11 décembre 2013 3 11 /12 /décembre /2013 12:00

 

 

Poèmes

À quoi je pense ?

 

 

&

 

Une mélodie silencieuse


 Khalid EL Morabethi

 

 

 

 

 

 


 

À quoi je pense ?

 

 

 


À quoi je pense ?

 À cette innocence

Qui portait un jour le bracelet de sa grand mère ; La joie

Elle est morte, prés de sa mère ; la foi

Cette innocence

Son sourire, ses yeux

Sa faiblesse et ses prières pour Dieu

Les quatre murs de sa chambre et leur unique histoire

Ce lit et l’homme loup, au dessus, au fond du noir

Sa robe grise, ce miroir et cette silencieuse horloge

Cette innocence, elle chantait

Sa voix faisait souffrir les anges

 

À quoi je pense ?

Cet amour sans ses ailles

Aveugle, il ne peut voir

Cherchant la haine, la reine, suppliant de lui rendre son pouvoir

Cet amour

Ses larmes et son sang peut-être rouges descendent avec la pluie

Remplissant le verre de la vie

Ah ! Cette vie que du jour au soir, boit jusqu'à l’ivresse et dort

Oh ! Voulant à tout pris oublier sa trahison impardonnable et sa sœur ennemie, la mort

À quoi je pense ?

À cette fille qui continue toujours a vendre les fleurs

Pauvre, elle marche les pieds nus

Elle semble dire a Dieu "Pourquoi les hommes n’achètent pas mes roses

Personne ne sourit, leur sombre cœur me tue"

Cette fille de sept ou huit ans

Comme son bien aimé, Gavroche, veut une famille et l’abri

Des rêves et un lit

Cet ange dans un enfer que sa fièvre maigrit

Éternellement

Condamnée

D’être en prison "Mélancolia"

Je vous en supplie "tristeza", sauvez la

 

À quoi je pense ?

Cet amour

Cette innocence

Ce vagabond espoir

Ce seul héros gravement blessé

Ce brave chevalier, le fort

Tous, accroupis ils attendent dans un bagne, la mort

 

 

 

 

Une mélodie silencieuse

 


 

 

 

Une mélodie silencieuse

Une voie faible devient plus en plus courageuse

Des images déchirées, brûlées, racontent un conte

Les mots dramatiques chantent

Une musique enivrante

Rêves-tu encore ? Rêves-tu de ton trésor ?

Le trouver, c’est ton devoir, ton sort...

 

Une mélodie Silencieuse

Une force, une flamme, un éclat

Pourras-tu entendre ton cœur qui bat ?

Vois-tu cette main douce et sereine ?

Une main froide qui veut tenir la tienne...

Entends-tu le bruit de la pluie ?

Sens-tu le froid de la neige ?

Cette fantasmagorie, la vivrais-je ?

Oui mais, qui suis-je ?

Je suis le temps qui a décidé de revenir

Je suis la chanson qui te laisse courir

Je suis un citoyen, un passant, un mendiant

Je suis quelqu’un qui n’existe pas

Peut-être un événement qui ne s'est pas encore passé

Je suis une porte qui n’a jamais été fermée...

Je suis un micro noir

Je suis une voix qui a cessé d’entendre et de s’asseoir

M’entendez-vous ? Je suis la voix de la gloire.

 

Une mélodie Silencieuse

Le visage de la lune est en face de moi

Être un coureur heureux, c’est un choix,

Le choix de changer l’ordre établi

J’ai fait une promesse,

Je commencerai à partir de cette nuit bénie

Tranquillement, je dors en sachant

Que demain le soleil brillera

Et que le parfum de la joie m’embaumera...

La lueur de l’espoir supprimera le désarroi.

 

Une mélodie Silencieuse

Une voix faible devient de plus en plus courageuse

Je sais que je suis pauvre, une personne faible

Je sais qu’il y a des riches, des puissants,

Des opportunistes et des manipulateurs

Qui essaient de nous tuer avec leurs regards pervers

Mais... ne soyez pas si fiers

Un jour tout le monde retournera à la poussière.

 

Entendez-vous Cette mélodie Silencieuse?

Qu’avez vous choisi ? La mort ou la vie ?

Demain, il sera trop tard

Pour choisir entre la lumière et le noir.

 

 

 

 

 

Pour citer ces poèmes

Khalid EL Morabethi, « À quoi je pense » & « Une mélodie silencieuse »Le Pan poétique des muses|Revue internationale de poésie entre théories & pratiques : Lettre n°5 [En ligne], mis en ligne le 11 décembre 2013.

Url.http://www.pandesmuses.fr/article-pense-121450547.html/Url.http://0z.fr/BLJdq

 

 

Page précédente
Retour au sommaire Page suivante

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Le Pan poétique des muses - dans La Lettre de la revue LPpdm

Publications

 

Cette section n'a pas été mise à jour depuis longtemps, elle est en travaux. Veuillez patienter et merci de consulter la page Accueil de ce périodique.

Numéros réguliers | Numéros spéciaux| Lettre du Ppdm | Hors-Séries | Événements poétiques | Dictionnaires | Périodiques | Encyclopédie | ​​Notre sélection féministe de sites, blogues... à visiter 

 

 

Rechercher

À La Une

  • Événements poétiques | Le Printemps des Poètes | Les femmes et le désir en poésie
    LE PAN POÉTIQUE DES MUSES VOUS PROPOSE DE PRENDRE PART À SON RECUEIL DU FESTIVAL LE PRINTEMPS DES POÈTES Les femmes & le désir en poésie © Crédit photo : Claude Menninger, photographie prise au musée Würth à Erstein lors d'une exposition rétrospective...
  • Lettre n°15 | Eaux oniriques : mers/mères
    Lettre no 15 sur les Eaux oniriques : mers/mères © Horizon par Véronique Caye . Vous avez carte blanche pour en parler. La parution des documents choisis par notre équipe est successive du 14 décembre 2020 au 28 février compris. La mise en ligne se fait...
  • Les dépossédé.e.s
    Lettre n°15 | Eaux oniriques... | Textes poétiques thématiques Les dépossédé. e. s Charlène Lyonnet Mélodie des sirènes alarmées, Par le passage, Du navire près des rochers. Naufrage. Dépêchées sur la plage, Les mariées ont retrouvé, Emportés par l’orage,...
  • l’après-midi d’un Rossignol
    Événements poétiques | Le Printemps des Poètes « Désir » | Les femmes & le désir en poésie l’après-midi d’un Rossignol Mona Gamal El Dine Docteur en sciences de l'art (La Sorbonne Paris), Membre de la Société des Gens de Lettres, Membre du P.E.N Club...
  • La petite musique
    Événements poétiques | Le Printemps des Poètes « Désir » | Les femmes & le désir en poésie La petite musique Françoise Urban-Menninger Blog officiel : L'heure du poème Photographie par Claude Menninger © Crédit photo : une magnifique image de Claude Menninger,...
  • Ah, revoir la Niagara ! (haïkus)
    Lettre n°15 | Eaux oniriques... | Textes poétiques thématiques Ah, revoir la Niagara ! (haïkus) Chantal Robillard Crédit photo : "Niagara Falls", winter 1911 ", Commons,Wikimedia. Au bord de la rivière, Je prends les embruns Dans cheveux et figure. Penchée...
  • Inutile [enfer]tile
    Lettre n°15 | Eaux oniriques... | Biopoépolitique | Réflexions féministes sur l'actualité Inutile [enfer]tile CAM[...]ILLE Je me présente, au moins vous serez témoins : J’ai été privée de ce qui devait être un besoin Je suis celle qu’on plaint, celle...
  • C'est la fin des haricots pour les consciences tranquilles
    Lettre n°15 | Réflexions féministes sur l'actualité C'est la fin des haricots pour les consciences tranquilles Dina Sahyouni Crédit photo : " Gousses de Haricot Tarbais", Patrick Boilla, Commons. Les témoignages associés à #MeTooInceste sur les crimes...
  • Entretien bref avec l'imprimerie grenobloise et écologique Centre d'impression numérique Everest
    Lettre n°15 | Eaux oniriques...| Revue des éditrices & éditeurs ou Revue des Métiers du livre Entretien bref avec l'imprimerie grenobloise & écologique Centre d'impression numérique Everest Propos recueillis par David Simon pour LE PAN POÉTIQUE DES MUSES...
  • Barbara Polla (dir.), Équinoxe, recueil collectif, Le Pan Poétique des Muses, Grenoble, éd. Pan des Muses de la SIÉFÉGP, 2020
    Lettre n°15 | Eaux oniriques... | Annonces diverses | Annonce de parution Barbara Polla (dir.), Équinoxe recueil collectif, Le Pan Poétique des Muses, Grenoble, éd. Pan des Muses de la SIÉFÉGP, 2020 LE PAN POÉTIQUE DES MUSES a le plaisir de vous annoncer...