10 mai 2013 5 10 /05 /mai /2013 13:00

 

 

Poèmes 

Déchue

 

&

 

Les temps fauves 

 

  
Martine Jacquot

 

 

  Pour Tibault

 

Déchue



 Plus nocif que le diable
le riverain s’éraille
la voix
Bourdonnement
dans un arsenal
de mégots
Je frémis en agrippant les rideaux
gluants de gloire
déchue


 

 

Les temps fauves

 


Je chevauche un courant d’air
qui s’adosse aux aiguilles
d’une montre
Rien n’est ordinaire
dans la parade
des fous

 
Dans le fatras de fin du monde
quand le faste n’est plus que
leurre
la cartomancienne pleure
sur les cendres
inondées
Je patauge dans le bourbier
de mes contemporains

 

Le trottoir reflète
l’image de modes
anciennes
Flaques gris-acier de protocoles
profanés
Et moi je crie
que le corps
du monde
a la gangrène

 
Miroir des carnassiers
dans la cascade
du jour
Parfois l’odeur camouffle
nos illusions
Je mettrai un loup
sur mon visage
Anonymat au cœur du
caravansérail

 
Le passage du temps est
un lapsus
Récoltes cycliques et
guerres saisonnières
estampillent nos mémoires
Sans protocole
je file
écrire de la fiction
dans un journal
que des sages liront

 
Rire démoniaque
du soleil de minuit
Le métro court comme
un buvard taché
Errance dans la forêt rasée de
la veille
Plus farouches que des liasses d’archives
les indomptés se surpassent
dans le décor de carton-pâte

 
Dans le clavardage
de la rumeur
du monde
échec à l’examen
de conscience
Le spectacle de la migration
s’est noyé dans la banquise
effilochée

 
Je patauge devant une tasse de café
Que reste-t-il des estaminets
enfumés
du poisson frit dans du papier froissé
Des maisons se vident
de leur sens
et nous côtoyons
des choses
qui ont eu un
nom

 
Lumière en pointillé venue
de nulle part
étoiles blanches sur ciel
de nuit
flocons blanc sur terre
boueuse
J’écris sur des arbres assassinés
Je calligraphie une musique
inaudible

 
Alchimie larvée
Je faufile les signes annonciateurs
Dehors hurle
l’ignorance
Jeter des poignées de mots
au hasard
des ruines
C’est le récital
des anges

 
Il est toujours temps pour
un rituel de l’aube
Des morts lèchent la cire
des chandelles
ou marchent sur l’eau
une lyre à la main

 
Il aura fallu un bistouri violet
pour profiler les assassins
qui nous cernent
Une bonne occasion pour
admirer
les entrailles
des temps fauves

 

 

  

Pour citer ces poèmes


Martine Jacquot,  « Déchue  » & « Les temps fauves », in Le Pan poétique des muses|Revue internationale de poésie entre théories & pratiques : «  Le printemps féminin de la poésie », Hors-Série n°1 [En ligne], sous la direction de C. Aubaude, L. Delaunay, M. Gossart, D. Sahyouni & F. Urban-Menninger, mis en ligne le 10 mai 2013.

Url.http://www.pandesmuses.fr/article-les-temps-fauves-116293729.html/Url.http://0z.fr/kmUKe

Auteur/Autrice  

 

Martine Jacquot

Martine L. Jacquot vit entre la France et le Canada. Elle a publié une trentaine d'ouvrages (poésie, romans, nouvelles, essais, récits et romans jeunesse) dont Au gré du vent, roman (éd. du Grand Pré, prix européen de l'Adelf) et Duras ou le regard absolu, essai (éd. des Presses du Midi, France). Elle a aussi contribué à de nombreuses anthologies et a fait plusieurs tournées littéraires internationales (Russie, Cameroun, Maroc, Roumanie, Inde).

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Le Pan poétique des muses - dans Hors-Séries du Ppdm

Publications

 

Cette section n'a pas été mise à jour depuis longtemps, elle est en travaux. Veuillez patienter et merci de consulter la page Accueil de ce périodique.

Numéros réguliers | Numéros spéciaux| Lettre du Ppdm | Hors-Séries | Événements poétiques | Dictionnaires | Périodiques | Encyclopédie | ​​Notre sélection féministe de sites, blogues... à visiter 

 

 

Rechercher

À La Une

  • Événements poétiques | Reconfinement | Rêveries fleuries
    LE PAN POÉTIQUE DES MUSES VOUS PROPOSE DE PRENDRE PART À SON RECUEIL DE RECONFINEMENT EN FRANCE Rêveries fleuries Crédit photo : Jane Atché (1872–1937), "Rêverie", Peinture sur porcelaine, dessin de J. Atché, peinture de Evalina Guenthoer, domaine public,...
  • Calendrier poéféministe 2021 portant sur le féminicide
    Événements poétiques | Calendrier poéféministe 2021 contre le féminicide Calendrier poéféministe 2021 pour lutter contre les violences faites aux femmes et particulièrement le féminicide © Crédit photo : Sarah Mostrel, Stop . 2020. En cours d'édition.......
  • AOÛT 2021 | Épitaphe pour nos sœurs
    Événements poétiques | Calendrier poéféministe contre le féminicide | Août 2021 Épitaphe pour nos sœurs Françoise Urban-Menninger Blog officiel : L'heure du poème Illustration de Mariem Garali Hadoussa Artiste peintre & poète Présidente de l ’ association...
  • Va et viens
    Événements poétiques | ReConfinement | Rêveries fleuries | Jour 28 Va & viens Myriam OH Facebook : Myriam OH, Instagram : oh myriam, Youtube : poéTICo Crédit photo : Charles Joshua Chaplin, "Rêverie" image de Commons, domaine public. va, et viens, va...
  • JUILLET 2021 | Gardiennes de l'honneur
    Événements poétiques | Calendrier poéféministe contre le féminicide | Juillet 2021 Gardiennes de l'honneur Mariem Garali Hadoussa Artiste peintre & poète Présidente de l ’ association "Voix de femme nabeul" Poème édité par notre revue dans le calendrier...
  • Je vais te raconter
    N°9 | Catastrophes & faits divers en poésie | S'indigner, soutenir, lettres ouvertes, hommages Je vais te raconter Nadine Adra Histoire poétique et philanthropique inédite sur les explosions du 4 août 2020 au Liban Crédit photo : La baie de Chekka au...
  • JUIN 2021 | Chambre 9
    Événements poétiques | Calendrier poéféministe contre le féminicide | JUIN 2021 Chambre 9 Véro Ferré Illustration de Mariem Garali Hadoussa Artiste peintre & poète Présidente de l ’ association "Voix de femme nabeul" © Crédit photo : Mariem Garali Hadoussa,...
  • MAI 2021 | Déphasage
    Événements poétiques | Calendrier poéféministe contre le féminicide | Mai 2021 Déphasage Maggy de Coster Site personnel Le Manoir Des Poètes Poème reproduit de Maggy de Coster avec son aimable autorisation et celle de la maison d'édition Unicité Illustration...
  • Le petit pays qui n’aimait pas ceux qui l’aimaient
    Événements poétiques | ReConfinement | Rêveries fleuries | Jour 27 Le petit pays qui n’aimait pas ceux qui l’aimaient Nadine Adra Poème reproduit de Dr. Nadine ADRA avec son aimable autorisation Histoire poétique et philanthropique sur les explosions...
  • Les yeux parlent aux yeux
    N°9 | Sourires & rires féministes Les yeux parlent aux yeux Nsanzimana Avec tes gros trous dans les narines Tu ne peux manquer d’hémoglobines Ni de globules rouges et tes babines Injectent une profondeur féline À tes baisers tant doux que mirifiques Il...