1 juin 2013 6 01 /06 /juin /2013 07:00

 

 

Critique & réception


 

  Éros chez les Muses. À propos du recueil

 

 

 

Sur les sentiers d'Éros de Marc Bernelas 


Dina Sahyouni

 

   Couverture Sur les sentiers d'Eros

©Crédit photo : Couverture illustrée de l'éditeur

 

  
   Sur les sentiers d’Éros est un recueil de poèmes célébrant l’amour, ses désirs et ses plaisirs. Cet opus poétique est fort valorisant pour les femmes « Muses » qui deviennent le point d’ancrage d'un poète transformé en Éros.


    Comme vous pouvez le constater même dans les extraits publiés dans ce numéro (voir l'art. Sur les sentiers d'Éros : poèmes extraits), le poète Marc Bernelas n’énumère pas seulement les vertus de sa femme (sa belle inspiratrice devenue une des Muses de l’Antiquité gréco-latine), mais aussi celles de toutes les femmes. Ces êtres féminins fragiles et beaux lui inspirent l’amour, la joie et la poésie. Ce recueil relève de la poésie érotique, écrit dans la pure tradition de l’érotisme occidental où la femme aimée est à la fois celle que l'on glorifie, adore et celle qui fait chavirer l’âme du poète.
 

 

   Le corps féminin est le monde et ce monde reste à découvrir, à explorer, à cajoler, à aimer… Le corps féminin décrit minutieusement dans la fièvre des sentiments amoureux est l’hymne d’amour de Marc Bernelas adresse à toutes les femmes. Le poète-Éros éperdu, rend toutes ses armes aux pieds de sa belle déesse. Et ce dieu du verbe et des symboles de l'amour se promène en simple messager de son inspiratrice dans le pays féérique des déesses…
 

 

   La représentation des femmes dans cette œuvre est traditionnelle (la femme muse aimée est représentée en muse inspiratrice, en fée, en déesse. C'est celle qui concentre toutes les beautés des femmes, celle qui fait l‘amour divinement, qui sait le rendre heureux et malheureux. Cette représentation est aussi contemporaine car le poète accorde à sa dulcinée ses armes ; elle le fait promener sur les sentiers de l’amour…
 

 

   Le poète Marc Bernelas offre à son lectorat une poésie érotique limpide, pure et traditionnelle mais fort agréable dans un style raffiné et rythmé par les forces vives des émotions de l’amoureux. Avis aux amateurs : ce recueil est à lire et à offrir…

 

 


Pour citer ce texte 


Dina Sahyouni , « Éros chez les Muses. À propos du recueil Sur les sentiers d'Éros de Marc Bernelas », Le Pan poétique des muses|Revue internationale de poésie entre théories & pratiques : Dossiers « Jardins d'écritures au féminin », « Muses & Poètes. Poésie, Femmes et Genre », n°3|Été 2013 [En ligne], (dir.) Françoise Urban-Menninger, mis en ligne le 1er juin 2013.

Url.http://www.pandesmuses.fr/article-n-3-eros-chez-les-muses-a-propos-du-recueil-sur-les-sentiers-d-eros-de-marc-bernelas-118190566.html/Url.http://0z.fr/HeFgO

 

Auteur(e)


 

Dina Sahyouni

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Le Pan poétique des muses - dans n°3|Été 2013

Publications

 

Cette section n'a pas été mise à jour depuis longtemps, elle est en travaux. Veuillez patienter et merci de consulter la page Accueil de ce périodique.

Numéros réguliers | Numéros spéciaux| Lettre du Ppdm | Hors-Séries | Événements poétiques | Dictionnaires | Périodiques | Encyclopédie | ​​Notre sélection féministe de sites, blogues... à visiter 

 

 

Rechercher

À La Une

  • Événements poétiques | Reconfinement | Rêveries fleuries
    LE PAN POÉTIQUE DES MUSES VOUS PROPOSE DE PRENDRE PART À SON RECUEIL DE RECONFINEMENT EN FRANCE Rêveries fleuries Crédit photo : Jane Atché (1872–1937), "Rêverie", Peinture sur porcelaine, dessin de J. Atché, peinture de Evalina Guenthoer, domaine public,...
  • Calendrier poéféministe 2021 portant sur le féminicide
    Événements poétiques | Calendrier poéféministe 2021 contre le féminicide Calendrier poéféministe 2021 pour lutter contre les violences faites aux femmes et particulièrement le féminicide © Crédit photo : Sarah Mostrel, Stop . 2020. En cours d'édition.......
  • AOÛT 2021 | Épitaphe pour nos sœurs
    Événements poétiques | Calendrier poéféministe contre le féminicide | Août 2021 Épitaphe pour nos sœurs Françoise Urban-Menninger Blog officiel : L'heure du poème Illustration de Mariem Garali Hadoussa Artiste peintre & poète Présidente de l ’ association...
  • Va et viens
    Événements poétiques | ReConfinement | Rêveries fleuries | Jour 28 Va & viens Myriam OH Facebook : Myriam OH, Instagram : oh myriam, Youtube : poéTICo Crédit photo : Charles Joshua Chaplin, "Rêverie" image de Commons, domaine public. va, et viens, va...
  • JUILLET 2021 | Gardiennes de l'honneur
    Événements poétiques | Calendrier poéféministe contre le féminicide | Juillet 2021 Gardiennes de l'honneur Mariem Garali Hadoussa Artiste peintre & poète Présidente de l ’ association "Voix de femme nabeul" Poème édité par notre revue dans le calendrier...
  • Je vais te raconter
    N°9 | Catastrophes & faits divers en poésie | S'indigner, soutenir, lettres ouvertes, hommages Je vais te raconter Nadine Adra Histoire poétique et philanthropique inédite sur les explosions du 4 août 2020 au Liban Crédit photo : La baie de Chekka au...
  • JUIN 2021 | Chambre 9
    Événements poétiques | Calendrier poéféministe contre le féminicide | JUIN 2021 Chambre 9 Véro Ferré Illustration de Mariem Garali Hadoussa Artiste peintre & poète Présidente de l ’ association "Voix de femme nabeul" © Crédit photo : Mariem Garali Hadoussa,...
  • MAI 2021 | Déphasage
    Événements poétiques | Calendrier poéféministe contre le féminicide | Mai 2021 Déphasage Maggy de Coster Site personnel Le Manoir Des Poètes Poème reproduit de Maggy de Coster avec son aimable autorisation et celle de la maison d'édition Unicité Illustration...
  • Le petit pays qui n’aimait pas ceux qui l’aimaient
    Événements poétiques | ReConfinement | Rêveries fleuries | Jour 27 Le petit pays qui n’aimait pas ceux qui l’aimaient Nadine Adra Poème reproduit de Dr. Nadine ADRA avec son aimable autorisation Histoire poétique et philanthropique sur les explosions...
  • Les yeux parlent aux yeux
    N°9 | Sourires & rires féministes Les yeux parlent aux yeux Nsanzimana Avec tes gros trous dans les narines Tu ne peux manquer d’hémoglobines Ni de globules rouges et tes babines Injectent une profondeur féline À tes baisers tant doux que mirifiques Il...