19 décembre 2012 3 19 /12 /décembre /2012 20:30

 

 

 

Réception & critique

 

 

 

 

L’Amour à vif de Voltuan


 

Camille Aubaude

 


 

 

 

L’Amour à vif de Voltuan

Anthologie poétique


Librairie-Galerie Racine

Parution 2012
ISBN : 2-243-04537-0

 

 

Dans L’Amour à vif, Voltuan met en exergue Anaïs Nin :

Je veux un monde différent, un monde qui ne serait pas né du besoin de pouvoir qui caractérise l’homme et qui est à l’origine de la guerre et de l’injustice. Nous devons créer une femme nouvelle. 


Cette Anthologie poétique reprend de beaux poèmes de Voltuan, ce poète atypique et hyper sympathique qui a lancé en 1998 un Manifeste du mouvement poétique O.S.A.I.S. Après son Héloïse et Abélard paru en 2001, Voltuan a écrit des « Célébrations poétiques », de vibrants hommages rendus à deux écrivaines Virginia Woolf (2009) et Sylvia Plath (2011). Sur la poétesse d’Ariel, il écrit : Nous aurions dû être attentifs aux détails de l’immensité de ton être toujours en devenir, déployant jour et nuit l’expression de ses désirs vers toujours plus de liberté, de respect (p. 47).

Voltuan, c'est l'engagement pour arrêter l'exploitation, la violence, la guerre, c'est l'Ethos et l'Agapè contre le Thanatos. Aucune pulsion de mort, chaque poème est pour la Vie vive, chaque poème nous désaltère dans ce monde désolant.

Il faut s'ouvrir pour percevoir l'Autre. Ouvrir cet Amour à Vif, tellement beau et juste, c'est cocher des phrases que l'on retient par cœur pour « redonner un sens profond au fait de vivre », pour ne cesser « d’appeler (…) à la mémoire, la résistance, la liberté, l’innocence, pour contrer la spirale d’ actes odieux d’ une certaine Humanité, pratiquant l’imposture, la trahison, vis-à-vis de tous les êtres vivants, mais aussi des disparus, « passés sur l’autre rive », n’ayant jamais connu un seul instant d’attention, de tendresse, d’amour, mais y croyant toujours (contre toute attente, toute raison) ! (p. 7, Anti-Biographie) 

 

Je me prends à rêver que la poésie du XXIe siècle soit ainsi, convocation d'amour, respect d'autrui et de la Nature. Tout être sensible, intelligent, aimant, est Voltuan (puisqu'il a créé ce Nom pour faire reconnaître la Prodigieuse Célébration de la Nature, dans le même esprit que Sor Juana Ines de la Cruz, Nerval,  Rimbaud, Marceline, Sylvia Plath, Marie Hélène Breillat et d'autres).

 

Voltuan, pour que cesse la violence faite aux femmes, autrement que lors d'une journée internationale :

Le mouvement des Indignés, partout sur la planète, fait entrevoir enfin, la possibilité d’un monde de paix, de justice sociale et de RESPECT envers toute VIE !

constate Voltuan, espère Voltuan, dans « Poésie et Révolution » (p. 9).

 

Ses poèmes sont le Chant qui émane du Midi

pour rejoindre la Lumière éternelle de la Divine Mère :

 

 

« Avec passion


Embrassant lisières et buissons


Inaugurant chaque sentier


Leurs récoltes de fruits


Pierres tendres baisers


Sur la terre. »

(L’amour à foison, p. 15)

 

 

 

 

Extrait :     Paroles d’humanimal

Que toute créature un jour (pour toujours) Soit comblée de confiance et d’amour

Vœu d’éterlou

Goûte le feu au cœur du temps À vivre pleinement les orages Qu’énoncent les moments
 Dont tu déploies les feuillages Au fil des heures couleur cerise Un soleil dans chaque main

Tu sais tant de chemins
Parmi les lichens la mousse
 Qui se déguisent
 Tu sais les noces du jour et de la nuit À travers lierres algues lianes Tressés par la pluie
 Fécondant l’espace
 Notre corps unanime

Chante l’eau menant vers l’océan D’île en île avec les oiseaux
Les rivières indéfiniment
Longeant la terre qui y croit vraiment De toutes ses robes à l’unisson

Pour une fête jusqu’à l’horizon Corps à corps l’amour est joie Caresses sans discontinuer

(pp. 17-18)

 

Écoute le vent contre la harpe des forêts L’univers entier est une mélodie Comblant deux amoureux épris
 Avec pour témoins les sangliers

Veillant le pays des secrets
 Où les ravins ouvrent leurs paumes
 D’un geste qui nous étreint du plus loin de l’enfance

Regarde le labyrinthe des arbres Berçant les astres qu’ils tutoient Chaque nid recentre le monde L’âme des peuples bat plus fort Épousant la danse le chant D’aile en aile

Entre elle et lui 
L’étoile Vénus luit 
Une douce nudité suggère l’infini Tissé de sources vives de fontaines Autant de baisers.

 

 

Pour citer ce texte


Camille Aubaude, « L’Amour à vif de Voltuan » , in Le Pan poétique des muses|Revue internationale de poésie entre théories & pratiques : Lettre n°0 [En ligne], mis en ligne le 19 décembre  2012.  

Url.http://www.pandesmuses.fr/article-l-amour-a-vif-de-voltuan-113619804.html/Url.http://0z.fr/eU4Ga

 

Auteur(e)


Camille Aubaude

 

 

 

 

©Camille Aubaude - LPpdm

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Le Pan poétique des muses - dans La Lettre de la revue LPpdm

Publications

 

Cette section n'a pas été mise à jour depuis longtemps, elle est en travaux. Veuillez patienter et merci de consulter la page Accueil de ce périodique.

Numéros réguliers | Numéros spéciaux| Lettre du Ppdm | Hors-Séries | Événements poétiques | Dictionnaires | Périodiques | Encyclopédie | ​​Notre sélection féministe de sites, blogues... à visiter 

 

Logodupanpandesmuses.fr ©Tous droits réservés

  ISSN = 2116-1046. Mentions légales

Rechercher

À La Une

  • Megalesia 2021
    LE PAN POÉTIQUE DES MUSES VOUS PRÉSENTE SON FESTIVAL EN LIGNE Megalesia édition 2021 du 8 mars 2021 au 31 mai 2021 © Crédit photo : Mariem Garali Hadoussa, "La Tendresse", no 1, série "dames", peinture. Festival numérique, international & multilingue...
  • Canso de sirène
    Événements poétiques | Megalesia 2021 | Poésies printanières & colorées | Florilège de textes poétiques Canso de sirène Texte & photographie Chantal Robillard Art. Wikipédia © Crédit photo : Chantal Robillard, "L a lagune vénitienne au couchant", photographie...
  • Événements poétiques | Le Printemps des Poètes | Les femmes et le désir en poésie
    LE PAN POÉTIQUE DES MUSES VOUS PROPOSE DE PRENDRE PART À SON RECUEIL DU FESTIVAL LE PRINTEMPS DES POÈTES Les femmes & le désir en poésie © Crédit photo : Claude Menninger, photographie prise au musée Würth à Erstein lors d'une exposition rétrospective...
  • Le désir
    Événements poétiques | Le printemps des Poètes | « Les femmes & le désir en poésie Le désir Rana Alam Comment ne pas écrire sur ce thème : « le désir ». Chez les femmes, c’est une spécialité. Le désir n’est pas seulement lié à un acte sexuel ; le désir...
  • Poésie printanière par Mika, Yasmine et autres artistes pour Paris
    No 9 & Événements poétiques | Megalesia 2021 | Bémols artistiques | Revue culturelle d'Europe Poésie printanière par Mika, Yasmine & autres artistes pour Paris Dina Sahyouni Fondatrice & directrice de Publication de la revue Le Pan Poétique des Muses...
  • Nudité et autres poèmes
    Événements poétiques | Le printemps des Poètes | « Les femmes & le désir en poésie Nudité & autres poèmes Textes de Sophie Weill Peinture de Martine Séchoy-Wolff © Crédit photo : Martine Séchoy-Wolff, peinture sur le désir. Nudité Tu me déshabilles et...
  • L'amoureuse
    Événements poétiques | Le printemps des Poètes | « Les femmes & le désir en poésie L'amoureuse Jean-François Blavin Le vent frôle l’herbe De tant de vertes amours Au goût de rhubarbe L’amoureuse joue Avec ses brûlants désirs Embrasant ses joues Le piano...
  • Virgule-moi, Éclore et Puissance mâle
    Événements poétiques | Le printemps des Poètes | « Les femmes & le désir en poésie Virgule-moi, Éclore & Puissance mâle Emmanuelle Jay Peinture de Martine Séchoy-Wolff © Crédit photo : Martine Séchoy-Wolff, peinture sur le désir. Virgule-moi Met ta virgule...
  • Fêlure
    Événements poétiques | Le printemps des Poètes | « Les femmes & le désir en poésie Fêlure Sarah Mostrel Site : www.sarahmostrel.online.fr Facebook : www.facebook.com/sarah.mostrel © Crédit photo : Sarah Mostrel, "Fêlure", huile sur toile. À l’extrême...
  • Ta nudité et Le désir
    Événements poétiques | Le printemps des Poètes | « Les femmes & le désir en poésie Ta nudité & Le désir Paul Tojean © Crédit photo : Paul Tojean, Je vois la femme cachée dans la forêt" *. Ta nudité Lumineuse sous un lustre diamant Ta silhouette se propage...