis longtemps, elle est en travaux. Veuillez patienter et merci de consulter la page Accueil de ce périodique.

Numéros réguliers | Numéros spéciaux| Lettre du Ppdm | Hors-Séries | Événements poétiques | Dictionnaires | Périodiques | Encyclopédie | ​​Notre sélection féministe de sites, blogues... à visiter 

 

 

Rechercher

À La Une

  • Événements poétiques | Le Printemps des Poètes | Les femmes et le désir en poésie
    LE PAN POÉTIQUE DES MUSES VOUS PROPOSE DE PRENDRE PART À SON RECUEIL DU FESTIVAL LE PRINTEMPS DES POÈTES Les femmes & le désir en poésie © Crédit photo : Claude Menninger, photographie prise au musée Würth à Erstein lors d'une exposition rétrospective...
  • Lettre n°15 | Eaux oniriques : mers/mères
    Lettre no 15 sur les Eaux oniriques : mers/mères © Horizon par Véronique Caye . Vous avez carte blanche pour en parler. La parution des documents choisis par notre équipe est successive du 14 décembre 2020 au 28 février compris. La mise en ligne se fait...
  • Adrien Cannamela, Le Petit Prince aux douze pieds, L’Harmattan, 2018, 125 p.
    Lettre n°15 | Eaux oniriques... | Critique & réception Adrien Cannamela , Le Petit Prince aux douze pieds, L’Harmattan, 2018, 125 p., format A5, 20€ Maggy de Coster Site personnel Le Manoir Des Poètes © Crédit photo , Première de couverture illustrée...
  • Les dépossédé.e.s
    Lettre n°15 | Eaux oniriques... | Textes poétiques thématiques Les dépossédé. e. s Charlène Lyonnet Mélodie des sirènes alarmées, Par le passage, Du navire près des rochers. Naufrage. Dépêchées sur la plage, Les mariées ont retrouvé, Emportés par l’orage,...
  • l’après-midi d’un Rossignol
    Événements poétiques | Le Printemps des Poètes « Désir » | Les femmes & le désir en poésie l’après-midi d’un Rossignol Mona Gamal El Dine Docteur en sciences de l'art (La Sorbonne Paris), Membre de la Société des Gens de Lettres, Membre du P.E.N Club...
  • La petite musique
    Événements poétiques | Le Printemps des Poètes « Désir » | Les femmes & le désir en poésie La petite musique Françoise Urban-Menninger Blog officiel : L'heure du poème Photographie par Claude Menninger © Crédit photo : une magnifique image de Claude Menninger,...
  • Ah, revoir la Niagara ! (haïkus)
    Lettre n°15 | Eaux oniriques... | Textes poétiques thématiques Ah, revoir la Niagara ! (haïkus) Chantal Robillard Crédit photo : "Niagara Falls", winter 1911 ", Commons,Wikimedia. Au bord de la rivière, Je prends les embruns Dans cheveux et figure. Penchée...
  • Inutile [enfer]tile
    Lettre n°15 | Eaux oniriques... | Biopoépolitique | Réflexions féministes sur l'actualité Inutile [enfer]tile CAM[...]ILLE Je me présente, au moins vous serez témoins : J’ai été privée de ce qui devait être un besoin Je suis celle qu’on plaint, celle...
  • C'est la fin des haricots pour les consciences tranquilles
    Lettre n°15 | Réflexions féministes sur l'actualité C'est la fin des haricots pour les consciences tranquilles Dina Sahyouni Crédit photo : " Gousses de Haricot Tarbais", Patrick Boilla, Commons. Les témoignages associés à #MeTooInceste sur les crimes...
  • Entretien bref avec l'imprimerie grenobloise et écologique Centre d'impression numérique Everest
    Lettre n°15 | Eaux oniriques...| Revue des éditrices & éditeurs ou Revue des Métiers du livre Entretien bref avec l'imprimerie grenobloise & écologique Centre d'impression numérique Everest Propos recueillis par David Simon pour LE PAN POÉTIQUE DES MUSES...