31 octobre 2012 3 31 /10 /octobre /2012 07:00

 

 

Poésie, Je comme une Autre,

 

Morte, Eurydice ou le devenir

&
Rosa : s'approprier ou instituer l'action

 

 

 

Styliani Kokkal

 


 

À Simone de Beauvoir

 


 Poésie 

Ut pictura poesis

 


Cerises juteuses

Soupirs étouffés

Saumon atlantique

Un cellulaire ZTE noir quasi chargé,

un bégonia rose placé dans un pot beige,

trois citrons étalés dans une petite assiette,

deux roses et trois bambous érigés d'un vase en verre

Quatre lèvres, souffle d'inspiration et bonne chance !


 

 

Je comme une Autre


 

Pourquoi l'hésitation à la place de l'humanisme ?

Qu'elle soit marxiste, léniniste, trotskiste

Pacifiste en tout cas, chez elle,

Variable certes, cette autre surnommée femelle

se conçoit concrètement et purement - malgré ou grâce

à la turbulence mensuelle,

différence biologique d'un destin essentiel.



Morte


 

Il est entré dans le même wagon, dans le premier, et il s'est assis en face d'elle. Son allure mystérieuse, ses lunettes noires lui couvrant presque le visage entier. Visage camouflé, membre caché, courage intrépide. En chantant à haute voix de la musique du walk-man et, oui, ose-t-il lui caresser instantanément la cuisse. Après, il s'excuse... !

Morte. Sa pudeur jadis propre maintenant enlevée, quasi violée.

Immobile devant un monstre déguisé en noir, cependant, elle descend, à tête basse, au prochain arrêt.

 

 

 

Eurydice ou le devenir


 

Son destin,

qu'il ne soit pas revenu.

Avant-dernier chant,

comme au parking souterrain,

manqué par le glaneur.

Être des lèvres pulpeuses

sablé dans la plage,

envisageant et se moquant de la norvégienne

qui était à la course.

Maison soudainement devenue solitaire,

plus qu'historiquement ou existentiellement parlant.

Elle redevient et retourne grâce à

ses aliénations successives et maladives

ses possibilités existentielles surtout matérielles,

historiques ou authentiques.


 

Rosa : s'approprier ou instituer l'action


 

Beaucoup existent entre droits abstraits et condition concrète.

Comment problématiser, comment creuser entre

instruction, marges et collectivité ?

D'abord, il s'agit de se sentir chez soi dans ce monde -

chose apparemment facile-

avant de pouvoir établir sa signifiance.

Deuxièmement, exemplifier et conjuguer :

progrès et conception,

états primitifs et héroine,

stade du miroir et collectivité instituée,

déclaration de pouvoir et suffragettes,

expression surréaliste de coquilles et

Rhéa mother-of-perle et paysage.

D'autant plus, totems et panacée gigantesques muets

siècle-chapitre conquête historique

se dialoguant révolution avec

agencement en refus sentimental.

                           

Pour citer ces poèmes 

 

Styliani Kokkali, « Poésie », « Je comme une Autre »,« Morte », « Eurydice ou le devenir » & « Rosa : s'approprier ou instituer l'action », in Le Pan poétique des muses|Revue internationale de poésie entre théories & pratiques: Dossiers « Poésie des femmes romandes », « Muses & Poètes. Poésie, Femmes et Genre », n°2|Automne 2012 [En ligne], (dir.) Michel R. Doret, réalisé par Dina Sahyouni, mis en ligne le 31 octobre 2012.

Url.http://www.pandesmuses.fr/article-n-2-poesie-je-comme-une-autre-morte-eurydice-ou-le-devenir-rosa-110892808.html/Url. 

Pour visiter les pages/sites de l'auteur(e) ou qui en parlent

 

....

Auteur(e)


Styliani Kokkali est doctorante au Département de langues, de traduction et d'interprétation à l'Université Ionienne (Corfou, Grèse). Elle rédige une thèse en français sur les autoportraits et le journal intime de l'artiste mexicaine Frida Kahlo (orientation : surréalisme, philosophie féministe, autobiographie, psychanalyse et intermédiarité). Elle est titulaire d'une Maîtrise en Littérature comparée a l'Université de Montréal (Québec, Canada) et d'une Licence en Études anglaises à l'Université d'Athènes (Grèce). Elle a déjà présenté des communications en français et en anglais dans plusieurs conférences au Canada et en Europe. Styliani Kokkali publie aussi des études critiques (comptes-rendus et articles) sur la littérature et l'art du XXe siècle dans des revues et des ouvrages américains et européens. Actuellement je vis et travaille comme professeur de français et d'anglais à Athènes (Grèce). Les poèmes ci-dessus proviennent de "Réécriture" (un ensemble de poèmes qui réécrit en poésie la théorie de Simone de Beauvoir).

 

 

Partager cet article

Repost 0
Le Pan poétique des muses - dans n°2|Automne 2012

Rechercher

À La Une