6 juin 2020 6 06 /06 /juin /2020 15:25

 

Megalesia 2020 | Critique & réception 

 

 

 

 

Un avis critique

 

 

 

 

Jacqueline Leglu-Diéras

 

​Lettre transcrite & éditée avec l'aimable autorisation de l'autrice/auteure

 

 

© Crédit photo :  " Camille Aubaude", image fournie par l'autrice Aubaude.

 

 

 

J’ai pu situer vos Poèmes d’Amboise (2007) dans votre œuvre déjà très importante, qu’il me faudrait connaître dans toute son étendue pour que ces poèmes me révèlent leur singularité, dont vous avez la clé, ainsi que tous vos lecteurs.

J’éprouve avec certains textes, et les vôtres sont de ceux-là, la difficulté de définir leur nature par une « prose » raisonnée, communément employée. Analyser certaines poésies, à mes yeux, c’est les tuer. Pour exercice mental, faisons de l’algèbre et non de la radiographie de poèmes, où l’émotion prend sur le champ la fuite. Pour ne pas désenchanter le domaine, il faudrait, par un écho de même nature, se servir du langage poétique pour qualifier la poésie, celle qui est digne de porter ce nom.

C’est ce que je pense à propos de vos Poèmes d’Amboise. Alors, au ras de ma prose, pas d’analyse ! mais l’« impression » que m’a laissée comme une traînée de poudre ce recueil. Votre langage a une condensation de pierre précieuse, une luminosité (je suis d’accord avec Marie-Hélène Breillat qui dit « lumière »). Vos mots ont un pouvoir éclairant — beaucoup de /i/ (pour moi le /i/ brille) de /o/ (roses), de diphtongues colorées. Voilà pour le bel objet.

Impression maintenant d’un autre ordre : une certaine nature magique des éléments de la vie dans leurs rapports entre eux par le choc rapide des registres, celui d’un réel — bien vécu quoique toujours indéterminé — provoquant des résonances intérieures imprévues ou des associations brusques éloignées en nature. 

Vous relancez sans cesse la curiosité dans ce monde de relations imprévisibles — à nous ! — de climats mentaux qui s’attirent comme les mosaïques changeantes d’un kaléidoscope. Vous savez à la fois vous faufiler à l’intérieur des événements et des états d’âme, en faire un bel élixir poétique et donner à travers cela un sentiment de gravité, de mystère, de sortilège aussi parfois…

 

Dans votre univers, il existe des références à des moments, des lieux, des personnes, des chocs émotifs qui ont déclenché le processus poétique et qui nous sont impossibles à décrypter. Mais la beauté du texte suffit. Exemple : « Le soleil dans la crinière de Jeanne, fanal où s’égare l’oiseau ». Y a-t-il sur ce portrait un oiseau ?

Sans chercher la clé, cette fois, j’aime dans Papillon d’Or : « Un jour glissant dans l’ondoiement des nymphes » ; ailleurs, « Les nuages mobiles vêtus des larmes de l’Ange », et tant d’autres très belles images. L’être maison est très touchant, car je m’identifie souvent à ma demeure. J’aime particulièrement vos rondeaux, leurs refrains, leur scansion, l’esprit de l’hymne qui les anime, et un superbe langage.

Vous m’avez donné une vraie joie poétique. Merci.

 

Suivez votre beau parcours de poétesse et de révélatrice de nos « consœurs » en poésie au cours de l’histoire… 

Je suis une Occitane adorant « ma » langue — magnifique — qui ne cherche rien d’autre qu’à vous envoyer une admiration pour votre écriture, faite d’une reconnaissance d’habitudes d’un même monde.

 

Jacqueline Leglu-Diéras, lettre manuscrite (4 pages), Paris, 3 septembre 2011.

 

***

 

Pour citer ce texte

 

Jacqueline Leglu-Diéras, « Un avis critique », correspondance inédite, Le Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiquesMegalesia 2020mis en ligne le 6 juin 2020. Url : http://www.pandesmuses.fr/megalesia20/gb-eurynome

 

 

Mise en page par David Simon

 

© Tous droits réservés 

Retour à la Table de Megalesia

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
LE PAN POÉTIQUE DES MUSES - dans Megalesia

Publications

 

Cette section n'a pas été mise à jour depuis longtemps, elle est en travaux. Veuillez patienter et merci de consulter la page Accueil de ce périodique.

Numéros réguliers | Numéros spéciaux| Lettre du Ppdm | Hors-Séries | Événements poétiques | Dictionnaires | Périodiques | Encyclopédie | ​​Notre sélection féministe de sites, blogues... à visiter 

 

Logodupanpandesmuses.fr ©Tous droits réservés

  ISSN = 2116-1046. Mentions légales

Rechercher

À La Une

  • No 10 | AUTOMNE 2021
    LE PAN POÉTIQUE DES MUSES (LPpdm) REVUE FÉMINISTE, INTERNATIONALE & MULTILINGUE DE POÉSIE ENTRE THÉORIES & PRATIQUES N° 10 | AUTOMNE 2021 CÉLÉBRATIONS DES LAURÉATES & LAURÉATS* DE L'ACADÉMIE CLAUDINE DE TENCIN & DIX ANS DE CE PÉRIODIQUE AVEC LES INVITÉES...
  • No 1 | O | Les figures des orientales en arts et poésie
    PÉRIODIQUES | REVUE ORIENTALES (O) | N°1 | Les figures des orientales... Les figures des orientales en arts & poésie © Crédit photo : Mariem Garaali Hadoussa, "Tendrement vôtre", peinture. Ce premier numéro sera entièrement mis en ligne le 30 septembre...
  • Vision d’Iran / Visión de Irán
    REVUE ORIENTALES (O) | N°1 | Florilège de créations & N° 10 | Célébrations | Dossier mineur | Florilège Vision d’Iran / Visión de Irán* Maggy de Coster Site personnel Le Manoir Des Poètes Crédit photo : photographie d'une villageoise du désert iranien,...
  • À une Soudanaise et La mort d'une joyeuse
    REVUE ORIENTALES (O) | N°1 | Florilège de créations , Événements poétiques | Justice pour elles ! | Poésies féministes & N° 10 | Célébrations | Dossier mineur | Florilège À une Soudanaise & La mort d'une joyeuse* Imèn Moussa Poétesse, Docteure en Littératures...
  • Le Prix Littéraire de Dina Sahyouni
    N° 10 | Célébrations | Actions en faveur des femmes & LGBT+ [parution numérique uniquement] Le Prix Littéraire de Dina Sahyouni SIÉFÉGP Société Internationale d'Études des Femmes & d'Études de Genre en Poésie. Crédit photo : Image d'une auteure "Ana de...
  • No 8 | ÉTÉ 2021
    LE PAN POÉTIQUE DES MUSES (LPpdm) REVUE FÉMINISTE, INTERNATIONALE & MULTILINGUE DE POÉSIE ENTRE THÉORIES & PRATIQUES N° 8 | ÉTÉ 2021 PENSER LA MALADIE & LA VIEILLESSE EN POÉSIE 2ÈME VOLET SOUS LA DIRECTION DE Françoise URBAN-MENNINGER © Crédit photo :...
  • No 8 | Sommaire
    N° 8| SOMMAIRE PENSER LA MALADIE & LA VIEILLESSE EN POÉSIE 2ÈME VOLET Sous la direction de Françoise URBAN-MENNINGER Nous continuons la mise en ligne interrompue involontairement en 2018 avant la parution du numéro en version imprimée en fin septembre...
  • Éditorial
    N°8 | Penser la maladie & la vieillesse en poésie | Édito Éditorial Françoise Urban-Menninger Blog officiel : L'heure du poème La vieillesse en poésie existe-t-elle réellement ? On peut en douter quand on découvre le magnifique livre de Léo Henry qui...
  • La situation de la femme noire dans le domaine artistique au Maghreb : l’expérience de la peintre tunisienne Youssra Chouchène
    REVUE ORIENTALES (O) | N°1 | Dossier & N° 10 | Célébrations | Entretien artistique & Féministe | Réflexions féministes sur l'actualité | Revue culturelle d'Afrique & d'Orient La situation de la femme noire dans le domaine artistique au Maghreb : l’expérience...
  • À Béatrice Bonhomme
    N° 10 | Célébrations | Dossier majeur | Florilège À Béatrice Bonhomme Michel Orban Ta poésie est souffle d’oiseau, Parole du regard, silence de la lumière. Elle métamorphose l’anonymat du désert En lieu-dit du bout du monde. Elle déshabille la pierre,...