9 juin 2020 2 09 /06 /juin /2020 14:10

 

Megalesia 2020 | Sourires & rires féministes

 

 

 

 

Poèmes satiriques

 

 

 

 

Camille Aubaude

Sites officiels : http://www.camilleaubaude.com/

& www.lamaisondespages.com/

Blog officiel : https://camilleaubaude.wordpress.com/

 

 

© Crédit photo :  La Maison des Pages éditions, 30 rue Beaubourg, 75003 PARIS, 10 mars 2020,  image fournie par l'autrice.

 

 

Furies de la Nature


 

696 mouvements telluriques 

d’intensité 4 sur l’échelle de Richter 

relevés entre le 26 février et le 27 mars 2012.

 

Raz de marée, tornades, tremblements de terre : 

depuis que l’homme vit sur la Terre, 

il subit la violence de sa Maison, la Nature,

des fracas de ténèbres. 

 

L’autre violence est celle de l’homme. 

Comment mesurer cette violence ? 

On peut établir des échelles de magnitude,

prévoir le nombre de maisons qui vont être détruites, 

le nombre de blessés, le nombre de morts.

 

En additionnant les deux violences, 

combien de maisons détruites, 

combien de blessés, 

combien de morts ?

 

Pas de semaine sans pluies torrentielles, 

sans fonte de neiges, sans fleuves qui débordent,

sourds aux lamentations. 

Pas de semaine sans déforestation, 

sans embouteillages qui créent les cancers, 

sans incendies de forêts, sans forages,

sans les traînées blanches des gaz d’avion polluant le ciel,

et des espèces qui disparaissent.

 

 

© Crédit photo : Dessins de Jean-Claude Guétrot et Pierre-Henri de Valenciennes, images fournies par l'autrice Aubaude.

 

 

Ô Furies, ô déraison !

 

La terre sous nos pieds est un géant qui dort.

Le ciel demande un regard.

L’homme ignorant son devoir,

incertain du climat et de la mort

raisonne

fuyant son destin.

 

Il dit :

Ô Sainte Mère, comment se préparer à la guerre 

avec la Nature ? Faut-il une valise de première urgence :

du gel antibactérien, du papier hygiénique, une lampe,

une radio, de quoi écrire, des numéros de téléphone, 

des paquets de gâteaux, de l’eau…?

Oui, les tiares de fleurs des enfants

qui savent la magie de la vie,

qui savent le don de la Terre

arracheront-elles des larmes de repentir

aux brigands qui surpeuplent la Terre.

 

Je ne veux pas qu’on oublie les douleurs.

 

11 avril 1815 : séisme en Indonésie, 

le village de Tambora anéanti.

Plus de 90 000 morts.

1er septembre 1923 : Tokyo, Yokohama,

381 000 habitations brûlées, 

des vagues de 12 mètres de haut,

142 000 victimes.

 

Des pluies torrentielles l’année 1931 en Chine,

300 000 morts, et puis famine, épidémies,

encore 4 millions de victimes.

 

Valdivia, Chili, 9,5 sur l’échelle de Richter,

la plus haute intensité jamais enregistrée,

dans l’Histoire de l’Humanité,

10 minutes de supplice, 37 épicentres,

3 tsunamis, des flammes, des cris, des larmes,

du sang.

 

1970 : 500 000 morts au Bangladesh.

2004 : 275 000 victimes du tsunami 

après le tremblement de terre à Sumatra.

 

2005 : une semaine d’hurricane 

dans le Golfe du Mexique

détruisant la Nouvelle Orléans.

 

Puis Haïti, vous savez, en 2010, Tokyo en 2011,

des immeubles qui tanguent dans vos écrans télé,

un soldat qui porte un vieillard sur son dos

— parce que l’Homme est bon.

 

Les listes d’images et de chiffres

servent de sépultures 

quand la tempête est finie.

Ils chassent les Animaux, Âmes du Paradis !

Ils ne veulent pas parler du nucléaire

Ils ne veulent pas parler de robot messianique

ni prier pour les forêts

ni ouvrir les yeux

sur le Ciel en feu.

 

 

© Crédit photo : Vieilles maisons parmi des arbres, image fournie par l'autrice Aubaude.

 

 

Se quereller, entasser l’or, gonfler,

crier pour que la Terre éclate,

eux dont l’œil est collé de venin,

eux qui me dévorent

et dont la bouche insatiable

scelle les lèvres du mot « Amour. »

 

Principaux ouvrages de Camille AUBAUDE

MYTHE D’ISIS la (la BnF l’a jugé suffisamment important pour le mettre en ligne) CINÉVITA (chroniques de cinéma & scénarios) ;

LIRE LES FEMMES DE LETTRES (essai d’histoire littéraire) ;

LA MAISON DES PAGES (conte gothique, et une éd. bilingue italien) ;

LE VOYAGE EN ÉGYPTE DE GÉRARD DE NERVAL (sur les correspondances) ;

IVRESSES D’ÉGYPTE (lais) ;

POÈMES D’AMBOISE (éd. bilingues espagnol, italien, japonais, arabe, anglais) ;

L’ÉGYPTE CÉLESTE (épyllions, ebook avec photographies) ;

POÈMES SATIRIQUES (et une éd. bilingue espagnol) ;

L’AMBROISIE (proses poétiques, avec photographies) ;

IMPRESSION INIMAGINABLE (recueil avec photographies) ;

LA MALCONTENTE (recueil avec photographies) ;

VOYAGE EN ORIENT (carnet de voyage & oratorio) ;

SEVRAGE (livre multimédias).

 

***

 

Pour citer des poèmes

 

Camille Aubaude, « Poèmes satiriques », textes inédits, Le Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiquesMegalesia 2020mis en ligne le 9 juin 2020. Url : http://www.pandesmuses.fr/megalesia20/poemes-satiriques

 

 

Mise en page par David Simon

 

© Tous droits réservés 

Retour à la Table de Megalesia

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
LE PAN POÉTIQUE DES MUSES - dans Megalesia

Publications

 

Cette section n'a pas été mise à jour depuis longtemps, elle est en travaux. Veuillez patienter et merci de consulter la page Accueil de ce périodique.

Numéros réguliers | Numéros spéciaux| Lettre du Ppdm | Hors-Séries | Événements poétiques | Dictionnaires | Périodiques | Encyclopédie | ​​Notre sélection féministe de sites, blogues... à visiter 

 

 

Rechercher

À La Une

  • Megalesia 2020
    LE PAN POÉTIQUE DES MUSES vous présente son festival en ligne Megalesia édition 2020 du 1er avril au 1 er 30 septembre 2020 Crédit photo : " La Muse du chant et de la dance Terpsichore", toile de François Boucher, domaine public. Festival numérique, international...
  • Table
    Table de Megalesia 2020 Édition 2020 du 1er avril au 1er 30 septembre Festival International & Multilingue des Femmes & Genre en Sciences Humaines & Sociales En partenariat avec la Société Internationale d'Études des Femmes & d'Études de Genre en Poésie...
  • "I LOVE BEIRUT". Pour Beyrouth, pour un monde solidaire !
    Megalesia 2020 | S'indigner, soutenir, lettres ouvertes, hommages, etc. "I LOVE BEIRUT" Pour Beyrouth, pour un monde solidaire ! "En solidarité avec le Liban, nous publions vos témoignages et poèmes qui soutiennent la population libanaise durement touchée...
  • « Me, Myself » ou du Care lyrique et philosophique
    Megalesia 2020 | Poésie, musique & art audiovisuel |Le néopaganisme & la sexualité dans la culture populaire du XXIe siècle | Articles & témoignages « Me, Myself » ou du Care lyrique & philosophique Dina Sahyouni © Crédit photo : L'affiche de la chanson...
  • « Reality Scares Me » ou quand la réalité de la Terre et celle de l'amour nous font peur
    Megalesia 2020 | Poésie, musique & art audiovisuel « Reality Scares Me » ou quand la réalité de la Terre et celle de l'amour nous font peur Dina Sahyouni © Crédit photo : L'affiche de la sortie de la chanson "Reality Scares Me" de MONSIEUR, c apture d'écran...
  • Notre sélection féministe de sites, blogues... à visiter
    REVUE LE PAN POÉTIQUE DES MUSES | Invitations à visiter Page en construction... Notre sélection féministe de sites, blogues... à visiter Crédit photo : Une représentation de la déesse japonaise Amaterasu sortant de la caverne. Amaterasu est la déesse...
  • L'artiste Catherine Gil Alcala au festival "Les Balladines"
    Megalesia 2020 | Annonces diverses L'artiste Catherine Gil Alcala au festival "Les Balladines" © Crédit photo : L'affiche du festival, image transmise par la maison d'édition de l'artiste-autrice citée. L'artiste Catherine Gil Alcala présente le 13 septembre...
  • « Éviter les secrètes surprises du diable » !
    Megalesia 2020 | Réflexions féministes sur l'actualité « Éviter les secrètes surprises du diable » ! Françoise Urban-Menninger Blog officiel : L'heure du poème Crédit photo : Joovs van Cleve, "La Vierge à l'enfant", domaine public, Wikipédia, Commons. Cet...
  • Papillon à la rose
    Megalesia 2020 | Astres & animaux en Poésie | Travestissements poétiques Papillon à la rose Françoise Urban-Menninger Blog officiel : L'heure du poème Photographie par Claude Menninger © Crédit photo : Claude Menninger, " Papillon à la rose", photographie...
  • Jean-François Blavin, « Oscillations vagabondes au crépuscule », Éditions Unicité, 2020, 94 p., 13€
    Megalesia 2020 | Critique & réception J ean-François Blavin, « Oscillations vagabondes au crépuscule », Éditions Unicité, 2020, 94 p., 13€ Maggy de Coster Site personnel Le Manoir Des Poètes © Crédits photos : "Première de couverture illustrée du recueil...