11 octobre 2020 7 11 /10 /octobre /2020 18:17

 

N°8 | Critique & réception 

 

 

 

 

Franck Delbarre

 

 

Je t’emmène voir les coquelicots

 

 

poèmes entremêlés d’histoires,

 

Éditions Sajat, 2020, 12€

 

 

 

Maggy de Coster

Site personnel

Le Manoir Des Poètes

 

 

 

​​​​​​​© ​​​​​​​​​​Crédit photo : "Première de couverture illustrée du recueil aux Éditions Sajat".

 

 

 

Un texte liminaire du recueil questionne sur le sens des mots, un vrai badinage, comme le poète sait bien le faire, avec les mots et expressions, ce qui prouve bien qu’il n’est jamais à court de mots. Il écrit par à-coups au gré de son inspiration, aussi compile-t-il poèmes néo-classiques, poèmes en prose et histoires. 

Un texte poétique fait rappel au titre du recueil « Je t’emmène voir les coquelicots » où il fait l’éloge de la beauté naturelle de la femme : 

 

« Que fais-tu ?   Ne te maquille pas !

Car j’aurai l’impression que tu pourrais être une autre »

 

Pour lui le bonheur ne se trouve que dans les choses simples :

 

«  Il fait beau dehors. L’air a le parfum des jours heureux »

 

Son amour des mots est manifeste dans tout le recueil : 

 

« Sur la ville endormie une lune perplexe

Cherche des mots d’amour qu’un vent a dispersés »

 

Plus loin il s’accorde une licence grammaticale, un vrai défi pour les puristes :

 

« La femme que j’aimera

Elle sera  un peu folle

Très loin du protocole !

La femme que j’aimera »

 

Il joue sur les sonorités et également avec la polysémie des mots comme par exemple dans un texte en prose intitulé « Le monde est petit »,   on peut  lire : « mon petit doigt me dit que vous voulez un petit café » ou encore : « ma femme m’a mijoté un petit plat...  ». 

Dans un autre texte en prose intitulé « La théorie de l’escalier » on relate des  pléonasmes bien calculés par le poète, un brin dérangeant et provocateur : 

 

« […] il montait en haut alors que je descendais en bas

Il faut que je vous dise que j’ai même vu des gens monter en bas 

Et d’autres, descendre en haut, en réalité tous préoccupés par la chute en escalade !

 Car qu’il s’agisse de monter ou de descendre nous sommes tous motivés par une seule chose : C’est l’envie d’avancer ! »

 

C’est à raison qu’il nous fait remarquer l’absurdité ou l’incomplétude de certaines expressions de la langue française :

 

« Il y a des expressions peu expressives

Des expressions sans début ni fin

Qui nous laissent  sur la faim

Sans queue ni tête, à mi-chemin »

 

La dérision, l’humour décalé, des sous-entendus, des double sens, un cocktail détonnant servi dans la bonne humeur, tels sont les marqueurs de ce recueil de poèmes.

 

***

 

Pour citer ce texte 

 

Maggy de Coster, « Franck Delbarre, Je t’emmène voir les coquelicots, poèmes entremêlés d’histoires, Éditions Sajat, 2020, 12€ », Le Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : N°8 | Penser la maladie & la vieillesse en poésiemis en ligne le 11 octobre 2020. Url : http://www.pandesmuses.fr/no8/franckdelbarre-voirlescoquelicots

 

 

 

Mise en page par David Simon

 

© Tous droits réservés 

Retour au sommaire du n°8 

 

À venir

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
LE PAN POÉTIQUE DES MUSES - dans Numéro 8

Publications

 

Cette section n'a pas été mise à jour depuis longtemps, elle est en travaux. Veuillez patienter et merci de consulter la page Accueil de ce périodique.

Numéros réguliers | Numéros spéciaux| Lettre du Ppdm | Hors-Séries | Événements poétiques | Dictionnaires | Périodiques | Encyclopédie | ​​Notre sélection féministe de sites, blogues... à visiter 

 

 

Rechercher

À La Une

  • Hommage poéféministe au professeur Samuel Paty
    LE PAN POÉTIQUE DES MUSES VOUS PRIE DE PRENDRE PART À SON HOMMAGE POÉFÉMINISTE AU PROFESSEUR SAMUEL PATY Du 18 au 22 octobre 2020 Le Pan Poétique Des Muses, les périodiques et les membres de l' association Société Internationale d’Études des Femmes et...
  • Cieux en bleu-blanc-rouge
    Hommage poéféministe... | Textes poétiques Cieux en bleu-blanc-rouge (chanson patriotique ) Dina Sahyouni Crédit photo : "Drapeau de la France", domaine public, image Commons. Enfants des Lumières, soyez solidaires. enfants des Lumières, restez solaires...
  • Aujourd'hui j'ai mal à mon école
    Hommage poéféministe... | Textes poétiques Aujourd'hui j'ai mal à mon école Françoise Urban-Menninger Blog officiel : L'heure du poème aujourd'hui j'ai mal à mon école un enseignant a payé de sa vie notre droit à la liberté d'expression garanti par nos...
  • Un pan de poèmes pour Toutes à l'école 2020
    LE PAN POÉTIQUE DES MUSES VOUS PRÉSENTE L'ÉVÉNEMENT POÉTIQUE & FÉMINISTE : UN PAN D E POÈMES POUR TOUTES À L'ÉCOLE ÉDITION 2020 pour fêter le 11 octobre 2020 la Journée Internationale des Droits d es Filles Cet événement est soutenu par l'association...
  • À une jeune fille
    Événements poétiques | Un pan de poèmes pour Toutes à l'école 2020. À une jeune fille Désirée Pacault Poème choisi & transcrit pour cette revue par Dina Sahyouni © Crédit photo : Il s'agit probablement d'un portrait de l'auteure/autrice "Désirée Pacault",...
  • La fileuse et l'enfant, Ondine à l'école
    Événements poétiques | Un pan de poèmes pour Toutes à l'école 2020 La fileuse et l'enfant & Ondine à l'école Marceline Desbordes-Valmore Poèmes choisis & transcrits pour cette revue par Dina Sahyouni La fileuse et l'enfant J'appris à chanter en allant...
  • À une jeune orpheline
    Événements poétiques | Un pan de poèmes pour Toutes à l'école 2020 À une jeune orpheline Frédérique Jacques Poème choisi & transcrit pour cette revue par Dina Sahyouni Il est un doux flambeau, dont l'œil mélancolique, Ne réfléchit jamais les rayons amoureux......
  • Père me dit
    Événements poétiques | Un pan de poèmes pour Toutes à l'école 2020 |Poésie féministe & engagée Père me dit Ortoolski Crédit photo : "Deux écolières Chepang au Népal", image de Commons, domaine public. Mon père ne veut plus que j'aille à l'école il me...
  • Où sont les hommes ?
    N°8 | Réflexions féministes sur l'actualité Où sont les hommes ? Françoise Urban-Menninger Blog officiel : L'heure du poème Crédit photo : "Apollon du Belvédère", image de Commons, domaine public. Depuis toujours je suis étonnée que la pilule pour homme,...
  • Franck Delbarre, Je t’emmène voir les coquelicots, poèmes entremêlés d’histoires, Éditions Sajat, 2020, 12€.
    N°8 | Critique & réception Franck Delbarre Je t’emmène voir les coquelicots poèmes entremêlés d’histoires, Éditions Sajat, 2020, 12€ Maggy de Coster Site personnel Le Manoir Des Poètes © Crédit photo : "Première de couverture illustrée du recueil aux...